Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 29 mai 2018


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 29 mai 2018

Professionnel - Parcoursup - Divers

L’actualité est dominée aujourd’hui pour les annonces d’hier sur la réforme de l’enseignement professionnel. On parle aussi toujours de Parcoursup.


Professionnel

Lycées professionnels : vers une organisation profondément remaniée
Réforme : Quel avenir pour les lycéens professionnels ?
“Incontournables. De ministre en ministre, l’enseignement professionnel est salué par de grandes déclarations sur sa revalorisation. La réforme annoncée le 28 mai par JM Blanquer n’échappe pas à la règle. Pourtant elle se traduit par une réduction sensible des heures d’enseignement général et une certaine déprofessionnalisation avec des interrogations pour le maintien de postes d’enseignement. JM Blanquer ressuscite un enseignement supérieur d’un an non qualifiant pour les bacheliers professionnels qui rappelle beaucoup le "brevet professionnel supérieur" imaginé par G Fioraso en 2014. Si un effort de modernisation des formations est annoncé par le ministre, il faut bien dire que l’avenir des jeunes des lycées professionnels semble peser bien peu alors même que c’est là que se joue, comme le dit le ministre lui-même l’avenir du pays.”
Blanquer crée un sas entre le bac pro et les BTS
“Le ministre de l’Education a annoncé ce lundi la création de 2.000 places dans de nouvelles « classes passerelles » pour les bacheliers professionnels. Ils y suivraient une remise à niveau d’un an avant d’accéder à l’enseignement supérieur.”
Reforme de la voie professionnelle : A quoi ressembleront les campus professionnels ?
“Le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer a annoncé ce lundi des mesures pour revaloriser la voie professionnelle et veut voir émerger des « Havard professionnels »…”

Les réactions sont variées.
Blanquer : une inflexion dans le rôle officiel dévolu aux bacs professionnels. Par Claude Lelièvre
“Le ministre vient d’indiquer qu’en terminale de lycée professionnel, les élèves auront le choix entre ’’un module d’insertion professionnelle’’ et un ’’module de poursuite d’études’’ modifiant ipso facto le rôle qui avait été officiellement donné aux bacs pros lors de leur création.”
Enseignement professionnel : Les réactions à la réforme Blanquer.
“Que pensent les syndicats de la réforme du lycée professionnel présentée par JM Blanquer ? Des critiques souvent négatives mais avec des nuances sensibles. Régions de FRance soutient la réforme tout en soulignant sa dépossession…”
Les réformes de la voie professionnelle du ministère doivent mener à une "réforme des mentalités" sur la filière. “Samuel Cywie, porte-parole de la PEEP, a réagi lundi sur franceinfo aux mesures présentées par le ministre de l’Education pour revaloriser les baccalauréats professionnels.”
Pour l’Humanité, Blanquer offre le bac pro aux entreprises (article réservé aux abonnés).


Parcoursup

Hausse des abandons
‘L’effet décourageant de Parcoursup est il déjà démontré ? La publication quotidienne des résultats de Parcoursup montre qu’au 28 mai encore 285 794 lycéens n’ont toujours aucune proposition soit seulement 50 000 de moins qu’au 25 mai. Le grand changement c’est la hausse continue des abandons de la plateforme. Ils ont été multiplié par quatre depuis le 24 mai et concernent déjà 13 000 jeunes.’
Parcoursup : 65% des élèves ont au moins un "oui", 35% refusés ou en liste d’attente
AFP.

Parcoursup : pourquoi un tel choc ? Par Camille Stromboni
“Analyse. L’émotion des lycéens sans proposition de formation a été à la hauteur de l’attente suscitée par le gouvernement, attendu au tournant.”


Divers

Une interview du ministre : il est vrai que ça faisait longtemps qu’on ne l’avait pas entendu…
Laïcité, facs... Blanquer parle cash
“En un an, le programme du ministre de l’Éducation - retour aux "basiques", refus du compromis avec les "pédagogos", volonté affichée de regarder les problèmes en face - lui a valu une popularité enviable. En mai 2018, 58% des Français se disent toujours favorables à sa politique.
Le changement de discours a fait mouche, donc. Reste à savoir si l’action convaincra. L’Express a passé le ministre sur le gril.”

Rémunération des fonctionnaires au mérite : le chantier est lancé ce lundi à Bercy
“Pour ce troisième chantier de la réforme de la fonction publique, Olivier Dussopt, le secrétaire d’État à la Fonction publique, a invité les neuf syndicats de fonctionnaires et des experts de l’OCDE et de la Caisse des dépôts et consignation.” Et on le mesure comment le mérite d’un enseignant ? Il met 20/20 à tous ses élèves ?

L’Education nationale et la FFF veulent rapprocher foot et école
“La ministre des Sports, le ministre de l’Education nationale et le président de la Fédération française de football ont signé lundi soir une convention de partenariat pour rapprocher davantage le monde du foot et de l’école, en marge du match France-Eire au stade de France.”

Redoublement et rôles du conseil de classe et du chef d’établissement : on resserre les boulons par Bruno Magliulo, Formateur/conférencier. “Deux textes réglementaires récents sont venus modifier en profondeur les règles concernant le redoublement et les rôles des conseils de classe et des chefs d’établissement en matière d’orientation dans l’enseignement secondaire. Ces textes sont passés relativement inaperçus, sans doute parce que l’actualité éducative du moment est fort chargée en réformes plus fondamentales. Ils viennent cependant changer radicalement la donne en la matière, et surtout, vont à l’encontre des tendances observées dans ce domaine ces trente dernières années. ”

20 ans après, le processus de Bologne mise sur l’innovation pédagogique
Étienne Gless
“Promouvoir les pratiques pédagogiques innovantes d’enseignement et développer l’inclusion de nouveaux publics : c’est la nouvelle feuille de route des 47 ministres de l’Enseignement supérieur réunis à Paris lors de la Conférence ministérielle européenne pour l’enseignement supérieur les 24 et 25 mai 2018.”
Au piquet
“La Maison Blanche écrit à une enseignante, elle leur renvoie la lettre corrigée
L’amour de la syntaxe n’a pas de limites, peu importe son interlocuteur. La Maison Blanche en a récemment fait les frais : après avoir envoyé une lettre signée Donald Trump à la professeure Yvonne Madson, le courrier leur a été retourné… corrigé.”

Géraldine Duboz


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 545 - Accompagner en pratiques
Dossier coordonné par Rachel Harent et Xavier Dejemeppe
mai 2018
Qu’est-ce qu’accompagner au sein et hors de la classe ? Qu’en est-il de l’accompagnement personnalisé ? Comment l’accompagnement vise-t-il à construire l’autonomie de l’élève ? Ce dossier interroge le sens donné aujourd’hui à l’accompagnement de tous les élèves par les enseignants et aussi par les coéducateurs.

N° 544 - Les écrits de travail des élèves
Dossier coordonné par Jacques Crinon et Hélène Eveleigh
mars-avril 2018
À l’école, on n’écrit pas toujours beaucoup, car on est trop souvent dans la logique de production d’un écrit bien fait, qui sera évalué ou communiqué. Or, le langage écrit est aussi un instrument intellectuel, au service du travail quotidien des élèves. Comment les faire écrire davantage ?