Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 22 septembre 2009


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 22 septembre 2009


Carte scolaire : la tentation de l’entre soi – Bac garanti ou remboursé (avec nos impôts…) – Enseignement supérieur : ça peut repartir…- L’échec scolaire n’est pas une fatalité !-

Carte scolaire : la tentation de l’ « entre-soi »
D’autres journaux poursuivent la réflexion sur la carte scolaire déjà traitée dans les jours précédents .
C’est le cas de Libération qui s’intéresse, lui aussi, au livre d’Agnès Van Zanten , Choisir son école et décrit sa méthode de travail et ses conclusions. La chercheuse a mené une série d’entretiens. Elle est allée à Rueil-Malmaison, Nanterre, Montreuil-sous-Bois et Vincennes, en banlieue parisienne, à la rencontre de 167 familles de classes moyennes confrontées à la question du choix du collège.
Les parents ont été francs et certains entretiens sont édifiants et montrent bien les logiques à l’œuvre. Agnès Van Zanten le reconnaît elle même dans un entretien qu’elle donne à François Jarraud du Café Pédagogique Une des surprises de cette enquête c’est la spontanéité de certains propos sur les enfants et les parents immigrés.”. Comme cette mère, qui raconte pourquoi elle a évité l’établissement scolaire de son secteur. « J’étais allée au collège E. pour la visite portes ouvertes […] C’est merveilleux pour tous les cas sociaux qu’il y avait autour de Nanterre. Mais je pense que c’est comme la médecine : Les maladies cardiaques on les met avec les maladies cardiaques et les maladies infectieuses avec les maladies infectieuses. [Ma fille] avait quand même un milieu stable alors que les autres, c’est vrai, les familles étaient au chômage, le père tapait maman, des problèmes de drogue, les trucs classiques. ». On retrouve la volonté de l’“entre-soi” déjà décrite dans Le Ghetto Français d’Éric Maurin publié en 2004 . Évidemment tous les parents ne raisonnent pas ainsi et la sociologue analyse les différentes stratégies des familles. A l’arrivée elle distingue trois grands profils : les “intellectuels”, les “technocrates” et les “médiateurs”. Détails à lire dans Libération et le Café Pédagogique
Mais laissons le dernier mot à Agnès Van Zanten. A une question sur les politiques pédagogiques menées dans les établissements et le discours de renoncement de certains enseignants elle répond : “ combien de politiques pédagogiques ont été réellement appliquées ? Combien ont été évaluées ? Quand ce discours désabusé est porté par les enseignants et par les responsables administratifs et politiques, comment attendre des familles autre chose ? Cela nourrit fortement les choix d’établissements dans la mesure où les parents font de moins en moins confiance à la capacité de l’institution et de ses agents à changer la donne sociologique dans les établissements comportant une proportion importante d’élèves en difficulté. ”.
Même si l’école ne peut pas tout face quelquefois à la concentration des difficultés, elle a cependant une marge de manœuvre pour maintenir la mixité sociale et faire de l’hétérogénéité et de la différenciation une force du collège unique.

Bac garanti ou remboursé
Le Monde revient sur le lancement par Acadomia, il y a une semaine de son opération "Devenez bachelier ou soyez remboursé”. Celle ci semble rencontrer un certain succès. Elle fait en tout cas beaucoup parler puisque même le ministre s’est indigné en déclarant que “Le bac n’est pas à vendre !”. Comme le note justement Marc Dupuis, le journaliste du Monde, le leader du soutien scolaire privé joue sur du velours : : les très mauvais élèves ne sont pas sa clientèle habituelle. De plus, dans le cas des cours particuliers à domicile, le remboursement effectué par l’organisme de soutien scolaire portera sur la somme payée par les familles après exonération fiscale au titre du service à la personne, soit environ 1 600 euros. Et non sur la totalité des 2 940 euros payés.
A ce propos, les journalistes du service éducation du Nouvel Obs notent qu’en effet Les familles imposables ne déboursent que la moitié des frais d’Acadomia, le reste etant remboursé par l’Etat, autrement dit : nous tous, via nos impôts directs ou indirects. Ceci pour un service en principe déjà payé par nos impôts : l’école publique. Cherchez l’erreur…

Enseignement supérieur : ça peut repartir…
Pour le SNESUP, "le battage médiatique" de la ministre Valérie Pécresse "à promettre une rentrée sereine" est "de l’ordre de la prophétie" et révèle qu’elle n’est "pas si sereine" que cela. Pour le secrétaire général de ce syndicat, "Les tensions sont extrêmement fortes", notamment dans les Instituts universitaires de technologie (IUT), les Instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) et concernant l’utilisation possible des stages en responsabilité comme moyens de remplacement dans les écoles, collèges et lycées. Ces stages en responsabilité, de 108 heures par an et réservés à des étudiants de master se destinant à l’enseignement, sont liés à la réforme de la formation des enseignants.
Cette inquiétude on la retrouve aussi par avec le président de l’Université de Toulouse Le Mirail, Daniel Filâtre, qui déclare dans Libération l y a toujours des étudiants qui sont prêts à se mobiliser contre la réforme de l’université, la Bourse et le capitalisme. Mais notre établissement ne pourra pas supporter un mouvement tel que celui de l’an dernier
2ème Journée du refus de l’échec scolaire
On finit cette chronique avec un rappel. Ce mercredi 23 septembre se déroulera la 2ème journée du Refus de l’Échec scolaire organisée par l’AFEV et avec le soutien de France 5 et son site Curiosphère.tv . C’est François Dubet qui est le parrain de cette manifestation . Le CRAP-Cahiers Pédagogiques est partenaire de cette manifestation et sort son numéro de rentrée consacré à l’entrée en Sixième à cette occasion. . Signalons aussi qu’un blog rassemble plusieurs contributions sur ce thème.
Il faut être nombreux à affirmer avec force que l’échec scolaire n’est pas une fatalité !

Bonne Lecture...


Libération.fr du 22/09/09 (certains artciles payants)

Le président de Toulouse II - le Mirail tente d’étouffer le feu qui couve
Il y a toujours des étudiants qui sont prêts à se mobiliser contre la réforme de l’université, la Bourse et le capitalisme, note le président de Toulouse II Le Mirail. Mais notre établissement ne pourra pas supporter un mouvement tel que celui de l’an dernier »
Lire la suite de l’article

Un nouveau pas dans l’encadrement des stages
Un amendement au projet de loi sur la formation professionnelle vise à interdire les stages hors cursus alors que de plus en plus de jeunes diplômés multiplient les stages peu ou pas payés à défaut de trouver du boulot.
Lire la suite de l’article

Cache-cache avec la carte scolaire
Inscrire, ou non, son enfant au collège du quartier à l’entrée en sixième est un choix lié au milieu socio-culturel, affirme une chercheuse.
Lire la suite de l’article

Les dérogations, un parcours du combattant
Dans les faits, la carte scolaire est toujours d’actualité.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 22/09/09

Les logiciels de contrôle parental espionnent-ils ?
Aux États-Unis, un logiciel de filtrage familial récupère conversations privées et données personnelles à des fins commerciales.
Lire la suite de l’article


Le Monde.fr du 22/09/09

Avec la société Acadomia, le bac, c’est 3 000 euros, "garanti ou remboursé"
Un vrai coup de maître ! Moins d’une semaine après le lancement - le 16 septembre -, de son opération "Devenez bachelier ou soyez remboursé", le patron d’Acadomia, le numéro un français du soutien scolaire privé, cache mal sa satisfaction : "C’est encore trop tôt pour parler de tendance, mais 320 familles ont déjà souscrit à notre nouveau contrat bachelier", estimait Philippe Coléon. Plus que d’ordinaire à la même époque de l’année.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 22/09/09 (un jour de retard)

« Pour moi, c’est invraisemblable » Dominique Versini, défenseure des enfants.
« Saisie par une association, je suis intervenue pour cette famille auprès du préfet qui ne m’a pas répondu. La reconduite à la frontière, sans accord du gouvernement chinois, ne peut se faire. Des policiers ont donc remis à cette famille un document visant à déléguer leur autorité parentale à l’aide sociale à l’enfance. Du jamais-vu. C’est très très grave. Quand on délègue son autorité parentale, on la perd. On n’est plus le parent de l’enfant. Vous vous rendez compte ? Pour moi, c’est invraisemblable. C’est une atteinte à la convention internationale des droits de l’enfant. On ne peut pas inciter des gens à laisser leurs enfants en France et à être reconduits dans leur pays. »
Lire la suite de l’article

Avec les enfants de sans-papiers
Chaque dimanche, jusqu’au 20 novembre, jour anniversaire de la signature de la convention internationale des droits de l’enfant par la France, militants et personnalités se retrouveront sur le parvis de Notre-Dame, face à la préfecture de police de Paris, pour que cesse la maltraitance à l’égard des enfants de sans-papiers.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 22/09/09

Les facs font la chasse à l’homophobie
Une campagne de lutte contre l’homophobie démarre dans toutes les universités. Preuve que les étudiants ne sont pas à l’abri de préjugés à l’égard des homosexuels.
Lire la suite de l’article

Un reportage télé sur leur année scolaire
Envoyer des enfants de quartiers difficiles dans une école du centre-ville : c’est le principe du « busing », testé à Courcouronnes. Un film diffusé ce soir dresse un premier bilan.
Lire la suite de l’article


La Croix du 22/09/09

Même assouplie, la carte scolaire n’a pas favorisé la mixité
Si elle a apporté davantage de transparence, la réforme lancée il y a deux ans a eu tendance à creuser le fossé entre « bons » et « mauvais » établissements
Lire la suite de l’article


Les échos (certains articles payants) du 22/09/09

Les universités affirment échapper au contrecoup des grèves
«  C’est une très bonne nouvelle.  » Patrick Paris, directeur de cabinet du président de l’université Montpellier-III Paul-Valéry, ne cache pas son soulagement au vu des résultats d’inscription de cette rentrée. Alors qu’au printemps dernier l’établissement avait connu huit semaines de grève du fait de la fronde étudiante, le nombre de bacheliers s’inscrivant pour la première fois à l’université sera cette année à la hausse. «  Avant même la clôture des inscriptions, nous comptons aujourd’hui 2.566 inscrits en première année de licence, soit 100 de plus que l’année dernière », indique Patrick Paris. Une tendance d’autant plus étonnante que les effectifs étaient orientés à la baisse depuis cinq ans.
Lire la suite de l’article


20 minutes du 22/09/09

Les stages hors cursus disparaissent
Les stages seront bientôt réservés aux étudiants, et interdits aux diplômés. La fin des stages hors cursus scolaire, annoncée vendredi par le Premier ministre, François Fillon, fait l’objet d’un amendement à la loi sur la formation professionnelle, discuté depuis hier au Sénat. L’idée est d’éviter les abus. Selon l’Unef, certaines entreprises embauchent des stagiaires pour remplacer des salariés à bon compte. Ainsi, d’après le syndicat étudiant, 100 000 emplois seraient occupés par des stagiaires qui se substituent à l’embauche de salariés en CDD ou CDI.
Lire la suite de l’article


Rue89 du 22/09/09

Rien vu...


Ouest-France du 22/09/09

Malgré la grippe, les lycéens se font la bise
Dans un lycée d’Orvault, près de Nantes, une classe est fermée pour cause de virus H1N1. Une mesure de précaution. Les lycéens ne s’affolent pas pour autant. Ambiance hier matin.
Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 22/09/09

Agressés sur le chemin du lycée
Plusieurs lycéens ont été agressés sur le chemin du lycée René-Cassin, à Gonesse, dans le Val d’Oise. Les familles ont porté plainte.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 22/09/09

Et toi, ton bac, tu l’as payé combien ?
Qui a dit que notre vieux bachot ne valait plus rien ?
Lire la suite de l’article

Un prof condamné pour violences sur un policier
L’enseignant poursuivi pour des violences sur un policier lors de la visite de Nicolas Sarkozy le 12 janvier dernier à Saint-Lô a été condamné à trois mois de prison avec sursis.
Lire la suite de l’article

"Apocalypse" dans les collèges ?
Ce soir France 2 nous sert la dernière partie du docu-fiction “Apocalypse” et c’est de nouveau un concert de louanges. “Fascinante Apocalypse”, s’emballe Le Figaro pour souligner combien ce programme “captive les Français”. Le Parisien, pour sa part, claironne que cette série “va finir très fort”, et avance, entre autres, cette explication à son succès : “Aucun historien ne parle, rien ne vient interrompre le rythme implacable et haletant”. C’est peut-être cela, aussi, que lui reproche le philosophe et historien de l’art, Georges Didi-Huberman qui s’enflammait hier, dans Libération contre cette œuvre audiovisuelle.Tous les intellectuels ne sont pas anti “Apocalypse”. Des enseignants cités par le Parisien s’enthousiasment même, au point de vouloir utiliser ce film comme matériel pédagogique.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 22/09/09

Fallait-il coloriser la guerre ?
Les deux derniers épisodes du documentaire Apocalypse seront diffusés ce soir sur France 2. Cette série qui relate l’histoire de la Seconde Guerre mondiale en six parties est au coeur d’une polémique. Fallait-il coloriser ou non ces images d’archives ? Qu’en pensez-vous ?
Lire la suite de l’article


Le Café Pédagogique du 22/09/09

Choisir son école : Au cœur des stratégies familiales avec Agnès Van Zanten
Qu’est ce qui pousse les parents à choisir une école plutôt qu’une autre ? A vrai dire la question ne se pose pas dans toutes les familles. Agnès Van Zanten a enquêté auprès de parents appartenant aux classes moyennes de 4 communes de banlieue parisienne : Rueil, Nanterre, Montreuil et Vincennes.
Lire la suite de l’article

Défenseur des enfants : déjà près de 10 000 signatures
En 48 heures, près de 10 000 personnes ont signé la pétition pour le maintien du Défenseur des enfants. Pédopsychiatre, juge des enfants, femme au foyer, enseignante, comédien, enseignant-chercheur, conteur, médecin, aide soignante : c’est un peu tous les métiers en lien avec l’enfance que l’on retrouve chez les signataires de ce texte qui proclame que " au moment où dans le monde entier, se préparent les célébrations du 20ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, la France ne peut pas être le pays qui supprime son institution indépendante « Défenseur des enfants »".
Lire la suite de l’article


Médiapart (accès payant) du 22/09/09

Rien vu...


Une sélection dans les dépêches du 22/09/09

Les tensions sont "extrêmement fortes" dans les universités, selon le Snesup
Les tensions sont "extrêmement fortes" en cette rentrée dans les universités, pour des questions liées aux moyens, à la réforme de la formation des enseignants et aux carrières des universitaires, a assuré mardi le Snesup-FSU lors de sa conférence de presse de rentrée.
Lire la suite de l’article

Le Sénat met en place un délégué interministériel à l’orientation
Les sénateurs ont mis en place mardi, dans le cadre du projet de loi sur la Formation professionnelle, un délégué interministériel à l’orientation chargé de chapeauter les opérateurs nationaux en matière d’information et d’orientation.
Lire la suite de l’article

IUFM : accord avec la Sécurité routière pour sensibiliser les stagiaires
La déléguée interministérielle à la Sécurité routière, Michèle Merli, et le président de la Conférence des directeurs d’IUFM (CDIUFM), Gilles Baillat, ont signé mardi une convention cadre visant à "sensibiliser les jeunes stagiaires au risque routier".
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre…
Lisez et achetez des journaux !