Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 22 novembre 2016


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 22 novembre 2016

Combat des primaires — Ecole, entreprises, économie — Divers


Le combat Fillon-Juppé est bien engagé. Côté gouvernement c’est justement la semaine école-entreprise. Des informations diverses complèteront cette revue d’aujourd’hui.


Combat de primaires

Pour le Figaro, Fillon-Juppé : quel est leur programme en éducation ? Au menu : « Hausse de la rémunération des enseignants, réforme du bac, sélection à l’université : comparaison de leurs programmes sur l’éducation. »

Pour Le Monde, Primaire de la droite : l’éducation, une priorité commune mais des différences de fond. « François Fillon défend un programme résolument conservateur – respect, autorité, port de l’uniforme,“ récit national” – et annonce des suppressions de postes “massives”. »

François Fillon face à l’éducation : rétrograde, il renie jusqu’à de Gaulle. « S’il y a bien une chose que l’on remarque quand on s’intéresse au programme de François Fillon pour l’éducation, en vue de la présidentielle de 2017, c’est qu’il a pris de nombreux virages depuis 2005, époque à laquelle il était ministre de l’Éducation ». Et Claude Lelièvre va nous les rappeler…

Éducation, RSI, entreprises… Que veut François Fillon ? « Un entretien exclusif avec Pierre Danon, entrepreneur et adjoint à la campagne pour la primaire de François Fillon. »


École, entreprises, économie

Le ministère relance les relations École-entreprises. « “Je t’aime moi non plus”. C’est un peu la rengaine des relations École-entreprises depuis longtemps. A l’occasion de la semaine École-entreprise, N Vallaud Belkacem veut casser cette image et montrer qu’une ministre socialiste de l’Éducation peut renforcer les relations entre ces deux mondes qui se battent froid. Elle lance notamment le site “Le Tuto des stages”. »

École-Entreprise : développer les relations pour l’orientation et l’insertion professionnelle des jeunes. « Najat Vallaud-Belkacem présente mardi 22 novembre les différentes initiatives prises pour améliorer l’orientation et l’insertion professionnelle des jeunes : parcours Avenir, EPI monde professionnel, interventions de start-up innovantes sur l’orientation, missions menées par l’ONISEP (opérateur du ministère), dans le cadre de la semaine École-Entreprise. »

Éducation : de nouvelles conventions pour renforcer le lien entre École et entreprise. « La ministre de l’Éducation va signer ce mardi des conventions avec la SNCF, Engie, Renault et les gestionnaires de réseaux de gaz. » Marie-Christine Corbier termine son article ainsi : « Le lien entre l’école et l’entreprise, c’est aussi l’enseignement de l’économie. Un sujet sensible, qui avait provoqué la colère de certains patrons. “Nous aurions dû associer dès le début” le Conseil national éducation économie (CNEE) à l’aménagement du programme, admet la ministre, qui prône “un programme d’économie mieux organisé tout au long des trois années du lycée” et qui tienne compte de l’avis des professeurs. »

L’article est présenté ainsi par le Café pédagogique : Le CNEE et les programmes d’économie. « Qui doit décider des programmes d’enseignement d’économie ? La dernière modification a entraîné la démission des représentants patronaux au Conseil national éducation économie. Pour Najat Vallaud Belkacem c’était bien une erreur, déclare-t-elle dans un entretien donné aux Échos. »

Najat Vallaud-Belkacem : « Donner aux élèves la vision la plus lucide des innombrables opportunités qu’offre le monde de l’entreprise ». Dans Les Échos, par Marie-Christine Corbier. « Jusqu’à présent, les élèves devaient attendre le stage de 3è pour faire l’expérience du monde professionnel, alors même que cette classe de 3è est celle où on leur demande de choisir leur voie pour le lycée. Nous avons changé cela en permettant une familiarisation des collégiens avec ce monde professionnel dès la 6è. C’est le Parcours Avenir, fait de visites régulières d’entreprises, de rencontres avec des chefs d’entreprise ou de salariés invités en classe et d’expériences pratiques de mini-entreprises par les élèves. »


Divers

L’Éducation nationale et l’AFP se mobilisent autour de l’association "Entre les Lignes" pour l’éducation aux médias et à l’information. Communiqué de presse - Najat Vallaud-Belkacem - 21/11/2016. « Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, l’Agence France-Presse et l’association "Entre les lignes" ont signé lundi 21 novembre une convention de partenariat triennal pour renforcer l’éducation aux médias et à l’information (EMI) dans les établissements. »

Najat Vallaud-Belkacem lance une mobilisation pour l’apprentissage du français aux publics migrants et réfugiés. Communiqué de presse - Najat Vallaud-Belkacem - 21/11/2016. “Ce plan repose sur la mobilisation des associations partenaires du ministère, des ONG, des réseaux humanitaires et de solidarité impliqués dans l’accueil et l’accompagnement de ces personnes, ainsi que des réservistes citoyens de l’éducation nationale qui pourront prolonger leur engagement citoyen.”

Jean-Paul Delahaye : Pour un « PISA CHOC » enfin !Pourquoi , à la différence de l’Allemagne ou de la Pologne, les mauvais résultats de Pisa se succèdent-ils en France sans soulever le "Pisa choc" qui permettrait le redressement ? Pour Jean-Paul Delahaye, ancien conseiller de V Peillon et ancien directeur de l’enseignement scolaire, c’est qu’un Pisa Choc irait contre trop d’intérêts. "La refondation de l’école n’est pas d’abord un sujet technique. C’est d’abord un sujet politique si l’on veut parvenir à dépasser les intérêts particuliers et faire adhérer la population à une politique d’intérêt général. Il y a aujourd’hui une lutte des classes au sein du système éducatif", nous dit l’ancien patron de la Dgesco…” Depuis qu’on l’attend ce choc... M’étonnerait que le sourcilleux et le boiteux le sentent !

Je suis une vraie prof, et ce qui se passe dans l’Education nationale me déprime, par Lucie Martin “Au vu des charmants commentaires qui ont fait suite à mon précédent article, il me semble nécessaire de faire un point d’étape.
J’ai une mauvaise nouvelle pour un certain nombre, semble-t-il, de mes lecteurs : je suis une « vraie prof ». Je suis fonctionnaire, diplômée, et j’enseigne depuis de nombreuses années les lettres classiques. Désolée
.”

Et puis Suivez la conférence du Cnesco sur "Education , territoire et mixité sociale"

Bernard Desclaux


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Former les futurs citoyens
N° 530
Dossier coordonné par Laurent Fillion et Pascal Thomas
juin 2016
Mise en place du nouveau socle commun, de l’enseignement moral et civique : l’éducation à la citoyenneté, thème souvent abordé par les Cahiers pédagogiques, revient au cœur des préoccupations. De quelle éducation à la citoyenneté parle-t-on ? Comment ne plus la confondre avec une éducation au civisme et à la civilité ?

N° 532 - Justice et injustices à l’école

Dossier coordonné par Marie-Christine Chycki et Émilie Pradel
L’école est traversée par tous les débats qui agitent la société. La question de la justice y est particulièrement vive et le sentiment d’injustice très prégnant chez tous les acteurs aux prises avec l’institution. Entre la subjectivité du sentiment et les conditions objectives des injustices vécues à l’école, quelles réponses pouvons-nous apporter