Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 22 mai 2018


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 22 mai 2018

Parcoursup - Cantines - Divers

L’actualité éducative aujourd’hui, c’est essentiellement les résultats très attendus de Parcoursup. On parle aussi des cantines et d’autres informations.


Parcoursup

Parcoursup c’est le feuilleton à la mode en ce moment, le feuilleton de l’été pour Ouest-France.
C’est surtout la crise annoncée pour aujourd’hui.
“Alors que les résultats des demandes portées dans Parcoursup, la nouvelle plateforme d’orientation post bac, sont attendus le 22 mai, la ministre de l’enseignement supérieur a ouvert de nouveaux contre feux ce week end. Elle a notamment annoncé la publication des algorithmes de Parcoursup et publié trois décrets sur la phase complémentaire.”

Le gouvernement ouvre le code source de Parcoursup, mais pas ses algorithmes « locaux »
“On connaît enfin les détails de l’algorithme de Parcoursup, la plateforme d’orientation universitaire au cœur d’une loi qui a suscité contestations et blocages d’universités.

« A la différence d’Admission Post Bac, dont les règles de fonctionnement n’avaient jamais été explicitées publiquement, les règles qui régissent Parcoursup ont été clairement fixées par la loi et par les décrets et arrêtés d’application », indiquent dans un communiqué commun le ministère de l’Enseignement supérieur et le secrétariat d’Etat en charge du Numérique.”

La boule de cristal a parlé, avant les résultats, nos deux ministres le savent ! Ils sont vraiment forts !
Frédérique Vidal : "La moitié des lycéens devrait, dès ce soir, avoir une ou plusieurs propositions"
“Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation est l’invité de Nicolas Demorand à 8h20.”
Parcoursup : « Plus de la moitié » des élèves auront une réponse positive aujourd’hui
“Ce mardi 22 mai, les candidats à l’enseignement supérieur recevront les premières réponses sur le logiciel d’orientation Parcoursup. « Plus de la moitié » des élèves auront une réponse positive dès aujourd’hui, a annoncé le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer.”
Blanquer espère mieux que deux tiers de réponses le 18 juin
Le ministère évalue à 270 000 jeunes le nombre de lycéens qui pourraient rester dans l’expectative jusqu’à la première épreuve du baccalauréat, le 18 juin prochain. De son côté, Jean-Michel Blanquer s’est voulu rassurant : « Je pense qu’on fera même mieux que cela ».


Cantines

Cette semaine est étudiée au Parlement la loi Alimentation. Les cantines scolaires sont concernées.
On y voudrait plus de bio. Mais à quel coût pour les familles ?
Cantines : comment mettre du bio au menu
“Cette semaine sera débattu le projet de loi Alimentation. Une de ses ambitions : plus de bio à la cantine. Toutefois, certaines mairies traînent les pieds. Est-ce vraiment plus cher ?”
Et l’on revient sur les repas végétariens.
Près de 70% des écoliers doivent manger de la viande ou du poisson tous les jours à la cantine, déplore Greenpeace
« Près de 7 enfants sur 10 n’ont d’autre choix que de manger de la viande ou du poisson tous les jours à la cantine scolaire. C’est le résultat d’une enquête participative menée par Greenpeace France et dévoilée lundi par franceinfo. » N’oublions pas que pour certains enfants, c’est le seul repas équilibré de la journée.


Divers

Blanquer encore et toujours.
Des réactions à propos de son livre. Le livre qui ne connait pas le doute
« "Après un an de travail, il est possible de rendre précisément compte de la mise en œuvre des premières mesures et de l’esprit de la transformation qui s’opère". Alors que le gouvernement assure une communication offensive sur sa première année, Jean-Michel Blanquer fait sa part avec un nouvel ouvrage (Construisons l’Ecole de la confiance, Odile Jacob). L’ouvrage reprend les éléments de la communication officielle de son ministère depuis un an. Ecrit sur un ton très professoral, il fait sans surprise un auto-bilan flatteur de cette première année rue de Grenelle. Plus intéressant, il passe sous silence des pans entiers de la politique ministérielle… »

Et la réaction de Claude Lelièvre à l’intervention de Blanquer : « ancrer l’idée européenne chez les jeunes »
“En réponse à une question posée mercredi dernier par la députée Modem Marguerite Deprez-Audebert sur la façon de « donner envie d’Europe à notre jeunesse », le ministre de l’Education nationale a répondu qu’il est « tout à fait primordial d’ancrer l’idée européenne chez les jeunes en leur faisant bien comprendre qu’il y va de leur avenir »”

Circonscriptions académiques : la grande réorganisation est lancée
“Ce n’est pas un simple rapport qui vient d’être publié sur « la réorganisation des services déconcentrés » des ministères de l’éducation et de l’enseignement supérieur, mais une feuille de route pour faire coïncider d’ici à 2021 les académies et les treize régions métropolitaines” Economies encore et toujours...

Un tiers des parents anticipent les études supérieures de leurs enfants dès le début du lycée
“Selon une étude de l’institut CSA pour la société Cofidis, le coût annuel d’une année d’études supérieures est d’un peu plus de 7 000 euros par enfant. Un coût non négligeable, que les parents anticipent souvent plusieurs années à l’avance.”

Premier job : le bac ne compte (presque) plus
“Sauf s’agissant de la voie professionnelle, le bac est peu regardé par les recruteurs et ne constitue pas un critère d’embauche.” Il faut dire que le bac pro est un diplôme professionnel.

Ce mardi matin, le ministère de l’Education a annoncé un taux de grévistes de 22,32% au collège, 12,24% dans le primaire et 3,66% parmi le personnel non enseignant. Pour le second degré dans son ensemble (collèges et lycées), le taux atteint 13,66%.

Géraldine Duboz



JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 545 - Accompagner en pratiques
Dossier coordonné par Rachel Harent et Xavier Dejemeppe
mai 2018
Qu’est-ce qu’accompagner au sein et hors de la classe ? Qu’en est-il de l’accompagnement personnalisé ? Comment l’accompagnement vise-t-il à construire l’autonomie de l’élève ? Ce dossier interroge le sens donné aujourd’hui à l’accompagnement de tous les élèves par les enseignants et aussi par les coéducateurs.

N° 544 - Les écrits de travail des élèves
Dossier coordonné par Jacques Crinon et Hélène Eveleigh
mars-avril 2018
À l’école, on n’écrit pas toujours beaucoup, car on est trop souvent dans la logique de production d’un écrit bien fait, qui sera évalué ou communiqué. Or, le langage écrit est aussi un instrument intellectuel, au service du travail quotidien des élèves. Comment les faire écrire davantage ?