Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 21 novembre 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 21 novembre 2017

Polémiques - Bac et supérieur - Divers

Pas de journée sans polémique ou suite de polémique. On parle aussi beaucoup dans la presse de l’accès à l’enseignement supérieur. Des informations diverses pour terminer, de la montre connectée pour enfant à PISA, en passant par l’éducation sexuelle et d’autres sujets encore.


Polémiques

C’est une formation du syndicat SUD qui a créé la polémique hier sur les réseaux sociaux, amenant même le ministre à prendre position.
« Les ateliers « en non-mixité raciale » du syndicat SUD-éducation 93 créent la polémique. Le ministre de l’éducation, Jean-Michel Blanquer, a jugé « inconstitutionnel et inacceptable » l’organisation de réunions réservées aux « racisés » lors d’un stage syndical. »
Du coup Sud Education se défend dans l’Obs, mais sa défense consiste à porter plainte pour diffamation. « Le syndicat d’enseignants Sud Education Seine-Saint-Denis a annoncé ce lundi soir son intention de porter plainte, après une polémique suscitée par l’organisation en décembre d’une formation syndicale aux ateliers en partie non-mixtes. »
Notons la position de la Licra qui a « critiqué l’emploi du terme "racisé" dans le programme du stage. "Il n’existe pas d’’élèves racisés’ en France [...]. Encore moins d’’enseignants racisés’. [...] Il n’existe que des élèves. Il n’existe que des fonctionnaires." Pour elle, ces termes correspondent à des "critères dignes d’une exposition coloniale". »

Une autre polémique qui dure, celle de l’écriture inclusive.
L’écriture inclusive : « N’ayons pas peur d’une mesure de progrès ». Dans une tribune au « Monde », deux membres du Haut Conseil à l’égalité rappellent que la primauté accordée au masculin au XVIIIe siècle n’est pas une loi d’airain et que le langage joue un rôle dans l’infériorisation des femmes.
Le premier ministre a tranché, qui bannit l’écriture inclusive des textes officiels.

Pour terminer sur ce sujet, ce sont les propos de l’ancien ministre de l’éducation Luc Ferry sur BFMTV qui ont, eux aussi, déclenché l’ire de nombreuses personnes.
« Si on supprimait les 15% de quartiers pourris qu’il y a en France, avec des établissements dans lesquels il y a 98 nationalités où on n’arrive pas à faire cours, eh bien nous serions classés numéro 1 dans PISA »


Bac et supérieur

Bac S : le niveau des élèves en sciences inquiète les profs de prépas
« Le président de l’Union des professeurs de classes préparatoires scientifiques s’alarme du faible niveau en sciences des élèves de la filière S au lycée.
Les profs de prépas avaient déjà alerté, dans un communiqué publié début octobre, sur la baisse du niveau en sciences de la série S. Interviewé la semaine dernière par le Figaro, Mickaël Prost, président de l’Union des professeurs de classes préparatoires scientifiques (UPS), confirme que la filière scientifique « ne remplit plus son rôle de formation en sciences au lycée. »

Accès à l’université : à quoi pourrait ressembler la remise à niveau ?
« Les étudiants n’ayant pas les « attendus » demandés par les filières pourront être obligés de suivre « une remise à niveau » pour avoir le droit d’y accéder. »

La nouvelle plateforme d’admission post-bac s’appellera "Parcours sup", a annoncé mardi la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, à la veille de la présentation en Conseil des ministres de son projet de loi sur l’accès à l’université.
A voir sur la page du ministère.

Sur ce sujet, les réflexions de Bernard Desclaux sur son blog : Précipitation, hasard, surcharge et pari
“Les difficultés d’inscription dans les universités à la rentrée 2017 ont été collées sur le dos de la plateforme APB alors que le nombre de places disponibles ne permettait pas d’absorber de toute façon la progression démographique qui sera d’ailleurs encore pire l’année prochaine. Le nouveau gouvernement a donc sauté sur l’occasion pour déclarer « hors service » APB tout en lançant son remplacement. Mais le temps d’une écriture d’un tel logiciel est important, d’où une simplification à outrance du travail de celui-ci. Et encore, à cette date tout n’est pas encore défini comme l’indique le vadémécum publié la semaine dernière. Depuis, beaucoup d’acteurs s’inquiètent.”
Conclusion “On a donc vidé l’application de tout algorithme, supprimé le tirage au sort, mais on a un fort retour du pari sur les bonnes volontés de tous les acteurs ! Décharge de l’État de sa responsabilité et renvoi de celle-ci sur chacun. Dangers à l’horizon !”

Une autre analyse de Luc Bentz : APB, ce pelé, ce galeux…
“Le logiciel APB (admission post-bac) ne sera plus. Les dysfonctionnements de la rentrée universitaire lui ont été pleinement imputés. On a annoncé une nouvelle procédure, à marche forcée. Encore une fois, les effets d’annonce sont rattrapés par la réalité…”

Parce qu’ils sont les premiers concernés, les lycéens de Terminale face à l’inscription en fac : "génération crash-test"


Divers

Harcèlement scolaire : faire preuve d’empathie avant de se prendre pour un justicier
Un témoignage et une réflexion très intéressante d’un enseignant sur la lutte contre ce fléau.
« En France, 700.000 jeunes disent avoir fait l’expérience du harcèlement scolaire.
Tout ce qui sort du rang, tout ce qui s’en éloigne, tout ce qui n’appartient pas à la norme établie peut servir à la stigmatisation, pour peu que la brute sente que sa proie n’est pas en mesure de riposter. »

Le supérieur en Bretagne veut lutter contre les violences sexistes.
“Les quatre universités bretonnes vont coordonner leurs actions pour faire de la lutte contre les violences sexistes et sexuelles une priorité. Elles ont signé un engagement en ce sens, hier après-midi, à Rennes.”

La fin d’une polémique en Aveyron où l’enseignement catholique avait interdit une pièce sur l’égalité homme-femme.
“Claude Bauquis, directeur diocésain de l’enseignement catholique de l’Aveyron et du Lot, Pierre-Marie Puech, directeur du collège Saint-Joseph à Rodez et Marie-Christine Coulomb, directrice du collège Sainte-Marie de Cassagnes-Bégonhès, sont finalement revenu sur leur décision, ce lundi, d’annuler les sept représentations de la pièce « X, Y et Moi ? » comme ils l’indiquent dans un communiqué.”

Le ’’sexe dangereux’’, l’éducation sexuelle et le programme ABCD
« Le défenseur des droits a soutenu lundi qu’à la base des comportements de harcèlement sexuel, il y a « l’idée qu’il y aurait un rapport de supériorité des hommes par rapport aux femmes » et que « l’éducation à la sexualité doit contribuer, dès le plus petit âge, à détruire stéréotypes et préjugés ». »

Un témoignage à lire absolument.
Michel, lycéen et autiste : « "J’apprends à vivre avec les autres" Son handicap, l’autisme Asperger, est invisible. Communiquer avec ses professeurs, avoir de l’empathie envers ses camarades, Michel a dû l’apprendre. Il estime avoir eu de la chance et une famille en or. Au lycée, il est heureux ! »

L’Allemagne interdit les montres connectées pour enfants. « Elles seraient utilisées par les parents pour espionner l’entourage des enfants et notamment les professeurs… »

Pisa évalue désormais la collaboration et il parait que les élèves français ne sont pas bons.
« C’est un puissant appui à l’enseignement des compétences sociales à l’école que l’OCDE apporte avec ce nouveau volume de Pisa 215. Cette nouvelle évaluation incluse dans Pisa 2015 montre la capacité des élèves à travailler ensemble en collaboration. Une compétence qui semble à l’OCDE nécessaire pour s’insérer dans une économie moderne. Parmi les enseignements de cette étude, on notera le fort écart entre filles, aux compétences sociales plus développées, et garçons et aussi un lien établi entre EPS et compétences sociales. L’OCDE invite les états membres à intégrer ces compétences dans les curriculum. Une recommandation particulièrement valable pour la France dont les élèves se situent en dessous de la moyenne. »
Education : l’étude Pisa recommande de privilégier le travail en équipe plutôt que le "par cœur"
« Le "par cœur" n’est plus une compétence recherchée. Avec les ordinateurs et les smartphones, les besoins ont changé. Désormais il faut savoir "collaborer", travailler ensemble pour réussir professionnellement. Et cela s’apprend dès l’école. Cette compétence est mesurée pour la première fois de façon scientifique par les chercheurs de la grande enquête internationale Pisa menée par l’OCDE. Leur étude est rendue publique mardi matin ».

Numérique : « Les écoles doivent sortir de l’enseignement par disciplines »
PROSPECTIVE. Internet redessine totalement l’économie, forge de nouveaux usages, mentalités... les écoles doivent s’adapter. Au delà du titre, on y parle surtout professionnel et supérieur.

Géraldine Duboz


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 539 - Pouvoir d’agir et autonomie de l’école au lycée

Dossier coordonné par Michèle Amiel et Gwenaël Le Guével
septembre-octobre 2017

Prendre des initiatives, engager un processus de décision, animer une équipe, mettre en place une innovation, etc. Est-ce le domaine réservé du directeur d’école, de l’IEN, du chef d’établissement ? Au bout du compte, l’augmentation du pouvoir dans un établissement autonome, c’est celle du chef ou celle des personnels.

N° 536 - Éduquer aux médias et à l’information

Dossier coordonné par Émilie Kochert
mars 2017

Nous sommes inondés d’informations. L’actualité a remplacé l’information dans une culture du buzz où souvent on ne prend pas le temps de vérifier. Est-il simple de déceler le vrai du faux ou de sélectionner l’information dans le divertissement ? Éduquer aux médias et à l’information relève des missions des enseignants.