Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 20 novembre 2007


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 20 novembre 2007

On n’a aucune marge, on est obligé de tout calculer. Surtout qu’on a droit à aucune aide. On est juste au dessus de la barre”. C’est un des témoignages qu’on pourra lire dans Libération pour illustrer la grève des fonctionnaires. Celui-ci est de Sylvie, 34 ans, enseignante en maternelle, elle gagne 1428 euros par mois. Et il montre bien que le pouvoir d’achat est en tête de toutes les revendications et de toutes les Unes de vos journaux (lisibles uniquement sur Internet pour cause de grève des NMPP)
Comme le dit l’Humanité Les « privilégiés » vous saluent bien”. Ce thème fédérateur du pouvoir d’achat c’est peut être aussi ce qui explique qu’ Une majorité de Français soutient la grève des fonctionnaires
Selon un sondage CSA, évoqué déjà hier, 53% des Français soutiennent ou ont de la sympathie pour le mouvement des fonctionnaires de mardi pour la défense des salaires, tandis que 29% des personnes interrogées y sont hostiles.
Une participation assez forte était prévue, d’après les premières estimations elle atteindrait 40% (source MEN) à 60% (source syndicale) dans l’enseignement et 30% dans le reste de la fonction publique. Dans le détail, 46,75% des enseignants du premier degré auraient cessé le travail, 42,15% dans les collèges, 33,64% dans les lycées d’enseignement professionnel et 37,43% dans les lycées d’enseignement général (source MEN)
Le Parisien signale également que les lycéens commencent à se mobiliser, même si cela reste pour le moment très limité.

Sujets qui fâchent, encore...
Alors qu’il y aura aujourd’hui des écoles primaires fermées et des cours non assurés dans les collèges et les lycées, le ministre de l’Éducation relance la question du service minimum.C’est à lire dans Le Figaro.
. Ça n’a pas forcément de lien mais ça énerve aussi.On apprend dans une dépêche AFP que 18.000 postes seront ouverts pour 2008 aux concours externes de recrutement d’enseignants, contre 22.000 offerts l’an dernier...

Dans le rapport qu’elle remet au président de la République sur la « souffrance psychique des adolescents », Dominique Versini, la défenseure des enfants fait un constat alarmant . 15% des 11-18 ans seraient « multi-fracturés »... On remarque surtout, dit elle, que les ados vont mal, et l’expriment, de plus en plus jeune. Il n’est plus rare de constater des comas éthyliques dès l’âge de 12 ans, des « binge drinks » (ndlr : torche-minute, alcoolisation excessive) dès les années collège, alors qu’il y a encore dix ans, cela ne se voyait qu’au lycée. Aujourd’hui, 11% des filles et 6,6% des garçons se scarifient, certains ont des troubles alimentaires et la polyaddiction à l’alcool, au cannabis et au tabac a doublé en dix ans. A chaque fois, on observe une déchirure : la souffrance psychique démarre souvent à l’occasion d’une rupture familiale (divorce, séparation, deuil).
La défenseure préconise d’ouvrir une Maison des ados par département, de diminuer le délai d’attente des consultations et de lancer une vraie politique contre l’alcoolisation précoce.
Au passage, signalons que toutes ces mesures, c’est aussi une question de budget...

Bonne Lecture...


Libération du 20/11/07

Les salaires s’invitent dans la grève
Au septième jour de conflit dans les transports, la mobilisation des fonctionnaires met le pouvoir d’achat au cœur du mouvement social.
Lire la suite de l’article

Public-privé : le banc d’essai
Salaires, statuts, précarité : comparaison entre la situation du public et celle du privé.
Lire la suite de l’article

Des différences entre fonctions publiques

Les trois fonctions publiques (étatique, hospitalière et territoriale) connaissent entre elles des disparités de rémunération
Lire la suite de l’article

Cherèque : « On attend encore les réponses »
« La CFDT a toujours été très claire : le conflit sur les régimes spéciaux de retraite n’a rien à voir avec cette journée d’action dans la fonction publique. Pas question de mélanger les revendications
Lire la suite de l’article

Ce qu’ils gagnent, comment ils vivent
Sylvie Amato, enseignante en maternelle
Annick et Maurice Bulois, employée a la DDE, retraité SNCF
Laurence et Benoît, employés de collectivité territoriale

Lire la suite de l’article

Pour les ados : plus de mal-être, moins de soins
La défenseure des enfants remet aujourd’hui au Président le résultat d’un an d’enquête.
Lire la suite de l’article

Un quart de grévistes à la SNCF, 30% des fonctionnaires, entre 40% et 60% dans l’enseignement
A leur septième jour de grève, les cheminots sont rejoints par les fonctionnaires. Le mouvement de la Fonction publique est plus suivi que celui de février dernier sur la même question du pouvoir d’achat et de la suppression de postes.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 20/11/07

Service minimum 
dans l’éducation pour 2008
Alors qu’il y aura aujourd’hui des écoles primaires fermées et des cours non assurés dans les collèges et les lycées, le ministre de l’Éducation relance la question du service minimum.
Lire la suite de l’article

Les organisations lycéennes appellent à la grève
Depuis hier, plusieurs dizaines de lycées sont touchés par la contestation étudiante.
Lire la suite de l’article

Un fonctionnaire sur trois 
en grève
Le mouvement est plus suivi que durant les précédentes mobilisations.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 20/11/07

Enfance, la France hors la loi
Droits de l’enfant. Notre pays ne respecte pas ses engagements internationaux en la matière. Premières victimes : les mineurs étrangers.
Lire la suite de l’article

Des adolescents toujours « en souffrance »
La défenseure des enfants, Dominique Versini, plaide pour « une véritable prise en charge » de ce problème.
Lire la suite de l’article

De la maternelle à l’université, tous dans la rue
Les enseignants et les parents d’élèves manifesteront contre les suppressions de postes. Les lycéens et les étudiants contre la loi sur les universités. Point commun : la défense du « service public d’éducation ».
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 20/11/07 ( payant)

Occupons-nous mieux des ados
Les ados qui souffrent sont pris en charge trop tard. En France, 900 000 jeunes de 11 à 18 ans expriment régulièrement leur détresse. Dominique Versini, défenseure des enfants, remet ce matin son rapport annuel à Nicolas Sarkozy. Son constat est préoccupant. 

Lire la suite de l’article

Cheminots et étudiants rejoints par les fonctionnaires
Alors que les cheminots et les agents de la RATP font grève pour le huitième jour et que les étudiants poursuivent leur mobilisation contre la loi Pécresse, les fonctionnaires manifestent aujourd’hui pour leur pouvoir d’achat. A la clé, de nombreuses...
Lire la suite de l’article

Les lycéens s’y mettent aussi
CE NE SONT PLUS seulement dans les amphis que les AG se tiennent. Pour la première fois depuis le début du mouvement étudiant contre la loi sur l’autonomie des universités il y a deux semaines, de multiples assemblées générales ont eu lieu hier dans les lycées. 128, selon le comptage de la FIDL, un des principaux syndicats lycéens.
Lire la suite de l’article

« On veut le bac mais pas pour aller dans une fac à fric »
« On en est au même point. Bien sûr, on veut avoir notre bac mais pas pour aller dans une fac à fric.  » Maxime, 19 ans, est l’un des premiers élèves mobilisés contre la loi Pécresse dans son lycée Salvador-Allende, à Hérouville-Saint-Clair (Calvados). Ils sont une centaine, dans cet établissement, à avoir pris hier le relais des universités en bloquant l’entrée de ce lycée, avec des tables et des chaises. Ils ont également déployé une banderole : «  Lycées en colère. Non à Pécresse. »
Lire la suite de l’article

Les enseignants se mobilisent en masse
TOUT l’automne, ils ont digéré en silence l’annonce estivale de 11 200 suppressions de postes dans l’Education nationale pour 2008. Et décidé, au terme de plusieurs réunions intersyndicales, qu’ils concentreraient leur mobilisation avec celle de la fonction publique, le 20 novembre. Une mobilisation qui, du coup, s’annonce massive. La FSU estime qu’en moyenne un enseignant sur deux sera en grève aujourd’hui. A Paris, selon les pointages du SE-Unsa, on atteindrait même les 80 % de grévistes. Plusieurs écoles primaires ont déjà prévenu dès la semaine dernière, après réunions en conseils des maîtres, que, faute de troupes, aussi bien du côté instituteurs que directeurs, elles seraient carrément fermées. Ce qui oblige les parents, déjà confrontés à des problèmes de transports pour aller travailler, à trouver une solution pour faire garder leurs enfants. «  Une fois encore les enseignants grévistes imposent aux écoliers collégiens et lycéens une journée sans classe !  » déplore de son côté la Peep.
Lire la suite de l’article

« On va finir comme des zombies »
PAULINE, 27 ans, professeur des écoles
« JE NE SUIS généralement pas pour la grève. Je ne la fais pas souvent, mais là c’est important. » A 27 ans, ce sera la deuxième fois de sa courte carrière de cinq ans que Pauline, professeure des écoles à l’élémentaire Binet (Paris XVIIIe), descendra dans la rue.
Lire la suite de l’article


La Croix du 20/11/07

Le pouvoir d’achat au coeur des grèves
Sur fond de conflits sociaux, la question du pouvoir d’achat reflète un mécontentement réel. Le gouvernement s’apprête à annoncer une série de mesures. Mais ses marges de manoeuvre sont étroites
Lire la suite de l’article

Polémique sur l’évolution du niveau de vie des fonctionnaires
Les syndicats et le gouvernement s’opposent sur le calcul des augmentations
Lire la suite de l’article


20 minutes du 20/11/07

Universités : Bruno Julliard appelle à de « vraies discussions »
Alors que certains lycées rejoignent le mouvement de contestation contre la loi Pécresse, une trentaine d’assemblées générales étudiantes se sont tenues ce lundi dans les universités pour décider ou non de la poursuite du blocage.
Lire la suite de l’article

Les lycéens rejoignent le mouvement contre la loi Pécresse
La mobilisation contre la loi sur l’autonomie des universités gagne les lycées. Quatre établissements de Basse-Normandie étaient bloqués lundi matin pour protester contre la loi Pécresse, a-t-on appris auprès du rectorat de Caen et des lycéens.
Lire la suite de l’article

« On s’occupe mieux des SDF que de nos jeunes »
Interview de Dominique Versini, défenseure des enfants, qui remet mardi son rapport sur la souffrance des adolescents.
Lire la suite de l’article

Baisse de 7% ou hausse de 3,5% : Pourquoi syndicats et ministère s’opposent sur le niveau des salaires
Syndicats de la fonction publique et gouvernement s’opposent sur la question des salaires, les premiers estimant que les fonctionnaires ont perdu près de 7% de pouvoir d’achat depuis 2000, tandis que le second assure qu’il a augmenté de 3,5% par an depuis six ans en moyenne.
Lire la suite de l’article


Métro (Paris) du 20/11/07

La Défenseure des enfants lance un plaidoyer pour les adolescents en souffrance
La Défenseure des enfants Dominique Versini lance un plaidoyer pour une "véritable prise en charge" des adolescents en souffrance, avec un effort accru pour détecter et prévenir les conduites à risque, dans son rapport remis mardi au Président de la République
Lire la suite de l’article

André Santini : "30%, c’est une grève moyenne"
André Santini, ministre de la Fonction publique a estimé mardi sur RTL que 30% de grévistes dans la Fonction publique d’Etat, "c’est une grève moyenne", affirmant que le mouvement était "moins suivi qu’annoncé".
Lire la suite de l’article


Rue89 du 20/11/07

Dialogue de profs au café : Grève à tout prix ! Vive les cheminots !
On savait que ce serait chaud ce midi au café de la Gare. D’abord il y avait poisson à la cantine, ce qui veut dire record d’affluence au bâtiment G, le café de la Gare...
Autour du couscous local, dix collègues, autant dire un échantillon représentatif de l’éducation nationale. Persuadé que nous devions entrainer un maximum de jeunes collègues dans la grève, j’ai commencé, j’avoue, à chauffer une Madame Pfff euphorique et qui était survoltée à cause des 5e5 qui lui avaient dit qu’elle était vieux jeu.
Lire la suite de l’article

Guizot, Ferry, Jaurès, Sarkozy : quand l’Etat écrit aux profs
Voici que me parvient, via Rue89, une plaquette ("Lettre aux instituteurs", Calman-Lévy, 2007), composée des fameuses missives de François Guizot (18 juillet 1833), Jules Ferry (17 novembre 1883) et Jean Jaurès (15 janvier 1888).
Pourquoi donc, se dit-on, cette publication aujourd’hui ? C’est que, note l’éditeur dans son avant-propos, de Guizot à Sarkozy s’effectue un "glissement sémantique" par lequel les instituteurs deviennent des éducateurs, et que l’occasion est ainsi donnée de se demander, à la lumière de ce qui fut : "Quelles valeurs peuvent se lire aujourd’hui dans la lettre du président ? Quelle grande réforme accompagnera-t-elle ? Et à quelles valeurs nous demande-t-elle d’adhérer ?"
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 20/11/07

« Trop de jeunes sont en souffrance psychique »
Interview. La défenseure des enfants, Dominique Versini, veut améliorer la prise en charge psychique des ados. Elle rend son rapport aujourd’hui.
Lire la suite de l’article

Les étudiants logent dans des conteneurs
C’est un objet génial qui sert à tout. Y compris à logerdes étudiants, comme à Amsterdam où une cité universitaire entièrement construite en conteneurs maritimes abrite un millier de jeunes garçonset filles. La vie dans les boîtes en fer ? Comme dans un appartement normal, disent les occupants.
Lire la suite de l’article


Sud-Ouest du 20/11/07

Pourquoi ils en ont assez
Trois fonctionnaires expliquent leurs revendications et leur participation à la grève d’aujourd’hui. Avec la grève du secteur public, le septième jour de perturbation à la SNCF et le blocage de nombreuses universités, ce mardi s’annonce décisif
Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 20/11/07

Grève : Au tour des fonctionnaires
Alors que les opposants à la réforme des régimes spéciaux de retraite en seront à leur septième jour de grève, mardi, ce sera au tour des fonctionnaires de descendre dans la rue. Annoncé massivement suivi, le mouvement défendra ses propres revendications : pour la revalorisation du pouvoir d’achat et contre les suppressions d’emplois prévues dans le budget 2008.
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 21/11/07

Plusieurs milliers de fonctionnaires, de cheminots et d’étudiants défilent à Paris
Plusieurs milliers de fonctionnaires, en majorité des enseignants, mais aussi des cheminots et des étudiants, défilent sous la pluie, de la place d’Italie aux Invalides, à Paris. Sur la banderole à la tête de la manifestation intersyndicale, organisée par huit organisations (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC, UNSA, FSU, Solidaires), on peut lire : "Ensemble pour les salaires, l’emploi et les services publics". Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, qui a pris la tête du cortège, demande au gouvernement de "crée[r] des conditions pour les négociations" salariales dans la fonction publique, ainsi que dans les entreprises.
Lire la suite de l’article

Un fonctionnaire sur deux se dit inquiet de l’évolution de son statut
Centrée sur le pouvoir d’achat et l’emploi, la journée de grève nationale lancée mardi 20 novembre, à l’initiative des huit fédérations de fonctionnaires des administrations de l’Etat, des collectivités locales et des hôpitaux, marquait le pic de la mobilisation déclenchée par les syndicats de la SNCF et de la RATP contre la réforme des régimes spéciaux de retraite et la contestation étudiante contre la loi d’autonomie des universités.
Lire la suite de l’article

Deux syndicats lycéens veulent lancer une forte mobilisation contre la loi Pécresse
Des assemblées générales et blocages de lycées contre la loi sur l’autonomie des universités ont gagné, mardi 20 novembre, de nouveaux établissements. Lundi, un lycée de Lille et quatre de Basse-Normandie avaient été bloqués.
Lire la suite de l’article

"C’est toute la fonction publique qui part en lambeaux progressivement"
Article interactif
Lire la suite de l’article

"Les fonctionnaires ont le sentiment qu’on les a un peu oubliés en route"
Dans un chat sur Le Monde.fr, Jean-Claude Thoenig, directeur de recherche au CNRS, estime que le dialogue entre les fonctionnaires et le gouvernement progresserait si les négociations étaient menées catégorie par catégorie.
Lire la suite de l’article

"Il faut arrêter de dire qu’on est des privilégiés dans la fonction publique !"
Claire Ané, journaliste au Monde.fr, s’est rendue place d’Italie où plusieurs milliers de manifestants se sont donné rendez-vous pour demander des augmentations de salaire et contester les réductions de personnel dans la fonction publique. Dans le défilé, cheminots, étudiants et lycéens sont venus défendre leurs revendications respectives et s’associer à celles des fonctionnaires.
Lire la suite de l’article

Les enseignants, ces oubliés
Nathalie Barberger, Florence de Chalonge, Claude Habib, Anne Richardot, Nelly Wolf sont maîtres de conférences ou professeurs des universités à Lille-III.

Dans le tohu-bohu actuel sur l’université et les réformes qui la visent, l’enseignant-chercheur est oublié, voire calomnié. Quand on l’évoque, c’est pour pointer les échecs pédagogiques qui lui seraient imputables ou ses prétendus piètres résultats dans le domaine de la recherche. Que l’on nous permette de dépasser ces clichés. Pour intégrer l’enseignement supérieur, un très long parcours d’obstacles est à suivre : huit années d’études supérieures au minimum, ponctuées de diverses barrières hyper-sélectives (souvent l’agrégation, puis le concours de recrutement dans l’université offrant un poste). Le postulant doit aussi, outre sa thèse, avoir déjà fait parler de lui, en publiant notamment des articles dans des revues savantes. Seuls 5 % environ des doctorants bénéficiant d’une (maigre) allocation, les autres se débrouillent comme ils peuvent.
Au terme de ces épreuves, que découvre alors le maître de conférences fraîchement émoulu ? Des locaux effrayants : salles de classe crasseuses ; amphithéâtres lugubres ; bureaux quand ils existent, à partager à plusieurs, non équipés (même d’un téléphone, ne parlons pas d’ordinateur...) et mal chauffés. Cet inconfort affiche visiblement un mépris pour le savoir, pour ceux qui en assurent la diffusion comme pour ceux qui le reçoivent.
Le sentiment d’être traité avec indignité est confirmé par sa première feuille de paie : 1 600 euros net. Mais ce n’est qu’une question de patience : tous les deux ans et dix mois, très exactement, il prendra un échelon qui lui permettra, à coups d’une centaine d’euros, de gravir petit à petit l’échelle salariale, jusqu’à atteindre 2 500 euros nets dans la quarantaine.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 20/11/07

Loi Pécresse : l’Unef veut de "vraies négociations"
Le président du syndicat étudiant appelle la ministre de l’Enseignement supérieur à "trouver une issue à la situation actuelle". "La concertation a déjà eu lieu", pour le ministère.
Lire la suite de l’article

Une majorité de Français soutient la grève des fonctionnaires
Selon un sondage CSA, 53% des Français soutiennent ou ont de la sympathie pour le mouvement des fonctionnaires de mardi pour la défense des salaires, tandis que 29% des personnes interrogées y sont hostiles.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 20/11/07

Défenseure des enfants : un plan pour les ados
Dominique Versini rend ce mardi un rapport sur les "adolescents en souffrance" à Nicolas Sarkozy. La défenseure des enfants plaide "pour une véritable prise en charge", à travers un plan en 25 points, des 15% de 11-18 ans en détresse.
Lire la suite de l’article

L’Unef s’est expliquée via notre chat
Le vice-président de l’Unef Jean-Baptiste Prévost a répondu ce lundi en direct aux questions des internautes. Pendant 1h30, il est revenu sur la loi Pécresse, les blocages des facs et les conditions de vie des étudiants. Il s’est aussi agacé "des ambitions politiques" que lui prêtaient certains intervenants.
Lire la suite de l’article

Les fonctionnaires rejoignent les cheminots
L’agitation sociale monte d’un cran mardi avec la grève des fonctionnaires pour le pouvoir d’achat, qui vient s’ajouter au conflit à la RATP et la SNCF, toujours à l’origine de nombreuses perturbations dans les transports au septième jour du mouvement.
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 20/11/07

18.000 postes pour les concours d’enseignants 2008, contre 22.000 en 2007 (syndicats)
8.000 postes seront ouverts pour 2008 aux concours externes de recrutement d’enseignants, contre 22.000 offerts l’an dernier, ont affirmé lundi sept organisations syndicales - dont la FSU et l’Unef - dénonçant un "renoncement pour l’Ecole".
Lire la suite de l’article

Universités : poursuite du mouvement, regards braqués sur la journée de mardi
Le mouvement étudiant de contestation de la loi Pécresse sur l’autonomie des universités touchait lundi une grosse quarantaine de sites, un chiffre stable, alors que tous les regards étaient tournés vers la mobilisation de mardi, aux côtés des fonctionnaires, qui sera déterminante.
Lire la suite de l’article

Grèves : les fonctionnaires entrent dans la danse pour leur pouvoir d’achat
Les fonctionnaires entrent dans la danse des mouvements sociaux ce mardi, en cessant le travail 24 heures pour leur pouvoir d’achat et contre les réductions d’effectifs, alors que la grève se poursuit à la SNCF et RATP tout comme l’agitation dans les facs.
Lire la suite de l’article

Universités : "la concertation a déjà eu lieu" (Enseignement supérieur)
La concertation sur la loi d’autonomie des universités "a déjà eu lieu", a-t-on réagi lundi soir au ministère de l’Enseignement supérieur, après l’appel du président de l’Unef Bruno Julliard à ouvrir de "vraies négociations" pour trouver une issue à la situation actuelle
Lire la suite de l’article

On n’est "pas des feignants" et "on se bat pour tout le monde !"
"On se bat pour tout le monde !", s’exclame Didier, professeur de français, dans le défilé des fonctionnaires à Lille, en écho aux infirmières, enseignants, cheminots ou agents d’EDF qui ont défilé mardi dans toute la France pour défendre leur idée du service public.
Lire la suite de l’article

La grève bien suivie dans l’Education, 7e jour de conflit dans les transports
L’agitation sociale est montée d’un cran mardi avec la grève des fonctionnaires pour les salaires qui a mobilisé près d’un agent de l’Etat sur trois et rassemblé plusieurs dizaines de milliers de manifestants dans tout le pays, au 7e jour du mouvement dans les transports.
Dans l’Education nationale, la FSU, premier syndicat, a estimé les taux de grévistes à 65% des enseignants dans le primaire et à 58% dans les collèges et lycées. Estimation "démentie formellement" par le ministère, qui a évalué la participation à environ 40%.
Lire la suite de l’article

L’université prépare mal à la vie active, pour une majorité de Français (sondage)
Une majorité de Français (59%) considère que l’université prépare mal à entrer dans la vie active, selon un sondage réalisé par l’Ifop pour le mensuel Acteurs publics, en partenariat avec Le Monde et la chaîne LCP-AN, rendu public mardi.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !