Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 19 février 2008


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 19 février 2008

Le blues des chefs d’établissement
C’est Le Parisien qui titre sur ce sujet en s’appuyant sur un baromètre du moral des personnels de direction élaboré par Georges Fotinos pour le compte de la MGEN. L’enquête a été réalisée auprès de 1.900 chefs d’établissements ou de leurs adjoints (ils sont 12.500 au total dans le public) Sa version intégrale sera prête "fin février et tirée à 12.500 exemplaires, lesquels seront envoyés dans la foulée aux 8.500 collèges et lycées publics", a précisé Xavier Darcos.
Alors comment vont-ils les principaux de collège et les proviseurs de lycée ? Pas très bien...
Si 18 % seulement des chefs d’établissement disent n’avoir carrément pas d’intérêt pour leur travail, tous soulignent, même quand il les passionne, qu’ils l’exercent dans une grande solitude. Un quart déclare carrément avoir un moral « médiocre, mauvais ou exécrable  ». Près de la moitié observe même que leur moral a baissé, essentiellement à cause de conditions de travail qui se dégradent. Dans une journée, occupée de 50 % à 80 % du temps à communiquer, pour répondre aux « urgences » de chacun, on estime qu’ils accomplissent en moyenne jusqu’à 149 tâches ! Un zapping permanent qui s’avère particulièrement stressant...
Et quand en plus, avec la fin de la carte scolaire, il leur faudra “vendre” leur établissement pour attirer les familles, le stress sera total...

On l’appelait le “démineur”...
Xavier Darcos démine l’ “iintuition” de Nicolas Sarkozy et propose une “démarche pédagogique” qui ne devrait au final guère bousculer les programmes. Il propose de constituer une commission chargée de réfléchir sur cette question et de proposer les dispositifs les plus adaptés. Malgré son opposition initiale au projet Sarkozy, Simone Veil participera à ce groupe de travail.
Signalons dans le prolongement de ce débat sur la mémoire de la Shoah, deux textes sur le thème de la culpabilité et du poids de la mémoire. Un texte de Boris Cyrulnik dans Le Monde intitulé : Une "gentillesse" trop brutale et un texte très émouvant paru dans l’édition de Libération de lundi 18 février : J’étais moi, mais aussi elle.
Un texte à lire absolument.

Bonne Lecture...


Libération du 19/02/08

Shoah : Darcos recule en douceur
Le ministre démine la proposition de Sarkozy et évoque une commission.
Lire la suite de l’article

J’étais moi, mais aussi elle
HÉLÈNE SCHOUMANN journaliste.

Monsieur le Président, Je m’appelle Hélène. J’ai 49 ans, mais j’ai aussi 10 ans. C’est l’âge qu’avait la fille de mon grand-père quand elle a été arrêtée à son domicile parisien, au 77, rue de Charonne, le 16 juillet 1942, et déportée, le 16 septembre de la même année, dans le convoi n° 33.
Lire la suite de l’article

Moins de 18 ans et 18 infractions en moyenne
Au tribunal pour enfants de Paris, la justice n’hésite pas à recourir à des peines de prison contre les délinquants.
Lire la suite de l’article

La mémoire ne se greffe pas
YORAM MOUCHENIK psychologue en psychiatrie de l’enfant.

Mon travail de recherche pendant plusieurs années auprès des anciens « enfants cachés » survivants de la Shoah, tous orphelins d’un père, d’une mère, d’un frère ou d’une sœur quand ce n’est de toute la parenté, me conduit à considérer avec beaucoup de prudence les propositions du président Sarkozy
Lire la suite de l’article

Eric Woerth augmente un peu plus les fonctionnaires
Dans la soirée, le ministre du Budget et de la Fonction publique, Eric Woerth, s’est engagé à augmenter au 1er octobre de 0,2 % le traitement des fonctionnaires. Il avait pourtant tenté de convaincre, lors d’une séance de négociation, les syndicats de fonctionnaires que les augmentations générales, c’était terminé.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 19/02/08

Fonctionnaires : les syndicats déçus
Les syndicats ont jusqu’à mercredi soir pour dire s’ils acceptent ou rejettent la proposition faite par le ministre du Budget de revaloriser de 0,3% le point d’indice des salaires des fonctionnaires.
Lire la suite de l’article

Pour une éducation civique laïque
La chronique d’Alain-Gérard Slama du 18 février.

[...]Le seul spectacle de la classe de l’école primaire dans laquelle à peine quatre élèves se sont levés à l’entrée du chef de l’État, lors de sa visite à Périgueux, devrait suffire à faire entendre que les méthodes pédagogiques douces ne peuvent suffire à enseigner, au-delà des lois écrites, les codes non écrits de savoir-vivre et de respect de soi-même et des autres dont les enfants auront besoin pour devenir des citoyens adultes et responsables. Autant l’éducation, après l’adolescence, doit être libérale, autant il est évident que, en matière de comportement social, les jeunes années doivent être celles de l’apprentissage de l’autorité. [...]
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 19/02/08 (un jour de retard)

Sarkozy en croisade contre un « monde sans Dieu »
Invité mercredi soir du Conseil représentatif des institutions juives, le chef de l’État a réitéré des propos qui témoignent d’une conception inquiétante de la laïcité.
Lire la suite de l’article

Shoah. La mémoire instrumentalisée
Nicolas Sarkozy propose une vision culpabilisante de la Shoah aux enfants de CM2.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 19/02/08 ( payant)

Le blues des chefs d’établissement
Comment vont les principaux de collège et les proviseurs de lycée ? Pas très bien, à en croire un baromètre inédit, que nous dévoilons aujourd’hui. Près de la moitié d’entre eux assure que leur moral a baissé.
Lire la suite de l’article

La journée sans fin de monsieur le proviseur
QUAND ON LUI DEMANDE comment définir son travail, il répond « capitaine ».
Lire la suite de l’article

« Ici, au moins, les parents nous font confiance »
SYLVIE REICH, principale de collège à Paris (XVIIIe)
Lire la suite de l’article

Microsoft propose aux étudiants un accès gratuit à ses logiciels
Le géant américain Microsoft lance mardi un projet au niveau mondial qui va permettre aux étudiants d’avoir un accès gratuit à ses outils de développement informatique, a annoncé Jean-Philippe Courtois, président de Microsoft International.

Baptisé « Microsoft DreamSpark », ce projet s’adresse aux étudiants en technologie, design, mathématiques, sciences et ingénierie.
Lire la suite de l’article


La Croix du 19/02/08

Rien vu...


20 minutes du 19/02/08

Simone Veil participera à une mission sur la Shoah à l’école
Le parrainage d’enfants juifs victimes de la Shoah sera en place dans les écoles dès la rentrée de septembre 2008, a déclaré Xavier Darcos lundi. Et Simone Veil participera à la mission qui doit réfléchir à l’application de cette proposition.
Lire la suite de l’article


Métro (Paris) du 19/02/08

Un lycéen sur deux ignore ce qu’est la Shoah, affirme Darcos
Un lycéen sur deux ignore ce qu’est la Shoah, a affirmé lundi sur RTL le ministre de l’Education Xavier Darcos, un sujet d’"inquiétude" qui justifie, selon lui, "l’intuition" présidentielle de confier aux élèves de CM2 la mémoire des enfants juifs déportés.
Lire la suite de l’article


Rue89 du 19/02/08

Rien vu...


Ouest-France du 19/02/08

Simone Veil dans la mission Shoah
Malgré son opposition initiale au projet Sarkozy, elle participe au groupe de travail de Xavier Darcos.
Lire la suite de l’article

Mémoire de la Shoah : l’Élysée face au tollé
Une piste a été ouverte hier. Que le souvenir des enfants juifs exterminés par les nazis soit porté « par une classe entière ».
Lire la suite de l’article


Sud-Ouest du 19/02/08

En fin de contrat
La suppression de contrats aidés n’est pas sans conséquences sur la vie des établissements, comme au lycée montois Frédéric-Estève
Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 19/02/08

Fonctionnaires : La dernière offre
Les discussions ont duré jusque tard dans la nuit mais aucun accord sur les salaires n’a été trouvé mardi entre le ministre de la Fonction publique, Eric Woerth, et les fédérations de fonctionnaires. L’ultime proposition du gouvernement -une revalorisation de 0,8% en 2008- est loin d’avoir convaincu. Les syndicats ont jusqu’à mercredi soir pour décider s’ils signent ou non ce protocole.
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 20/02/08

Bientôt un manuel d’histoire commun germano-polonais ?
Au 12e étage du Palais de la culture et des sciences, à Varsovie, l’amphithéâtre du Collegium Civitas, l’équivalent de Sciences Po en Pologne, était, ce lundi 11 février, inhabituellement bondé. Derrière l’engouement de l’assistance, un débat épineux : est-il possible d’écrire une histoire commune ?
Lire la suite de l’article

Une "gentillesse" trop brutale, par Boris Cyrulnik
Deux grands dangers menacent la mémoire de la Shoah : le premier, c’est de ne pas en parler ; le deuxième, c’est de mal en parler. Quand Primo Levi en 1946, la rage au ventre a voulu témoigner, son livre Si c’est un homme n’a pas dépassé 700 exemplaires tant il était insupportable. A la même époque, une grande fille de 14 ans racontait l’histoire supportable d’une gentille famille qui s’aimait et se disputait en huis clos, comme tout le monde. On s’identifiait à cette gamine intelligente et sympathique qui, à la fin du livre, mourait joliment, emmenée par un assassin invisible, la Gestapo. Le spectateur, ému, pleurait avec plaisir, et cette représentation, à la fois vraie et romancée, a joué un grand rôle dans la très nette diminution de l’antisémitisme en France.Le 13 février, lors du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), notre sympathique président, dans son désir de bien faire a décidé de "confier à chaque élève de CM2 (10 ans) la mémoire d’un enfant français victime de la Shoah". Ma première réaction fut une crispation désagréable, comme si j’avais pensé : "C’est une gentillesse criminelle !"[...]
Lire la suite de l’article

Le devoir d’histoire, condition du devoir de mémoire
par Henri Pena-Ruiz

[...] Faut-il pour sensibiliser les futurs citoyens à ce drame courir le risque de traumatiser des enfants de 10 ans qui vont devoir faire effort pour imaginer la mort d’enfants qui leur ressemblent ? Le pourront-ils, s’ils ne disposent pas encore des moyens psychologiques et intellectuels pour l’assumer, ni même peut-être pour comprendre ce que cette mort programmée a eu de spécifique dans l’histoire ? L’enfant de 10 ans fait ses premiers pas dans les chemins de la connaissance, découvre certes le monde mais d’abord en étant prisonnier de la façon dont il est touché par lui. A-t-il déjà les repères, la distance requise pour ne pas se méprendre ? Est-il sain que l’enfance soit d’emblée chargée des pesanteurs du passé humain ? Autant de questions que l’on ne saurait trancher à l’emporte-pièce.
Il ne s’agit pas de dispenser une éducation mièvre. Mais préserver l’enfance dans l’enfant, c’est préparer au mieux l’avènement de l’homme mûr et lucide, capable de révolte. La conscience de la Shoah est une chose trop grave et trop nécessaire pour être abandonnée au brouillard des sentiments. Il faut que lui soit consacré un temps où le regard lucide et affranchi peut se porter sur elle, armé de raison et de savoir. Ce temps viendra vite au collège et au lycée, où s’apprend la pensée réfléchie qui nourrit la révolte devant les injustices de ce monde. [...]
Lire la suite de l’article

A Montescot, la déportation enseignée à une classe primaire
A Montescot, l’école porte le nom de Léa et Elisabeth Schnitzler, deux fillettes qui ont vécu dans ce village situé près de Perpignan (Pyrénées-Orientales) dans les années 1940 avant d’être déportées au camp d’extermination de Sobibor, en Pologne.
Catherine Hody, directrice de l’école a reçu, début février, le prix Annie et Charles Corrin récompensant un projet pédagogique portant sur l’enseignement de la Shoah. Cette enseignante émet des réserves sur l’idée de Nicolas Sarkozy de faire parrainer un enfant déporté par chaque élève de CM2 : "C’est une très lourde charge émotionnelle pour des enfants de 8 ou 9 ans. Il serait préférable d’inscrire cet enseignement dans un projet d’école et pas uniquement dans une empathie momentanée.
Lire la suite de l’article

Mémoire de la Shoah : la méthode de Sarkozy n’est pas la "bonne", selon Bruno Le Maire
Nicolas Sarkozy a annoncé, mercredi 13 février, qu’il souhaitait que "tous les enfants de CM2 se voient confier la mémoire d’un des 11 000 enfants français victimes de la Shoah". Pour Bruno Le Maire, député UMP de l’Eure, ancien directeur de cabinet du premier ministre Dominique de Villepin, "on ne peut pas demander aux enfants d’aujourd’hui de porter la mémoire des crimes commis contre les enfants d’hier".
Lire la suite de l’article

Mme Wieviorka : "Je ne vois pas pourquoi on irait puiser dans la Shoah une sorte de vademecum de lutte contre le racisme"
Invitée en "chat" du Monde.fr, l’historienne Annette Wieviorka préférerait, pour lutter contre le racisme, qu’on prenne "des exemples qui sont dans la vie actuelle de notre pays" et qu’on "s’occupe de ce qui se passe dans le sport, dans le football", par exemple.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 19/02/08

Shoah : Accoyer annonce une mission d’information à l’Assemblée
"Le Parlement doit être un acteur majeur de ce débat", selon Bernard Accoyer qui déclare qu’une mission d’information sur les questions mémorielles va être proposée à la conférence des présidents qui organise les travaux de l’Assemblée Nationale.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 19/02/08

Les chefs d’établissements ont le moral en baisse
Selon une étude remise à Xavier Darcos, 46% des chefs d’établissement déclarent que "leur moral s’est dégradé au cours des dernières années" et 72 % estiment que "leurs conditions de travail ont connu une dégradation".
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 19/02/08

Darcos détaille mercredi les nouveaux programmes du primaire pour 2008
Xavier Darcos détaillera mercredi les nouveaux programmes du primaire, qui s’appliqueront à la rentrée 2008 et qui marqueront un "retour aux fondamentaux" en intégrant notamment l"instruction civique et morale" souhaitée par Nicolas Sarkozy, a affirmé le ministère.
Lire la suite de l’article

Victimes de la Shoah : Alliot-Marie pense "plus à une classe" qu’à un enfant
La ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a estimé lundi que la mémoire d’un des 11.000 enfants juifs déportés de France victimes de la Shoah devrait être confiée "plus à une classe" dans son ensemble qu’à un seul enfant pour lequel cela pourrait être "très lourd".
Lire la suite de l’article

Capes, agrégation : réforme en 2008 de tous les concours de l’Etat
Le gouvernement va engager en 2008 une réforme des concours d’accès à la fonction publique, qui touchera les quelque 700.000 candidats aspirant chaque année à devenir enseignant, contrôleur des impôts, infirmier, policier ou faire carrière dans l’un des 500 corps de l’Etat.
[...] Les concours d’entrée dans la fonction publique, dont les plus connus sont le Capes et l’agrégation pour les enseignants, sont accusés dans le rapport de Mme Desforges de nuire à la diversité des profils et de privilégier les savoirs académiques sur la valorisation des compétences professionnelles.
Le rapport de Mme Desforges montre que "l’Etat sélectionne ses agents au lieu de les recruter", souligne le ministère, car les concours sont "des machines à sélectionner des candidats sans objectif précis en termes d’emplois à pourvoir".
Lire la suite de l’article

La Shoah au CM2 : Hollande prêt à participer à une réflexion
François Hollande, Premier secrétaire du PS, s’est dit lundi prêt, "s’il doit y avoir une initiative", à faire que "le devoir de mémoire puisse être accompli", revenant sur la polémique créée par la proposition de Nicolas Sarkozy à propos de la Shoah en CM2.
Lire la suite de l’article

Alain Auclaire, ex-président de la Femis, chargé de mission sur le cinéma
Alain Auclaire, ex-président de la Femis, l’école des métiers de l’image et du son, a été chargé d’une mission sur "les actions d’éducation à l’image et de diffusion culturelle soutenues par le ministère de la Culture dans le domaine du cinéma", a annoncé le ministère lundi.
Lire la suite de l’article

Avis à la jeunesse : l’hôpital va recruter 200.000 personnes en cinq ans
Des spots télévisés au ton décalé, un site internet ludique : une campagne d’information lancée mardi par le gouvernement vise à attirer les 15-20 ans vers les métiers d’un secteur hospitalier à l’image ternie, où 200.000 postes seront à pourvoir dans les cinq ans.
Lire la suite de l’article

Le moral des chefs d’établissements en baisse selon une étude
Quarante-six pour cent des chefs d’établissement déclarent que "leur moral s’est dégradé au cours des dernières années" et 72 % estiment que "leurs conditions de travail ont connu une dégradation" dans le même temps, selon une étude réalisée pour la mutuelle Mgen
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !