Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 18 juin 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 18 juin 2019

Le bac — CIO — Ressources

Petite revue sur le bac bien sûr et la grève, les risques concernant les CIO et quelques ressources recommandées.


Le bac

Blanquer :‘J’ai raison, mais ils ne le savent pas encore’, les enseignants :‘on n’a pas tort, râlons plus fort’ l’Edito politique de Thomas Legrand Éditorialiste politique à France Inter

Grève du bac : Blanquer additionne des choux et des carottes Par Marie Piquemal pour abonné

Bac 2019 : des grévistes, mais pas de perturbations

Grève du 17 : Une contestation nationale
"Je dirais au ministre qu’on est plus sur un divorce que sur un mariage". La petite phrase de Jean-Rémi Girard, président du Snalc, en réponse au "petit pli à la robe de la mariée" évoqué le matin même par JM Blanquer, donne le ton de la journée de mobilisation réussie du 17 juin même si les épreuves du bac ont eu lieu partout. En fin de journée l’intersyndicale du 2d degré appelle les enseignants à décider en assemblée générale la poursuite ou non du mouvement."

Bac 2019. Les surveillants grévistes poursuivent leur mobilisation et contestent les chiffres du ministère
Les épreuves écrites de philosophie et de français ont bien eu lieu ce lundi, malgré l’appel à la grève de la surveillance lancée par onze syndicats d’enseignants. Pour le ministère, le mouvement a été peu suivi, ce que contestent les syndicats, qui comptent maintenir la pression. Des syndicats ont reconduit la grève ce mardi 18 juin.”

Grève dans l’Education nationale : des préavis déposés "sur toute la période des examens", le brevet potentiellement touché
L’intersyndicale annonce que les préavis de grève sont déposés sur toute la période des examens et des concours.”

Le jour du bac, les profs protestent contre « la ségrégation scolaire » Par Faïza Zerouala réservé aux abonnés
Au premier jour du bac, des enseignants ont appelé à la grève de la surveillance et manifesté devant plusieurs établissements, sans empêcher les épreuves de se dérouler normalement. 5,40 % des enseignants ont suivi le mouvement dans le second degré selon le ministère.”

Bac 2019 : à Saint-Denis, les enseignants étaient en grève pour le premier jour des épreuves Par Léa Taieb
Au lycée Paul-Eluard à Saint-Denis, une trentaine d’enseignants étaient en grève au premier jour des épreuves du baccalauréat.”

"A quoi bon avoir le bac ?" : à quelques heures de l’examen, le spleen des lycéens "refusés" ou "en attente" sur Parcoursup
Des élèves de terminale sans proposition de formation sur la plateforme d’orientation racontent à franceinfo comment ils vivent cette situation.”

Baccalauréat : « L’exception française » Tribune Roger-François Gauthier Expert international en éducation et ancien inspecteur général
« La France se distingue de presque tous les autres pays dans la façon dont elle vit l’examen et dans la fonction sociale qu’elle lui fait jouer », explique dans une tribune au « Monde » l’expert international en éducation et ancien inspecteur général Roger-François Gauthier.”

Bac : les élèves d’aujourd’hui seraient-ils plus brillants que leurs prédécesseurs ? Par SEVERINE MAUBLANC
Fig Data - Un nombre de bacheliers qui n’en finit pas de grimper, 90% de réussite, toujours plus de mentions. Voici quatre graphiques qui mettent en avant l’évolution du bac au cours des dernières années.”

Le « bac Blanquer » bouscule aussi les prépas Par Jessica Gourdon
Les classes préparatoires aux écoles de commerce et d’ingénieur vont se réorganiser pour accueillir les futurs étudiants issus du nouveau bac en 2021. Et tenter de maintenir leur attractivité.”

« Il faut imaginer les correcteurs du bac heureux » Tribune Thibaut Poirot professeur d’histoire en lycée
Pour les enseignants qui participent à la correction du baccalauréat, l’exercice est souvent bien plus intéressant que ce que pourraient laisser penser les critiques dont fait l’objet, chaque année, l’examen, selon le professeur agrégé d’histoire Thibaut Poirot.”


CIO

En pleine période de choix d’orientation, les personnels des CIO en grève ce mardi
Alors que les épreuves du baccalauréat ont débuté ce lundi, pour une période de deux semaines, les psychologues de l’Education nationale et les autres personnels des centres d’information et d’orientation (CIO) du département ont indiqué qu’ils seront en grève ce mardi 18 juin, à l’appel de l’intersyndicale nationale. Une grève qui intervient alors que cette période est celle des échéances en matière d’orientation : commissions d’appel, affectations post-troisième et post-seconde, validation des choix de spécialité pour les élèves de première…

Jacques Vauloup : Il faut sauver le soldat CIO !
Alors que des rassemblements des PsyEN et des personnels des CIO et de l’Onisep sont organisés nationalement le 18 juin, Jacques Vauloup, inspecteur en orientation, explique dans cette tribune pourquoi il faut sauver les CIO.
Par un arrangement politicien dont sont friands les politiques professionnels en mal d’alliances préélectorales, Régions de France et le Gouvernement se sont entendus à peu de frais : tu me laisses l’apprentissage (État) , je te donne l’orientation (Conseils régionaux). Suite à la loi du 5 septembre 2018 dite Pour la liberté de choisir son avenir professionnel qui transfère aux régions l’information liée à l’orientation, le gouvernement a engagé ce qu’il dénomme une « transformation de l’orientation ». Il prévoit de diviser par trois le nombre de centres d’information et d’orientation (CIO) de 454 (aujourd’hui) à 150 (demain)
.”


Ressources

Fraternité : l’école a un rôle central à jouer
Aziz Jellab, inspecteur général de l’Education nationale, docteur en sociologie et en sciences de l’éducation, vient de publier « Une fraternité à construire », aux éditions Berger Levrault. A travers cet essai, il évoque le vivre-ensemble dans la société française, et notamment la place que l’école pourrait y occuper.” Fraternité vs Confiance ?

Créations, opportunités et développements du numérique éducatif Edito Écrit par Laurissergues Michelle sur Educavox
En fin d’année scolaire, c’est l’heure des bilans, des résultats de concours, c’est l’heure des fêtes, des spectacles...C’est aussi le moment de s’interroger encore sur les actions et projets à défendre et à poursuivre, sur le numérique éducatif, sur les évolutions technologiques qui changent nos repères et nous entrainent parfois dans un rythme frénétique. Il est bon parfois, de se rencontrer pour trouver des repères, mieux intégrer le numérique avec toutes ses facettes pour en tirer le meilleur et essayer d’éviter le pire. Mieux éduquer sans doute, mieux former aussi afin de faire comprendre l’importance de l’éthique. Ces dernières réflexions là, c’était à Bordeaux, le Forum Educavox.”

Réformes de l’éducation : la voie de l’« autocratie » par Romuald NORMAND, Recherches et Études dans le monde
La théorie sociale de la troisième voie plaide en faveur d’une pensée intégratrice – établir un lien entre le meilleur de la gouvernance et des marchés novateurs en termes de changement éducatif. Dans la pratique, cependant, de nombreuses politiques de la Troisième Voie se sont éloignées de ces idéaux premiers – l’aliénation des élèves, la corruption des salles de classe, la manipulation des éducateurs et la tromperie du public. Comment cela s’est-il produit ?” Très, très intéressant.

Et puis sourions… Morning Glory : gros malaise pour Jean-Michel Blanquer sur France inter

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 552 - Les dys dans la classe
Dossier coordonné par Nicole Bouin et Émilie Pradel
mars 2019
L’accueil des élèves présentant des troubles des apprentissages, dont les «  dys  », ne va pas sans difficultés au quotidien pour les enseignants. Notre dossier propose des éclairages de chercheurs sur ces troubles et donne la parole aux praticiens de terrain, aux parents, aux anciens élèves dys, aux médecins, aux associations…

N° 551 - Expliciter en classe
Dossier coordonné par Andreea Capitanescu Benetti et Sylvie Grau
février 2019
L’enseignement explicite, de quoi s’agit-il exactement ? Le projet de ce dossier est de faire le point sur ce que disent les chercheurs, les formateurs, mais surtout d’aller explorer ce qui se passe dans les classes. Qui explicite ? Quoi ? Quand et comment ?