Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 13 octobre 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 13 octobre 2020

Laïcité - Changer - Supérieur - Distanciel

Une journée marquée par la parution du rapport sur l’application du principe de laïcité dans les écoles publiques. Elle est aussi sous le signe d’une volonté de changement et toujours de la question du supérieur et du distanciel.


Laïcité

En ce jour de remise du rapport sur l’application du principe de laïcité dans les écoles publiques, quelques articles sont parus.
BFMTV détaille ce rapport pour en sortir les éléments saillants. « 
Près d’un millier d’atteintes à la laïcité à l’école recensées l’année dernière
Quelque 935 signalements ont été effectués l’année dernière. Si ces atteintes aux valeurs de la République ont majoritairement lieu au collège, le primaire est de plus en plus touché.[...] Un chiffre en baisse par rapport à l’année précédente - pour l’année scolaire 2018-2019, un total de 900 signalements avaient été effectués rien que pour le dernier trimestre par les chefs d’établissement via un formulaire de saisine dédié - qui s’explique par le contexte de la crise sanitaire, la fermeture des écoles et la reprise clairsemée au mois de juin. Le document note également que 120 cas ont nécessité le déplacement des équipes laïcité du ministère au sein de l’établissement.
Dans le détail, 45% des faits ont eu lieu au collège, 37% dans les écoles primaires et 18% au lycée. "Nous continuons de constater que les atteintes aux valeurs de la République commencent de plus en plus tôt et notamment dès le primaire", observe le ministère. Autre donnée : plus de la moitié des signalements se sont produits dans six académies (Créteil, Grenoble, Normandie, Toulouse, Versailles et Nice)
 ».

Invité d’Europe 1, le philosophe et spécialiste de la laïcité Henri Peña-Ruiz « a rappelé l’importance du respect de la laïcité à l’école. Mais, a-t-il précisé, ces règles s’appliquent bien à toutes les religions, et pas seulement à l’Islam[...]
La laïcité "n’est pas une option spirituelle parmi d’autres", martèle l’écrivain, rappelant que cette laïcité s’est "conquise à rebours, non pas des religions, mais du pouvoir politique que les religions s’octroyaient". Pour autant, ajoute-t-il, la laïcité "ne doit pas rejeter et ignorer" les religions. "Dans un cours sur la Renaissance, on ne peut pas éviter de parler des guerres de religion", prend-il comme exemple. Et d’ajouter : "Quand on parle des religions, on parle des faits, on ne doit pas endoctriner ou faire du prosélytisme".
 »

Alors que, dans le Parisien, selon Jean-Pierre Obin, dans les « Atteintes à la laïcité à l’école : « La majorité des cas est liée à l’islamisme »
Jean-Pierre Obin, ancien inspecteur général de l’Éducation nationale, est inquiet. Il s’exprimera ce mardi à la Sorbonne à l’occasion du séminaire des référents laïcité. A la retraite, il a une parole libre et franche.
 » réservé abonnés

France Bleu parle d’une pétition nationale pour défendre la liberté de faire l’école à la maison car « Les professionnels de l’enseignement à distance sont très inquiets et se mobilisent pour sauver la liberté de faire l’école à la maison. Ils craignent d’être victimes du projet de loi sur les séparatismes rendant la présence à l’école obligatoire dès 3 ans. Ils ont lancé une pétition en ligne. »


Changer

Sur notre site, 3è volet de l’article de Jean-Marie de Ketele. « Avec humour, Coluche disait : « Il faut mettre d’urgence un frein à l’immobilisme ». Un des experts internationaux de l’éducation les plus réputés, nous livre quelques propositions pour y arriver dans le système éducatif. Après une première partie à propos de l’intelligence collective, et une deuxième sur la vigilance contre les inégalités scolaires, voici la troisième et dernière partie de cet article, qui porte sur les leviers à utiliser. »

Dans le Monde, Isabelle Dautresme rappelle que « La direction des collèges et lycées s’ouvre aux manageurs venus du privé. Afin d’enrayer la baisse des candidatures au concours et diversifier les profils, le recrutement des personnels de direction d’établissement scolaire est, depuis cet été, ouvert à des personnes venues du privé ou du monde associatif. »

Les Echos considère que « Sciences Po révolutionne son concours d’entrée.
La prestigieuse école de la rue Saint-Guillaume dévoile ce lundi la nouvelle formule de son processus de sélection, avec des épreuves et des critères davantage personnalisés. Objectif de la réforme, attirer des élèves aux profils plus divers, qui n’oseraient pas tenter leur chance dans la formule actuelle.
 »

Patrick Rayou, Professeur des universités émérite, université Paris-VIII, Roger-François Gauthier, ancien inspecteur général et expert international en éducation signent une tribune dans Le Monde au titre provocateur : « Français, mathématiques, histoire, SVT…Faut-il en finir avec les disciplines scolaires ?
En proposant des intitulés nouveaux comme « enseignement scientifique » en 1re, « histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques » ou « numérique et sciences informatiques » au cycle terminal, l’actuelle réforme du lycée ne reconduit pas tel quel le paysage des anciennes disciplines. Or on ne touche pas si facilement à leur édifice : la question de la place des disciplines à l’école fait partie de celles qui ressurgissent régulièrement, mais qu’on se dépêche d’enfouir en pensant, à tort, s’en débarrasser. Elles sont tantôt accusées d’être trop figées et de détourner le système scolaire français de tout aggiornamento, tantôt sacralisées !
 »

Le Point rend compte de la biographie d’Ivan Illich qui vient de sortir
« Une société sans école : le titre trop radical du pamphlet publié en 1971 par Ivan Illich a sans doute nui à son propos, comme le souligne Jean-Michel Djian dans sa brillante biographie du penseur iconoclaste des années 1970. Déscolariser la société : tel était le titre anglais, plus pertinent, d’un ouvrage qui, comme tous les autres, tirait à boulets rouges sur l’institution scolaire, comprise comme un système pyramidal et bureaucratisé. »” Pour abonnés


Supérieur

Le Monde mentionne les revalorisations de carrière au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
« Outre la revalorisation de la prime enseignement-recherche, l’Etat doit augmenter de 15 000 à 18 000 le nombre de professeurs des universités ».

Sud-Ouest s’emballe...« Recherche : accord "historique" pour revaloriser rémunérations et carrières. Plus de 250 000 agents de la recherche et de l’enseignement supérieur sont concernés par cet accord, le premier du genre, qui prévoit une enveloppe de près de 650 millions d’euros répartis sur sept ans. »”


Distanciel

Dans Le Monde, Soazig Le Nevé a mené l’enquête sur les ingénieurs pédagogiques dans l’enseignement supérieur : « Nouvelles figures de l’enseignement supérieur, ces professionnels forment de plus en plus d’enseignants aux technologies des cours à distance. Au risque, selon certains, de « dénaturer » la transmission des savoirs. »

André Tricot publie une tribune dans Le Mondesur la Continuité pédagogique : «  Certaines activités s’accommodent de la distance, d’autres difficilement. Le professeur de psychologie et spécialiste du numérique éducatif André Tricot dresse la liste des activités pédagogiques « qui se prêtent plus ou moins bien à la distance  »

Le Droit.com est allé au Canada pour vérifier commentla pandémie a modifié les pratiques des enseignants. A Calgary, « Des enseignants se tournent vers des logiciels pour contrer les tricheurs La pandémie du COVID-19 a obligé des professeurs collégiaux et universitaires à se tourner vers des programmes à distance pour démasquer d’éventuels tricheurs par l’entremise de leur caméra web ou de leur microphone. »

Emilie Kochert et Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 563 : Actualité de la métacognition
septembre-octobre 2020
Dossier coordonné par Marc Romainville t Jacques Crinon
À quelles conditions la connaissance de sa propre pensée peut-elle aider à mieux apprendre ? Quelle place pour les émotions, la confiance en soi, les stéréotypes ? Le point sur les nouvelles approches métacognitives.

N° 562 :Profs, exécutants ou concepteurs
Dossier coordonné par SABINE COSTE ET NICOLE PRIOU
n° 562 juin 2020
Comment les enseignants, individuellement et collectivement, interprètent-ils des textes officiels apparemment intrusifs de manière à stimuler leur créativité ? Comment s’approprient-ils des situations matérielles, organisationnelles, sociales fortement contraignantes ?

Construire ensemble l’école d’après
Sylvain Connac - Jean-Charles Léon - Jean-Michel Zakhartchouk
Edtions ESF - Prix 18,00 €
L’école « d’après », un vain slogan, un conte de fées pour ceux qui penseraient que, aux lendemains de la crise sanitaire, une autre école va naître, plus juste, plus en prises avec le monde ? Ce livre, coordonné par des pédagogues engagés, et fruit d’un travail collectif avec le réseau du CRAP-Cahiers pédagogiques, contient de nombreuses propositions pour passer du slogan à la mise en œuvre : comment utiliser à bon escient les outils du numérique, comment modifier programmes et pratiques pour penser le monde actuel (parcours santé, esprit critique…), comment intégrer le respect de l’environnement dans le quotidien de l’école, comment prendre mieux en compte les familles, comment au quotidien, lutter contre les inégalités.