Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 12 juin 2018


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 12 juin 2018

Recrutement en crise- Réformes- Divers

L’actualité éducative de ce mardi est dominée par la crise des recrutements et les propositions plus ou moins heureuses pour y remédier. Il sera également question des dernières réformes et des discussions qui en découlent. Nous terminerons par quelques informations diverses.


Recrutement en crise

La discussion autour de la crise des recrutements se poursuit et s’étend à la formation initiale des enseignants ( des esprits chagrins dont je ne suis évidemment pas rappelleront avec un certain mauvais esprit que cette formation initiale vient tout juste d’être reconstruite après avoir été saccagée par M. Sarkozy, avec un certain M. Blanquer à la DGESCO). Ainsi, Sud Ouest faitle bilan des critiques formulées par l’OCDE et la Cour des comptes : « La Cour des comptes et l’OCDE pointent du doigt les manquements de la France en matière de recrutement et de formation de ses enseignants, et préconisent plusieurs pistes…
La formation des profs en France laisse à désirer et le vivier de recrutement manque de diversité sociale. Le constat n’est pas nouveau mais le sujet revient sur le devant de la scène avec des suggestions de la Cour des comptes et de l’OCDE.
Selon une étude de l’organisation internationale publiée lundi, les professeurs des systèmes scolaires les plus performants – dont la France ne fait pas partie – ont bénéficié d’"une période obligatoire et étendue d’expérience pratique pendant la formation initiale". »

Challenges suggère également que les problèmes de formation initiale contribuent au manque d’attractivité du métier :« OCDE, Cour des comptes et ministre de l’Education nationale sont alignés : il n’y a pas que le salaire qui explique le manque d’attractivité en France du métier d’enseignant, leur formation laisse aussi à désirer. »
Le Télégramme insiste aussi sur la faiblesse de la formation :« Qu’ont en commun les profs des pays dotés des meilleurs systèmes éducatifs ? Une longue période d’expérience pratique pendant la formation initiale et des séances de formation continue axées sur leurs besoins spécifiques, indique l’OCDE dans une étude, publiée ce lundi. Précisément, ces dispositifs sont peu développés en France… »
Dans La lettre de l’éducation, Luc Cédelle aborde l’épineuse question de la place du concours dans la formation, éternel serpent de mer : « Une première année de bachotage. Une deuxième année surchargée avec un demi-horaire d’enseignant, un mémoire à rédiger et un master à boucler. Cela ne suffit pas pour former un enseignant, constate la Cour des comptes, qui propose de modifier la place du concours »


Réformes

Bruno Magliulo consacre un article à la réforme en cours des lycées professionnels :« Après les réformes des voies générales et technologiques des lycées, c’est au tour de la voie professionnelle de se transformer. Cela a été annoncé très officiellement le 28 Mai 2018. Rappelons que cette réforme concerne les près de 670000 élèves que cette voie d’études secondaires accueille chaque année (540000 en vue d’un baccalauréat professionnel, 115000 en filière CAP, 8000 en mentions complémentaires diverses et autres formations professionnelles), ainsi que leurs parents, les 70000 professeurs qui interviennent dans l’un des 1500 lycées professionnels qui existent en France, et tous les partenaires (locaux, départementaux, régionaux et nationaux) qui sont engagés sur ce champ de formation, tout particulièrement les régions et les branches professionnelles. »
Jean Marc Chardon consacre aussi un billet à la réforme de l’apprentissage et de la formation professionnelle, sur France Culture : « C’est l’un des engagements de la campagne d’Emmanuel Macron qui vient d’entrer en débat à l’Assemblée nationale. Les députés ont entamé hier les discussions autour de la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage. Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, promettait un big bang lors de la présentation du projet en mars dernier. Y voit-on plus clair ? »


Divers

Le Café pédagogique faitremarquer que la France consacre beaucoup de temps aux apprentissages des fondamentaux : « "Lire, écrire, compter, respecter". Ce serait la révolution éducative portée par JM Blanquer. Mais ce que montre la nouvelle édition de "Instruction Time in Europe", l’annuaire statistique de la Commission européenne, c’est que la France est déjà la championne des fondamentaux , voire même du temps scolaire. Beaucoup d’heures pour des résultats parfois insuffisants. C’est bien là qu’est la question. »
Il consacre également un article aux apports du numérique dans l’aide à l’orientation : « Comment le numérique affecte-il le champ de l’orientation ? Quels nouveaux outils , nouvelles démarches imaginer pour mieux aider les élèves dans leur orientation ? Comment le développement de l’intelligence artificielle va-t-elle modifier les outils mais aussi les organismes d’orientation ? Toutes ces questions se sont invitées au colloque international "Orientation et transformation numérique" organisé par l’Onisep le 8 juin. Des intervenants venus de toute l’Europe ont apporté un éclairage pertinent aux questions que pose l’orientation en France. »
Enfin, France Bleu consacre un article à un dilemme bien connu des jeunes parents : laisser pleurer son enfant ou pas ? Et la réponse est plutôt non : « Laisse le pleurer, ne le prends pas dans les bras, c’est un caprice... quel parent n’a jamais entendu ça ? Pourtant, il est fondamental de rassurer les enfants, petits ou grands. C’est ce que préconisent les professionnels de l’enfance réunis à Caen aux 1ères Francophonies de l’attachement. »


L’équipe de la revue de presse souhaite un très bel anniversaire à Géraldine Duboz !
Aurélie Gascon


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 545 - Accompagner en pratiques
Dossier coordonné par Rachel Harent et Xavier Dejemeppe
mai 2018
Qu’est-ce qu’accompagner au sein et hors de la classe ? Qu’en est-il de l’accompagnement personnalisé ? Comment l’accompagnement vise-t-il à construire l’autonomie de l’élève ? Ce dossier interroge le sens donné aujourd’hui à l’accompagnement de tous les élèves par les enseignants et aussi par les coéducateurs.

N° 544 - Les écrits de travail des élèves
Dossier coordonné par Jacques Crinon et Hélène Eveleigh
mars-avril 2018
À l’école, on n’écrit pas toujours beaucoup, car on est trop souvent dans la logique de production d’un écrit bien fait, qui sera évalué ou communiqué. Or, le langage écrit est aussi un instrument intellectuel, au service du travail quotidien des élèves. Comment les faire écrire davantage ?