Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 12 janvier 2016


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 12 janvier 2016

Apprentissage — Numérique — Orientation — A lire


Depuis les déclarations de notre Président (celui de la République française) le thème de l’apprentissage devient prisé dans nos médias. Ça bouge aussi du côté du numérique et de l’orientation. On terminera cette revue par la rubrique "A lire".


JPEG - 157.8 ko
Bonnes résolutions 2016 par Geneviève Brassaud

Apprentissage

L’enquête très curieuse de OpinionWay pour une association chargée de promouvoir les formations en alternance, est reprise par le Figaro : Plus d’un jeune sur deux pense que l’apprentissage devrait être obligatoire. L’enquête a été “Menée auprès d’un échantillon représentatif de 802 jeunes de moins de 30 ans”. Cette manière de caractériser l’échantillon en dit long sur la qualité des réponses… avec toujours l’ambiguïté entre apprentissage et alternance, entre formation professionnelle du niveau CAP et formations en enseignement supérieur.

Le Parisien justement, propose : Alternance : la montée en puissance se confirme. Mais si elle se confirme c’est en particulier dans l’enseignement supérieur : “En 2016 128 filières en apprentissage dans les grandes écoles d’ingénieurs et de commerce.”

Laurent Gey dans Epochtimes affirme : Apprentissage : un nécessaire changement des mentalités en France. “Voilà des années que les gouvernements successifs buttent sur le problème de l’emploi des jeunes. Pourtant rien n’y fait, les problèmes de fond persistent. Manuel Valls reçoit ce lundi les partenaires sociaux pour préparer les mesures du futur plan pour l’emploi, un plan massif de formation voulu par François Hollande pour quelque 500 000 personnes supplémentaires. Sur le sujet, l’Allemagne montre l’exemple avec un apprentissage en entreprise quasi-généralisé et des conséquences directes : un taux de réussite des jeunes exceptionnellement élevé.” Et de préciser : “Outre-Rhin, l’apprentissage est considéré comme le mode d’accès quasi-exclusif aux emplois dans les entreprises de production ou de services. Il garantit un débouché professionnel et des perspectives de progression au sein des groupes. C’est pourquoi il est plébiscité très tôt dans l’appareil scolaire – au moment de l’entrée au collège –, lorsque la France reste sur des filières communes et générales jusqu’au lycée.” Ce qui peut également se traduire par : en Allemagne la formation relève des organisations professionnelles alors que la France fonctionne sur un quasi monopole d’état concernant la formation professionnelle. En passant, l’auteur oubli (?) l’existence en France des bacs professionnels dans les LP ! Mais est-ce un "oubli" ?


Numérique

Le numérique, ce n’est pas que pour s’amuser. “« Le numérique à l’école ? Pas un gadget ! », clament les professeurs qui ont bien été obligés de revoir leurs méthodes. La tablette n’empêchera pas la dictée, mais permettra de travailler différemment.” Témoignage au collège Jean-Mermoz de Yutz, un des quatre collèges « cocons » de l’académie, où “L’objectif est d’y développer l’usage massif du numérique, par les enseignants mais aussi les élèves et les parents” explique Pascal Faure, au rectorat.

Eléa la nouvelle plateforme d’éducation numérique. “L’objectif est d’apporter des outils pour enseigner et apprendre avec le numérique. Proposée par l’académie de Versailles, elle permet aux enseignants de créer des parcours pédagogiques scénarisés pour les élèves et de mettre en œuvre certains principes de l’ éducation numérique comme la pédagogie différenciée ou la pédagogie inversée par exemple.”

Une version multi-compte d’iOS 9.3 en préparation pour l’éducation !En marge de la beta d’iOS 9, Apple vient de mettre en ligne un site qui détaille les nouveautés d’iOS à venir dans l’éducation.” Il s’agit de "la mise en place d’un système multi-compte pour les élèves. « Un seul login et l’élève retrouve toutes ses données sur n’importe quel iPad ! »".


Orientation

La fermeture des CIO se poursuit. France3 s’en fait l’écho : Mobilisation des conseillers d’orientation-psychologues de l’Académie d’Orléans-Tours. “Une trentaine de conseillers d’orientation-psychologue s’est rassemblée, ce lundi, devant le rectorat d’Orléans. Ils dénoncent la dégradation de leurs conditions de travail.”

Et pendant ce temps, Les professeurs de lycée accompagneront les élèves sur APB. “Dans le cadre du nouveau dispositif Admission post-bac, les professeurs de lycées pourront consulter les espaces de leurs élèves. L’idée est de permettre un meilleur suivi et conseil.”


A lire

Meskel-Cresta M. (2014). École et mutation. Reconfigurations, résistances, émergences. Bruxelles : De Boeck, coll. « Perspectives en éducation et formation », 416 p. Compte-rendu par Arianne Robichaud qui le présente ainsi : “L’ouvrage rassemble vingt-neuf courts écrits nés de différents exposés présentés lors du séminaire de recherche pluriannuel du laboratoire « École, Mutations, Apprentissage » de l’université de Cergy-Pontoise et des échanges auxquels ils ont donné lieu. Il se donne principalement pour tâche d’éclairer, à l’aide de contributions issues de disciplines multiples (sciences de l’éducation, sociologie, histoire, science politique, sciences du langage, didactique, sciences de l’information et de la communication, philosophie, arts), différentes façons de concevoir ce que les auteurs nomment « l’École en mutations(s) », soit l’École française comme lieu de transformations et de bouleversements depuis les années quatre-vingt, ceci pour la majorité des textes présentés.”

Et Olivier Rey propose un dossier de veille de l’IFÉ : Le changement, c’est comment ? n°107, janvier 2016 par : “Les réformes éducatives sont de plus en plus fréquentes depuis les années 1980, en France comme dans les autres pays développés que nous connaissons les mieux. Pour autant, une insatisfaction latente quant à leurs résultats effectifs semble la caractéristique commune de nombre d’entre elles. Ses observations avaient ainsi amené le chercheur américain Larry Cuban à affirmer que les changements de politique éducative ont régulièrement échoué à pénétrer la boîte noire des pratiques pédagogiques.
C’est pourquoi nous nous sommes tournés dans ce dossier vers des approches qui se sont intéressées non pas seulement au contenu conjoncturel des réformes, mais à la façon dont elles ont été conçues et mises en place au regard des caractéristiques des systèmes et des organisations éducatives. Au croisement des sciences de l’éducation, des sciences politiques et de la sociologie, des travaux ont en effet mis en lumière les processus permettant de comprendre comment les changements éducatifs sont plus ou moins susceptibles de se concrétiser
.”

Bernard Desclaux


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Pédagogie : des utopies à la réalité

Revue n°525 - décembre 2015
Qu’est-ce qui fait qu’un enseignant, un éducateur, sort des sentiers battus et s’avance sur les chemins de l’expérimentation et de l’innovation ? Qu’est-ce qui le met, l’a mis en mouvement ? Quels sont les utopies, les projets, les rêves, les modèles peut-être qui font entrer dans un collectif, un mouvement pédagogique ?

Le sens de l’orientation

Revue n°504 - mars 2013
Comment adapter l’éducation à l’orientation aux besoins de chaque élève, en prenant en considération les plus fragiles ? Comment concilier les compétences et le rôle de chaque acteur ? Comment éduquer à l’autonomie, développer l’estime de soi dans un système qui aiguille le plus souvent uniquement en fonction des résultats scolaires ?