Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 11 novembre


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 11 novembre

11 novembre et jeunesse - Peur sur la ville, suite - Madame la ministre, portrait - Conférence mondiale sur l’éducation au développement durable - Et encore...


11 novembre et jeunesse

En cette journée de commémoration centenaire, La Croix remarque que les enfants sont assez réceptifs à la mémoire de 14-18. "En témoignent les nombreux élèves de CM1 et CM2 qui ont participé à la dernière édition du concours « Petits artistes de la mémoire de la Grande Guerre ».
«  La Grande Guerre fait partie de notre héritage. Elle a été, d’une certaine manière, fondatrice d’une nouvelle époque. Elle amène à réfléchir à la paix. En fin de primaire, l’approche du vécu sur le plan humain doit être privilégiée, alors que dans le secondaire seront davantage abordés les aspects de stratégie militaire (classe de troisième) et d’enjeux diplomatiques (classe de première). » (Alexandre Lafon, conseiller pour l’action pédagogique à la Mission du centenaire de la Grande Guerre et enseignant détaché de l’éducation nationale). Le journal s’interroge aussi sur la manière de transmettre cette mémoire aux enfants et demande quelques conseils à une enseignante. " Enseigner l’Histoire et transmettre la mémoire collective à des enfants n’est pas toujours évident. Lorsqu’on leur parle d’un événement lointain, comme la première ou la deuxième guerre mondiale, ils ont du mal à se représenter la réalité de tels conflits et à les situer dans une chronologie. Cela est d’autant plus vrai qu’il n’y a plus aujourd’hui de témoins directs de la Guerre de 14-18. Il n’y a plus d’arrière-grands-parents qui pourraient raconter ce qu’ils ont vécu." On peut utiliser la fiction, des expositions, visiter des lieux de mémoire...


Peur sur la ville, suite

Lionel Jeanjeau en parlait déjà hier. La Seine-Saint-Denis s’inquiète grandement des conditions d’enseignement et réclame des mesures exceptionnelles. Le Café pédagogique rapporte les paroles de Nathalie Steinfeld, secrétaire départementale "écoles" pour l’UNSA qui déplore le manque de 450 postes dans le premier degré alors que le ministère estime que la situation est en amélioration. "N’empêche, dans ce département où la moitié des écoles et établissements sont prioritaires, enseigner demande un sacré engagement. De fait, le département reste très peu attractif. Une quarantaine d’enseignants auraient démissionné à la rentrée. Un enseignant sur trois demande à quitter le département chaque année et le turn over est important. "Dans certaines écoles, les élèves de CM2 sont les plus anciens dans l’école", affirme Nathalie Steinfeld."
Dans l’Obs, Rachel Schneider et Jérôme Lambert du SNUipp-FSU répondent à la ministre. "Nous refusons une instrumentalisation du 93 pour justifier une politique d’austérité : les élèves doivent avoir de bonnes conditions d’apprentissage à Saint-Denis comme à Paris, y compris dans le 7e, on ne doit pas déshabiller les un-e-s pour habiller les autres. Ainsi, toutes les classes nécessaires doivent être ouvertes, sur tout le territoire."
Un préavis de grève a d’ailleurs été déposé dans ce département pour le 20 novembre.


Madame la ministre, portrait

Sur L’Obs, un long et très intéressant portrait de celle qui déchaîne les passions "Haïe ou adulée, de quel bois est faite Najat Vallaud-Belkacem ?".
On s’interroge sur cette ministre "nouveau modèle" : "Son ascension a été fulgurante, sa gouvernance est résolument 2.0 et son sens de la communication est tel que sa personne est devenue le premier support de diffusion de ses idées."
On revient sur son enfance, ses études, son apprentissage de la politique, etc. A lire.

A noter la remise à la ministre de la synthèse des travaux du Conseil national de l’innovation pour la réussite éducative.


Conférence mondiale sur l’éducation au développement durable.

Sortons un peu de l’hexagone. Le JournalduMali.com nous relate la cérémonie d’ouverture de la conférence de l’UNESCO sur l’éducation au développement durable au Japon.
« Pour parvenir au développement durable, la technologie, les règlementations et les incitations financières ne suffisent pas. Nous devons aussi modifier notre façon de penser et d’agir, en tant qu’individus et en tant que sociétés. Et c’est l’objectif de l’éducation au développement durable », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova
"

Géraldine Duboz


Et encore

Ne ratez pas le portrait de Claire Lommé par Monique Royer
Apprendre les maths, une belle aventure.

JPEG - 50.6 ko

Dessin de Geneviève Brassaud.

A ne pas rater non plus, le replay pour quelques jours encore du documentaire de France5 "Mourir pour la patrie".

Et aussi, Charliehebdo a besoin de vous ! Charlie est en danger.


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Éduquer au développement durable. Pratiques codisciplinaires et projets au collège et au lycée