Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 10 mai 2016


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 10 mai 2016

Orientation du système — enseignement supérieur — Tiens là-bas aussi —


Les envolées lyriques retombent. Quelques réflexions sur "l’orientation du système", sur l’enseignement supérieur, et un écho lointain, constituent cette courte revue.


L’orientation du système

Ile-de-France : Pécresse fait un pas vers l’autonomie des lycées. Mais attention, “Pas question, évidemment, de choisir les professeurs et de se substituer au ministère de l’Education nationale, mais les dix premiers établissements qui auront répondu pourront se partager 780.000 euros, dont 530.000 euros en fonctionnement, pour intervenir dans quatre domaines. Ils pourront, par exemple, financer du soutien pour prévenir le décrochage scolaire, rémunérer des lecteurs de langues étrangères ou des enseignements de programmation informatique.”

Mixité sociale dans l’enseignement catholique : « Nous nous associons à une expérimentation dans 20 départements », propos recueilli par Denis Peiron. “Pour le patron de l’Enseignement catholique, Pascal Balmand, l’effort de mixité sociale et scolaire doit intervenir sur la base d’un dialogue et non d’une contrainte administrative.”

Des propositions choc pour « redonner du sens à l’éducation » par DENIS PEIRON. “« Vers le haut », le laboratoire d’idées tourné vers la jeunesse, propose plus d’autonomie pour les établissements, une suppression des concours, un temps minimum de présence des professeurs dans les établissements ou encore une mobilité obligatoire tous les cinq ans.”

JPEG - 30.5 ko
Vers le haut par Geneviève Brassaud

Le numérique, danger ou opportunité pour l’école par Catherine Becchetti-Bizot, inspectrice générale de l’éducation nationale ; mission ministérielle « Numérique et nouvelles pédagogies » ; intervenante au séminaire de recherche Ecole et République du Collège des Bernardins. “Les enseignants les plus engagés dans l’usage du numérique à l’école disent tous être à la recherche de formes et d’expériences pédagogiques plus stimulantes, propices à l’engagement des élèves dans leurs apprentissages, mobilisant de manière plus active et plus autonome leur attention et leur créativité.” Les freins quelle repère : “Notamment, le « format » actuel de l’enseignement – qu’il s’agisse de la disposition des classes, de l’organisation du temps et des espaces scolaires, ou du cloisonnement des disciplines. Les choses sont en train de bouger, mais la formation des enseignants et des cadres est plus que jamais nécessaire pour passer du stade de l’expérimentation à celui de la généralisation, accompagner et valoriser les nombreux projets en cours.”

L’ONISEP publie Les études d’art. Et Localtis se lamente : L’offre de formation aux métiers d’art est très inégale selon les régions. "La cartographie des formations aux métiers d’art dressée par l’Institut supérieur des métiers (ISM) témoigne de l’inégalité de l’offre selon les régions. L’Institut révèle également que l’apprentissage n’est plus la voie royale pour maîtriser des savoir-faire souvent ancestraux."
Et si on enseignait l’économie sociale et solidaire ? "L’ESS, ou économie sociale et solidaire, kézaco ? L’ESPER (L’économie sociale partenaire de l’école de la République) a rendu publiques ce printemps plusieurs initiatives afin de mieux faire connaitre aux élèves et aux éducateurs un secteur de l’économie qui met en avant ses valeurs et ses pratiques." Entretien avec Philippe Watrelot sur les Cahiers pédagogiques.

Et pendant ce temps le désengagement financier des départements dans le financement des CIO se poursuit un peu partout en France. Aujourd’hui, c’est en Dordogne : les conseillers d’orientation craignent pour leur avenir.


Enseignement supérieur

Fundraising : l’enseignement supérieur part en campagne par Martin Rhodes. “Qu’elles engrangent chaque année des millions d’euros ou qu’elles se lancent à peine dans la collecte, les fondations font désormais partie du paysage de l’enseignement supérieur. État des lieux du fundraising à la française, en amont de la conférence EducPros du 20 mai 2016 sur le sujet.”

Carrière, salaires, mobilité : l’agenda social patine par Aurore Abdoul-Maninroudine. “Lancées en novembre 2015, les négociations autour de l’agenda social de l’enseignement supérieur et de la recherche cristallisent tensions, impatience et incompréhension chez les organisations syndicales. Et le deuxième cycle de réunions, ouvert en avril, ne les rassure pas.”

Alexandre Vanadia, expert en orientation de MCE TV, a reçu Bruno Neil, directeur général de l’ISC Paris dans son émission « Orientation l’invité » sur MCE TV.


Tiens là-bas aussi !

La Chine vise le harcèlement scolaire

Je passe la main à Emilie Kochert qui vous concoctera votre revue de mercredi.
Bernard Desclaux


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 525 - Pédagogie : des utopies à la réalité

Coordonné par Cécile Blanchard et Yannick Mével
décembre 2015
Qu’est-ce qui fait qu’un enseignant, un éducateur, sort des sentiers battus et s’avance sur les chemins de l’expérimentation et de l’innovation ? Qu’est-ce qui le met, l’a mis en mouvement ? Quels sont les utopies, les projets, les rêves, les modèles peut-être qui font entrer dans un collectif, un mouvement pédagogique ?

Mettre en oeuvre les EPI

Revue n°528 - mars 2016
Les enseignements pratiques interdisciplinaires vont se mettre en place à la rentrée 2016. Dans certains collèges, on anticipe déjà. Dans d’autres, les pratiques interdisciplinaires existent depuis un certain temps. On ne part
donc pas de rien et les EPI peuvent s’appuyer sur l’existant.