Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du marcredi 6 septembre 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du marcredi 6 septembre 2017

Projets et réflexions — Orientation et système — Apprentissage — Divers

La rentrée est faite mais les projets et les réflexions se poursuivent. L’orientation et l’organisation de notre système sont toujours sur la table. On s’intéressera également à l’apprentissage et on terminera cette revue par quelques infos diverses.


Projets et réflexions

Le cadrage de l’Obs : Education : Jean-Michel Blanquer fait l’unanimité à droite. “Jean-Michel Blanquer a succédé à Najat Vallaud-Belkacem au ministère de l’Education nationale. Pour le grand plaisir de la droite.”

Réforme du bac et entrée à l’université : deux concertations "étanches" par Erwin Canard, Laura Taillandier. “Alors que la concertation sur l’entrée à l’université débute, celle sur la réforme du baccalauréat n’est pas prévue avant plusieurs semaines. Une déconnexion des deux discussions qui suscite l’incompréhension des syndicats enseignants, pour qui baccalauréat et entrée à l’université sont indissociables.” Un des effets du découpage en deux ministères ?
Educpros annonce également Une mission pour réfléchir à l’entrée des formations paramédicales à l’université

L’éducation (enfin) réconciliée avec la recherche ? par Marie Duru-BellatSociologue. “Les travaux de recherche semblent avoir le vent en poupe auprès du nouveau ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer. Ainsi, la décision de dédoubler les classes de CP en zone prioritaire s’inspire-t-elle directement des travaux des économistes Thomas Piketty et Mathieu Valdenaire qui ont montré que seule une réduction très marquée de la taille de la classe, qui plus est uniquement dans les milieux les plus défavorisés, pouvait réduire les inégalités sociales. Prendre au sérieux les résultats de la recherche, parfait !
Et en même temps – pour reprendre une expression désormais consacrée – on semble juger sans importance de remettre en cause (parce qu’il faudra bien trouver des enseignants) l’expérience « plus de maîtres que de classe », engagée elle aussi sur la base de certains travaux comparatifs montrant, dans les pays comme la Finlande, qui parviennent à éradiquer dès leur émergence les difficultés d’apprentissages des élèves, l’efficacité d’une aide individualisée, quasiment en temps réel, par des personnels compétents
.”

Les faux-semblants des filières d’excellence, par Pierre Merle. “Les filières d’excellence au collège sont controversées. Ceux qui les défendent considèrent qu’elles sont indispensables au système scolaire et à la constitution des élites. Mais elles s’avèrent inefficaces et ne font que creuser les inégalités, sociales et ethniques.”


Orientation et système

La Cité des Métiers lance trois outils pour l’orientation professionnelle. « Guichet unique de conseil sur l’emploi, les métiers, la formation et la création d’activités, la Cité des Métiers, située à Saint-Pierre, rassemble tous les partenaires publics de l’emploi. Pour la rentrée 2017, l’organisme propose aux collèges, lycées et lycées professionnels de l’île, 3 outils inédits dont les élèves pourront faire un usage individuel ou collectif. "Pour le premier outil, Parcouréo, nous mettons gratuitement à disposition des scolaires une plateforme numérique mise en place avec la Fondation Jeunesse Avenir Entreprise. Elle fonctionne avec un logiciel d’orientation, dont nous assumons le coût, pour permettre aux élèves de se tester en autonomie pour s’orienter efficacement", annonce Annie Bordier, chargée de communication et documentation à la Cité des Métiers. »

Frédérique Vidal : "la plateforme APB, ce sera terminé l’an prochain"

La fin d’APB et la résolution des problèmes d’orientation (sur mon blog) « Le ministre du secondaire vient d’annoncer sur RTL que la ministre du supérieur planchait sur un nouveau système. Emmanuel Macron, de son côté, déclarait dans son interview au Point « Nous ferons en sorte que l’on arrête de faire croire à tout le monde que l’université est la solution pour tout le monde. Et on ne tirera plus les gens au sort ».
Il semble que la pensée complexe se simplifie en haut lieu finalement. Peut-on résoudre les problèmes d’ « orientation dans le supérieur » simplement à partir de la question de l’affectation ou de la répartition ?
 »

France Stratégie : La transition lycée-enseignement supérieur. “Pour élever le niveau de compétences de sa population active, pour lutter contre l’échec et la fréquence des réorientations en début de parcours dans le supérieur, ainsi que contre les inégalités sociales d’accès aux diplômes, la France doit prêter une attention particulière à la transition qui intervient au moment du baccalauréat, de l’enseignement secondaire à l’enseignement supérieur. Face aux difficultés que rencontrent de nombreux étudiants pour s’orienter vers une formation dans laquelle ils ont de réelles chances de réussir, il importe de renforcer la continuité des enseignements de part et d’autre de cette frontière.
Pour y parvenir, deux options peuvent être envisagées :
la création, dans le cadre actuel, de plusieurs filières intégrées à cheval entre le lycée et le supérieur, visant notamment à favoriser la réussite des bacheliers professionnels ;
la mise en place d’enseignements modulaires aussi bien avant qu’après le baccalauréat, permettant aux élèves et aux étudiants de construire à la carte leur parcours de formation, en fonction de leurs aspirations et des compétences qu’ils acquièrent et certifient au fil des modules suivis
.”

Comment organiser notre enseignement supérieur ? par Olivier Rollot


Apprentissage

Muriel Pénicaud : "Il faut aller vers les choses qui marchent. L’apprentissage, c’est 70% de taux d’insertion après". Pour un contrat de travail… c’est pas un taux très bon.

Alternance : des nouveautés pour ouvrir l’apprentissage à de plus en plus de jeunes. « Neuf régions ont repoussé jusqu’à 30 ans l’âge limite pour entrer en apprentissage. D’autre part, un CFA 100% digital, OpenCFA, va ouvrir pour les métiers du numérique. Et l’Ile-de-France lance de nouveaux cursus en apprentissage pour les bacheliers pro qui veulent poursuivre des études. »

L’apprentissage boosté par l’enseignement supérieur par Étienne Gless. “Selon l’étude du ministère du Travail parue lundi 4 septembre, les embauches d’apprentis étaient en hausse en 2016. Mais cette tendance générale cache des disparités entre diplômes : alors que les contrats signés dans l’enseignement supérieur augmentent, les autres baissent.”

L’apprentissage regagne du terrain en France. “ De grandes entreprises viennent de constituer un réseau d’échanges de bonnes pratiques, baptisé GAN, pour favoriser l’apprentissage. Elles viennent de le faire au moment où les entrées en apprentissage regagnent du terrain. Avec une progression qui frôle les 2 %, ce n’est pas négligeable..Et cela au moment où les entreprises recrutent davantage, mais alors que des secteurs peinent toujours à trouver les qualifications nécessaires.”


Divers

Initiatives. Ces écoles où l’échec n’existe pas. « Aux États-Unis, des centaines d’écoles pilotes ont banni notes et sanctions pour tester l’apprentissage personnalisé et collaboratif. Avec des résultats spectaculaires. »

« Ce sont les enseignants qui font la transformation de l’école » un entretien avec Judith Grumbach sur les Cahiers pédagogiques. “Le film documentaire Une idée folle nous fait entendre les témoignages d’enseignants, de parents et d’enfants de neuf écoles et collège qui ont fait le choix de projets développant l’empathie, la coopération, la confiance en soi des élèves, pour former des citoyens du XXIe siècle. À l’occasion de la diffusion du film sur le site du Monde.fr, du 7 au 10 septembre, sa réalisatrice, Judith Grumbach, a répondu à nos questions.”

Trois pratiques pédagogiques sympas et documentées pour lancer la rentrée par Jeanne Parmentier. Pour les universitaires, mais sans doute pas que…

Intelligence Artificielle : c’est Cédric Villani qui s’y colle. “Le député est chargé par le secrétaire d’État chargé du Numérique Mounir Mahjoubi de travailler à un rapport sur la question afin de "définir une stratégie sur les prochaines années".”

Justement, Amazon prépare un centre de recherches sur l’intelligence artificielle à Barcelone

Plan Langevin-Wallon, 70 ans. “Cette année marque son 70ème anniversaire et le contexte lui donne une certaine actualité. En conclusion d’une autre journée sur Henri Wallon organisée aux Archives Nationales le 13 octobre dernier, une journée spécifiquement consacrée au Plan de réforme Langevin-Wallon avait été envisagée. Elle aura lieu le 15 septembre 2017, à la veille des Journées du Patrimoine.”

Bernard Desclaux, qui vous souhaite à son tour une belle et bonne rentrée.


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 537 - Classes inversées

Dossier coordonné par Françoise Colsaët et Héloïse Dufour
mai 2017

La classe inversée, on en parle beaucoup, des partisans enthousiastes et des opposants décidés s’opposent. Est-ce une mode passagère, un gadget pédagogique, ou l’amorce d’un changement de fond ? Au-delà des définitions (trop) simples, ce dossier s’attache à mieux cerner ce qu’est la classe inversée.

N° 538 - La parole des élèves

Coordonné par Bastien Sueur et Michel Tozzi
juin 2017

Un dossier sur la parole de l’élève à l’école : pour se construire une identité personnelle et collective ; pour penser, argumenter, apprendre, dans les disciplines, la vie de classe et d’établissement ; et pour l’intervention dans l’espace public et la représentation démocratique (délégués, conseil d’élèves, coopératif, CVC, CVL).
« Donner à la parole des élèves une légitimité qui lui est habituellement déniée »
Entretien avec Bastien Sueur et Michel Tozzi