Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 8 novembre 2010


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 8 novembre 2010

L’Éducation au programme – Livraison de PISA – Propositions pour demain – Autonomie des jeunes – Obama et l’école -


L’Éducation au programme
Retour de la revue de presse après une absence plus longue que prévue. La période n’était pas seulement celle des vacances mais aussi celle des rhumes et autres bronchites…
Si les vacances proprement dites ont été relativement calmes sur le front de l’actualité éducative, les derniers jours ont vu une accélération des information et une profusion d’informations.
Tout se passe comme si l’éducation devenait une des priorités des différents partis politiques dans l’élaboration de leurs programmes pour 2012. Après la révélation du pré-projet de programme du PS piloté par Bruno Julliard , l’“Appel de Bobigny” où les associations et les syndicats enseignants interpellent les politiques, c’est au tour de l’UMP de rentrer dans le débat.
Jean-François Copé, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, et Xavier Bertrand, secrétaire général de l’UMP, ont donné leur vision de l’école (et particulièrement du collège) lors de la convention de l’UMP consacrée à l’éducation, le 3 novembre 2010.. L’autonomie des chefs d’établissement du premier et du second degré a été le thème fort de cette convention de l’UMP intitulée « Tout commence par l’éducation ». Jean-François Copé, qui s’était illustré, quelques jours auparavant avec sa proposition d’un examen d’entrée en 6ème, a déclaré « Il nous faut faire du chef d’établissement le pivot de l’établissement. L’autonomie n’est plus un tabou et doit rentrer dans les mœurs. L’autonomie cela veut dire qu’il faut s’adapter à la diversité des élèves et que les chefs d’établissement puissent constituer leur équipe pédagogique ». Avant lui, le sénateur et conseiller régional de Lorraine, Gérard Longuet, avait ainsi défini l’autonomie d’un établissement : « Il faut qu’un patron [chef d’établissement] puisse rentrer dans les classes et puisse faire une exfiltration des enseignants qui sont en rupture avec son projet pédagogique ».
De son côté, Xavier Bertrand a remis en question le collège unique. «  Il faut passer du collège unique au collège pour chacun. Les élèves de sixième et cinquième doivent pouvoir passer plus de temps avec les mêmes professeurs et il faut des groupes de niveau par matière », a affirmé le secrétaire général de l’UMP. Il a aussi avancé l’idée que les collèges devaient aussi préparer à la voie professionnelle et offrir à tous les élèves qui en ont besoin une aide intensive. Il préconise par exemple d’instituer dès la 4ème une “prépa-pro" "pour les élèves tentés par la filière professionnelle" (traduisez :"pour éjecter les élèves qui gênent...”). 
Xavier Bertrand est également revenu sur le thème de l’autorité.« Entre l’élève et le maître, il n’y a pas d’égalité. Il faut soutenir le rayonnement et le prestige du métier des professeurs en respectant leur savoir.  ». Pour les perturbateurs dans les classes, il propose des travaux d’intérêt général dans l’école ou dans des associations extérieures à l’école.
Laissons à chacun de nos lecteurs, le soin de tirer ses propres analyses de toutes ces déclarations. Signalons l’analyse de Claude Lelièvre et aussi celle du sociologue Alain Caillé, dans Marianne . Ce dernier voit dans les réformes actuelles ou futures, une seule et même logique (renforcer le pouvoir d’un homme) et une doctrine (le new public management). On peut aussi aller lire l’analyse de Bruno Julliard (PS) dans Libération qui considère que ces mesures ont été “ décidées dans la précipitation pour occuper le terrain ” et qui réfute l’idée d’une convergence entre le programme du PS et celui de l’UMP.

Livraison (imminente) de PISA
Bernard Gorce, le spécialiste de La Croix revient sur cette critique et constate que s’il y a des convergences apparentes sur les grandes orientations, les valeurs et les modalités sont, elles , bien différentes. L’autonomie, à gauche, signifie confier plus de liberté aux équipes pédagogiques. À droite, on insistera sur l’augmentation des pouvoirs du chef d’établissement.
Ce qu’il faut surtout constater, c’est que les partis politiques ont mis cette question de l’éducation, jusque là délaissée pour diverses raisons, en tête de leur liste. Claude Lelièvre, toujours dans la Croixconstate : «  Depuis longtemps, à chaque élection, les partis avancent des propositions. Mais c’est la première fois que je constate une telle production de réflexions globales sur la scolarité obligatoire », souligne ce spécialiste des politiques éducatives. Il note la multiplication des rapports d’experts (HCE, Cour des Comptes, Commission Grosperrin,…) depuis plusieurs mois : « On a gagné la bataille des idées, se réjouit aujourd’hui Jean Picq, qui avait conduit l’audit de la Cour des comptes sur le collège. La France a besoin, socialement et économiquement, d’élever le niveau de formation. Et si l’on veut amener 80 % de jeunes au bac, on ne peut plus se contenter de penser à l’élite, il faut se préoccuper de tous ceux qui sont en difficulté. Cela suppose de changer de pratiques et d’organisation. »
Une autre explication est également fournie par cet article, de La Croix : : la révélation imminente des résultats 2009 de l’enquête PISA (avec des résultats en baisse sensible pour la France ?) ne serait pas pour rien dans l’engagement des partis politiques sur le terrain d’une réforme du système scolaire.

Propositions pour demain
La période a été riche également en propositions d’experts sur l’évolution du système éducatif et en particulier sur le Collège. Ce sont nos collègues et amis du Café Pédagogique qui ont en particulier lancé ce chantier. On pourra lire des contributions de Philippe Meirieu , de Pierre Frackowiak et d’André Giordan . André Ouzoulias, quant à lui, prend la plume pour défendre les RASED à l’occasion du forum qui réunissait les différents intervenants très menacés aujourd’hui par les réductions de postes. Sur le site des Cahiers Pédagogiques , on lira aussi avec profit des contributions de Patrick Rayou ,Roger-François Gauthier, Jean-Pierre Obin et Hubert Montagner
Beaucoup de lectures, donc, pour réfléchir, et pour agir…

L’autonomie des jeunes au service de l’égalité
Le Monde propose aussi plusieurs tribunes fort intéressantes dans la ligne du débat d’idées préparatoire à l’échéance présidentielle. Dans une tribune intitulée Investir dans notre jeunesse par, Olivier Ferrand, président de Terra Nova, un “think tank proche du PS, appelle à une une "révolution copernicienne" des politiques publiques, au profit d’une stratégie d’investissement social qui concentre les moyens publics sur les jeunes générations.
Terra Nova publie d’ailleurs aujourd’hui un rapport sur le sujet : "L’autonomie des jeunes au service de l’égalité" ( disponible sur www.tnova.fr ). Le co-auteur de ce rapport, Guillaume Allègre publie lui aussi une tribune dans Le Monde où il propose la création d’un "capital-formation", c’est-à-dire un système qui “consisterait à attribuer un capital à tous les jeunes adultes, utilisable tout au long de la vie active mais seulement sous forme de revenus permettant de financer la vie étudiante. Il permettrait de donner plus de droits en formation continue à ceux ayant suivi le moins d’études en formation initiale. ”Et de promouvoir ainsi la formation tout au long de la vie.

Obama et l’école publique américaine
Dans cette chronique, on aime bien sortir un peu de l’hexagone et du débat franco-français. Signalons dans Le Monde , une interview passionnante du sociologue américain Julius Wilson sur la marge de manœuvre de Barack Obama pour une réforme de l’école publique américaine.
Il faut rappeler d’abord qu’aux USA, le système éducatif dépend de chaque état et plus précisément des districts scolaires au sein de ces états. La dernière grande loi votée sur l’éducation est “No Child Left Behind" ("Pas d’enfant laissé de côté") datait de 2002 sous la présidence Bush. Elle introduisait des critères nationaux de performance pour les écoles et des sanctions pour les écoles qui ne parvenaient pas à redresser la barre.
Le plan d’Obama, "Race to the Top", va plus loin dans la compétition et à la responsabilité ("accountability") : seuls les Etats plus innovants en matière éducative (c’est-à-dire qui ont entre autres encouragé le développement des "Charter Schools" (écoles “à charte” d’initiative privée à fonds publics), instauré la paie au mérite des enseignants qui doivent renoncer à la titularisation à vie, utiliser des logiciels de suivi des notes depuis le début de la scolarité…) reçoivent la manne de l’Etat fédéral mais chacun doit justifier son action et rendre des comptes, y compris les enseignants. Les "mauvais" professeurs doivent être pénalisés en étant évalués puis renvoyés.
Le président Obama a aussi cherché à mettre l’accent sur la responsabilité de l’Etat fédéral dans la réussite scolaire des élèves. Pour enclencher la machine, il a accordé 100 milliards à l’éducation dans son plan de relance de l’économie avec la volonté de permettre le développement d’initiatives variées permettant une meilleure implantation des écoles dans les quartiers défavorisés, En rendant conditionnelles les subventions fédérales aux Etats, ceux-ci n’ont plus d’autre choix que d’élaborer des stratégies fortes pour améliorer les écoles chroniquement en échec, d’établir des systèmes de formation et d’évaluation des enseignants.
Un système très éloigné du nôtre, donc mais avec un objectif de lutte contre les inégalités. Et là aussi avec les résultats PISA en aiguillon pour changer …

Bonne Lecture...


Libération.fr du 08/11/10 (certains articles payants)

Examen d’entrée en 6e ? « Mauvaise idée », juge Sarkozy
Nicolas Sarkozy a jugé lundi devant ses troupes que la proposition du patron des députés UMP Jean-François Copé d’instaurer un « examen de passage » en sixième était une « mauvaise idée », ont rapporté des participants à la réunion hebdomadaire de l’état-major de l’UMP.
Lire la suite de l’article

« Un examen qui représentait une barrière sociale »
L’historien Claude Lelièvre s’élève contre l’idée de Copé de rétablir une épreuve pour le passage en sixième.
Lire la suite de l’article

Armées d’un couteau, deux sœurs menacent le principal du collège
Le principal d’un collège nantais a été menacé lundi par deux adolescentes armées d’un couteau, qui ont pu être désarmées et interpellées.
Lire la suite de l’article

Chronique : une semaine au collège champs / contre-champ
Après une longue interruption, Géraldine Boudot, professeure de français et de latin, a repris l’enseignement en septembre, au collège Longchambon, dans le 8e arrondissement de Lyon. Avec l’une de ses classes (la 3ème 1), elle propose de tenir sur LibéLyon une chronique hebdomadaire à plusieurs voix. Chacun de leur côté, l’enseignante et ses 19 élèves raconteront, comme en champs et contre-champs, une semaine passée ensemble. Que voulait faire la professeure ? Qu’ont retenu les élèves ? Qu’a-t-elle pensé de ses cours ? Qu’ont-ils vécu de leur côté ?
Lire la suite de l’article

Éducation populaire : il y a ceux qui aiment
Alors que la place de l’éducation dans la société continue - et n’aura de cesse - de faire débat, un collectif de militants associatifs et politiques propose une lecture personnelle et empirique de l’alternative que constitue l’éducation populaire. Au travers d’un ouvrage titré « 10 raisons d’aimer (ou pas) l’éducation populaire », chacun expose son rapport à l’« éduc pop », oscillant entre passion et reconnaissance.
Lire la suite de l’article

« Des mesures sur l’éducation décidées dans la précipitation pour occuper le terrain »
Secrétaire national du PS à l’éducation, Bruno Julliard critique les pistes de réflexion lancées ce mercredi par l’UMP, dans la perspective de son programme pour 2012.
Lire la suite de l’article

« Maintenant que la jeunesse chante... » Par JEAN-BAPTISTE PRÉVOST Président de l’Unef
« Maintenant que la jeunesse chante, à d’autres le printemps » (Louis Aragon). La mobilisation des jeunes n’est pas passée inaperçue. Les enquêtes d’opinion ont confirmé l’opposition massive des moins de 25 ans à une réforme qui hypothèque leur droit à une retraite décente.
Lire la suite de l’article

Des facs bientôt propriétaires
Cinq universités vont bientôt devenir propriétaires de leurs murs dans le cadre de la LRU, la loi sur l’autonomie votée en août 2007, qui avait déclenché une vague de contestations.
Lire la suite de l’article

« C’est pas compliqué, je ne sais toujours pas préparer un cours »
Deux mois après la rentrée, comment s’en sortent-ils, ces jeunes profs stagiaires, parachutés en classe début septembre ? Premiers à être passés par la fameuse réforme dite de « masterisation », ils se sont retrouvés, leur capes ou agreg en poche, devant les élèves sans réelle formation et avec des emplois du temps super chargés pour certains.
Lire la suite de l’article

Billom, ville en colère contre une classe vide
Voilà maintenant trois semaines que l’école maternelle du Beffroi, à Billom, dans le Puy-de-Dôme, est occupée par des parents d’élèves. Pour une histoire de chiffres. Les parents disent qu’avec 153 enfants inscrits, 5 classes, c’est trop peu. Dans deux d’entre elles, les effectifs dépassent les 30. L’inspection académique réplique que les enfants ne sont jamais tous là en même temps.
Lire la suite de l’article

Des scientifiques contre la réforme du lycée
Une dizaine d’associations scientifiques et des personnalités, comme le dernier médaillé Fields, Cédric Villani, ont lancé une pétition intitulée « La France a besoin de scientifiques », dans laquelle ils dénoncent les conséquences de la réforme du lycée . « Le système éducatif français ne forme pas suffisamment d’ingénieurs, et le métier de chercheur est de moins en moins prisé par les meilleurs éléments de notre jeunesse », écrivent les signataires. Or, la réforme du lycée, appliquée dès cette année en seconde - la nouvelle première se mettra en place en 2011, la terminale en 2012 - affaiblit la série S. « Moins de la moitié des horaires en première S est consacrée aux sciences : ce n’est pas raisonnable », soulignent les auteurs, qui critiquent aussi la moindre place faite aux travaux pratiques et la baisse des enseignements scientifiques en L et ES. Le ministre de l’Education, Luc Chatel, a répliqué qu’en terminale S, les horaires scientifiques augmentaient, atteignant 66% du total.
Lire la suite de l’article

L’UMP attaque son projet pour 2012 par les questions d’éducation
Le secrétaire général du parti, Xavier Bertrand, suggère notamment des « contrats d’objectifs » entre recteurs et directeurs d’école pour que « 100% des élèves » sachent lire, écrire et compter à la fin du CE1.
Lire la suite de l’article

Un rapport prône le dépistage des troubles du comportement « chez les petits entre deux et trois ans »
Dans un rapport sur la prévention de la délinquance juvénile remis mercredi à Nicolas Sarkozy, Jean-Marie Bockel met l’accent sur la responsabilisation des parents et revient sur l’idée controversée d’un repérage des troubles du comportement dès 2-3 ans.
Lire la suite de l’article

« Il faut refuser cette dérive sécuritaire dont les enfants sont les prétextes »
Un rapport du secrétaire d’Etat à la Justice remet sur la table l’idée d’un dépistage des troubles du comportement de l’enfant dès 2-3 ans. La psychanalyste Sylviane Giampino, auteure de « Nos enfants sous haute surveillance » (Albin Michel) a répondu à vos questions.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 08/11/10

La réforme du lycée toujours contestée par les professeurs
Après les historiens et les économistes, les scientifiques s’inquiètent du recul de leurs matières.
Lire la suite de l’article

Cinq universités propriétaires de leurs murs en 2011
Les établissements pourront vendre, construire, détruire leurs bâtiments sans demander son accord à l’État.
Lire la suite de l’article

La grande rénovation des campus français
Valérie Pécresse présente ce mercredi matin au président de la République les projets de rénovation des universités.
Lire la suite de l’article

Un examen d’entrée en sixième ? Pourquoi pas !
Les syndicats d’enseignants y sont tous opposés, mais la création d’un examen d’entrée en sixième, récemment proposée par Jean-François Copé, a déclenché un énorme intérêt de la part du grand public. Le Figaro Magazine a cherché à savoir à quoi pourrait ressembler un tel examen aujourd’hui comparé à son ancêtre, le certificat de fin d’études primaires.
Lire la suite de l’article

2010 : ce que pourrait être un examen d’entrée en sixième
Ce projet a été établi très rapidement, sans pouvoir le tester ou l’étalonner dans une classe. Sa principale difficulté tient aux deux buts réels d’un examen. D’une part, un examen doit permettre de discriminer les élèves dans une proportion à peu près décidée à l’avance. D’autre part, mais c’est moins explicité, le contenu de l’examen d’une année est toujours mieux retravaillé l’année suivante. Ainsi, l’exigence d’un examen est une sorte de tenseur d’efficacité pour l’école qui le prépare. Nous sommes donc tiraillés entre ces deux tendances contradictoires, en particulier lorsqu’il s’agit de remettre en vigueur un examen pour une tranche d’âge qui n’en a pas connu depuis des décennies. Trop difficile, l’examen colle trop d’élèves ... trop facile, il est facteur de baisse de niveau.
Lire la suite de l’article

« 100 % des élèves doivent savoir lire en fin de CE1 »
Le patron de l’UMP Xavier Bertrand présente les pistes d’une profonde réforme de l’éducation.
Lire la suite de l’article

Vers un dépistage des « enfants en souffrance »
Jean-Marie Bockel propose quinze mesures pour prévenir la délinquance juvénile.
Lire la suite de l’article

Débat sur les frais de scolarité des expatriés
Depuis trois ans, les études sont gratuites pour les élèves dans les lycées français de l’étranger.
Lire la suite de l’article

Les universités françaises se convertissent au numérique
De plus en plus de cours sont filmés et mis en ligne pour les étudiants. Mais les facs ne rivalisent pas encore avec le MIT.
Lire la suite de l’article


Le Monde.fr (certains articles payants) du 08/11/10

Quand le débat sur le voile ressurgit à la crèche
Depuis des mois, l’affaire secoue la petite crèche de Chanteloup-les-Vignes (Seine-et-Marne), dont le cas était examiné, lundi 8 novembre, par le conseil des prud’hommes de Mantes-la-Jolie. D’un côté, la direction de Baby Loup, crèche associative à vocation sociale. De l’autre, Fatima, ex-salariée de la crèche, qui poursuit la structure pour licenciement abusif.
Lire la suite de l’article

Investir dans notre jeunesse par Olivier Ferrand, président de Terra Nova (Le grand débat)
Né en 1969, Olivier Ferrand a fondé et préside Terra Nova, club de réflexion progressiste créé en 2008. Haut fonctionnaire, ancien conseiller du premier ministre Lionel Jospin, membre du groupe des conseillers politiques du président de la Commission européenne, Romano Prodi, puis délégué général du think tank "A gauche, en Europe", fondé par Dominique Strauss-Kahn et Michel Rocard, il a notamment publié "L’Europe contre l’Europe" (Hachette, avril 2009) et "Primaire : comment sauver la gauche" (avec Arnaud Montebourg, Seuil, septembre 2009).
Terra Nova publie aujourd’hui un rapport sur le sujet : "L’autonomie des jeunes au service de l’égalité" (disponible sur www.tnova.fr) et livre au "Monde" ses propositions pour l’avenir des jeunes.
Lire la suite de l’article

Pour un "capital-formation"
Guillaume Allègre, coauteur du rapport de Terra Nova sur "L’autonomie des jeunes" et économiste à la Fondation nationale des sciences politiques
Lire la suite de l’article

L’école, une priorité dans les situations d’urgence pour l’Unesco
Au lendemain d’un séisme, d’un ouragan mais aussi d’un conflit, l’urgence se décline en médicaments, toiles de tente et bouteilles d’eau. Mais pas seulement, plaident l’Unesco et l’Institut international de planification de l’éducation (IIPE), qui font de la reconstruction du système éducatif et de la continuité de la vie scolaire des priorités. Pour aider les Etats à mieux anticiper et à réagir vite, les deux organismes ont présenté, vendredi 5 novembre, leur Manuel pour la planification de l’éducation en situations d’urgence et de reconstruction.
Lire la suite de l’article

Quand l’éducation nationale retrouve... plus de 20 000 emplois
L’Etat appelle cela un "affinement des mécanismes de décompte des emplois", porté par un souci "d’exhaustivité et de sincérité". Ce qui revient à dire qu’il a procédé, à l’occasion du budget 2011, à un recomptage de ses effectifs. Et qu’il a trouvé, dans ses rangs, et plus précisément à l’éducation nationale, plus de personnes qu’il pensait avoir : 20 359 emplois équivalent temps plein travaillé (ETPT) supplémentaires ont ainsi été recensés, comme le pointe un rapport de la commission des finances du Sénat.
Lire la suite de l’article

La communauté scientifique s’inquiète des conséquences de la réforme du lycée
Les plus grands scientifiques français partent en guerre contre la réforme du lycée. Les mathématiciens Cédric Villani, médaillé Fields, et Yves Meyer, Prix Gauss, Albert Fert et Claude Cohen-Tannoudji, Nobel de physique, appellent le ministre de l’éducation, Luc Chatel, "à prendre conscience des conséquences de la réforme du lycée", qui diminue le nombre d’heure de mathématiques dans les filières scientifiques en classe de 1re.
Lire la suite de l’article

"La France a besoin de scientifiques"
La société du XXIe siècle va avoir un grand besoin des scientifiques à tous les niveaux. Elle est confrontée à de grands défis : ressources en eau ; énergie et alimentation ; réchauffement climatique ; développement durable ; communication et connaissance ; santé, etc. Relever ces grands défis exige la mise en oeuvre de connaissances scientifiques et de solutions technologiques les plus avancées. Or, l’engagement de la jeunesse dans les carrières scientifiques est réticent.
Lire la suite de l’article

"Il faut assumer une spécialisation dès la classe de première"
Cédric Villani, enseignant-chercheur en mathématiques, directeur de l’Institut Poincaré, a reçu la médaille Fields le 19 août. Il est signataire de la pétition "La France a besoin de scientifiques", qui dénonce la baisse du volume horaire des matières scientifiques au lycée suite à la réforme Chatel.
Lire la suite de l’article

Luc Chatel, ministre de l’éducation nationale : "Les enseignements scientifiques sont bien majoritaires en S"
Sollicité par Le Monde, le ministre de l’éducation nationale, Luc Chatel, répond aux signataires de la pétition (ici en PDF) intitulée "La France a besoin de scientifiques", dans laquelle ils s’insurgent contre la baisse des enseignements scientifiques au lycée.
Lire la suite de l’article

Obama peut-il sauver l’école publique américaine ?
Le Monde.fr publie un extrait d’une interview du sociologue William Julius Wilson réalisée par l’américaniste Sylvie Laurent. La rédaction du Monde.fr met en ligne cet entretien en complément de la tribune de Sylvie Laurent – "Barack Obama recalé" – à paraître dans Le Monde daté 7-8 novembre.
Lire la suite de l’article

L’école : une priorité pour 2012 !
Camille Bedin, secrétaire nationale du Mouvement populaire en charge de l’égalité des chances, et des parlementaires UMP
Lire la suite de l’article

Barack Obama recalé
Alors que les démocrates bataillaient ces derniers mois pour mettre en valeur l’audace de leurs réformes, le réalisateur du film événement d’Al Gore Une vérité qui dérange, Davis Guggenheim, leur a apporté sa pierre avec un nouveau documentaire, En attendant Superman. Ce film veut être à l’éducation publique ce que le précédent fut à l’environnement : la dénonciation des immobilismes du pays et une incitation vigoureuse à changer les pratiques des spectateurs.
Lire la suite de l’article

Yves Jégo et le temps de travail des professeurs
C’est une vieille rengaine : pourquoi les enseignants ne travailleraient-ils pas 35 heures par semaine comme tous les autres fonctionnaires ? Ségolène Royal l’avait évoqué pendant la campagne présidentielle ; la droite considère souvent les professeurs comme des exceptions qui ne travailleraient que 18 heures par semaine. A chaque fois, les premiers concernés répondent qu’aux 18 heures de présence face aux élèves, il faut ajouter le temps de préparation des cours, de correction des copies ou encore les heures passées en conseil de classe et autres réunions administratives, ce qui double facilement la mise.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 08/11/10

La jeune garde a repris des forces
Mathieu et Mélanie échangent un long baiser humide au milieu des milliers de manifestants qui ruissellent place de la Nation. «  On espère que ça continuera…  », lâchent, sans en être convaincus, ces deux étudiants de Paris-III. Puis le flottement laisse place à quelques certitudes. «  Un noyau dur s’est constitué, des listes de diffusion fonctionnent, les contacts sont pris avec Paris-I, Paris-IV. Et nous avons d’autres revendications, comme la prise en compte des stages, la défense de la Sécurité sociale…  » Pas de doute, ils sont prêts à se «  réapproprier leur avenir  », comme le dit leur banderole détrempée.
Lire la suite de l’article


Le Parisien (certains articles payants) du 08/11/10

Une pub révèle aux enfants que le Père Noël n’existe pas
Triste révélation. Dimanche soir, au cours de la coupure publicitaire diffusée juste avant le dessin animé « Ratatouille » sur TF1, des milliers d’enfants abasourdis ont appris que le Père Noël n’existait pas. En cause : une publicité pour le Crédit mutuel dans lequel un père et un fils dissertent sur les banques.

Lire la suite de l’article

Ado et portable : les bons réflexes
Mauvaises rencontres, chantages, messages malfaisants… Comment éviter à son enfant de tomber dans les pièges des mobiles ? Un guide gratuit donne des solutions aux parents.
Lire la suite de l’article

Nadine Morano : « Beaucoup de parents se sentent dépassés »
Nadine Morano, secrétaire d’Etat chargée de la Famille, nous annonce l’arrivée de « Votre enfant et le téléphone mobile », le premier guide gratuit destiné aux parents. Pourquoi avoir créé un...
Lire la suite de l’article


France Soir du 08/11/10

Des jeunes profs du 93 racontent leur quotidien
Deux mois après la rentrée, sept professeurs débutants évoquent leurs premiers pas en Seine-Saint-Denis.
Lire la suite de l’article

Les jeunes profs apprennent à gérer les élèves perturbateurs
Les professeurs débutants ont désormais une formation pour apprendre à gérer les élèves difficiles et prévenir la violence dans les classes. Reportage en Seine-Saint-Denis.
Lire la suite de l’article

En 20 ans, les jeunes ont radicalisé leurs opinions politiques
Une étude récente montre qu’en 2008 un jeune sur deux avait déjà participé à une manifestation contre un sur trois en 1981. Peur pour leur avenir, idées révolutionnaires... ? Ils auraient tendance à radicaliser leurs opinions.
Lire la suite de l’article

Ecoles de catch - Attention danger !
Des centres destinés à enseigner le catch aux enfants, parfois dès 4 ans, se créent un peu partout en France, au mépris de toutes les règles de sécurité.
Lire la suite de l’article


La Croix du 08/11/10

« C’est trop la honte ! »
Ce sentiment de honte, très présent durant l’enfance et surtout au moment de l’adolescence, peut causer de petites blessures narcissiques, mais également de grandes souffrances, d’autant plus vives qu’on les cache
Lire la suite de l’article

La question scolaire revient sur le devant de la scène
Devant l’aggravation de l’échec scolaire, les partis politiques prennent conscience de l’urgence d’une réforme profonde du système
Lire la suite de l’article

La gauche et la droite veulent réformer l’école en profondeur
Individualisation des parcours scolaires, redéfinition du métier d’enseignant : l’UMP et le PS promettent des réformes de fond pour 2012
Lire la suite de l’article


Les échos (certains articles payants) du 08/11/10

Convention « égalité réelle » du PS : les principales propositions
Education, santé, logement, discriminations : le Parti socialiste planche actuellement sur la lutte contre les inégalités, à l’occasion d’une « Convention égalité réelle », orchestrée par Benoît Hamon. Un texte d’une quarantaine de pages sera soumis le 9 novembre au Conseil national puis aux militants le 2 décembre. Tour d’horizon des principales propositions.
Lire la suite de l’article

Rentrée des lycéens sans blocage, les jeunes appelés à défiler samedi
La rentrée des lycéens après les vacances de la Toussaint s’est déroulée jeudi sans blocage et dans le calme, avec quelques manifestations dans de grandes villes, l’objectif de leurs organisations comme de celles des étudiants étant surtout de faire défiler les jeunes samedi.
Lire la suite de l’article

Délinquance juvénile : Bockel propose un repérage des troubles chez l’enfant dès 2-3 ans
Le secrétaire d’Etat à la Justice Jean-Marie Bockel fait une quinzaine de propositions sur la prévention de la délinquance juvénile dans un rapport remis mercredi à Nicolas Sarkozy, où il met l’accent sur la responsabilisation des parents et revient sur l’idée controversée d’un repérage des troubles du comportement dès 2-3 ans.
Lire la suite de l’article


20 minutes du 08/11/10

Nantes : un principal menacé par des collégiennes armées d’un couteau
Le principal d’un collège nantais a été menacé lundi par deux adolescentes armées d’un couteau, qui ont pu être désarmées et interpellées, a-t-on appris de sources concordantes.
Lire la suite de l’article


Rue89 du 08/11/10

L’« apartheid » scolaire, vestige du conflit nord-irlandais
En Irlande du Nord, aujourd’hui encore, un petit garçon protestant aura peu de chances de jouer à la récré avec un copain catholique. La faute à un système scolaire archaïque, divisé selon des critères culturo-religieux. Une « forme bénigne d’apartheid », a récemment lâché le Premier ministre d’Irlande du Nord, Peter Robinson.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 08/11/10

Agression au couteau dans un collège nantais : le principal précise les faits
Suite à l’agression par deux adolescentes d’un élève de 3e, ce matin, au collège du Pré-Gauchet, à Nantes, Jean Alemany, le principal de l’établissement et François Coux, adjoint à l’inspecteur d’académie, précisent les circonstances de l’agression.
Lire la suite de l’article

Ces filles qui secouent le carcan de leur banlieue
Il y a cinq ans, les banlieues s’embrasaient. Pendant les trois semaines d’émeutes, on a surtout vu et entendu des garçons. Et les filles ? Que disent-elles ? Que pensent-elles ? Témoignages à Gagny, en Seine-Saint-Denis.
Lire la suite de l’article

Le jeu du foulard n’en finit pas de tuer des enfants
Une vingtaine d’enfants ou d’adolescents meurent encore, chaque année, à cause de cette pratique dangereuse. Un médecin a étudié ce phénomène pour le ministère de la Santé.
Lire la suite de l’article

Un « jeu » qui n’a rien d’une distraction anodine
Le témoignage de deux parents quimpérois
Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 08/11/10

Rien vu...


Le Nouvel Obs Permanent du 08/11/10

Rien vu...


L’Express.fr du 08/11/10

Le téléphone portable expliqué aux parents
Alors que 97% des 15-17 ans sont équipés d’un téléphone mobile, l’Afom lance un guide téléchargeable gratuitement, à l’usage des parents, pour adapter leur éducation aux outils technologiques actuels.
Lire la suite de l’article

Valls veut interdire le voile "là où il y a des enfants"
Et tous les signes religieux distinctifs. Le conseil des prud’hommes de Mantes-la-jolie statue ce lundi sur le cas de la crèche Baby Loup.
Lire la suite de l’article

Les parents d’une collégienne agressent le principal
Ils contestaient les sanctions prises à l’encontre de leur fille.
Lire la suite de l’article

Luc Chatel soutient les proviseurs
Le ministre de l’Education nationale a envoyé une lettre aux proviseurs d’établissements qui ont connu des pertutbations.
Lire la suite de l’article


Le Café Pédagogique du 08/11/10

INRP : La recherche pédagogique est-elle utile et doit-elle associer les enseignants ?
« Serez-vous le ministre qui fera disparaître plus d’un siècle d’investissement de la République dans la recherche en éducation ? » A une semaine de la remise d’un rapport qui devrait sceller l’intégration de l’INRP dans l’Ecole Normale Supérieure de Lyon ENS Lyon), cet appel des personnels de l’INRP peut sembler alarmiste alors que le ministre lui-même est sur le départ. Mais c’est souvent dans ces entre-deux que se font les mauvais coups politiques. Le 5 novembre, la conférence de presse du personnel de l’INRP allait au-delà de la question de l’avenir de l’INRP pour poser deux interrogations. Y a-t-il encore une place pour la recherche pédagogique en France ? Les enseignants sont-ils concernés ou non par la recherche en éducation ?
Lire la suite de l’article

Avec les RASED, défendre l’idée d’école démocratique
Dans une tribune, André Ouzoulias défend l’utilité démocratique des Rased qui semblent pourtant condamnés par les économies gouvernementales.
Lire la suite de l’article

Vers le collège idéal ?
Auteur, avec Jérôme Saltet, d’un livre important sur le collège, André Giordan propose aux lecteurs du Café une refonte complète des enseignements au collège. Pour lui, "les savoirs aujourd’hui essentiels ne sont pas à l’école" et c’est ce qui démotive les élèves. Du coup il propose un changement d’angle pour le collège qui va bien au-delà d’un renouvellement des programmes. Il s’agit de sortir des logiques disciplinaires pour former des personnes.
Lire la suite de l’article

Meirieu : Ré-institutionnaliser le collège
Philippe Meirieu, un des meilleurs connaisseurs du système éducatif français, répond aux questions du Café sur l’avenir du collège. "Dès lors qu’une véritable équipe de professeurs aurait en charge un ensemble d’élèves, dans des locaux identifiés et adaptés, avec une souplesse d’emploi du temps et une liberté d’organisation associées à la fermeté d’un pilotage pédagogique, elle pourrait faire exister une véritable « institution scolaire » en lieu et place des collèges ectoplasmiques que nous connaissons aujourd’hui et qui, faute de structuration du cadre, s’épuisent à colmater les brèches inévitables par une répression plus ou moins efficace". Une réflexion qui dépasse la question du socle et de "l’école fondamentale" pour ouvrir une nouvelle perspective à l’Ecole.
Lire la suite de l’article

Collège : Persévérance dans l’erreur
"On ne pourra rien changer si l’on ne traite pas le problème des programmes... La persistance du choix multiséculaire des disciplines scolaires cloisonnées, sédimentées par niveaux, sans rapport facilement perceptible avec les savoirs sociaux et avec les compétences nécessaires pour vivre aujourd’hui et demain, explose aujourd’hui et ne résistera pas longtemps encore". Pierre Frackowiak revient sur la crise du collège et prévoit "la catastrophe annoncée".
Lire la suite de l’article


Médiapart (accès payant) du 08/11/10

Le PS tente de définir l’« égalité réelle »
Sous l’égide de Benoît Hamon, les socialistes vont débattre en convention d’une vaste notion regroupant éducation, santé et lutte contre les discriminations. Un projet ambitieux mais ni chiffré ni hiérarchisé, que critiquent les proches de François Hollande et Manuel Valls.
Lire la suite de l’article

La recherche pédagogique va-t-elle être « liquidée » ?
L’institut pour la recherche pédagogique (INRP) doit intégrer l’Ecole normale supérieure (ENS) de Lyon en janvier 2011, au risque de voir disparaître tout un pan de la recherche en éducation. « L’idée est que moins on en fait sur l’éducation nationale, mieux elle se porte », ironise l’historien Antoine Prost.
Lire la suite de l’article

Les élèves sont-ils les cobayes de la réforme de la formation des profs ?
Et les enfants dans tout ça ? Des enseignants inexpérimentés, valse des profs, voire des étudiants, se succédant dans l’année : « Les élèves sont les premières victimes de la réforme de la formation des enseignants », estime le président de la première fédération de parents d’élèves, Jean-Jacques Hazan.
Lire la suite de l’article


Slate.fr du 08/11/10

Les jeunes n’ont pas le moral : encore un cliché ! Par Monique Daganud
Les jeunes sont pessimistes sur la société française, mais pas du tout sur leurs destins individuels. Lucides mais optimistes !
Lire la suite de l’article


ÉducPros du 08/11/10

TIC en collège et lycée : un usage encore peu fréquent en classe
Les usages des TIC (technologies de l’information et de la communication) progressent dans les classes, mais sont toujours très en deçà des attentes des élèves. C’est ce que montrent les résultats de la dernière enquête menée par le ministère de l’Éducation nationale (1) qui a interrogé quelque 2.500 enseignants de collège et lycée. 80 % d’entre eux déclarent les utiliser, mais seuls 64 % les utilisent en même temps que leurs élèves. Leur usage reste peu fréquent : 40 % des enseignants utilisent ces outils moins d’une fois par semaine. Sans surprise, les professeurs de technologie et de sciences sont les usagers les plus assidus, devant les enseignants en histoire-géographie.
Lire la suite de l’article

Des scientifiques pétitionnent contre la réforme du lycée
"La France a besoin de scientifiques". Tel est le titre et le message d’une pétition signée par des chercheurs (dont Cédric Villani, médaillé Fields 2010, l’équivalent du prix Nobel en maths), professeurs, présidents de grandes écoles et des associations scientifiques. Ils dénoncent la baisse des enseignements scientifiques dans les maquettes du lycée rénové. "Moins de la moitié des horaires en première S est consacrée aux sciences : ce n’est pas raisonnable", écrivent-ils.
Lire la suite de l’article

Patrick Hetzel : « APB est devenu incontournable. En ne figurant pas sur le site, les écoles se privent de pouvoir donner directement l’information aux lycéens »
Plus de 700.000 jeunes ont utilisé le site Admission postbac (APB) pour s’inscrire dans l’enseignement supérieur en 2010. Tous les établissements ont-ils désormais vocation à être sur APB ? Patrick Hetzel, directeur général pour l’Enseignement supérieur et l’Insertion professionnelle au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, revient sur l’évolution de cette procédure d’inscription, désormais incontournable même si elle est parfois décriée.
Lire la suite de l’article

L’UMP fait ses propositions sur le collège
Autonomie des établissements d’enseignement, autorité des enseignants, responsabilité des parents, expérimentation de collèges par niveau de classe, examen des savoirs avant la sixième, soutien scolaire généralisé… Jean-François Copé, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, et Xavier Bertrand, secrétaire général de l’UMP, ont donné leur vision du collège lors de la convention de l’UMP consacrée à l’éducation, le 3 novembre 2010.
Lire la suite de l’article


VousNousIls du 08/11/10

L’enseignement des langues vivantes en France (4/8)
"Nous avons perdu l’aspect professionnel de la formation"
Le président d’honneur de l’Association des professeurs de langues vivantes, Sylvestre Vanuxem, dresse un bilan de la formation initiale et continue des enseignants.
Lire la suite de l’article

Médecine scolaire : un médecin pour 10 000 élèves
Dans leparisien.fr aujourd’hui, un article intitulé "Les médecins scolaires sont à bout", fait le point sur la situation en Seine-Saint-Denis. Les médecins scolaires, excédés, ont, à leur demande, été reçus hier à l’inspection d’académie. Mais le malaise qui touche la profession dépasse le département.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre…
Lisez et achetez des journaux !