Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 8 novembre 2004


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 8 novembre 2004

Le Parisien/Aujourd’hui nous informe des nouveaux jeux qui font fureur à la récré. Ces jeux ne naissent pas de manière spontanée, ici aussi la logique marchande est à l’œuvre. On trouve aussi dans le même journal, un dossier sur les dangers des « chats » sur le Net qui nous rappelle que les rencontres virtuelles peuvent être aussi violentes et choquantes. Certaines de ces rencontres ne sont pas toujours purement virtuelles non plus...
A signaler aussi un article oublié (ça m’arrive quelquefois, dans ce cas n’hésitez pas à me le signaler...) paru dans Libération de vendredi dernier sur les profs de nouvelle génération. C’est une enquête sur les enseignants eux mêmes enfants d’immigrés et leur rapport à l’école. Vivifiant.
Bonne Lecture...


Libération du 08/11/04

Profs de nouvelle génération
C’est presque devenu un jeu entre eux. Chaque fois qu’Aziz entre dans la salle de classe, il salue cette enseignante d’un : « Salamalekoum ! » Et Fatima, professeure d’économie au lycée de La Courneuve (Seine-Saint-Denis), regarde le lycéen droit dans les yeux et lui répond : « Bonjour, Aziz ! » en souriant.
Fatima, 37 ans, est française, d’origine marocaine. « Les élèves spéculent sur mes origines, raconte-t-elle. Je leur réponds que je suis française. Comme eux. » Les salles des profs comptent de plus en plus d’enseignants « issus de l’immigration ». C’est normal, commentent ceux-ci, « l’école reflète la société française d’aujourd’hui ». A titre d’exemple, 20 % des stagiaires de l’IUFM de Créteil (l’un des trois instituts de formation des maîtres d’Ile-de-France) viennent de lycées classés en ZEP (zone d’éducation prioritaire) ; 73 % d’entre eux sont des « enfants de l’immigration », a constaté son directeur adjoint. En 2003, Jean-Louis Auduc a mené une étude auprès d’eux, afin de retracer leur parcours scolaire et leurs motivations. Conclusion : « L’ascenseur social fonctionne bien en banlieue pour ces futurs profs »
.Ces nouveaux enseignants font figure de militants de la réussite scolaire. Et partagent souvent une histoire commune : des parents analphabètes, de grandes fratries, peu d’espace pour travailler chez eux et quasiment pas de livres sur les étagères familiales... Ceux que Libération a rencontrés sont encore en formation à l’IUFM ou enseignent depuis plusieurs années. Tous ont fait le choix de travailler en ZEP. « Nous ne sommes pas les kapos du ghetto, tranche Amar, 36 ans, professeur de physique-chimie dans les Hauts-de-Seine. Les jeunes enseignants croient en un modèle républicain qu’ils ont intégré. C’est un peu le même parcours que celui des gosses de paysans qui, autrefois, partaient alphabétiser les campagnes. »[...]
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 08/11/04

Ces enfants qui font la même école de commerce que leurs parents
« N’es-tu pas l’avenir de tous les souvenirs qui sont en toi ? L’avenir d’un passé ? » a mis en préface de son ouvrage Tel père, tel fils ? (Bordas, 1982, réédité en 2004 par Hachette Littératures) Claude Thélot, citant Paul Valéry. Dans son précédent ouvrage, Le Poids d’Anchise, le président de la commission du débat national sur l’avenir de l’école expliquait que Virgile, dans l’Enéide, rapporte cette légende selon laquelle un des princes de Troie, Enée, a quitté la ville en flammes, au moment où elle tombait aux mains des Grecs, en portant son père, Anchise, sur son dos. « On porte toute sa vie la marque de ses origines », précise-t-il. Il ne s’agit nullement de prétendre à une étude sociologique de la mobilité sociale - que l’on sait faible dans ce domaine - ou de la reproduction des élites, chère à Pierre Bourdieu. Les inégalités d’accès aux grandes écoles sont toujours une réalité (50% des fils et 30,5% des filles de cadres entrent en classes préparatoires aux grandes écoles, contre 20,8% des fils et 9,3% des filles d’ouvriers ; 63% des élèves des grandes écoles sont enfants de cadres et de professions intellectuelles supérieures, ayant donc obtenu un diplôme à peu près équivalent) comme le soulignaient récemment Valérie Albouy et Thomas Wanecq récemment dans « Les inégalités sociales d’accès aux grandes écoles » (Economie et statistique, juin 2003), malgré les actions correctives mises en place par certains responsables (nos éditions du 25août 2004). « Les aspirations professionnelles de l’adolescent [...] apparaissent comme l’expression de stratégies familiales qui débordent de simples choix individuels, note Claude Thélot. Cependant, elles expriment aussi des manières d’être spécifiques, des goûts, des attitudes. » Voici cinq témoignages, cinq motivations et cinq expériences très différents.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 08/11/04

Rien vu...


Le Parisien du 08/11/04

Les trois jeux qui cartonnent dans les cours de récré
LES GOSSES les fourrent le matin au fond de leur poche, sûrs de tenir là un sésame pour souder l’amitié. Cette rentrée, les jeux de récré ont engendré des nouveautés étonnantes, dont certaines réclament même l’aide des parents !
Lire la suite de l’article

Le Yo-yo design
Lire la suite de l’article

L’animal virtuel
Lire la suite de l’article

Les cartes Duel Masters
Lire la suite de l’article

Parler sur le Net peut nuire
Selon une étude européenne, un enfant sur trois serait approché sexuellement sur Internet. L’association Innocence en danger lance aujourd’hui une campagne pour alerter les parents. Et promeut le premier logiciel de contrôle à distance des « chats ».
Lire la suite de l’article

« Y a des meufs chodes pr msn sex ac cam ? » *
LISA A 15 ANS. Elle pourrait tout aussi bien en avoir 12 ou 23. Pour rentrer dans un « chat » sur Caramail, on a beau être obligé de s’inscrire au préalable en donnant une adresse et une identité, personne n’ira vérifier. « Lisa.R » est donc un joli pseudo, ça sonne vrai, « un peu mystérieux », croit-elle.[...]
Un certain David lui demande aussi sec « ta 1 cam ? » Lisa n’a même pas le temps de se demander pourquoi une telle question, un message en gros caractères rouges devance la réponse « Y a des meuf chodes pr msn sex ac cam ? Si oui venez en PV. » Pour quelqu’un qui, comme elle, parle le texto mieux que l’anglais, le message est clair : « Cherche filles chaudes qui viendraient sur MSN (une autre messagerie, plus pratique pour les visioconférences) pour relations sexuelles virtuelles devant une caméra. Si intéressées, rejoignez-moi dans une fenêtre de dialogue en privé. » Lisa n’a pas de webcam. Et pas envie de suivre cet inconnu censé avoir... 17 ans.
Lire la suite de l’article

Petit lexique pour parents paumés
Lire la suite de l’article

Ce logiciel fonctionne comme un mouchard
ETRE PRÉVENU par mail, sur son ordinateur de bureau, que son enfant est en danger lors d’une conversation avec un adulte sur Internet, et pouvoir intervenir : c’est le principe original d’un logiciel de contrôle parental d’activité, appelé LCPA.
Lire la suite de l’article

Trois autres moyens de contrôler
Lire la suite de l’article


La Croix du 08/11/04

Rien vu...


20 minutes du 08/11/04

Trois lycéens sikhs exclus
Leur avocat a d’ores et déjà annoncé son intention de faire appel. Les trois élèves sikhs du lycée Louise-Michel de Bobigny (93) ont été exclus de l’établissement vendredi, après la tenue d’un conseil de discipline. Celui-ci avait été convoqué sur décision du tribunal administratif de Cergy-Pontoise (95), le 22 octobre dernier.
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 09/11/04

Les évêques s’inquiètent des tensions autour des aumôneries de lycées
Les évêques ne veulent pas dramatiser. Ils n’en font pas une affaire d’Etat. Mais ils ressentent "un climat", "une crispation". Et ils s’en plaignent. Mgr Jean-Pierre Ricard, qui vient d’être réélu pour trois ans à la tête de la Conférence épiscopale, a évoqué, dans son discours d’ouverture de l’assemblée plénière qui se tient du 4 au 9 novembre à Lourdes, les "effets indirects" de la loi sur les signes religieux.
Lire la suite de l’article