Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 7 mai 2018


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 7 mai 2018

Accès à l’emploi — ParcourSup et sélection — Faire entendre sa voix — En vrac : crêpes, barquettes et pommes interdites ?

Accès à l’emploi
Accès à l’emploi : une jeunesse de plus en plus fractionnée
« Les conditions d’accès à l’emploi des jeunes se sont globalement dégradées au cours des deux dernières décennies. Si les différentes formes de précarité ont augmenté pour tous, y compris parmi les bac + 5, c’est la situation des sans-diplôme qui s’est le plus sensiblement aggravée » selon une étude du Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Cereq).
« Le risque de connaître des parcours marqués par de l’emploi sporadique, entre situations de chômage et inactivité... concernait 25% des jeunes sortis sans diplôme en 1998 et 12% des titulaires d’un CAP ou d’un BEP. Dans la génération 2010, ces proportions sont passées respectivement à 42% et 25%. »

Formation professionnelle : La FSU dénonce la philosophie du projet de loi
« “Dans une longue analyse publiée le 4 mai, la FSU fait le point sur le projet de loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel" qui arrive en discussion à l’Assemblée nationale. "La formation professionnelle ne doit pas se décliner uniquement pour les projets professionnels mais préserver aussi la possibilité de formations pour développer des projets personnels", estime la Fsu. "Or dans le projet de loi, l’article 4 ne définit plus la formation professionnelle comme « continue ». L’apprentissage y est dorénavant introduit dans le champ des actions de formation et non plus définie comme une formation initiale. Cela ouvre la voie à une nouvelle définition possible de la formation initiale qui aurait les mêmes objectifs que la formation professionnelle continue. Or, il y a une différence essentielle entre les responsabilités des employeurs vis-à-vis des salarié.es et celle du système de formation initiale vis-à-vis des jeunes. Les objectifs de la formation professionnelle sont redéfinis et axés essentiellement sur le développement des compétences : l’objectif étant uniquement l’employabilité ou la ré-employabilité immédiate".” »


Sélection
Mediapart dénonce :
Universités, recherche et grand capital mondialisé
“Que deviendront les universités, les organismes de recherche, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique dans le contexte politique actuel dominé par la stratégie du grand capital mondialisé ? La mise en concurrence des populations à l’échelle planétaire conduit à une privation de l’accès à la connaissance pour la majorité des êtres humains, y compris dans les pays jadis « riches ».”

« Les universités vont avoir besoin de plus de moyens pour absorber la hausse du nombre d’étudiants » selon François Germinet, président de l’université de Cergy-Pontoise interviewé dans La Croix.
« Le gouvernement prévoit une forte augmentation du nombre d’étudiants dans les années à venir : 65 000 de plus dès la rentrée 2018 et 216 000 en 2021. Or, les moyens annoncés ne suffiront pas à absorber ce pic démographique. » Si je ne m’abuse, c’est un chiffre de 19000 places qui a été annoncé par le gouvernement.

Tandis que les universités sélectionnent et trient des dossier, avec des méthodes qui paraissent encore assez opaques.
Orientation : dans les coulisses de la machine Parcoursup
« Facs et écoles classent en ce moment les dossiers des futurs bacheliers. Qui décide qui sera pris ? Comment gère-t-on la pénurie de places ? » se demande Le Parisien. « Notre enquête met en évidence des stratégies très différentes d’un campus à l’autre. »
Parcoursup : comment s’opère le tri des dossiers des candidats en fac de droit ?
« Classement automatique ou étude individuelle des dossiers de candidature des lycéens, chaque université a sa méthode » reconnait Le Monde. Je ne sais pas pourquoi, je pense aux Shadoks et à cette phrase "Et les Shadoks pompaient, pompaient..."


Faire entendre sa voix
C’est Lucette, enseignante depuis les années 1960, qui témoigne de la mise en place progressive de la ségrégation scolaire à Argenteuil.
Ecole : l’apartheid selon Lucette

Ce sont les militants anonymes de 68, entendus pour une fois par Libération : Mai 68, émoi, émois et moi
« Que sont devenus les anonymes de 68 ? Une équipe de chercheurs a retrouvé plus de 300 féministes, gauchistes, syndicalistes. Fidèles à leurs idéaux contre toute attente, ils ont souvent payé le prix de leur engagement »

C’est enfin la MGEN qui prend soin de la voix des enseignants avec
Vocal’IZ : une application gratuite pour prendre soin de sa voix


En vrac : crêpes, barquettes et pommes interdites ?

Décès d’un enfant après avoir mangé une crêpe : l’institutrice mise en examen
L’institutrice qui aurait donné une crêpe à un enfant allergique a été mise en examen ce vendredi par le parquet de Villefranche-sur-Saône.

Barquettes en plastique à la cantine : grâce aux parents de Montrouge, c’est presque fini
« Après le combat mené par les parents d’élèves de la ville des Hauts-de-Seine, la députée LREM Laurianne Rossi veut faire inscrire dans la loi l’interdiction définitive du plastique dans la restauration scolaire.
Le petit collectif des parents d’élèves de Montrouge (Hauts-de-Seine) contre le plastique dans la restauration scolaire s’est transformé en association, Cantine sans plastique, qui fédère désormais d’autres groupes à Strasbourg, Bordeaux, Toulouse, Nantes, Pau, Montpellier… « La démarche que nous avons menée doit servir à tous les enfants », appuie sa présidente, Candide Lopes. Et le combat de ces parents arrive sur les bancs de l’Assemblée nationale ! Ce sera lors de l’examen de la loi sur l’alimentation, dite Egalim.
 »

​Les sorties scolaires organisées dans les magasins Apple proscrites par l’Education nationale
« Des sorties scolaires organisées dans les magasins Apple avaient créé la polémique début avril. Joint par nos soins, le ministère de l’Education nationale dit les avoir désormais interdites » nous informe le magazine Marianne.

« Nous sommes nombreux au Sénat à nous préoccuper de la perméabilité de l’éducation nationale à l’influence des géants américains du numérique. » indique la sénatrice Catherine Morin-Desailly, présidente de la commission de la culture, lors des questions au gouvernement du 10 avril dernier.
Néanmoins, La commission de déontologie de la fonction publique a donné son feu vert au recrutement par Amazon du Directeur du numérique pour l’éducation, Mathieu Jeandron, qui occupera un poste d’architecte solutions cloud pour le géant américain. Il devra s’abstenir de certains contacts en lien avec ses précédentes fonctions.

Catherine Rossignol ( sur une récolte de Philippe Watrelot)


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 545 - Accompagner en pratiques
Dossier coordonné par Rachel Harent et Xavier Dejemeppe
mai 2018
Qu’est-ce qu’accompagner au sein et hors de la classe ? Qu’en est-il de l’accompagnement personnalisé ? Comment l’accompagnement vise-t-il à construire l’autonomie de l’élève ? Ce dossier interroge le sens donné aujourd’hui à l’accompagnement de tous les élèves par les enseignants et aussi par les coéducateurs.

N° 544 - Les écrits de travail des élèves
Dossier coordonné par Jacques Crinon et Hélène Eveleigh
mars-avril 2018
À l’école, on n’écrit pas toujours beaucoup, car on est trop souvent dans la logique de production d’un écrit bien fait, qui sera évalué ou communiqué. Or, le langage écrit est aussi un instrument intellectuel, au service du travail quotidien des élèves. Comment les faire écrire davantage ?

Et aussi, peuvent être utiles par les temps qui courent...

N° 542 - Bienveillants et exigeants
Dossier coordonné par Danièle Manesse et Jean-Michel Zakhartchouk
janvier 2018
La notion de bienveillance a fait ces dernières années une entrée en force à l’école. Son articulation avec la mission principale de l’école (transmettre) n’est pas simple, surtout lorsqu’on inscrit cette «  transmission  » dans l’exigence que tous les élèves parviennent à un niveau qui leur donne de l’autonomie.

N° 532 - Justice et injustices à l’école
Dossier coordonné par Marie-Christine Chycki et Émilie Pradel
novembre 2016
L’école est traversée par tous les débats qui agitent la société. La question de la justice y est particulièrement vive et le sentiment d’injustice très prégnant chez tous les acteurs aux prises avec l’institution. Entre la subjectivité du sentiment et les conditions objectives des injustices vécues à l’école, quelles réponses pouvons-nous apporter ?

N° 504 Le sens de l’orientation Dossier coordonné par Florence Daniaud et Dominique Brosseau
mars 2013
Comment adapter l’éducation à l’orientation aux besoins de chaque élève, en prenant en considération les plus fragiles ? Comment concilier les compétences et le rôle de chaque acteur ? Comment éduquer à l’autonomie, développer l’estime de soi dans un système qui aiguille le plus souvent uniquement en fonction des résultats scolaires ?

N° 539 - Pouvoir d’agir et autonomie, de l’école au lycée
Dossier coordonné par Michèle Amiel et Gwenaël Le Guével
septembre 2017
Prendre des initiatives, engager un processus de décision, animer une équipe, mettre en place une innovation, etc. Est-ce le domaine réservé du directeur d’école, de l’IEN, du chef d’établissement ? Au bout du compte, l’augmentation du pouvoir dans un établissement autonome, c’est celle du chef ou celle des personnels ?

N° 530 - Former les futurs citoyens
Dossier coordonné par Laurent Fillion et Pascal Thomas
juin 2016
Mise en place du nouveau socle commun, de l’enseignement moral et civique : l’éducation à la citoyenneté, thème souvent abordé par les Cahiers pédagogiques, revient au cœur des préoccupations. De quelle éducation à la citoyenneté parle-t-on ? Comment ne plus la confondre avec une éducation au civisme et à la civilité ?