Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 6 septembre 2010


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 6 septembre 2010

Avant le 7 – Des experts notent la réforme du lycée – Menaces sur l’INRP


Avant le 7
Une journée d’action aux allures de ”tour de chauffe“.
Ce lundi, le SNES-FSU appelait à la grève pour dénoncer les suppressions de postes, la réforme de la formation des enseignants et la dégradation des conditions de travail. Vous trouverez dans plusieurs journaux des témoignages où des grévistes (ou des non-grévistes) s’expriment sur le climat en cette rentrée. C’est le cas dans Libération , ou dans Le Monde
la grève d’aujourd’hui a été peu suivie. Bien sûr, on assiste à la sempiternelle bataille de chiffres. Selon l’estimation du Ministère , 5,62 % des enseignants du secondaire sont en grève, dont 6,92 % en collèges, 5,24 % en lycées généraux et technologiques et 2,04 % en lycées professionnels,. Selon le Snes, le pourcentage de grévistes serait de « 30% ». Le syndicat reproche au ministère de bâtir son estimation en ne prenant en compte que les professeurs supposés faire cours le matin à la première heure, alors qu’en collèges et lycées certains peuvent débuter plus tard. Le Snes souligne aussi que son comptage ne prend pas en compte les lycées professionnels, où il n’y avait pas d’appel à manifester.
Le Snes-FSU était le seul des grands syndicats de l’Education nationale à appeler à la grève lundi, les autres refusant de prendre ce risque avant la journée interprofessionnelle de mardi sur les retraites et alors que nombre de professeurs découvrent leurs classes en cette rentrée. Et cette journée de mardi risque, elle, d’être très suivie. On annonce 2 enseignants sur 3 en grève demain. Et beaucoup de monde dans la rue…

Des chercheurs notent la réforme du lycée
Note : encourageant mais peut mieux faire…
Cet article, paru il y a quelques jours, et que j’avais négligé, mérite notre attention. La Croix s’intéresse à la réforme des lycées et interroge plusieurs spécialistes de l’éducation sur ce sujet. La plupart des chercheurs s’accordent à dire que la réforme qui entre en vigueur pour les classes de seconde va dans le bon sens, même si elle manque d’ambition et qu’elle contient potentiellement des dérives et des effets pervers
François Dubet souligne la volonté d’aller dans le sens d’un rééquilibrage mais note aussi qu’ “il est un peu illusoire de vouloir modifier le poids des différentes séries sans réformer le baccalauréat… ”. Éric Charbonnier (OCDE) rappelle que par rapport aux autres pays de l’OCDE, la France présente des horaires de lycée très chargés et répartis sur un laps de temps réduit. Il considère que les deux heures d’accompagnement personnalisé peuvent être une opportunité “à condition toutefois que ces deux heures hebdomadaires soient programmées à un moment où les jeunes sont réceptifs et que les enseignants s’attachent vraiment à connaître les élèves, leur niveau, leurs points forts et leurs lacunes, au lieu de reproduire à échelle réduite la structure d’un cours traditionnel.”. Pour la sociologue Marie Duru-Bellat, si les enseignements d’exploration sont une bonne chose quand on fait l’hypothèse que les lycéens vont les choisir en fonction de leurs centres d’intérêt, cela peut aussi contribuer à reproduire les filières et des classes de niveau. Enfin, l’historien Claude Lelièvre se réjouit que l’initiation à l’économie soit obligatoire (malgré le faible horaire). “Pour moi, il est impossible de comprendre les enjeux du monde contemporain si l’on ne possède pas de base minimale en économie. Cette matière, avant de faire partie d’une filière ou d’une spécialisation, contribue à la citoyenneté. ” et il insiste sur la nécessité d’en faire un enseignement de culture générale qui permettent de combiner les regards “Car il faut pouvoir s’appuyer sur la théorie et faire le lien entre économie et société, par le biais de la sociologie.

Menaces sur l’INRP
Dans Libération, Véronique Soulé revient sur la situation de l’INRP. L’existence de cet Institut National de la Recherche pédagogique est en effet menacée. Comme souvent, les mauvais coups se font pendant l’été. On l’a vu pour les mouvements pédagogiques(dont le CRAP-Cahiers Pédagogiques ). Et comme pour eux, les raisons sont d’abord budgétaires mais au final constituent un mauvais coup porté à la pédagogie.
Actuellement, l’INRP est un établissement public à caractère administratif (EPA), sous la double tutelle du ministère de l’Éducation nationale et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Mais le Ministère de l’Éducation Nationale veut s’en débarrasser et le renvoyer à la seule tutelle de l’Enseignement supérieur. La rue de Grenelle économiserait ainsi les 13 millions d’euros de subventions alloués chaque année à l’INRP. « On savait depuis plusieurs mois que le ministère cherchait à se débarrasser de nous,explique Annie Feyfant, du Sgen-CFDT. Comme nous sommes à Lyon, sur des terrains de l’Ecole normale supérieure, il s’agirait de nous y intégrer en partie, dans des laboratoires de recherche. Mais bien sûr, le personnel, qui compte actuellement 220 personnes, serait réduit. » A commencer par les 40 enseignants qui y sont détachés et qui seraient rapatriés devant des classes.
Pour l’intersyndicale de l’établissement qui alerte dans un tract très complet , il s’agit bien d’une attaque contre un outil indispensable dans le pilotage de l’Éducation Nationale. Et il pose la question : “ le ministère de l’Éducation nationale a-t-il décidé de se priver d’un institut national capable d’accomplir les missions dont la communauté éducative a besoin (recherche, expertise, ressources, formation) ?

Bonne Lecture...


Libération.fr du 06/09/10 (certains articles payants)

Profs : la rentrée de la grève
A la veille du mouvement contre la réforme des retraites, le Snes appelle à une journée d’action aujourd’hui dans le secondaire contre des conditions de travail dégradées.
Lire la suite de l’article

Chatel invente le centre de recherche jetable
En avril, le ministre de l’Education, Luc Chatel, était bien content de trouver l’INRP - l’Institut national de recherche pédagogique - pour organiser un séminaire sur les « rapports entre l’école et la nation hier et aujourd’hui ». Au lendemain du désastreux débat sur l’identité nationale animé par Eric Besson, l’ordre était venu du Château de lui trouver une suite autrement plus respectable, voire scientifique, dans l’idéal même avec des intellectuels. L’INRP, un institut de recherche sérieux, avait alors reçu la mission d’organiser un colloque, inauguré par le ministre en personne. Mais le temps a passé. Et aujourd’hui Luc Chatel cherche désespérément à économiser des postes - 16 000 en 2011 après les 16 000 de cette année. Officiellement, on parle d’« optimiser des moyens » qui ne seraient pas répartis au mieux… Dans les faits, on cherche partout, dans les moindres recoins, car toute économie est bonne à prendre. Et aujourd’hui, l’INRP se retrouve menacé.
Lire la suite de l’article

Très chère école
Alors que les manifestations et grèves de la faim des "precari", quelque 200.000 enseignants non titularisés, sans affectation et superbement snobés par l’actuel ministre de l’Education font la une des journaux, la rentrée des classes approche en Italie. Les élèves doivent revenir sur les bancs de l’école entre le 10 et le 18 septembre (selon les régions), après plus de trois interminables mois de vacances d’été, héritage obsolète de temps anciens et dont la réduction n’a jamais semblé être une priorité gouvernementale. Mais cette année, la rentrée a un goût un peu amer.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 06/09/10

Éducation : deux jours de grève juste après la rentrée
Le Snes appelle les profs à cesser le travail lundi pour défendre le système éducatif.
Lire la suite de l’article

Grève peu suivie dans les collèges et les lycées
Le mouvement a réuni lundi de 5,6 % de grévistes, selon le ministère de l’Education nationale, à 30 %, selon le Snes-FSU. La grève de mardi s’annonce en revanche forte dans les écoles primaires.
Lire la suite de l’article


Le Monde.fr (certains articles payants) du 06/09/10

Khâgne : Ecoles normales supérieures, Instituts d’études politiques et Ecricome même combat
Un “concours unique” va être créé entre Normale Sup, des écoles de commerce et les IEP de province, afin d’élargir les débouchés de la filière littéraire, a annoncé le 3 septembre la ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Pécresse.
Lire la suite de l’article

"Je ferai grève car pour la première fois en 25 ans d’enseignement, j’angoisse"
En grève, car le système éducatif est en danger - Une date mal choisie -Un mode d’action qui a perdu de son efficacité - Pour les jeunes stagiaires, la grève est un luxe
Lire la suite de l’article

Grève peu suivie dans les collèges et lycées
La grève dans les collèges et lycées, à l’appel du SNES-FSU, réunissait lundi 6 septembre au matin entre 5,62 % (selon l’estimation provisoire du ministère de l’éducation) et 30 % (selon le SNES) de grévistes. Selon le ministère de l’éducation, les collèges comptent 6,92 % de grévistes, les lycées généraux et technologiques, 5,24 % et les lycées professionnels, 2,04 %.
Lire la suite de l’article

Certains collèges et lycées se mobilisent depuis lundi
Les enseignants s’apprêtent à participer massivement à la grève interprofessionnelle du mardi 7 septembre, à en croire leurs syndicats. Une journée pour protester aussi bien contre le projet de réforme des retraites que contre les suppressions de postes dans l’éducation. Signe d’une rentrée particulièrement tendue, c’est dès lundi que le SNES-FSU, principal syndicat de l’enseignement secondaire, donne le coup d’envoi de l’action en appelant les professeurs à faire grève et à manifester.
Lire la suite de l’article

Des parents occupent une école maternelle dans l’Essonne
Des parents d’élèves et élus occupaient une école maternelle de Boussy-Saint-Antoine (Essonne), lundi en milieu de journée, pour demander une ouverture de classe. "Le campement est toujours en place, a précisé le maire de la commune, le socialiste Romain Colas. On continuera à dormir ici si on n’obtient pas satisfaction".
Lire la suite de l’article

Formation des enseignants : l’erreur par Raymond-Philippe Garry, ancien président de la Conférence des directeurs d’IUFM
Comme on pouvait le prévoir, il y a deux ans, le nouveau système de formation des maîtres conduit à des difficultés nombreuses annoncées ça et là dans les établissements et relayées par la presse. Et pourtant, il aurait été facile de réussir cette évolution de la formation des maîtres si l’on avait su, au-delà des clivages politiques, penser avant tout à l’intérêt des élèves.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 06/09/10

Tableau (très) noir
Éditorial Par Jean-Emmanuel Ducoin

Parce qu’il en brasse beaucoup, le ministre de l’Éducation nationale ne manque décidément pas d’air… Tandis que 850 000 enseignants effectuaient hier leur rentrée afin de préparer l’arrivée, ce jeudi, des 12 millions d’élèves, Luc Chatel, alias porte-parole du gouvernement, a continué d’esquiver les questions brûlantes, osant affirmer, à la limite du grotesque, que l’éducation nationale « allait bien ». Abusant d’une langue bien exercée après plusieurs jours d’occupation des médias, Luc Chatel, invité de France Inter, a rabâché que l’école était le « premier budget de l’État », comme si une vérité historiquement connue de tous justifiait à elle seule les projets éducatifs en cours, qui ne forment qu’un puzzle destructeur dont on peut déjà mettre en place les morceaux : moins de moyens et de personnels, des professeurs inégalement formés pour des écoles aux objectifs différents. L’égalité des chances, valeur essentielle de la République, est en péril. Et ce n’est pas une découverte. Puisque le sarkozysme n’aime pas l’égalité républicaine, pourquoi devrait-elle continuer de s’appliquer à l’école ?
Lire la suite de l’article

Un projet éducatif en rien novateur Par ALINE LOUANGVANASSY, Professeure de philosophie.
Alors que la défenseure des enfants a remis cet été un rapport pointant les insuffisances de la prise en charge des enfants délinquants dans les centres éducatifs fermés, une dizaine d’établissements de réinsertion devraient voir le jour à la rentrée sous forme d’internats destinés aux élèves de treize à seize ans ayant fait l’objet de multiples exclusions.
Lire la suite de l’article


Le Parisien (certains articles payants) du 06/09/10

La grève peu suivie dans les collèges et lycées
Ils donneront de la voix dans la rue mardi, pour défendre la retraite contre le projet de réforme du gouvernement avec d’autres professions. Mais les enseignants des collèges et lycées sont appelés à faire grève dès aujourd’hui, lundi, pour dénoncer « le reste » : toutes les mesures qui, à leurs yeux, année après année, mettent à mal l’école républicaine et la qualité de l’enseignement.
Lire la suite de l’article

Enseignants grévistes : 13% selon le ministère, 50% selon les syndicats
Entre 13% et 50% des enseignants des collèges et lycées ont répondu à l’appel à la grève lancé par huit formations syndicales dans toute la France, selon les estimations diffusés en fin de matinée par le ministère de l’Education nationale et le Snes-FSU, premier syndicat du secondaire.
Lire la suite de l’article

Un prof change de sexe pendant l’été
Un professeur de sciences physiques, enseignant dans un lycée privé catholique de Saint-Herblain, dans la banlieue de Nantes, a changé de sexe au cours de l’été. Depuis son départ en vacances, Vincent est devenu Martine, présente jeudi pour accueillir les élèves le jour de la rentrée.

Lire la suite de l’article

L’internat d’excellence passe la seconde
280 adolescents de l’Est parisien ont fait leur rentrée à l’internat d’excellence, contre 116 l’an passé. Pour sa deuxième année, l’établissement va tenter de transformer l’essai.
Lire la suite de l’article


France Soir du 06/09/10

Midi-Pyrénées - Un ordi à prix réduit pour les lycéens
Le conseil régional de Midi-Pyrénées a profité de cette rentrée pour lancer OrdiLib’, un dispositif unique en France, qui aide les jeunes qui entrent au lycée à acquérir un ordinateur personnel.
Lire la suite de l’article


La Croix du 06/09/10

Comment l’Eglise parle de sexualité aux adolescents
La revue « Initiales » propose un numéro spécial réalisé par le Service national de la catéchèse et du catéchuménat autour de l’éducation relationnelle, affective, et sexuelle des adolescents
Lire la suite de l’article

Des spécialistes de l’éducation notent la réforme des lycées
La plupart des chercheurs s’accordent à dire que la réforme qui entre jeudi 2 septembre en vigueur pour les classes de seconde va dans le bon sens, même si elle manque d’ambition
Lire la suite de l’article

Le « prof idéal » des Français
Selon un sondage à paraître jeudi 2 septembre dans Pèlerin (Enquête TNS Sofres/Logica réalisée du 26 au 28 juillet auprès de 1 060 personnes représentatives.), les Français attendent surtout des professeurs qu’ils soient attentifs aux élèves (65 %) et qu’ils dialoguent avec eux (59 %), avant d’être autoritaires (44 %).
Lire la suite de l’article


Les échos (certains articles payants) du 06/09/10

Education : grève peu suivie dans les collèges et lycées
Entre 5,6 % et 30 % des enseignants du secondaire étaient en grève lundi matin. Ils protestent contre les suppressions de postes dans l’Education et les « difficultés de la rentrée ».
Lire la suite de l’article


20 minutes du 06/09/10

Marie-France Henry sur le bizutage : Une « prise de conscience » qui reste « limitée »
Selon la présidente du comité national contre le bizutage, il faut davantage « sanctionner » les auteurs...
Lire la suite de l’article

Enseignants : la mobilisation ne pas fait école ce lundi
Le mouvement s’annonce plus suivi mardi...
Lire la suite de l’article

Grève lundi dans les établissements du second degré
Les syndicats veulent protester contre les « difficultés de la rentrée »...
Lire la suite de l’article


Rue89 du 06/09/10

Rien vu...


Ouest-France du 06/09/10

Entre 5,6% et 30% de grévistes dans les collèges et lycées
La grève dans les collèges et lycées à l’appel du Snes-FSU réunissait ce matin de 5,62% (selon l’estimation provisoire du ministère de l’Education) à 30% (selon le Snes) de grévistes, soit une grève moins suivie que celles organisées en 2009/2010.
Lire la suite de l’article

Faites des erreurs, c’est ce qui fait avancer !
Réhabiliter l’erreur dans notre processus d’apprentissage : l’idée peut surprendre. C’est pourtant le défique des chercheurs se lancent. Décapant.
Lire la suite de l’article

Plus de 251 000 élèves dans l’enseignement catholique de Bretagne
L’enseignement catholique breton évoque une rentrée sereine « malgré les challenges à venir » lance d’emblée Martial Limouzin, président du comité académique de l’enseignement catholique de Bretagne. Les chiffres ne sont pas définitifs mais vraisemblement au-delà des prévisions qui annonçaient 251 779 élèves dans les différents établissements catholiques de Bretagne.
Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 06/09/10

Grève anticipée dans l’Education
Les grèves commencent dès ce lundi dans l’Education nationale. Le principal syndicat du secondaire, le SNES-FSU, a en effet appelé à protester contre la politique gouvernementale. Il espère une mobilisation importante, malgré le rendez-vous interprofessionnel du lendemain. L’organisation veut mettre l’accent sur les problèmes de moyens. "Le système éducatif, et notamment le second degré, est attaqué comme jamais", dénonce le SNES-FSU dans un communiqué.
Lire la suite de l’article

Illettrisme : Des assises prévues cet automne
Luc Chatel a réuni lundi un groupe de trente correspondants académiques désignés en avril dernier par le ministère de l’Education nationale et "chargés de coordonner et d’impulser les actions de prévention et de lutte contre l’illettrisme au plus près des besoins singuliers de chaque territoire", selon un communiqué transmis après la réunion. Le ministre a demandé à cette trentaine d’émissaires de mener cet automne "des assises académiques de la prévention de l’illettrisme".
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 06/09/10

Entre 5% et 30% de grévistes dans les collèges et lycées
Le mouvement s’avère donc moins suivi que lors des années précédentes. Mais la grève de mardi s’annonce forte dans les écoles primaires.
Lire la suite de l’article

les élèves sont-ils les mal-aimés de l’École ? “Chat”Avec CAROLINE BRIZARD, journaliste au Nouvel Observateur, spécialiste de l’enseignement et de l’Éducation nationale
63% des élèves souffrent de nervosité, 40% se plaignent d’insomnies. Pourquoi la France traite-telle si mal ses élèves ? Selon le journaliste anglais Peter Gumbel auteur de "On achève bien les écoliers" (dont nous publions en exclusivité des extraits), l’école française est un étouffoir anxiogène, qui casse dès la maternelle la confiance en soi et la créativité. Ce réquisitoire est-il exagéré ? Les petits Français sont-ils heureux à l’école ? Comment les parents peuvent-ils les aider ? Quel rôle jouent les enseignants ? Dialogue en direct avec la spécialiste Éducation du Nouvel Observateur.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 06/09/10

Une pré-grève dans les collèges et les lycées
Les organisations syndicales ont appelé à la grève le 7 septembre contre le projet de réforme des retraites présenté au Parlement à partir de cette date. Mais dès ce lundi, le Snes appelle à ne pas faire cours dans les collèges et les lycées.
Lire la suite de l’article


Le Café Pédagogique du 06/09/10

Deux profs sur trois en grève le 7 septembre ?
Selon le Snuipp, 62% des enseignants du primaire seront en grève mardi 7 septembre.
Lire la suite de l’article

L’Education nationale bientôt en retraite ?
Abattement, affaissement, dépérissement ? De toutes parts affluent les témoignages de l’affaiblissement du système éducatif.
Lire la suite de l’article


Médiapart (accès payant) du 06/09/10

Rien vu...


ÉducPros du 06/09/10

Prépas littéraires : de nouveaux débouchés pour la banque d’épreuves BEL
La banque d’épreuves littéraires ( BEL) s’ouvrira à de nouveaux partenaires, a indiqué le 3 septembre 2010 Valérie Pécresse lors d’un déplacement. La ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche était en déplacement à Enghien pour l’inauguration d’une classe préparatoire littéraire, créée en partenariat entre le lycée Gustave Monod d’Enghien et l’université Paris 13 Villetaneuse (cf. encadré).
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 06/09/10

Plusieurs milliers d’enseignants manifestent à Paris à l’appel du Snes
Plusieurs mil­liers d’enseignants ont mani­festé lundi à Paris à l’appel du Snes-FSU, prin­ci­pal syn­di­cat du secon­daire, pour pro­tes­ter notam­ment contre les sup­pres­sions de postes et la réforme de la for­ma­tion des ensei­gnants, a constaté un jour­na­liste de l’AFP.
Lire la suite de l’article

La Peep (parents d’élèves) "s’insurge" contre les grèves "dès la rentrée"
La fédé­ra­tion de parents d’élèves Peep s’est "insur­gée" lundi, dans un com­mu­ni­qué, contre les grèves orga­ni­sées "dès la ren­trée", deman­dant au gou­ver­ne­ment d’assurer la conti­nuité du ser­vice public.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre…
Lisez et achetez des journaux !