Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 5 mars 2007


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 5 mars 2007

On a l’un des systèmes les plus médiocres lorsqu’il s’agit d’aider les élèves en difficulté.” affirme Christian Forestier dans une interview à Ouest France . Ce très bon connaisseur de l’Education Nationale (ancien recteur, ancien directeur de cabinet, ancien président du Haut conseil de l’Évaluation) affirme en s’appuyant sur les travaux du HCÉ, que notre école est la meilleure du monde pour 50% des élèves et la pire pour l’autre moitié.
Il propose de supprimer le redoublement dont toutes les évaluations montrent qu’il est inefficace notamment lorsqu’il est précoce. “Prenez des enfants en difficulté à la fin du CP. Faites passer une moitié de l’échantillon en CE1 et faites redoubler l’autre. Puis testez-les dès septembre : ceux que vous avez autorisés à passer ont progressé pendant les vacances. Les autres ont régressé. Et si vous les testez en décembre, l’écart s’est encore creusé !

Le bac S est devenu l’un des bacs les plus faciles à obtenir estime Alain Boissinot, recteur de l’académie de Versailles dans Le Figaro . Les chiffres semblent lui donner raison puisque, en 2006, le bac S a obtenu des taux de réussite record : 89,1 % des candidats au baccalauréat S ont été reçus, contre 84,3 % des candidats en ES et 83,2 % en L. C’est aussi le bac qui recueille le plus de mentions bien et très bien.
Tout cela, c’est surtout le résultat d’un dévoiement de la réforme “Jospin“ qui faisait le pari de l’égalité d’excellence de tous les bac et d’existence de “profils” (littéraire, scientifique, sciences humaines). En fait, ce « superbac » S est devenu le bac le plus généraliste. C’est lui qui ouvre le choix le plus large de débouchés pour les études supérieures. Il offre les meilleurs taux de réussite dans toutes les filières, même dans les classes prépas littéraires. Résultat : seuls 15 % des bacheliers S s’orientent effectivement vers une fac scientifique et le bac S a permis de reconstituer une “filière d’excellence“ comme autrefois le Bac C.

Et si on allait voir ailleurs ?
En Europe, pas très loin de nous, il se passe des évènements qui nous intéressent et qui peuvent rappeler des choses si on n’a pas la mémoire trop courte.
« On n’a jamais arrêté autant de jeunes de 14 à 18 ans que ces dernières 48 heures. Les politiques devraient se demander si ce nombre record n’est pas un signe de malaise de la jeunesse.  » . C’est la réaction, hier, du président de l’association des sociologues du royaume du Danemark, Rasmus Willig et cela en dit long sur l’état de choc de nombreux habitants de Copenhague. Depuis jeudi et l’évacuation forcée d’un haut lieu de la culture underground, , les émeutes se sont succédé dans les quartiers populaires de Copenhague et de sa banlieue. Fait marquant, ce sont parfois de très jeunes gens (12 ans) qui faisaient le coup-de-poing face à la police. Cela ne vous rappelle pas les mois de novembre-décembre 2005 ?
Dans Le Monde, c’est en Espagne que l’on nous amène. Les évêques catholiques espagnols appellent à "l’objection de conscience" contre les réformes pédagogiques du gouvernement de José Luis Rodriguez Zapatero. Selon eux, elles auraient pour conséquence "l’imposition du relativisme moral".
La cause de l’irritation des évêques est une nouvelle matière, intitulée "éducation à la citoyenneté et aux droits humains" qui doit être enseignée à partir de la rentrée 2007 pendant trois années, à la fin du primaire et durant deux années du secondaire, à raison d’au moins deux heures par semaine. Cet enseignement porte aussi bien sur le fonctionnement des institutions que sur la notion d’égalité, notamment entre les sexes, sur la lutte contre les préjugés, qu’ils soient homophobes, raciaux ou religieux, sur la diversité culturelle, la globalisation, la consommation responsable et même la sécurité routière.
Enfin, En Allemagne, à Berlin, les autorités de la ville viennent d’adopter un un programme très dur de lutte contre les mineurs délinquants
nous dit Libération. Ce dispositif repose sur la mise en œuvre d’un fichier des récidivistes et d’une remise en cause du permis de séjour pour les jeunes issus de l’immigration (dépourvus de la nationalité allemande en raison du “droit du sang”).
Toute ressemblance...

Bonne Lecture...


Libération du 05/03/07

Berlin cible les immigrés délinquants
La capitale veut durcir les mesures à l’encontre des mineurs récidivistes, qui seraient à 82,3 % issus de l’immigration.
Lire la suite de l’article

La maison des jeunes en cours de destruction à Copenhague
Des ouvriers ont commencé lundi matin la démolition d’une maison de jeunes à Copenhague dont l’évacuation la semaine dernière avait entraîné plusieurs jours d’émeutes dans la capitale danoise.
Lire la suite de l’article

Nuit d’émeutes à Copenhague
De violents affrontements ont opposé des policiers aux occupants délogés d’un immeuble symbole de la culture « underground ».
Lire la suite de l’article

A Lyon, un prof poignardé en plein cours
Sa vie ne serait pas en danger. L’agression a eu lieu à la très sélecte Cité scolaire internationale qui accueille essentiellement des enfants d’expatriés travaillant dans les multinationales implantées dans la région.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 05/03/07

Allègre règle ses comptes avec Royal
Le ministre de l’Éducation de Lionel Jospin estime que son ancien ministre délégué a plus d’"idées pratiques" que de "pensée politique
Lire la suite de l’article

Polémique sur les matières du bac scientifique
On peut désormais décrocher un bac S sans être un crac en maths. Surtout, on ne se tourne plus ensuite vers des études scientifiques.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 05/03/07 (un jour de retard)

Marie-George Buffet : « 1% du PIB pour la culture »
« Je me bats pour une société où le savoir serait partagé. Je me bats pour une société où chaque femme, chaque homme pourrait librement construire sa vie.
Où l’école ne serait pas làpour former de futurs « employables » mais des citoyens aptes à développer leur esprit critique, à acquérir de nouvelles connaissances, à s’emparer de toutes les oeuvres de la création. Je me bats pour un monde où la culture serait une réalité pour chacun. (...)
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 05/03/07 ( payant)

Les familles de plus en plus tentées par les écoles religieuses
Ce matin, un nouveau collège musulman ouvre près de Lyon. Il accueillera bon nombre de jeunes filles voilées. Les écoles confessionnelles sont très prisées par les parents. Enquête sur les raisons de cet engouement, au pays de Jules Ferry.
Lire la suite de l’article

Trois établissements musulmans
Officiellement, la France n’abrite que trois établissements musulmans : à la Réunion (le plus ancien, sous contrat), à Lille et, désormais, à Décines, dans l’agglomération lyonnaise. Il faudrait y ajouter le collège de la Réussite, à Aubervilliers...
Lire la suite de l’article

Des listes d’attente très longues
Avec plus de 30 000 élèves, l’enseignement juif est en plein essor dans l’Hexagone. Cet engouement s’est accéléré en 2002 avec la flambée d’actes antisémites dans les banlieues sensibles. « Dans certains établissements publics, nos enfants ne sont...
Lire la suite de l’article

De nombreuses demandes
L’enseignement catholique, qui accueille près de 95 % des élèves du privé, n’a jamais été autant prisé. Cette année, près de 30 000 élèves ont dû être refusés à la rentrée dans les classes. « Les demandes d’inscriptions s’accélèrent depuis cinq ans et...
Lire la suite de l’article

« Les catholiques, les juifs ont les leurs... pourquoi pas nous ? »
DEPUIS l’été dernier, la famille Lekhal attend l’ouverture du lycée musulman de Lyon. En février, elle a même quitté Saint-Etienne pour s’installer près de l’établissement. Depuis une semaine, les deux filles aînées de la famille, Imène, 19 ans, et...
Lire la suite de l’article

« Ici, mes enfants sont plus en sécurité »
SHIRAZ, 7 ans, s’agrippe aux jupes de « tata Yaëlle », la directrice de l’école. « Regarde, je suis comme toi maintenant. J’ai mis la perruque, exprès pour Pourim ! », exulte-t-elle fièrement. En ce jour de fête, l’ambiance est au carnaval dans la...
Lire la suite de l’article


La Croix du 05/03/07

La loi sur la délinquance validée par le Conseil constitutionnel
Le Conseil constitutionnel a validé samedi 3 mars la loi Sarkozy sur la prévention de la délinquance, très contestée par la gauche, et le ministre-candidat s’en est immédiatement félicité à moins de 50 jours de la présidentielle
Lire la suite de l’article


20 minutes du 05/03/07

Le collège musulman fait son test de rentrée
La rentrée de l’établissement scolaire musulman Al-Kindi sera symbolique. Après six mois de bataille juridique entre les fondateurs de ce collège-lycée privé de Décines et le recteur de l’académie de Lyon, opposé au projet, une vingtaine d’élèves doit intégrer ce matin l’unique classe de 6e ouverte par la direction
Lire la suite de l’article

La région travaille la voie des apprentis
En termes d’apprentissage, la région Ile-de-France veut faire bonne figure. Ou, en tout cas, montrer que cette filière - CAP, BTS, formations en alternance - n’est plus la poubelle des sections généralistes.
Lire la suite de l’article


Métro (Paris) du 05/03/07

Rhône : le lycée musulman Al Kindi de Décines a ouvert pour des élèves de 6e
Le collège-lycée musulman Al-Kindi de Décines, près de Lyon, qui doit devenir à terme le plus grand établissement de ce type, a ouvert partiellement pour une vingtaine d’élèves de sixième lundi matin, a constaté une journaliste de l’AFP.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 05/03/07

« La meilleure école du monde pour 50 % d’élèves »
Et la pire pour l’autre moitié des jeunes Français ! On peut y remédier sans faire sauter le budget. Interview de Christian Forestier, fin connaisseur de l’Éducation nationale.
Lire la suite de l’article

Les jeunes en marge secouent Copenhague
Les quartiers de la capitale danoise, en proie à des émeutes depuis jeudi, semblent avoir retrouvé le calme. La police reste sur le qui-vive.
Lire la suite de l’article

Fang Fang défend les filles du peuple Miao
Dans les montagnes du sud de la Chine, Françoise Grenot-Wang s’appelle Fang Fang. On la surnomme aussi la Reine des Miao, une ethnie minoritaire. Depuis 1997, grâce aux dons de l’association Couleurs de Chine, elle a pu financer la scolarité de plus de 4 500 fillettes.
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 05/03/07

Ségolène Royal : "Je ne dois rien à personne si ce n’est au peuple français"
Quelles seraient vos premières mesures dans les cent jours de votre arrivée au pouvoir ?
Le troisième [acte] concernera la préparation de la rentrée scolaire. Le rétablissement des emplois qui ont été supprimés dans l’éducation nationale permettra de diminuer le nombre d’élèves par classes et d’autoriser des expérimentations pédagogiques pour prendre en charge les élèves les plus difficiles. La culture fera une entrée massive à l’école. Sur tout cela, l’organisation d’Etats généraux en définira les contours avec les enseignants, auxquels je garantirai la reconnaissance de la Nation.
Lire la suite de l’article

Les évêques catholiques espagnols en guerre contre le "relativisme moral" de la nouvelle réforme pédagogique
Les évêques espagnols appellent les parents d’élèves et les directeurs d’école à "l’objection de conscience" contre les réformes pédagogiques du gouvernement de José Luis Rodriguez Zapatero. Selon eux, elles auraient pour conséquence "l’imposition du relativisme moral". Une fois encore, les relations qu’entretient l’Eglise catholique avec l’exécutif socialiste traversent une tourmente. Sa colère concerne plusieurs aspects de la réforme scolaire (LOE) adoptée en mai 2006, et dont les décrets d’application ont, depuis, fait l’objet d’âpres négociations entre le ministère et l’épiscopat.
La cause de l’irritation des évêques est le nouvel enseignement créé par la LOE. Cette nouvelle matière, intitulée "éducation à la citoyenneté et aux droits humains", doit être enseignée à partir de la rentrée 2007 pendant trois années, à la fin du primaire et durant deux années du secondaire, à raison d’au moins deux heures par semaine. Son contenu est assez hétéroclite. Il porte aussi bien sur le fonctionnement des institutions que sur la notion d’égalité, notamment entre les sexes, sur la lutte contre les préjugés, qu’ils soient homophobes, raciaux ou religieux, sur la diversité culturelle, la globalisation, la consommation responsable et même la sécurité routière.
Lire la suite de l’article

Le recteur de Lyon astreint au silence dans le dossier du lycée musulman
La porte, d’habitude ouverte aux journalistes, reste close. Il ne répond plus au téléphone. Alain Morvan, recteur de l’académie de Lyon, se tait : un silence imposé par sa hiérarchie au lendemain de ses déclarations sur les ondes de RCF et d’Europe 1, le 19 février. Interrogé sur son opposition à l’ouverture du collège-lycée musulman de Décines (Rhône), il avait fait état de pressions que le ministère de l’intérieur aurait exercées sur lui pour qu’il assouplisse son attitude. Par courrier, le ministère de l’éducation nationale lui a demandé de ne plus s’exprimer sur ce dossier.
Lire la suite de l’article

Un élève poignarde un professeur dans un lycée de Lyon
Un professeur de français du lycée de la Cité scolaire internationale de Lyon, dans le 7e arrondissement, a été poignardé, lundi matin 5 mars, par un élève de seconde. L’enseignant, un homme de 60 ans, a dû être hospitalisé mais ses jours ne sont pas en danger, ont indiqué l’établissement et le rectorat.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 05/03/07

Ouverture d’un collège-lycée musulman près de Lyon
Le rectorat de Lyon et le Conseil académique de l’Education nationale s’étaient opposés à la création de l’établissement, le deuxième de ce type en France.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 05/03/07

L’école Al-Kindi ouvre ses portes
Après des mois de bataille juridique, le collège-lycée musulman Al-Kindi a obtenu l’aval du Conseil supérieur de l’éducation et accueille ses premiers élèves ce lundi à Décines, près de Lyon. Azzedine Gaci, président du Conseil régional du culte musulman Rhône-Alpes, détaille le fonctionnement du groupe scolaire
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 05/03/07

Lyon : un enseignant poignardé par un lycéen et hospitalisé
Un professeur de français du lycée de la Cité scolaire internationale de Lyon a été poignardé lundi matin par un élève de seconde et a été hospitalisé, mais sa vie n’est pas en danger, a-t-on appris auprès de l’établissement et du rectorat.
Lire la suite de l’article

FCPE veut "comprendre le motif du geste fou" du lycéen qui a poignardé un prof
Le président de la FCPE, principale fédération de parents d’élèves, Faride (bien Faride) Hamana a souhaité "comprendre le motif" du geste "fou" d’un lycéen de 16 ans qui a poignardé en plein cours lundi à Lyon son professeur de français, sans mettre ses jours en danger.
Lire la suite de l’article

Loire : 350 à 400 personnes manifestent contre la carte scolaire à Roanne
Près de 400 personnes selon les organisateurs, 350 selon la police, ont manifesté samedi matin à Roanne pour protester contre la prochaine carte scolaire qui prévoit notamment la suppression de neuf classes de maternelle dans le Roannais.
Lire la suite de l’article

Robien "indigné" par l’agression d’un prof à Lyon poignardé par un lycéen
Le ministre de l’Education nationale Gilles de Robien a exprimé son "indignation" et s’est dit "choqué et révolté" lundi quelques heures après l’agression au couteau d’un professeur de français par un de ces élèves en plein cours au lycée de la cité scolaire internationale de Lyon.
Lire la suite de l’article

Delors suggère "un capital de temps de formation" dès la sortie de l’école
Jacques Delors, président du Conseil des revenus, de l’emploi et de la cohésion sociale (Cerc), suggère l’octroi d’un "capital de temps de formation" à tous dès la sortie de l’école pour parvenir à la sécurisation des parcours professionnels, lundi dans un entretien à La Tribune.
Lire la suite de l’article

Prof poignardé par un lycéen : la Fidl réclame des psychologues dans les établissements
Le syndicat lycéen Fidl a réclamé "la présence de psychologues au sein des lycées" alors qu’un lycéen de 16 ans a poignardé lundi matin son professeur de français, en plein cours, à la cité scolaire internationale de Lyon, sans mettre ses jours en danger.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !