Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 5 décembre 2005


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 5 décembre 2005

Finalement, la loi sur la laïcité va faire l’objet de commémorations. Ce n’était pas gagné au départ tant on avait l’impression que ce centenaire semblait gêner dans la situation actuelle. Les journaux d’aujourd’hui reviennent sur cet évenement. L’interview de Jean Baubérot dans 20 minutes résume assez bien quelques uns des enjeux, l’enquête qu’on peut lire dans les dépêches est intéressante aussi.
En dehors de la laïcité on lira surtout Libération où Thomas Piketty, brillant économiste revient sur les ZEP et ce qu’il faudrait faire pour qu’elles soient pleinement efficaces.
A lire aussi, L’humanité qui se penche quant à elle, de manière assez complète sur la loi sur le rôle positif de la colonisation.
Bonne Lecture...


Libération du 05/12/05

ZEP : la discrimination positive à la française
par Thomas PIKETTY

le problème posé par les Zep n’est pas leur existence, mais bien plutôt leur non-existence. Plus de vingt ans après leur création, la vérité est que les écoles classées en Zep n’ont jamais véritablement bénéficié de ressources supplémentaires. En primaire, la taille des classes en Zep est inférieure d’à peine plus d’un élève à ce qu’elle est hors Zep, et cet écart est encore plus faible dans les petites classes. A partir des fichiers du dernier panel d’élèves d’écoles primaires collecté par le ministère, on constate par exemple que la taille moyenne des classes de CP est de 21,7 en Zep (13 % des élèves), contre 22,4 hors Zep (87 % des élèves), pour une moyenne générale de 22,3. Dans le même temps, l’écart moyen enregistré au niveau des tests de compétence à l’entrée en CP est considérable entre les territoires Zep et non-Zep, de l’ordre de 10 points, soit sensiblement le même écart que celui séparant les deux extrémités de la pyramide sociale, les enfants de cadres supérieurs et ceux d’ouvriers.
Ces chiffres disent d’ailleurs assez clairement l’ampleur de la ségrégation territoriale en France, et montrent que la procédure de classement en Zep, malgré toutes ses imperfections, permet bien d’identifier des zones effectivement défavorisées. Mais comment peut-on espérer corriger de tels handicaps initiaux avec 0,7 élève de moins par classe ?
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 05/12/05

Debré : « Ne touchons pas à la loi de 1905 ! »
Alors que la célébration du centenaire de la loi de 1905 a lieu aujourd’hui, le président de l’Assemblée s’oppose à une évolution de ce texte, souhaitée par Nicolas Sarkozy.
Lire la suite de l’article

Ce service civil qui unit jeunes et vieux
La ville de Gouvieux, dans l’Oise, a créé un contrat pour placer des ados auprès de personnes âgées.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 05/12/05

Les revanchards de l’histoire
Le 23 février 2005, l’Assemblée nationale votait une loi portant reconnaissance de la nation aux rapatriés et aux harkis. Son article 4, fruit de sous-amendements subrepticement glissés dès le 11 juin 2004 par deux ultras de la droite parlementaire, Christian Kert (Bouches-du-Rhône) et Christian Vanneste (Nord), salue le « rôle positif de la présence française » notamment « en Afrique du Nord » et stipule que « les programmes scolaires et les programmes de recherche universitaire accordent à l’histoire de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, la place qu’elle mérite ». Un paragraphe court, mais chargé de symboles, qui soulèvera l’indignation d’enseignants et d’historiens refusant de se laisser dicter une histoire officielle. Un désastre pour ceux qui ont subi le colonialisme et vivent aujourd’hui en France, et pour leurs descendants, français. Et une provocation lourde de conséquences sur le plan diplomatique, qui menace de réduire à néant les efforts entrepris pour sceller la réconciliation entre la France et l’Algérie et compromet la signature d’un traité d’amitié entre les deux pays.
Lire la suite de l’article

Salah Amokrane : « Un rejet d’une partie de la population »
Pour l’élu Motivé-e-s de Toulouse et coordinateur du festival Origines contrôlées, la droite veut tronquer l’histoire dans le sens de ses intérêts.
Lire la suite de l’article

« Une image indigne de la France »
Henri Alleg, ancien directeur d’Alger républicain, auteur de la Question.
Lire la suite de l’article

« Une offensive colonialiste »
Pour Alain Ruscio, historien du colonialisme, la réhabilitation du passé colonial de la France est lourde de dangers pour la cohésion de la société française.
Lire la suite de l’article

« Abroger aurait pourtant constitué un symbole fort »
Sylvie Thénault, historienne, spécialiste de la guerre d’Algérie
Lire la suite de l’article

« La décolonisation devrait se faire aussi dans les esprits ! »
Pierre Vidal-Naquet, historien, directeur d’études honoraire à l’EHESS
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 05/12/05 ( payant)

Rien vu...


La Croix du 05/12/05

La malnutrition des enfants existe encore en France
Les médecins de protection maternelle et infantile ont rarement affaire à des enfants sous-alimentés, mais les déséquilibres alimentaires sont très fréquents
Lire la suite de l’article


20 minutes du 05/12/05

Jean Baubérot « La laïcité est une valeur qui intéresse tous les démocrates »
Pour les 100 ans de la séparation des Eglises et de l’Etat, le titulaire de la seule chaire en France consacrée à la laïcité, à la Sorbonne, met le père de la loi du 9 décembre
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 05/12/05

Les petits dans la même classe que les grands
Comment se passe la cohabitation entre élèves âgés de 2 à 6 ans, tous dans la même classe ? Nous avons passé une journée à l’école publique du Cloître-Pleyben (Finistère). Ici, on fait avec les moyens du bord. On y apprend à chanter, à lire, mais aussi à voter...
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 05/12/05

Des associations d’outre-mer manifestent contre la "falsification de l’histoire"
Déployée au bas d’un chapiteau encadré de deux drapeaux tricolores, la banderole du collectif des Antillais-Guyanais-Réunionnais était explicite : "Napoléon = négrier = criminel. Non à sa glorification. Non à la falsification de l’histoire.".
Cent cinquante à deux cents personnes ont bravé les intempéries, samedi 3 décembre à Paris, devant les Invalides, pour "célébrer" à leur manière le bicentenaire de la bataille d’Austerlitz, commémoré officiellement la veille.
"Napoléon, c’est le code civil, le code pénal, les préfets... Mais c’est aussi celui qui a rétabli l’esclavage, reconnu crime contre l’humanité", a expliqué le président du collectif, Patrick Karam.
Lire la suite de l’article

Nicolas Sarkozy juge qu’Alain Finkielkraut "fait honneur à l’intelligence française"
Nicolas Sarkozy a jugé dimanche 4 décembre que l’intellectuel français Alain Finkielkraut, dont les propos avaient suscité une vive polémique après une interview à un quotidien israélien sur les émeutes en banlieue, faisait "honneur à l’intelligence française"."M. Finkielkraut est un intellectuel qui fait honneur à l’intelligence française et s’il y a tant de personnes qui le critiquent, c’est peut-être parce qu’il dit des choses justes", a jugé Nicolas Sarkozy au grand jury RTL-LCI-Le Figaro.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Quotidien du 05/12/05

"Nous sommes tous ?des rappeurs de banlieue"
Une quarantaine d’écrivains, de musiciens et de responsables culturels ont lancé une pétition contre les menaces de poursuites des groupes de rap.
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 05/12/05

Sarkozy : les Zep ont "renforcé la ségrégation"
/> Le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy a répété sa conviction que les Zones d’éducation prioritaires (Zep) étaient un "échec" et qu’elles avaient "renforcé la ségrégation". "On s’est débrouillé de telle façon que les Zep ont aujourd’hui renforcé la ségrégation parce qu’aucun parent (dont) les enfants ne sont pas en trop grande difficulté et ont le choix, ne souhaite mettre son enfant dans un lycée de Zep", a jugé le ministre de l’Intérieur.
Lire la suite de l’article

Elections professionnelles mardi chez les enseignants
Près de 800.000 enseignants sont invités à voter mardi pour élire leurs représentants aux commissions administratives paritaires (CAP), une bonne occasion de vérifier les rapports de forces dans la profession la plus syndiquée de France.
Ces élections triennales permettront aux enseignants, de la maternelle à la terminale, de désigner leurs représentants aux CAP, qui statuent sur les questions d’ordre individuel (promotions, avancements de grade, litiges etc).
Lire la suite de l’article

Plainte contre une enseignante de Seine-et-Marne pour propos racistes
Deux mères de famille de Tigeaux (Seine-et-Marne) ont porté plainte vendredi contre une enseignante de l’école primaire communale, accusée d’avoir tenu des propos racistes, a-t-on appris samedi de sources proches de l’enquête.
Lire la suite de l’article

Apprentissage, lycée d’élite : Le SNES dénonce une "politique de renoncement"
La section de Créteil du principal syndicat des collèges et lycées, Snes-FSU, a estimé lundi que les projets d’apprentissage à 14 ans et de "lycée d’élite" aggraveraient la discrimination des élèves de banlieues et dénoncé une "politique du renoncement".
Lire la suite de l’article

100 ans après, la laïcité est une valeur très actuelle pour de jeunes profs
Le Ramadan, "on est tenu de ne pas en tenir compte car ça n’a rien à faire à l’Ecole mais, en même temps, certains élèves ont l’estomac vide, ça s’impose à nous". Professeur de sport, Stephen Lecureur tente de faire vivre la laïcité dans ses cours en tolérant les différences.
"J’ai été peu confronté à des élèves qui adoptent des attitudes de refus", nuance cet enseignant de 29 ans dans un collège du Val-de-Marne, en rappelant que cette pratique religieuse est "une épreuve, un choix personnel".
Il rejoint le constat de beaucoup de jeunes enseignants : la laïcité prend une valeur accrue du fait de la "résurgence" du sentiment religieux, observée ces dernières années chez nombre d’élèves.
Lire la suite de l’article

Combat laïque à l’école : de la lutte contre le privé à la tolérance résignée
Alors qu’on célèbre le centenaire de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat et l’officialisation de la laïcité en France, le combat mené tout au long du siècle par le camp laïque contre l’école privée semble oublié et transformé désormais en tolérance résignée.
Lire la suite de l’article

Le grand bond en avant de l’enseignement du chinois en France
L’enseignement du chinois dans les établissements scolaires français connaît un essor fulgurant et commence à s’implanter dans des régions qui ne le dispensaient pas jusqu’à présent.
Apprendre le chinois n’est désormais plus réservé à une infime minorité d’élèves d’origine asiatique ou à des familles ayant résidé dans l’empire du milieu.
Lire la suite de l’article


Pour en savoir plus

L’indispensable café pédagogique

Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)

La maison des enseignants

Les dépêches AFP-Éducation sur le site Voila.fr

Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation