Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 4 décembre 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 4 décembre 2017

Réformes — Supérieur — A venir — Ressource —

Des réactions et des commentaires autour des réformes, et un peu d’information sur le supérieur.


Réformes

Le credo de Blanquer sur les neurosciences inquiète des chercheurs. “Alors que le ministre souhaite s’en inspirer pour revoir les méthodes d’apprentissage, cinquante-six spécialistes, dont le neuropsychiatre Boris Cyrulnik, craignent leur « prédominance » dans l’approche gouvernementale de l’école.”

Réforme du bac. De premières pistes émergent. “À mi-parcours de la concertation en vue d’une réforme du baccalauréat, promesse de campagne du candidat Macron, quelques pistes émergent pour refonder cet examen bicentenaire, dont la transformation affecterait les trois années du lycée et accompagnerait les nouvelles modalités d’accès à l’université.”

Pour ou contre le redoublement ? Publié le 10 juin 2017, mais remis à jour par Bruno Magliulo. “Dans une interview accordée au journal "Le Parisien" du 7 juin 2017, le nouveau ministre francais de l’Éducation Nationale - Jean-Michel Blanquer - avait annoncé qu’il allait très prochainement remettre sur le chantier la question du redoublement. C’est désormais acté : un projet de décret traitant de ce point a été examiné le 29 novembre 2017 par une commission chargée de préparer un texte définitif à soumettre au Conseil supérieur de l’éducation (le CSU), le 14 décembre prochain. Il y est clairement fait mention du rétablissement de la possibilité de décider d’un redoublement (ou, comme il est recommandé de le dire en termes moins stigmatisants : un "maintien de classe").”

Maths, philo, SVT… la bataille des matières qui resteront au bac est lancée. Le Figaro fait le point sur les inquiétudes. “La consultation lancée par le ministère de l’Éducation nationale pour moderniser l’examen et réformer le lycée inquiète les enseignants.”

Signalé par le Café pédagogique : Une nomination : “Par arrêté du Premier ministre, du ministre de l’éducation nationale et de la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation en date du 30 novembre 2017 :
Mme Lise DERVIEUX, administratrice hors classe de l’institut national de la statistique et des études économiques, est nommée directrice de projet (groupe III), à la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance, à l’administration centrale des ministères de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, pour une durée de dix-huit mois.
Elle est chargée de conduire un projet d’amélioration de la qualité de l’ensemble des opérations de la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance et de coordonner les travaux ministériels avec les instances de la statistique publique
.”
“conduire un projet d’amélioration de la qualité de l’ensemble des opérations”, que c’est joliment dit ! On s’en amuse beaucoup sur les réseaux sociaux.

Eric Charbonnier (OCDE) : « Jean-Michel Blanquer doit donner plus d’autonomie aux collèges », interviewé par Irène Inchauspé. “Si les syndicats ne « bronchent pas » jusqu’ici, c’est parce que les précédentes réformes n’ont pas été évaluées.”

"Classe inversée". Une pédagogie qui séduit de plus en plus de profs. “"Classe inversée". Une pédagogie qui séduit de plus en plus de profs. “La méthode de la "classe inversée", qui consiste à faire découvrir les leçons à la maison pour se concentrer en classe sur les exercices, séduit de plus en plus d’enseignants.”

Concours d’enseignement : la baisse du nombre de places a-t-elle un impact sur l’attractivité ?Dans le secondaire, le nombre de postes ouverts aux concours externes diminue de 35 % en 2018 comparé à 2017, tandis que le nombre de candidats inscrits est presque stable.”

Handicap : Cluzel annonce sur RTL 11.200 créations de postes d’auxiliaires de vie scolaire. “INVITÉE RTL - La secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées recrutera ces personnels avec un contrat estampillé Éducation nationale dès la rentrée de septembre 2018.”


Supérieur

Le Café pédagogique signale : Durée d’enseignement et encadrement réduits dans le supérieur professionnel. Décret n° 2017-1652 du 30 novembre 2017 modifiant les dispositions du code de l’éducation relatives aux stages et aux périodes de formation en milieu professionnel.

Et le Courrier Picard indique : Refonte des formations à l’université : la colère gagne les personnels. “Après la manifestation des étudiants vendredi dernier, les enseignants et agents se retrouveront en assemblée générale jeudi prochain, pour « discuter des conséquences » des restrictions budgétaires prévues en 2018.”

Harcèlement sexuel à l’université : une difficile levée de l’impunité. “Campagnes de sensibilisation, actions de prévention et de formation, mise en place de cellules spécialisées… les universités se mobilisent. Mais les remontées de cas concrets sont difficiles et les peines souvent dérisoires.”

Un témoignage : Harcèlement sexuel à l’université : « Il s’est servi de mes failles ». “Un enseignant en psychologie de Lille-III a été sanctionné pour harcèlement sexuel à l’encontre de plusieurs étudiantes.”

Et un autre sur un autre thème que je connais bien : « J’ai tenu bon face à la conseillère d’orientation » dit "Hélène, 26 ans, volontaire en service civique, [qui] raconte comment elle a réussi à obtenir des informations précises de sa conseillère d’orientation." Recherche d’informations ou de conseil ?


A venir

Première étude sur les robots de téléprésence à l’école : des élèves plus impliqués.
Le Michigan State University vient de publier les résultats d’une expérience conduite auprès d’étudiants qui ont utilisé des robots de téléprésence pour suivre les cours de cette faculté américaine à distance. Résultat : les étudiants connectés sont plus impliqués et interagissent plus avec les enseignants et camarades présents en cours.”


Ressource

Trois études internationales sur l’éducation à la citoyenneté, sur Eduveilles. “Chacune à leur manière – avec ou sans la France, de façon quantitative ou qualitative, centrée sur le discours institutionnel ou celui d’acteurs individuels (élèves, enseignants, personnels de direction) -, ces études permettent d’actualiser et de croiser les regards, sur les enjeux éducatifs du champ : définition et attributs de la citoyenneté sous-jacents au type d’éducation qui en est promu, modalités curriculaires de délivrance de l’éducation à la citoyenneté, formation initiale et continue des enseignants, évaluation des effets de cette éducation.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 539 - Pouvoir d’agir et autonomie de l’école au lycée

Dossier coordonné par Michèle Amiel et Gwenaël Le Guével
septembre-octobre 2017

Prendre des initiatives, engager un processus de décision, animer une équipe, mettre en place une innovation, etc. Est-ce le domaine réservé du directeur d’école, de l’IEN, du chef d’établissement ? Au bout du compte, l’augmentation du pouvoir dans un établissement autonome, c’est celle du chef ou celle des personnels.

N° 536 - Éduquer aux médias et à l’information

Dossier coordonné par Émilie Kochert
mars 2017

Nous sommes inondés d’informations. L’actualité a remplacé l’information dans une culture du buzz où souvent on ne prend pas le temps de vérifier. Est-il simple de déceler le vrai du faux ou de sélectionner l’information dans le divertissement ? Éduquer aux médias et à l’information relève des missions des enseignants.