Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 30 septembre 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 30 septembre 2019

Laïcité — Suicide — Organisation

En ce jour d’hommage d’Etat à un ancien président de la République par l’entremise d’une cérémonie religieuse... on parlera de laïcité, de suicide et d’organisation de notre système éducatif.


Laïcité

Sorties scolaires : la Ligue de l’enseignement rappelle les textes en vigueur Par Charles Conte
Le débat sur l’accompagnement des sorties scolaires par des parents d’élèves vient d’être relancé. La Ligue de l’enseignement, dont la fondation a inspiré les premières lois sur la laïcité à l’école, souhaite rappeler à cette occasion les responsabilités des uns et des autres.”
La sortie scolaire est une activité pédagogique et, en tant que telle, elle est placée exclusivement sous la responsabilité des enseignants qui en maîtrisent totalement les objectifs et les contenus. Les enseignants ont la possibilité de se faire accompagner par des parents volontaires dont la présence, en tant qu’adultes, permet simplement d’assurer un bon encadrement de la sortie. Les parents accompagnateurs ne participent pas à l’enseignement qui est délivré à cette occasion.
Manifestement, dans le débat actuel, ce qui fait problème n’est pas de poser de façon générale la question du respect de la laïcité, mais de la poser pour les seules « mamans voilées »
.”

Greta, mères voilées, Chirac : c’est toujours plus compliqué ! par Jean-Michel Zakhartchouk
Les occasions ne manquent pas ces temps-ci d’observer les ravages du simplisme et de la pensée binaire. Choisis ton camp camarade, disent les uns en substance, soyons incorrects face à la « pensée unique » disent les autres. A chaque fois, la petite musique que nous aimons : « c’est plus compliqué que ça » a du mal à se faire entendre. Prenons trois exemples.”


Suicide

Education nationale : quand le travail pousse au suicide Par Louise Tourret
Louise Tourret, productrice de l’émission "Être et savoir", revient sur ce drame dans son émission du dimanche 29 septembre et a interrogé pour cela le sociologue Vincent de Gaulejac, spécialiste de la souffrance et du mal-être au travail.
Il tente une explication sur les raisons qui ont pu pousser cette directrice d’école à commettre ce geste désespéré
.”

Le suicide d’une directrice d’école, révélateur d’un « mal être » de la profession Par AFP dans Libération
L’an dernier, l’OCDE a appelé à clarifier et revaloriser leur rôle et leur statut en France, pour renforcer l’attractivité de cette fonction. Un directeur d’école primaire gagne par exemple 7% seulement de plus qu’un enseignant, alors que l’écart est de 41% en moyenne dans les autres pays de l’OCDE.
« Nous ne voulons pas faire des directeurs et directrices d’école des supérieurs hiérarchiques », assure Francette Popineau, secrétaire générale du Snuipp-FSU, le premier syndicat du primaire. « Ce que nous demandons, ce sont des emplois d’aide à la direction pour qu’ils puissent se concentrer sur leur mission : animer une équipe et coordonner les projets », ajoute-t-elle.
Car la suppression des contrats aidés au début du quinquennat d’Emmanuel Macron et l’accroissement de nouvelles demandes institutionnelles faites aux écoles ont rendu leur quotidien encore plus difficile, explique le syndicat
.”

AFAE : Quelle politique des ressources humaines à l’Education nationale ?
Quel impact du New Public Management sur les enseignants ? Rarement le numéro d’une revue savante aura été publié aussi en phase avec l’actualité. Avec le suicide de C. Renon, la gestion des ressources humaines dans l’éducation nationale est redevenue un sujet brûlant. Le nouveau numéro d’Administration et éducation (n°163), la revue de l’AFAE, est publié alors que la dernière lettre de la directrice de Pantin accuse l’institution scolaire. Et des "risques du métier" il est bien question dans ce numéro qui donne des chiffres et des témoignages de cadres, notamment de directeurs d’école. Et puis il y a la question de la crise du recrutement pour laquelle Pierre Périer relativise, chiffres à l’appui. Mais la particularité de ce numéro c’est de réunir des contributions de qualité qui souvent remettent en question le statut des enseignants. Alain Boissinot y défend la fin des concours de recrutement et montre que l’évolution est en marche... Camille Terrier, Julien Combe et Olivier Tierceux reviennent sur leur nouvel algorithme d’affectation des enseignants. Léa Palet montre que l’heure est maintenant au mérite dans les carrières enseignantes. Le New Public Management emporte tous les repères d’une "gestion des ressources humaines" en construction.”


Organisation

« Il faut davantage tenir compte du handicap dans la pédagogie »
Entretien. “Le député Sébastien Jumel (PCF) présente vendredi 27 septembre un rapport contenant une cinquantaine de propositions pour rendre l’école véritablement inclusive”. Recueilli par Denis Peiron

Emplois du temps : la diplomatie du Rubik’s Cube
Au lycée Mounier, à Grenoble, Philippe Raspail élabore les plannings des élèves et des profs. Un casse-tête avec la réforme du bac ? Même pas.”

Au lycée, les classes éclatées bousculent les profs et les élèves Par Mattea Battaglia
La disparition des trois filières générales au profit d’une douzaine de spécialités limite la présence de tous les élèves dans les matières du tronc commun. Un changement culturel majeur pour les lycéens comme pour les professeurs.”

Le livre du mois du n° 555 - Droits des enfants, droits des élèves : Crises des programmes scolaires. Vers une école de la conscience ! de Roger-François Gauthier. Éditions Berger-Levrault, 2019
Précédemment inspecteur général de l’administration de l’Éducation nationale et de la Recherche ou membre du Conseil supérieur des programmes, Roger-François Gauthier est aujourd’hui souvent présenté comme «  expert en éducation internationale  ». Et c’est bien une lecture experte des programmes scolaires qu’il nous propose, au travers des pays et des siècles jusqu’à une prospective «  à l’heure des algorithmes et de l’intelligence artificielle  ».
«  Ce livre est un piège  », nous prévient Roger-François Gauthier. Il a raison. Y entrer, c’est se laisser séduire par un style, élégant et hardi. Ce, dès la couverture et son «  Vers une école de la conscience  », une trouvaille qui tinte malicieusement à l’oreille, avant de développer une grande puissance conceptuelle, pendant et après la lecture. Le style vous a pris dans ses rets et il ne vous lâchera plus
.”

J. Teillard : "Il n’y a pas de système parfait, y compris sur Parcoursup"
Chargé de mission Parcoursup auprès du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche depuis deux ans, Jérôme Teillard revient sur le bilan de la procédure d’admission postbac. Comme les candidats de la session 2019, le responsable se dit globalement satisfait mais convaincu que le système demande encore quelques améliorations.” Entretien par Pauline Bluteau

Les formations reconnues par l’État désormais reconnaissables par un logo ! Par Roxanne Nafziger
Dans le but de faire face à l’évolution constante des offres de formation proposées par les établissements, le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a décidé d’instaurer un label permettant de distinguer clairement toutes formations reconnues par l’État. Son but : mieux informer les élèves, les étudiants et leurs familles sur la reconnaissance des formations.”

Evolutions du conseil de classe en Belgique
En explorant le site Approche orientante de l’Université de Mons en Belgique, signalé par Damien Canzittu, j’ai trouvé sa « Présentation au Conseil de l’Education et de la Formation (septembre 2018) : le conseil de classe en Fédération Wallonie-Bruxelles ». Son commentaire me permettra de reprendre ma réflexion sur ce sujet. La comparaison de la pratique du conseil de classe entre nos deux pays me permets de percevoir quelques points essentiels caractérisant cet objet sociologique.”

CEJEM2020 : Questionner les politiques publiques en éducation aux médias et à l’information, les 14-15 mai 2020 Paris (France)
Appel à communications

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 554 - L’économie à l’école
Dossier coordonné par Florence Rebeschini Aulanier et Monique Royer
juin 2019
L’économie, c’est à la fois un enseignement et un environnement. Comment les faire découvrir aux élèves ? Par quels moyens déconstruire leurs représentations du monde économique et leur faire prendre conscience de leur rôle d’acteurs économiques, de lecteurs critiques de l’information économique et donc de citoyens ?

N° 553 - Pédagogie de l’oral
Dossier coordonné par Peggy Colcanap et Hélène Eveleigh
mai 2019
L’oral a le vent en poupe ! Quels outils utiliser pour aider les élèves à apprendre par ce biais ? Comment provoquer la prise de parole en classe ? Quid du bavardage ? Au-delà de ces pratiques, notre dossier aborde la question de l’évaluation de l’oral, de son rapport à l’écrit et des inégalités qu’il peut mettre en exergue.