Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 27 novembre 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 27 novembre 2017

Secondaire — Evaluation — Supérieur — Ressources —

Actualité fournie, en particulier dans le secondaire, où l’annonce du conseil scientifique inquiète. Des infos sur l’évaluation du système, et sur le supérieur. Quelques ressources pour terminer.


Secondaire

Commençons par M. Partout !
Blanquer face aux chercheurs. “Remake. Alors que le ministre confirme la constitution d’un conseil scientifique et annonce qu’il le confie à Stanislas Dehaene, le Snuipp lance un appel signé par 56 chercheurs qui dénonce les choix à sens unique du ministre. Voilà JM Blanquer pris à contre pied de l’image "scientifique" qu’il se donne. En arrière plan, les injonctions sans précédent du ministère qui propose des emplois du temps type à appliquer en classe. Et le précédent de 2006 où déjà un ministre, dont le directeur de cabinet était Blanquer, disait vouloir appliquer une méthode scientifique et avait été contredit par les chercheurs... Remake on vous dit…

Education : Blanquer trop fan des neurosciences ? Par Marie Piquemal. “ Le ministre vient de créer un conseil scientifique de l’Education nationale, confié à un ponte de la psychologie cognitive. Une démarche qui inquiète les chercheurs et le principal syndicat des enseignants du primaire.”

« A quand une éducation sérieuse en sciences cognitives en France ? ». “Dans une tribune au « Monde », deux spécialistes soulignent le développement des sciences comportementales, utilisées par les acteurs privés et les gouvernements pour élaborer leurs stratégies d’influence. Aider les citoyens à en prendre conscience est un enjeu majeur.”

Education : le principal syndicat du primaire inquiet de la prédominance des neurosciences. “Dans un appel signé par 56 chercheurs, le syndicat Snuipp-FSU s’inquiète de la place accordée aux neurosciences par le gouvernement pour orienter les méthodes d’enseignement ou les programmes.”

Les lycées français de l’étranger en grève contre les coupes budgétaires. “ "Des enseignants du réseau des lycées français de l’étranger sont en grève, lundi, pour dénoncer les économies et suppressions d’emplois prévues par l’État. Près de 500 établissements sont concernés.”

Violences faites aux femmes. Les annonces d’Emmanuel Macron. “Dans le cadre de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes, Emmanuel Macron a annoncé un plan "contre les violences sexistes et sexuelles", ce samedi, à la mi-journée.”

Jean-Michel Blanquer : "Un des facteurs de réussite, c’est la convergence des valeurs entre l’école et les parents". “Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer revient sur les solutions envisagées pour lutter, dès les premières années d’école, contre l’inégalité entre filles et garçons."

L’Académie française promet finalement de s’intéresser à la féminisation de la langue. “ Un mois après s’être élevée contre l’écriture inclusive et avoir évoqué une langue française en "péril mortel", l’institution promet de se pencher sur la féminisation de certains noms de métier et de fonctions.”

Le point par Luc Cédelle avec… Véronique Blanc : « En une année, plus de 4 000 enseignants ont effectué un stage en entreprise », Véronique Blanc est responsable adjointe du Centre d’études et de recherches sur les partenariats avec les entreprises et les professions (Cerpep).
Orientation postbac : l’Onisep lance un site pour les lycéens de terminale. “L’Onisep lance le site terminales2017-2018 pour aider les futurs bacheliers à s’orienter en cette année de réforme. Très complet, il propose un parcours en 5 étapes jusqu’à l’inscription des voeux sur la nouvelle plateforme Parcoursup.”
Le Café pédagogiques propose des témoignages : Orientation et mixité : « Ils sont passés par L ! »


Evaluation

Non pas de l’élève, mais du système.
Sur le blog L’instit-humeur on trouvera Quelques notes sur l’état de l’école en 2017 (et quelques rappels sur le niveau des élèves). "Voici quelques notes de lecture, forcément subjectives, sur des sujets assez divers : bien des passages cités gagneraient à être développés et commentés en détail, ce sera peut-être le cas ultérieurement."

Etude Timss : Pourquoi les élèves français sont mauvais en maths et en sciences ? "Selon cette enquête internationale, les élèves de CM1 affichent les pires résultats de l’Union européenne en maths et ne dépassent que les Chypriotes en sciences…"

Les « quartiers pourris » ne sont pas responsables de l’échec. Par Aide et Action sur leur Blog : “A en croire M. Luc Ferry, la France ne serait pas n° 1 au test Pisa à cause des 15% de quartiers pourris que compte la France. Aide et Action s’inquiète des propos de l’ancien ministre de l’Education nationale qui stigmatisent et excluent - là où il faudrait rassembler - et recommande de faire du multiculturalisme des banlieues une force et une opportunité d’apprentissage et du vivre-ensemble.”


Supérieur

Annabelle Allouch : "Les attendus sont une forme de sélection qui ne dit pas son nom". “Alors que la réforme de l’entrée à l’université est sur les rails, Annabelle Allouch, maître de conférences en sociologie, met en garde contre la notion d’attendus introduite par le Plan étudiants. Dans une "société du concours" et alors que les classements se multiplient, elle pointe les conséquences du développement de la sélectivité sur les établissements d’enseignement supérieur. Entretien en amont de la conférence EducPros du 7 décembre 2017.”

La nouvelle procédure d’admission dans le supérieur tiendra-t-elle le choc ? Luc Cédelle fait le point. “Personne n’a jamais entendu les opposants à une réforme lui promettre un avenir tranquille. Les syndicats FSU n’hésitent pas à brandir le spectre d’une « génération crash test ». Mais certains spécialistes de l’entrée à l’université multiplient aussi les signaux d’alerte

O21 : « Il faut lutter contre les stéréotypes de genre dans l’orientation scolaire ». “« A l’université de Bordeaux, on s’aperçoit qu’il y a moins de 20 % de filles dans les filières scientifiques et informatiques », constate Isabelle Rondot-Delbecque, enseignante-chercheuse en biologie à l’université de Bordeaux et chargée de mission orientation, réussite et relations avec le secondaire. Pour lutter contre les stéréotypes, elle sensibilise les lycéens et organise des visites dans les laboratoires universitaires, a-t-elle témoigné lors de la conférence « Comment éviter l’autocensure ? » organisée à l’occasion du nouvel événement du Monde, O21/s’orienter au 21e siècle à Bordeaux-Cenon.”

Ces nouvelles pédagogies pour apprendre autrement. “Apprendre en faisant, « classe renversée » ... A l’approche d’O21 / s’Orienter au 21e siècle à Nancy, zoom sur des enseignements qui visent à rapprocher les étudiants du monde du travail et à développer leur autonomie.”

A Nancy, Artem fait travailler ensemble les élèves des écoles d’ingénieurs, d’art et de commerce. "A l’approche de notre événement O21 / s’orienter au 21e siècle à Nancy, reportage sur ce projet précurseur de l’interdisciplinarité."

Université Paris-Saclay, laboratoire et moteur pour l’enseignement supérieur.
Concilier enseignement d’excellence et formation de masse – ou, si l’on préfère, sélectivité et accès ouvert à un public large : tel est sans doute, depuis des décennies, le défi majeur auquel est confronté notre enseignement supérieur. Il est consubstantiel, notamment, au système « dual » français, avec ses universités et ses grandes écoles – même si ces deux familles ne sont pas si différentes qu’on le croit parfois : l’excellence est très présente à l’université, et les grandes écoles sont loin d’être étrangères aux préoccupations d’ouverture au plus grand nombre et de diversité sociale.”

Çà bouge dans les territoires : Grand Besançon Synergie Campus, une marque pour un grand pôle d’enseignement supérieur. “Une dizaine d’acteurs du Grand Besançon a lancé une marque ce vendredi 24 novembre 2017 pour symboliser la "volonté de construire ensemble une chaîne de valeur pour le territoire" : Grand Besançon Synergie Campus. Il s’agit d’un partenariat territorial pour "un grand pôle d’enseignement et de recherche d’innovation et de projets de développement".”


Ressources

Pédagogies nouvelles (1/4) Où en est l’éducation nouvelle aujourd’hui ?En ouverture de cette semaine, nous évoquerons le documentaire Révolution école (1918-1939) puis nous esquisserons un bilan de la Biennale internationale de l’Education nouvelle qui s’est tenue du 2 au 5 novembre dernier.”

Dossier de veille de l’IFÉ : L’avenir de l’université est-il interdisciplinaire ? n° 120, novembre 2017 par Endrizzi Laure. “Les injonctions à l’utilité des formations et à l’interdisciplinarité des recherches questionnent fortement depuis les années 2000 l’organisation des universités tout autant que les modes de production et de légitimation des savoirs et que la fabrique des curriculums : la recherche n’aurait de sens qu’appliquée et l’enseignement devrait être professionnalisant. Dans ce contexte, faut-il remettre en question le système des disciplines, fondé sur un modèle d’université plus détaché des impératifs sociétaux ?

Entrevista a Tony Booth. Docente y experto en educación inclusiva :“En una escuela con valores inclusivos la colaboración se da a todas horas y entre todos, no solo cuando el maestro decide hacer trabajo cooperativo”]

Tony Booth visitó España hace unos días para asistir al Congreso Barcelona Inclusiva. Aprovechamos para hablar con él de la necesidad de una cultura inclusiva : "La inclusión está ligada a la idea de luchar por los derechos de quienes son discriminados".”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 539 - Pouvoir d’agir et autonomie de l’école au lycée

Dossier coordonné par Michèle Amiel et Gwenaël Le Guével
septembre-octobre 2017

Prendre des initiatives, engager un processus de décision, animer une équipe, mettre en place une innovation, etc. Est-ce le domaine réservé du directeur d’école, de l’IEN, du chef d’établissement ? Au bout du compte, l’augmentation du pouvoir dans un établissement autonome, c’est celle du chef ou celle des personnels.

N° 536 - Éduquer aux médias et à l’information

Dossier coordonné par Émilie Kochert
mars 2017

Nous sommes inondés d’informations. L’actualité a remplacé l’information dans une culture du buzz où souvent on ne prend pas le temps de vérifier. Est-il simple de déceler le vrai du faux ou de sélectionner l’information dans le divertissement ? Éduquer aux médias et à l’information relève des missions des enseignants.