Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 26 mars 2007


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 26 mars 2007

Fallait-il employer le terme de “rafle” pour désigner ce qui s’est passé dans le 19ème arrondissement la semaine dernière ? Certains trouvent ce terme trop connoté même si la définition correspond... Bertrand Delanoë, préfère un autre terme puisqu’il a estimé vendredi “ inacceptable d’organiser des formes ’d’embuscades’ près des établissements scolaires”. Quel que soit le terme utilisé en tout cas, cette affaire suscite toujours de très vives réactions . En déplacement à Nice, vendredi, Ségolène Royal a rappelé que « les enseignants ne sont pas des auxiliaires de la police » et que les policiers étaient eux-mêmes « troublés d’aller interpeller, devant les écoles et les enfants, le grand-père sans-papiers qui venait les chercher ».
Valérie Boukobza, la directrice de l’école maternelle Rampal à Paris interpellée plusieurs heures vendredi, aurait écrit une lettre intitulée "des nouvelles et des remerciements", qui a été affichée, dimanche 25 mars, sur le mur d’une des quatre écoles du groupe scolaire Rampal-Lassalle. Elle raconte qu’elle est accusée d’avoir traité de "connard" un policier après l’interpellation d’un parent d’élève sans papiers devant l’école, ce qu’elle réfute catégoriquement. ?Il faut rappeler cependant que le point de départ de l’affaire serait l’usage de bombes lacrymogènes sur les personnes présentes dont une vingtaine d’enfants . Un rassemblement est prévu à 18h le lundi 26 mars devant le Rectorat de Paris à l’appel des principaux syndicats parisiens (La FSU, le SGEN-CFDT, SUD-éducation, FO, CNT, UNSA, CGT )ainsi que la FCPE et RESF.

A propos des syndicats enseignants, Le Monde nous rappelle que deux d’entre eux se préparent à tenir leurs congrès. Le SNES et le SE-UNSA. Les deux organisations ont en commun d’avoir été au coude à coude dans les récents mouvements contre les décisions du ministre de l’éducation, Gilles de Robien, et de se préparer à une nouvelle donne politique.
Le SNES avait posé 21 questions aux candidats et a publié leurs réponses.. Il faut noter que Ségolène Royal et François Bayrou ont confirmé leur engagement de garantir les moyens de l’éducation sur cinq ans et d’abroger le décret contesté de Gilles de Robien sur les obligations de service. Décret pour lequel Nicolas Sarkozy, à a employé le mot de "suspension". Quant au SE qui se déclare "constructif". Il propose l’idée d’un nouveau cycle CM2-6e pour faciliter la continuité entre l’école et le collège et celle d’une plus grande variété des parcours au sein du lycée.
L’après Robien est déjà commencé...

Bonne Lecture...


Libération du 26/03/07

Sans-papiers : fronde contre les sorties d’école policières
Une semaine d’actions prévue après la garde à vue d’une directrice de maternelle.
Lire la suite de l’article

« Ils veulent mettre les écoles parisiennes au pas »
Scandale après la garde à vue d’une directrice à la suite d’une rafle de sans-papiers.
Lire la suite de l’article

Ecole Rampal : la version de la police
Selon la préfecture de police, les policiers procédaient à un contrôle dans un bar mardi quand ils auraient été agressés par les parents d’élèves et la directrice à la sortie...
Lire la suite de l’article

Pour un enseignement des sciences sociales dès l’école primaire
L’enseignement vu par Bernard Lahire , sociologue, professeur à l’Ecole Normale Supérieure Lettres et sciences humaines et directeur du Groupe de recherche sur la socialisation GRS-CNRS.
Lire la suite de l’article

Université - entreprises. Classes affaires
L’emploi est désormais au programme de l’université. Si la méfiance demeure, le sujet n’est plus tabou et les facultés multiplient les cursus mêlant apprentissage, formation professionnelle et stages. Enquête sur une révolution culturelle.
Lire la suite de l’article

Des licences presque trop « pro
Plus de sept étudiants sur dix trouvent un emploi à l’issue de ces formations, parfois pointues à l’excès.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 26/03/07

Les parents d’élèves critiquent toujours la note de vie scolaire
À l’heure des conseils de classe du deuxième trimestre, les parents ne relâchent pas la pression. La FCPE publie un bêtisier.
Lire la suite de l’article

Institutrice en garde à vue : la justice s’explique
Le parquet de Paris a considéré que l’action des forces de l’ordre avaient été "conformes à la loi".
Lire la suite de l’article

Belleville : questions sur une garde à vue
Deux interventions policières, menées la semaine dernière à Paris près d’une maternelle, continuent de susciter la controverse.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 24/03/07 (un jour de retard)

Délit de solidarité pour une directrice d’école
L’enseignante a été placée en garde à vue, puis libérée, pour « outrages à agent » et « dégradation de biens publics », après avoir empêché une interpellation de sans-papiers.
Lire la suite de l’article

« On est attérés, elle a cherché avant tout à protéger les enfants ! »
Pour les parents d’élèves, la mise en garde à vue de la directrice sonne comme une volonté d’intimidation et de mise au pas de ce quartier solidaire.
Lire la suite de l’article

« C’est indigne d’une démocratie »
Entretien avec Nicole Borvo, sénatrice communiste de Paris.
Lire la suite de l’article

La cote d’alerte
EDITORIAL PAR PIERRE LAURENT

Une directrice d’école maternelle placée plusieurs heures en garde à vue dans un commissariat parisien pour s’être opposée à l’interpellation de parents d’élèves sans papiers venus chercher leurs enfants à la sortie de son école :qui pensait possible un tel scandale dans notre pays en 2007 ? C’est pourtant ce qui s’est produit hier après-midi dans le quartier parisien de Belleville, où, depuis des semaines, la police organise de véritables rafles de clandestins à la sortie du métro. Mais, depuis quelques jours, c’est devant les écoles elles-mêmes que s’effectuaient ces descentes de police, provoquant d’inévitables incidents. Comment accepter, pour les enseignants et les parents d’élèves de ces écoles, d’assister sans broncher au spectacle honteux de ces interpellations au milieu d’enfants terrorisés et incrédules ?
Lire la suite de l’article

Les juges pour enfant contre-attaquent
Catherine Sultan, présidente de l’AFMJF, expose les détails d’un projet de réforme de la justice des mineurs qui prend radicalement à contre-pied celui de Nicolas Sarkozy.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 26/03/07 ( payant)

« Cette histoire va trop loin »
Après la longue garde à vue, vendredi, d’une directrice d’école du XIX e arrondissement de Paris, l’émotion ne faiblit toujours pas dans la communauté scolaire. Elle devrait se concrétiser ce soir, à partir de 18 heures, devant le rectorat de Paris.
Lire la suite de l’article


La Croix du 26/03/07

Un rassemblement prévu lundi après les incidents rue Rampal
La garde à vue pendant plusieurs heures, vendredi, d’une directrice d’école accusée de s’être opposée à l’arrestation d’un étranger sans papiers suscite une vive polémique.
Lire la suite de l’article


20 minutes du 26/03/07

Une manif contre les rafles devant les écoles
Une manif contre les rafles devant les écoles. Les principaux syndicats enseignants parisiens ainsi que la FCPE et RESF appellent à un rassemblement, lundi à 18h00, devant le siège du rectorat de Paris pour protester contre la mise en garde à vue, vendredi, de la directrice de l’école maternelle Rampal (19e).
Lire la suite de l’article

Ecole Rampal : la polémique enfle
Un grand-père chinois interpellé. Des échauffourées entre parents et forces de l’ordre. Une directrice de maternelle gardée à vue pendant sept heures. Les incidents survenus la semaine dernière rue Rampal dans le 19e arrondissement de Paris continuent de susciter l’indignation des riverains, du monde éducatif et de la gauche.
Lire la suite de l’article

Beaucoup de promesses d’embauche
Ils passent tous un contrat avec la jeunesse. Un an après les importantes manifestations contre le Contrat première embauche, la question de l’emploi des jeunes est au centre de la campagne et des préoccupations des candidats. Ainsi, la semaine dernière, un référendum organisé par la Confédération étudiante indiquait que l’insertion doit être une priorité de l’université. Pour permettre d’y voir plus clair, 20 Minutes a demandé aux douze candidats d’expliquer quelles sont leurs mesures phares pour l’insertion des jeunes.
Lire la suite de l’article


Métro (Paris) du 26/03/07

Directrice d’école interpellée : rassemblement lundi devant devant le rectorat
Les principaux syndicats enseignants parisiens ainsi que la FCPE, RESF et SOS Racisme appellent à un rassemblement lundi à 18h00 devant le siège du rectorat de Paris pour protester contre la mise en garde à vue, vendredi, de la directrice de l’école maternelle Rampal (19e).
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 26/03/07

Rien vu...


Le Monde daté du 27/03/07

Rue Rampal : enseignants et parents d’élèves appellent à un rassemblement lundi
La polémique sur l’interpellation d’un sans-papiers parent d’élèves près d’une maternelle parisienne ne faiblit pas, malgré les explications apportées samedi 24 mars par le parquet de Paris : "En l’état actuel de l’enquête, rien n’indique que la police se soit rendue dans un débit de boissons parce qu’elle pensait y trouver des personnes en situation irrégulière qui attendait la sortie d’enfants d’une école", a expliqué le procureur adjoint. Un Chinois, venu chercher ses petits-enfants, a été arrêté mardi dans un café voisin de l’école puis relâché mercredi matin.
Lire la suite de l’article

Tollé à gauche et dans le milieu éducatif après la garde à vue d’une directrice d’école
L’annonce de la garde à vue a aussitôt suscité des réactions d’indignation dans le monde éducatif et les milieux de gauche. De nombreux enseignants avaient répondu à la mi-journée à l’appel du Réseau éducation sans frontières (RESF) à se rassembler devant le commissariat où la directrice était placée en garde à vue. "Jamais on n’avait atteint un tel niveau. Déjà, du gaz lacrymogène à l’entrée d’une école, mais en plus, une tentative d’intimidation manifeste !", a déclaré Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, la principale fédération de l’enseignement.
Lire la suite de l’article

Le ras-le-bol des élèves new-yorkais excédés par les fouilles à l’entrée des écoles
Près de 100 000 élèves de 88 collèges et lycées new-yorkais sont soumis tous les jours aux détecteurs de métaux. Depuis un an, la mairie a ajouté des descentes à l’improviste dans les autres établissements de la ville, transformant les lieux en camp retranchés. Les élèves se plaignent de devoir enlever leurs ceintures, d’être palpés sans ménagement et traités de "bébés rikers" au premier signe de mauvaise volonté (une référence à la principale prison de New York, sur Rikers Island).
Alors que la ville est devenue l’une des plus sûres des Etats-Unis, la police new yorkaise (NYPD) continue à contrôler les écoles, comme sous le maire Rudolf Giuliani, cas unique sur le territoire national. Deux cents policiers patrouillent en permanence les écoles ainsi que 4 625 agents de sécurité. La division scolaire de la NYPD compte plus d’agents que toute la police de Detroit ou de Baltimore. "Les écoles commencent à ressembler à des prisons pour enfants", dénonce Donna Lieberman, directrice de l’Association new yorkaise de défense des libertés publiques (NYCLU) qui vient de publier un rapport sur la "criminalisation des salles de classe".
Lire la suite de l’article

L’"allocation d’autonomie", portée par l’UNEF, est reprise par les partis
L’UNEF, qui tenait, du 22 au 25 mars, son 80e congrès à Lille, constate qu’une de ses principales revendications, celle d’une "allocation d’autonomie" pour les étudiants, est désormais prise au sérieux. Les principaux partis politiques acceptent d’en débattre et font au moins quelques pas dans le sens du syndicat d’étudiants, dont le président, Bruno Julliard, s’est déclaré "certain (que) nous serons la génération qui verra, enfin, gagner l’allocation d’autonomie universelle".
Lire la suite de l’article

En Suède, un système universel de bourse et de prêt
Les Suédois ont une relation ambiguë à leur système d’aide aux études, l’organisme public CSN, qui, depuis près d’un demi-siècle, a permis à des générations de Suédois de financer leurs études supérieures grâce aux prêts et aux bourses versés. D’un côté, ils "traînent" souvent durant des décennies ces emprunts à rembourser. De l’autre, ce système garantit un large accès aux études au plus grand nombre et leur permet, jusqu’à l’âge de 50 ans, de reprendre des études dont l’accès est d’autant plus aisé que les frais d’inscriptions à l’université sont de 50 euros pour les nouveaux étudiants.
Lire la suite de l’article

Les syndicats d’enseignants se préparent à l’après-Robien
Deux grands syndicats d’enseignants, le SNES-FSU et le SE-UNSA, tiennent leur congrès de manière quasi simultanée. A Clermont-Ferrand, du lundi 26 au vendredi 30 mars pour le SNES (Syndicat national des enseignements du second degré), et à La Rochelle du 27 au 29 mars pour le SE (Syndicat des enseignants).
Les deux organisations ont en commun d’avoir été au coude à coude dans les récents mouvements contre les décisions du ministre de l’éducation, Gilles de Robien, et de se préparer à une nouvelle donne politique.
Leur positionnement est différent : le SNES, le plus puissant des deux, est la bête noire des ministres de l’éducation qui ne savent plus comment éviter de l’affronter ; le SE conjugue son opposition avec "un esprit positif de construction", selon son secrétaire général, Luc Bérille.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 26/03/07

Rampal : la directrice ?raconte sa garde à vue
Valérie Boukobza explique qu’elle est accusée à tort d’avoir traité de "connard" un policier après l’interpellation d’un parent d’élève sans papiers devant son école du XIXe à Paris.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 26/03/07

Directrice arrêtée : la gauche charge Sarkozy
Après la garde à vue puis la libération d’une directrice d’école parisienne, à la suite de l’interpellation d’un sans-papiers chinois à la sortie des cours, les candidats de gauche dénoncent le tout-répressif du ministre de l’Intérieur
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 26/03/07

La directrice d’école n’a pas écrit elle-même la lettre, ses propos ont été rapportés
Valérie Boukobza, la directrice de l’école maternelle Rampal à Paris, longuement gardée à vue vendredi, a démenti dimanche soir avoir elle-même écrit une lettre donnant des détails sur sa garde à vue, tout en confirmant que le texte se fondait sur ses propos.
Lire la suite de l’article

Sans-papier : "La régularisation doit suivre la scolarisation des enfants" (Royal)
Ségolène Royal a affirmé dimanche que "la régularisation" des parents et grands-parents sans papier devait "suivre la scolarisation des enfants".
Lire la suite de l’article

Devant les étudiants de l’Unef, Royal parle insertion professionnelle
La candidate du PS à la présidentielle Ségolène Royal a privilégié dimanche devant le congrès de l’Unef à Lille l’insertion professionnelle, dans une adresse à "une génération inquiète" et "cernée de discours de terreur et culpabilisants", celle qui a terrassé le CPE.
Lire la suite de l’article

Sans papiers : des directeurs d’école sollicitent le soutien du recteur
Une vingtaine de directeurs d’écoles maternelles de Paris ont écrit au recteur d’académie pour lui demander de s’exprimer sur "les violences inacceptables" survenues cette semaine lors de l’interpellation d’un parent d’élève sans papiers rue Rampal (XIXe arrondissement).
Lire la suite de l’article

Aides aux jeunes : la Seine-Saint-Denis va payer 50% de la carte Imagine R
Le président du Conseil général de Seine-Saint-Denis Hervé Bramy (PCF) a annoncé lundi que le département prendrait à sa charge à partir de septembre 2007 la moitié du coût des cartes de transport Imagine R achetées par les jeunes du département.
Lire la suite de l’article

Préfet de police : "pas de contrôles d’identité de parents devant des écoles"
Le préfet de police Pierre Mutz a assuré lundi devant le Conseil de Paris que la préfecture de police ne "procédera pas à des contrôles d’identité de parents d’élèves devant des écoles".
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !