Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 20 février 2006


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 20 février 2006

Fin des vacances pour la zone C et retour de la revue de presse.Bonnes vacances ou suite de vacances pour ceux des zones A et B... !

Dans la presse aujourd’hui, il faut surtout lire Le Monde qui propose le quatrième volet de l’étude menée avec La République des idées sur "la crise sociale française". Dans ce dossier intitulé « « Éducation, les promesses de la discrimination positive », on trouve des propositions très concrètes.
Thomas Piketty propose des réductions ciblées de la taille des classes en Primaire. Il s’appuie sur une étude qu’il a menée montrant qu’ « une réduction de la taille des classes à 17 élèves en CP et CE1 en ZEP (au lieu de 22 actuellement) permettrait de réduire de près de 45 % l’inégalité en mathématiques à l’entrée en CE2 entre écoles ZEP et hors ZEP. »
Autre proposition concrète, celle formulée par Patrick Weil, d’admettre en classes préparatoires les 7 à 8 % des élèves les meilleurs de chaque lycée, en particulier ceux de ZEP. Cela pourrait avoir un effet fort sur la mixité sociale (beaucoup de parents calculateurs voudraient alors mettre leurs enfants en ZEP), qui pourrait contrebalancer largement les effets pervers habituels.
Voilà en tout cas des mesures qui méritent d’être débattues...

Dans La Croix, toujours sur le même sujet, on trouvera un reportage assez complet sur un collège de Villefranche sur Saône qui est classé “Ambition réussite“. L’article détaille les différentes mesures mises en œuvre. De la mise en place d’un livret de compétences à un programme de suivi individuel renforcé en passant par le renforcement du lien entre école et collège.

Dans le reste de la presse, on lira, bien sûr, des échos de la mobilisation contre le CPE qui ne faiblit pas. On apprend aussi que 90 élèves d’un lycée professionnel de Saint-Girons (Ariège) ont été exclus pour trois jours pour "être sortis de l’établissement" scolaire afin de manifester contre le CPE.
Excès de zèle du Proviseur ? C’est en tout cas une première embûche....

Bonne Lecture...


Libération du 20/02/06

L’école trottinière, affaire qui marche
Avec l’opération Pedibus, le ramassage scolaire est fait à pied par les parents.
Lire la suite de l’article

« Robien applique ma loi, sans le dire » (13/02/06)
François Fillon à propos de la politique de son successeur à l’Education nationale :
Je ne suis pas favorable au fait que des enfants sortent du système éducatif avant l’âge de 16 ans, ce qui sera, je le crains, le cas. Je fais beaucoup de déplacements en ce moment et observe de près les systèmes étrangers. Je puis vous garantir qu’aucun pays développé n’envisage de réduire ainsi la durée de la scolarité obligatoire. L’accès aux études supérieures, l’université et la recherche sont partout considérés comme prioritaires pour permettre de survivre dans la société de la connaissance.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 20/02/06

CPE : extension du domaine de la grève
Après les appels de la coordination étudiante aux universités et de la CGT à la fonction publique, FO annonce une grève interprofessionnelle, pour la journée de manifestation du 7 mars.
Lire la suite de l’article

La jeunesse française est toujours tentée de rejouer le scénario de Mai 68
Eric Zemmour

Cela tient tout à la fois du rite d’initiation, des cours du soir et de la bouée de sauvetage. Rite d’initiation pour chaque nouvelle génération qui a besoin de se jauger et de se mesurer à la génération phare, à la fois initiatrice, dominatrice et castratrice, celle des glorieux anciens qui « ont fait » 68.
Lire la suite de l’article

Le service civique obligatoire : du mythe à l’illusion
Guy Teissier, député UMP des Bouches-du-Rhône, président de la commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale

Un peu plus de 10 000 citoyens et 441 parlementaires pétitionnent depuis quelques jours pour imposer à tous un service civique obligatoire ! Ce serait la solution qui permettrait de résoudre « la désintégration progressive de la société française », constatée, semble-t-il, depuis la suspension du service national.
Voici que ressort de l’inconscient collectif le mythe du service obligatoire, de ses bienfaits supposés pour notre jeunesse, construction baroque formulée avec véhémence par tous ceux qui se sont opposés, au printemps 1996, à la professionnalisation totale de nos armées et à la suspension de la conscription.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 18/02/06 (un jour de retard)

L’EPS, la philosophie, la musique (13/02/06)
La conception de l’école est clairement utilitariste et inscrite dans une logique économique. Loin d’être typiquement française, cette vision est partagée par d’autres gouvernements européens. Si l’on prend l’exemple de l’EPS, matière scolaire considérée par les libéraux comme trop coûteuse et hors du socle des enseignements « indispensables », une tendance se dessine dans tous les pays d’Europe : sortir progressivement cette discipline de l’école par des dispositifs d’options, une réduction de la dotation horaire et le recours croissant à des personnels non enseignants (bénévoles ou prestataires privés), creusant ainsi les inégalités entre établissements et élèves. C’est dans ce contexte qu’a émergé « l’idée » du ministre François Fillon (dans son projet de loi d’orientation pour l’avenir de l’école) de supprimer le caractère obligatoire de l’EPS au brevet des collèges et de la sortir (ainsi que les disciplines artistiques) du socle commun des matières indispensables.[...]
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 20/02/06 ( payant)

Prof cherche partenaire bidon...
« JE CHERCHE à faire un Pacs avec un homme ou une femme qui habite Montpellier. Qui est intéressé ? », interroge Claire, créant la surprise autour d’elle. Dans l’Education nationale, le Pacs se manie comme un levier pour obtenir un poste dans le Sud. « ...
Lire la suite de l’article

Reprise décisive pour les élèves
EN RETOURNANT en classe ce matin, les 2,8 millions d’élèves des académies de Paris, Créteil, Versailles et Bordeaux entament une ligne droite décisive de leur année scolaire. Sept semaines pour progresser : un défi à relever tout de suite,
Lire la suite de l’article


La Croix du 20/02/06

Les ambitions du collège Jean-Moulin (16/02/06)
Classé « ambition réussite », ce collège de Villefranche-sur-Saône veut renforcer le suivi des élèves en difficulté scolaire
Lire la suite de l’article


20 minutes du 20/02/06

Rentrée sous tension dans le « 9-3 »
Cette semaine de rentrée sera décisive pour l’avenir du mouvement des enseignants en Seine-Saint-Denis. En pleines vacances de février, les profs ont appris la refonte de la carte de l’éducation prioritaire, et n’ont pas pu réagir. Mais la grogne ne semble pas près de retomber, même si aucun établissement de Seine-Saint-Denis n’est classé EP3 - et donc amené à quitter l’éducation prioritaire -, et que certains se voient même attribuer des moyens supplémentaires. Dès aujourd’hui, des assemblées générales se tiendront partout dans le département pour décider si les grèves de janvier doivent reprendre. Une nuit d’occupation des collèges est déjà prévue pour jeudi.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 20/02/06

Quatre étudiants sur dix ratent leur fac (13/02/06)
Après un an d’études, un quart des jeunes bacheliers quittent l’université. Au bout de deux ans, 41 % se retrouvent hors faculté, sans diplôme. Des universités, comme celle de Brest, ont mis en place des tuteurs pour accompagner les étudiants en difficulté. En vain.
Lire la suite de l’article

Une nouvelle façon de noter les élèves (10/02/06)
Que fait un ado paresseux quand il connaît, à l’avance, le sujet exact de l’interro ? Il travaille ! Parce qu’il est sûr de décrocher une bonne note... Des centaines d’enseignants utilisent déjà ce principe pour tester leurs élèves. Le ministère est très intéressé. La notation sévère et sélective, à la française, en prend un coup dans l’aile.
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 21/02/06

La coordination des étudiants anti-CPE appelle à bloquer les cours
Les délégués étudiants d’une trentaine d’universités se sont rassemblés, samedi 18 février, sur le campus de l’université Rennes-II, bloquée depuis près de deux semaines par le mouvement anti-contrat première embauche (CPE). La coordination nationale ainsi constituée a voté un appel à la grève et au blocage de l’accès aux cours, à partir de jeudi 23 février.
Des manifestations nationales sont programmées jeudi 23, ainsi que mardi 28 février et mardi 7 mars, pour demander le retrait du CPE, du contrat nouvelles embauches et le rétablissement des postes supprimés au Capes et à l’agrégation.
Lire la suite de l’article

Education : les promesses de la discrimination positive
Thomas Piketty

Tout le monde en convient : la société française doit inventer de nouvelles politiques permettant de faire progresser concrètement l’égalité des chances, "l’égalité des possibles" pour reprendre l’expression d’Eric Maurin, notamment en matière scolaire. L’élévation générale des niveaux d’éducation a suscité des frustrations à la mesure des espoirs placés en elle. Les inégalités de parcours et de réussite scolaire se sont simplement translatées vers le haut, quand elles ne se sont pas accrues - encore que ce point tende à être exagéré aujourd’hui : le paradis perdu de l’ascenseur social tournant à plein régime n’a jamais existé, pas plus que celui de l’emploi à vie.
Simplement, les inégalités sont devenues moins lisibles. Autrefois, l’inégalité était brute : certains devaient commencer à travailler à 14 ou 16 ans pour gagner leur vie, alors que d’autres avaient la chance de pouvoir poursuivre leurs études. Aujourd’hui, chacun peut ou croit pouvoir accéder à une formation longue, mais des inégalités plus subtiles reviennent en cours de route (entre filières générales et professionnelles des lycées, à l’intérieur des filières du supérieur...), et ceux qui ratent le bon embranchement et qui connaissent le plus fort chômage à la sortie sont souvent les mêmes qui travaillaient tôt autrefois - l’emploi en moins.
[...]Pour lutter contre ce type radical d’inégalité des chances, il faut agir à un âge très précoce, dès les premières classes du primaire, où se forment des inégalités durables. Et contrairement à une idée reçue, il est faux d’affirmer que rien de tangible ne peut venir des réductions ciblées de taille des classes.
De telles politiques ont certes un petit côté "mécaniciste" qui les rend suspectes à beaucoup de fins penseurs du social - mais au moins ont-elles le mérite d’appartenir à l’espace des politiques possibles.
Lire la suite de l’article

PATRICK WEIL, DIRECTEUR DE RECHERCHE AU CNRS
"Les meilleurs de chaque lycée doivent accéder aux prépas"

[...]On pourrait proposer que 7 à 8 % des meilleurs élèves de chaque lycée de métropole et d’outre-mer puissent se voir proposer d’accéder directement aux premières années des cycles du supérieur qui sélectionnent à l’entrée (classes préparatoires aux grandes écoles, IEP de province et de Paris, Dauphine...).
Si l’on compte que certains de ces élèves préféreraient malgré tout suivre une autre voie, on peut imaginer que 50 % des places disponibles seraient ainsi pourvues. Pour certains, cela ne changerait rigoureusement rien : les 8 % les meilleurs d’Henri-IV y entrent déjà ! Mais cela changerait beaucoup pour les nombreux lycées qui n’envoient jamais aucun de leurs élèves dans ces filières. Plus aucun lycéen ne pourrait se dire : "Je n’ai aucune chance parce que je suis dans un mauvais lycée."[...]
Lire la suite de l’article

"On peut assister en 2007 à une forme de révolte conservatrice" (18/02/06)
Erwan Lecoeur, Directeur scientifique de l’Observatoire du débat public, ce spécialiste du néopopulisme analyse chez les Français la perception de l’Hexagone et du monde "comme un champ de ruines" après le 11-Septembre, le tsunami, la grippe aviaire ou la crise des banlieues. D’où la nécessité urgente de réapprendre "les règles et les valeurs de la vie en société"
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs permanent du 20/02/06

CPE : 90 lycéens exclus pour "absentéisme" ?
Ces élèves d’un lycée professionnel de l’Ariège ont été exclus trois jours pour "être sortis de l’établissement" scolaire afin de manifester.
Lire la suite de l’article


L’Express Quotidien du 20/02/06

Rien vu...


Une sélection dans les dépêches du 20/02/06

CPE : une coordination d’étudiants appelle toutes les universités à la grève
Une coordination nationale d’étudiants a appelé toutes les universités à se joindre à la grève contre le contrat première embauche (CPE), lors d’une réunion à Rennes dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-on appris auprès de l’Unef.
Lire la suite de l’article

"Je fumais du cannabis parce que j’allais mal, mais c’était pire en fumant"
Je fumais du cannabis par plaisir et parce que j’allais mal, mais j’allais encore plus mal en fumant. En même temps, ça me faisait du bien parce que j’arrêtais de penser", raconte Grégory qui a pris jusqu’à vingt pétards par jour pendant quatre ans.
Lire la suite de l’article

Agression d’un professeur dans l’Ain : 2 mois de prison ferme
Le jeune homme qui avait agressé lundi un professeur du lycée technique Arbez Carme de Bellignat (Ain) a été condamné vendredi à 5 mois d’emprisonnement dont 3 avec sursis, par le tribunal de grande instance de Bourg-en-Bresse, a-t-on appris de source judiciaire.
Lire la suite de l’article

CPE : Les parents d’élèves FCPE appellent à manifester le 7 mars
La Fédération des conseils de parents d’élèves des écoles publiques (FCPE) a appelé vendredi, dans un communiqué, à participer aux manifestations de la journée nationale interprofessionnelle d’action du 7 mars contre le contrat première embauche (CPE).
Lire la suite de l’article

Sur les blogs ados, désapprentissage garanti de "l’ortograf"
"A chui tro belle kes ke jme kiff ! jvous assur chui pa narsissique". Traduction : "Ah, je suis trop belle. Je me plais. Je vous assure, je ne suis pas narcissique." Victoria, 14 ans, tient un blog depuis déjà deux ans, où l’écriture texto se mêle aux fautes d’orthographe.
"Ecrire en français normal, ça fait intello. C’est mal vu dans notre génération. En plus, j’écris beaucoup plus vite si je ne pense pas à mon orthographe. (...) De toute façon, je ne sais pas comment on écrit +narcissique+", confesse l’adolescente, complètement accroc à internet.
Chaque soir, en rentrant du collège, Victoria se rue sur son ordinateur pour parler, encore et encore, avec ses amis. Ses discussions sur MSN, une messagerie instantanée gratuite, se terminent à minuit. Dans les moments de creux, elle garnit son blog, ou commente celui des autres.
[...]“Tout le monde fait des fautes dans ma classe. Moi, ça m’arrive tout le temps", affirme Victoria. Parfois, l’habitude aidant, l’adolescente rédige aussi ses dictées en langage blog. Son professeur de français apprécie moyennement et la note sur dix. Comme Victoria, ils sont plusieurs millions d’ados à avoir leur blog. Skyblog.com, qui réunit la grande majorité de ces jeunes, espère passer rapidement le cap des quatre millions de blogs. Le risque de paupérisation de la langue semble réel.
Lire la suite de l’article

Aide aux devoirs, soutien scolaire : la famille d’abord (étude)
L’aide aux devoirs des enfants et le soutien scolaire est d’abord l’apanage des familles et surtout des mères bien avant les cours dispensés par l’établissement ou une association ou encore les cours payants, selon une étude que publie l’Education nationale.
Ainsi, les parents consacrent en moyenne 15 heures par mois à aider leurs enfants (19 heures à l’école, 14 heures au collège et 6 heures au lycée). Ce sont les mères qui sont les plus assidues : 95% aident leurs enfants en primaire, 84% au collège, 53% au lycée et 40% au lycée professionnel. Les pères sont 70% à aider à l’école, 60% en collège, 40% en lycée et 30% en lycée professionnel.
Lire la suite de l’article

Agression d’un professeur : pas de cours dans un lycée technique de l’Ain
Les professeurs du lycée technique Arbez Carme de Bellignat (Ain) n’ont pas assuré de cours jeudi pour protester contre l’agression de l’un d’eux, lundi, par le grand frère d’un élève exclu des activités d’atelier, a-t-on appris auprès des enseignants.
Lire la suite de l’article


Pour en savoir plus

L’indispensable café pédagogique

Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)

La maison des enseignants

Les dépêches AFP-Éducation sur le site Voila.fr

Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation