Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 1er octobre 2018


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 1er octobre 2018

Formation des enseignants - Évaluations - Options et spécialités - Et du côté professionnel

Une revue essentiellement consacrée aux réactions et commentaires concernant les réformes.


Formation des enseignants

Formation des enseignants : le ministère de l’Éducation nationale veut reprendre la main par Erwin Canard.
En voulant renforcer son poids au sein de la gouvernance des Espé et dans la conception des maquettes, l’Éducation nationale aspire à maîtriser davantage la formation des enseignants. C’est l’enjeu de la concertation qui a débuté le 25 septembre 2018.”

Quel avenir pour la formation des enseignants ? Différentes conceptions du professionnalisme à l’échelle internationale
La littérature internationale de recherche sur la formation des enseignants montre la variété des définitions du professionnalisme. Quatre grands paradigmes dominent les travaux de recherche : l’enseignant « efficace », l’enseignant « réflexif », l’enseignant « enquêteur », et l’enseignant « transformateur ». Chacun de ces paradigmes met l’accent sur l’une ou l’autre dimension de la formation initiale ou continue.”


Evaluations

Evaluation des élèves, des enseignants, des établissements, du système éducatif par Marc Bablet, Inspecteur d’académie, inspecteur pédagogique régional retraité et surtout il fut responsable à la Dgesco de l’éducation prioritaire sous trois ministres (voir Les raisons du départ de Marc Bablet).
La lecture du café pédagogique attire l’attention sur la restitution du rapport du Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques sur l’organisation de la fonction d’évaluation du système éducatif, rédigé par Régis Juanico et Marie Tamarelle-Verhaeghe. Ce billet reconnait l’intérêt de ce rapport et propose quelques remarques sur auto-évaluation, évaluation des enseignants notamment.”

12 pays réunis autour du CNESCO et du CIEP pour partager la méthode d’évaluation du CNESCO

L’Ecole est-elle gouvernée avec pragmatisme ?
Comment lire la fabrication des politiques éducatives en France ? Quelle place y ont les études et les travaux scientifiques, les sociologues et les technocrates ? Comment se construit le pilotage de l’Ecole ? Alors que JM Blanquer se réclame du pragmatisme et des résultats tirés de la science, est-ce ainsi qu’est gouvernée l’Ecole ? La revue Administration et éducation (n°159) s’attache à cette question et n’hésite pas à donner la parole aux chercheurs, ce qui est assez osé pour une revue initialement des administrateurs de l’Education nationale. Alain Boissinot, qui a dirigé ce numéro, construit ainsi une réflexion qui prend de la hauteur sans occulter le développement du populisme en éducation.”


Options et spécialités

La logique comptable semble s’imposer, cela dit, c’est pas nouveau...
Jean-Michel Blanquer précise son plan pour "revitaliser le latin et le grec"
Dans une interview au "Journal du dimanche", le ministre de l’Éducation nationale se pose en "défenseur absolu" du latin et du grec, qu’il dit vouloir "revitaliser".”
Jean-Michel Blanquer : "Le latin continuera de rapporter des points au bac"
Le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, répond aux inquiétudes exprimées ces dernières semaines par les professeurs de lettres classiques. Extraits.”

Réforme du bac : des « points bonus » pour le latin et le grec
Face à l’inquiétude des associations disciplinaires, le ministre de l’éducation nationale promet un « avantage comparatif unique » au bénéfice des langues anciennes.”

Lycée : le système des spécialités se précise par Marlène Thomas
Le ministre de l’Education veut rassurer sur la réforme de la rentrée 2019, notamment sur le latin et le grec. S’il répond à certaines inquiétudes, il reste des points à éclaircir.”

Communiqué de la conférence des associations de professeurs spécialistes
L’APSES et 15 associations de professeurs spécialistes signent un communiqué au sujet des conditions dans lesquelles le CSP les reçoit.”


Et du côté professionnel

Enseignement professionnel : L’intersyndicale prépare une nouvelle mobilisation

Formation professionnelle
Dans le Journal de la réforme de la formation 2018, deux articles au même titre :

Formation professionnelle, apprentissage, assurance chômage au jour le jour
C’est une parole ferme qui s’est exprimée dans le cadre du congrès des Régions de France, avant et après l’intervention du Premier ministre Édouard Philippe, jeudi 27 septembre, à Marseille. Le chef du gouvernement a eu beau assurer que « la décentralisation est incontestable et irréversible », c’est une accusation de « recentralisation » qui domine, sur fonds de critique du dialogue et de la méthode gouvernementale. L’orientation et la formation n’y échappent pas.”

Formation professionnelle, apprentissage, assurance chômage au jour le jour
Le congrès des Régions de France (Marseille, 26 et 27 septembre 2018) a fait salle comble en doublant le nombre habituels de participants pour atteindre les quelques 1 650 inscrits. Des participants venus de l’ensemble des collectivités, au premier rang desquelles les Régions mais également des départements et des communes. Placées sous le signe de l’Europe, les rencontres ont aussi été l’occasion de revenir sur la nouvelle donne issue de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel. Parmi les sujets abordés en présence du ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, l’orientation.”

Et dans ce contexte, CIO : L’intersyndicale lance une pétition

Et sinon, tout va bien !

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 547 - Des alternatives à l’école ?
Dossier coordonné par Richard Étienne et Jean-Pierre Fournier
septembre-octobre 2018
Qu’en est-il de ces expériences de classes et d’écoles alternatives, dans le système public comme à l’extérieur, voire à l’étranger ? Sur quels principes se fondent-elles ? Comment interroger ces principes ? Un dossier pour voir plus clair dans ce qui, au-delà d’une certaine mode, reste flou.

N° 546 - L’histoire à l’école : enjeux
juin 2018
Comment les élèves peuvent-ils construire un rapport apaisé, critique et intégrateur au passé de la société humaine et à l’Histoire ? Une histoire qui prenne en compte le récit, l’histoire politique, économique, sociale, les représentations, les enjeux de mémoire, qui éveille l’esprit et qui crée du « nous ».