Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 18 octobre 2010


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 18 octobre 2010

Blocage(s) – Un projet audacieux pour l’école – Palmarès des universités - Textos -

Blocage(s)
Blocus, poubelles incendiées, voitures retournées, violences, vols et agressions, usage des lacrymogènes pour disperser, arrestations,…
C’est ce que j’ai pu voir ce matin dans le lycée dans lequel je travaille. Et dans ce lycée de banlieue, le mouvement social nous rappelait plus les émeutes urbaines de 2005 que les manifestations organisées contre le CPE de 2006. Si les jeunes sont entrés dans la mobilisation, il ne faut pas oublier que ce que l’on appelle trop rapidement “les jeunes” n’est pas un bloc homogène. Parmi eux, il y a des situations très différentes et la grève est aussi le prétexte à l’expression d’une violence et d’un malaise auquel il n’a jamais été répondu depuis la crise des banlieues.
Dans bon nombre de lycées, on a vu des situations très complexes et tendues. Des lycéens très motivés et d’autres qui le sont moins se trouvent confrontés à des “casseurs”. C’est une situation extrêmement complexe à gérer pour les chefs d’établissements
( qui sont laissés sans consignes claires par le ministère ) et aussi, convenons –en, pour les forces de l’ordre. Si Vendredi, le ministre de l’intérieur, Brice Hortefeux, a envoyé à tous les préfets un télégramme pour éviter toute escalade et “limiter l’usage de la force au strict nécessaire", on peut aussi penser qu’après les provocations et la répression, cela peut passer pour une stratégie du pourrissement. C’est, en tout cas, une évolution dont il faut tenir compte du côté des manifestants.
Il serait vraiment dommage que le mouvement social soit affecté par ces dérives. Et n’oublions pas que cette tension est aussi et surtout le résultat d’un durcissement du discours gouvernemental. Le vrai blocage est là…

Un projet audacieux pour l’École
Le Monde publie sur son site, les grandes lignes de l’avant-projet du PS pour l’École. Ce document est encore un document de travail car il doit être débattu par les instances nationales du PS et voté par les adhérents. En complément de ce texte, Bruno Julliard répond aux internautes dans un “chat” où il précise les principaux points et la stratégie que le PS entend mener sur ce terrain sensible. On trouvera aussi dans le journal, une analyse de ce projet par Maryline Baumard.
Et il est vrai que ce projet mérite qu’on s’y attarde et qu’on lui consacre plusieurs textes. Maryline Baumard écrit à son sujet que c’est
le retour du PS qui ose ” et “prêt à lutter contre les blocages du système” en faisant “bouger les lignes”. Il est organisé autour de trois priorités : l’école primaire et la petite enfance, l’éducation prioritaire et le “rétablissement de la confiance entre la nation et ses enseignants ”. Ces trois priorités passent, selon Bruno Julliard par “des augmentations raisonnables du budget consacré à l’école”. Pour le primaire, on trouve un certain nombre de propositions comme la réorganisation des rythmes scolaires sur cinq jours d’école. B. Jullard précise “nous proposons d’allonger l’année scolaire en diminuant les vacances d’été et en passant la semaine de quatre à cinq jours. Le cinquième jour sera probablement le mercredi, même si nous souhaitons que les projets éducatifs locaux permettent d’organiser ces cinq jours éducatifs. ”.
En ce qui concerne les établissements difficiles, les moyens ne doivent plus être uniformes mais distribués en fonction des besoin des établissements et des projets qu’ils mettent en œuvre. Notons que le texte sera présenté officiellement dans une “convention sur l’égalité réelle” (qui se tiendra samedi 11 décembre) et que dans cette perspective d’égalité, il propose aussi de revenir sur la suppression de la carte scolaire et d’instituer un collège sans redoublement avec des parcours individualisés et des travaux interdisciplinaires. On trouve aussi la proposition d’un compte formation individuel tout au long de la vie.
Enfin, le PS propose une revalorisation du métier enseignant mais cela ne doit pas se faire sans contrepartie. Il s’agit de prendre en compte l’ensemble des tâches qu’ils réalisent et non plus seulement leur nombre d’heures de cours. La possibilité d’enseigner deux disciplines en collège et notamment en sixième est évoquée. Enfin, la nouvelle architecture proposée passe par l’octroi de plus d’autonomie pour les établissements, la dotation horaire devant laisser une marge de manœuvre aux équipes éducatives pour renforcer leur projet.
On le voit, ce projet n’est pas construit sur un consensus mou mais est un programme volontariste qui fait des propositions dont certaines, peuvent déranger certaines habitudes et certitudes. Le projet est déjà le résultat de la consultation d’un certain nombre d’organisations (syndicats, mouvements pédagogiques –dont le CRAP-, associations, …) mais on peut penser qu’il évoluera encore dans le cadre des votes internes et l’élaboration d’un programme de gouvernement. On peut espérer aussi qu’il y aura aussi des discussions avec les autres partis en 2012. Reste à savoir, ce qu’il en restera et s’il ne risque pas d’être vidé de sa substance.

Palmarès des universités
Le premier palmarès des universités françaises pour l’insertion professionnelle des étudiants a été dévoilé par la ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, et fait état de 91,4% des diplômés de master (bac+5) qui décrochent un emploi après trente mois.
Dans un entretien au Figaro Magazine paru samedi, Mme Pécresse estime que beaucoup de « préjugés tombent à la lecture de l’enquête » : les taux sont « presque comparables à ceux des grandes écoles ». Cette enquête est consultable sur www.enseignementsup-recherche.gouv.fr
Trente mois après avoir été diplômés, 91,4% des bac+5 ont trouvé un emploi, mais avec des différences selon les filières : 92,3% en sciences, techniques et santé, 92,2% en droit, économie, gestion, 90,1% en sciences humaines et sociales et 86,9% en lettres, langues et arts.
Les données ont en effet permis de calculer les taux d’étudiants ayant un emploi de cadre au bout de trente mois : 85,9% des diplômés de sciences, techniques et santé mais 57,1% de ceux des filières lettres, langues et arts. L’enquête permet aussi de déterminer que globalement 67,7% des diplômés obtiennent un CDI (contrat à durée indéterminée), 4,7% sont fonctionnaires, 2,9% relèvent d’une profession libérale et indépendante mais que 18,8% sont encore en CDD, deux ans et demi après avoir été diplômés.
Mais ce palmarès est déjà fortement critiqué car le taux de réponses a été relativement faible, semble t-il. Première du classement de Shangaï, l’université Pierre et Marie Curie est absente de ce palmarès . “Nous n’étions pas très partant pour participer à l’enquête demandée par le ministère car nous réalisons déjà des enquêtes d’insertion à 18 mois", raconte Patrick Porcheron vice-président Formations et insertion de l’établissement, au site EducPros.fr. Devant l’insistance du ministère “nous avons donc envoyé ces questionnaires copieux à des étudiants que nous sollicitons déjà largement", poursuit le responsable. Résultat :un très faible taux de réponses. Et il conclut "Quand on voit le mal que se donnent les observatoires universitaires pour recueillir des informations précises et que l’on voit ce qui ressort de l’article du Figaro, cela est très décevant. Ce qui devait être un outil de travail est transformé en entreprise de communication. Au final les conditions et la méthode ne sont pas satisfaisantes : c’est un travail nul et non avenu qui ne mérite d’ailleurs pas qu’on en parle."

Textos
Pour finir sur une note plus futile, arrêtons nous sur un chiffre. Selon une étude américaine rapportée par Rue89.com , un ado états-unien échange près de de 3 339 messages textes (envoyés et reçus) par mois, soit près de 110 par jour. En France, la tendance est la même, mais les chiffres sont plus modestes, notamment parce que les recherches sur le sujet ne prennent en compte que les textos, pas le reste des mini-messages échangés, et surtout ne compte que les envois. Selon le Credoc, le nombre moyen de SMS envoyés était de 360 en France chez les 12-17 ans lors de la dernière étude, en 2009.

Bonne Lecture...


Libération.fr du 18/10/10 (certains articles payants)

Lycées : des violences et des affrontements en marge des blocages
Les blocages de lycées, qui ont repris lundi, ont donné lieu à des violences et des affrontements entre jeunes et forces de l’ordre en Ile-de-France, notamment à Nanterre, et dans plusieurs villes de France.
Lire la suite de l’article

Sortir l’université du déclin
Cinq « refondateurs » posent un diagnostic et avancent des mesures concrètes pour réformer tout le système.
Lire la suite de l’article

Quand Valérie Pécresse donne un scoop au Fig Mag
Vendredi matin un président d’université m’appelle : "vous avez vu, nous avons d’excellents résultats dans l’enquête sur l’insertion de nos étudiants". Problème : je n’ai rien vu du tout. La ministre a donné l’enquête "en exclu" au Fig Mag. Retour sur un (petit) scoop entre amis. Ou comment j’ai dû acheter le Figaro Magazine sans jamais l’avoir voulu.
Lire la suite de l’article

« Au collège, il y a eu la rumeur… »
Une ex-bouc émissaire, une mère et un professeur racontent.
Lire la suite de l’article

Tête de Turc, un cas d’école
Fréquentes au collège, les mises au ban du groupe sont très mal vécues par les élèves. Un colloque se penche sur la question.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 18/10/10

Près de 200 casseurs arrêtés en marge des cortèges lycéens
Les blocages de lycées, qui ont repris lundi, ont donné lieu à des violences et des affrontements entre jeunes et forces de l’ordre dans plusieurs villes de France. Le nombre d’établissements perturbés est en légère baisse par rapport à vendredi.
Lire la suite de l’article

Le mouvement lycéen débordé par les casseurs
À Lyon, à Mulhouse et surtout à Nanterre, en région parisienne, le mouvement lycéen est terni par l’action de casseurs qui s’incrustent et vandalisent tout sur leur passage.
Lire la suite de l’article

En Turquie, le voile islamique fait sa rentrée universitaire
Bien qu’interdit par la loi, le port du foulard est de plus en plus toléré dans les facultés.
Lire la suite de l’article

Les violences s’invitent dans le mouvement lycéen
Voitures retournées et incendiées, affrontements entre certains jeunes et les forces de l’ordre... A Paris et dans certaines villes de province, les violences se multiplient en marge des cortèges de jeunes.
Lire la suite de l’article

Le premier palmarès des universités
Du jamais vu en France : fac par fac, filière par filière, les étudiants peuvent désormais connaître les diplômes qui marchent pour décrocher un job. Le Figaro Magazine publie en exclusivité le palmarès des performances par discipline et par université.
Lire la suite de l’article

Jeunesse trompée
"Ni bambins ni pantins", tel était le slogan de la poignée de lycéens qui avait appelé à manifester, hier, devant l’Hôtel Matignon. Non, leur répliquera-t-on, juste des enfants d’un âge où l’on n’a pas peur du ridicule.
Lire la suite de l’article

L’ado américain échange 3339 textos par mois
Le téléphone portable, chez les ados, ça ne sert pas à téléphoner. Ou si peu... Aux États-Unis, les jeunes de 13 à 17 ans préfèrent de loin s’échanger des SMS. Tous les mois, ils en envoient et en reçoivent en moyenne 3339, selon une étude de Nielsen. Un chiffre en hausse de 8% par rapport à l’an dernier, plus époustouflant encore chez les filles, qui échangent 4050 textos. Avec leurs 1630 SMS, les jeunes adultes (18 à 24 ans) sont largement distancés.
Lire la suite de l’article

Une école à bout de souffle
Alors que le Haut Conseil de l’éducation vient de remettre au chef de l’État son rapport sur le collège unique, le linguiste Alain Bentolila s’interroge sur l’échec du système scolaire.
Lire la suite de l’article

Quand les cours de morale réapparaissent à l’école
Les Français jugent à 46 % « l’apprentissage du vivre-ensemble à l’école » prioritaire pour favoriser le civisme.
Lire la suite de l’article


Le Monde.fr (certains articles payants) du 18/10/10

Insertion professionnelle : l’université de Chambéry rivalise avec les grands campus
La première enquête nationale sur l’insertion professionnelle des diplômés de master en 2007, publiée vendredi 15 octobre par le ministère de l’enseignement supérieur, la distingue parmi quelques autres universités de villes moyennes comme Pau, Toulon ou Rouen. Avec 91,9 % de ses étudiants qui ont trouvé un emploi deux ans et demi après leur master, l’établissement fait mieux que la moyenne nationale établie à 91,4 % et rivalise avec des mastodontes comme Strasbourg ou Montpellier-I. A l’heure de la course aux grands campus, c’est la preuve qu’en région le "small is beautiful" a toujours du sens
Lire la suite de l’article

"Le PS reviendra sur la suppression de la carte scolaire"
Bruno Julliard, secrétaire à l’éducation du parti socialiste
Lire la suite de l’article

Education : le PS propose une rupture dans sa vision de l’école
A l’heure où les lycéens et les étudiants manifestent leur désarroi dans les rues, Le Monde révèle le programme éducation que le Parti socialiste va présenter à ses militants. Intitulé "Education et formation pour l’égalité", le texte va être ensuite proposé à la convention sur l’égalité réelle qui se tiendra samedi 11 décembre.
Lire la suite de l’article

Du jardin d’enfants à la fin d’une carrière : l’école rénovée selon le Parti socialiste (édition abonnés)
A l’heure où les jeunes défilent dans la rue, répétant à longueur de manifestations leur angoisse de l’avenir, le Parti socialiste propose une école rénovée pour 2012. Dans un texte intitulé "Education et formation pour l’égalité", qui devra être discuté par les militants, puis voté, avant d’être intégré à la Convention pour l’égalité réelle du 11 décembre, se dessine le socle du programme éducatif du candidat à la présidentielle de 2012.
Lire la suite de l’article

Un programme qui fait bouger les lignes
Serait-ce le retour du PS qui ose ? D’un Parti socialiste qui propose un programme éducatif plutôt qu’un tract syndical ? A la lecture d’"Education et formation pour l’égalité", on a l’impression d’un PS prêt à lutter contre les blocages du système.
Lire la suite de l’article

Le ministère de l’éducation ne donne pas de consignes
Toujours prompte à exhiber ses règlements ou à en inventer de nouveaux, l’éducation nationale ne dispose d’aucune consigne indiquant aux proviseurs et à leurs équipes la conduite à suivre en cas de blocage de leur lycée. Cela ne signifie pas pour autant que les chefs d’établissement sont abandonnés à leur sort.
Lire la suite de l’article

Lycée assiégé, proviseur affligé
Chaque matin, depuis le mardi 12 octobre, le proviseur Michel Vaudry et son équipe assistent, impuissants, au même cérémonial matinal. Des bataillons de jeunes entassent devant l’entrée principale du lycée Sophie-Germain, dans le Marais, au centre de Paris, des montagnes de poubelles trouvées dans les immeubles avoisinants, afin d’en bloquer l’accès. Logé dans un ancien hôtel particulier, le lycée prend des airs de château assiégé et, depuis l’entrée des lycéens dans la contestation de la réforme des retraites, l’équipe éducative se retrouve barricadée contre son gré.
Lire la suite de l’article

Mobilisation des jeunes : l’Elysée veut tenir jusqu’aux vacances scolaires de la Toussaint
L’exécutif veut tenir. Tenir jusqu’aux vacances de Toussaint, vendredi 22 octobre, alors que les lycéens sont entrés dans la contestation contre la réforme des retraites. Nicolas Sarkozy est particulièrement soucieux des risques de débordements, alors qu’un jeune lycéen a été grièvement blessé par un tir de Flash-Ball jeudi à Montreuil en région parisienne.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 18/10/10

Les jeunes et les vieux, tout aussi pauvres
Dimanche, est organisée la Journée mondiale du refus de la misère. L’occasion pour les associations de s’insurger contre la « banalisation de la stigmatisation des pauvres ».
Lire la suite de l’article

Marceau Pivert, protagoniste jaurésien d’une école laïque au service de l’émancipation sociale
L’Église et l’École, de Marceau Pivert, présentation d’Eddy Khaldi, préface de Léon Blum. Éditions Démopolis, 2010, 198 pages, 20 euros.
Lire la suite de l’article

Entrée des routiers, renfort des cheminots, et lycéens mobilisés
Paris commence à puiser dans ses stocks de réserve de carburants. Plus d’un millier de stations-service est désormais en rupture de stock, selon l’Union des importateurs indépendants pétroliers (UIP), qui représente la grande distribution, soit 60% des ventes en France.
Lire la suite de l’article


Le Parisien (certains articles payants) du 18/10/10

Un palmarès des universités les plus efficaces pour l’emploi
Le premier palmarès des universités françaises pour l’insertion professionnelle des étudiants a été dévoilé par la ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Pécresse. Il fait état de 91,4% des diplômés de master (bac+5) qui décrochent un emploi après trente mois.
Lire la suite de l’article

Aussi bien que les grandes écoles pour trouver un job
Les titulaires d’un master (bac + 5) à l’université sont 91,4 % à décrocher un emploi trente mois après l’obtention de leur diplôme. C’est ce qu’a dévoilé hier Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur, dans un entretien au « Figaro Magazine ». Cette enquête démontre, selon la ministre, que les universités font aussi bien que les grandes écoles en la matière.
Lire la suite de l’article

Manifestations : des milliers de lycéens dans les rues, 264 « casseurs » interpellés
Le film de la journée. Vendredi, les lycéens ont poursuivi leurs actions de blocage et leurs manifestations un peu partout en France. Comme jeudi, des incidents sont à signaler, au sein ou en marge des défilés, et des blessés sont à déplorer dans les rangs des manifestants comme dans ceux des policiers.
Lire la suite de l’article


France Soir du 18/10/10

Des lycéens manifestent sur les Champs-Elysées
Quelques lycéens ont bloqué les Champs-Elysées lundi en début d’après-midi.
Lire la suite de l’article

Universités - À bac+5, il faut plus de 2 ans pour décrocher un emploi
Le premier palmarès des universités pour l’insertion professionnelle a été dévoilé par la ministre de l’Enseignement supérieur. Selon Valérie Pécresse, les résultats des facs françaises sont « presque comparables » à ceux des grandes écoles.
Lire la suite de l’article


La Croix du 18/10/10

Luc Chatel : « On pourrait envisager des masters enseignants en alternance »
De nombreux professeurs ont fait cette année leur rentrée sans formation pratique. Luc Chatel promet pour novembre un premier bilan de la réforme
Lire la suite de l’article


Les échos (certains articles payants) du 18/10/10

Aux portes de Paris, "scènes de guérilla urbaine"
Voitures en flammes, abribus détruits, tirs de balles en caoutchouc et nappes de gaz lacrymogènes : à Nanterre, la mobilisation contre la réforme des retraites au lycée Joliot-Curie, souvent en pointe dans les mouvements sociaux, a viré lundi à l’affrontement entre jeunes et policiers.
Lire la suite de l’article

261 lycées perturbés à des degrés divers, selon le ministère de l’Education
Deux cent soixante et un lycées étaient "perturbés à des degrés divers" lundi à 09h00, soit 6 % des 4.302 lycées de France, a affirmé le ministère de l’Education nationale à l’AFP.
Lire la suite de l’article

Berlin veut reconnaître rapidement les diplômes de 300.000 immigrés
La ministre allemande de l’Education Annette Schavan a annoncé lundi dans le Financial Times Deutschland vouloir légiférer rapidement pour reconnaître les diplômes étrangers, ce qui permettrait l’emploi de 300.000 immigrés qualifiés, sur fond de débat violent sur l’intégration.

Lire la suite de l’article


20 minutes du 18/10/10

Retraites : Des manifestations lycéennes dégénèrent ce lundi
Les incidents les plus graves se sont produits à Nanterre...
Lire la suite de l’article


Rue89 du 18/10/10

Manif des retraites : la violente équipée de casseurs dans Paris
La scène commence samedi vers 18 heures, place de la Nation à Paris. Chaque cortège qui arrive sur la place annonce sa dissolution, signifiant le terme de la manifestation contre la réforme des retraites. C’est le moment que choisit un groupe d’environ 200 personnes pour se former sous une banderole…
Lire la suite de l’article

Ados et mobile : 3 399 messages texte par mois, vraiment ?
Un total de 3 339 messages textes envoyés et reçus par mois, soit près de 110 par jour. Et ce n’est qu’une moyenne, chez l’ado américain. Les nôtres seraient moins frénétiques du pouce. Mais la tendance va vers l’explosion des échanges de SMS, et cela touche toutes les générations.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 18/10/10

Des manifestations lycéennes tournent à l’affrontement
Les blocages de lycées, qui ont repris lundi, ont parfois donné lieu à des violences et des affrontements entre jeunes et forces de l’ordre en Ile-de-France, notamment à Nanterre, et dans plusieurs villes de France. Difficile à dire si ces affrontements sont le fait de lycéens ou de casseurs qui viennent parasiter les manifestations.
Lire la suite de l’article

Les lycéens de nouveau dans la rue
Les lycéens sont redescendus dans la rue ce lundi matin. Dans tout le pays, ce sont entre 261 (selon le ministère) et 650 (selon l’UNL, premier syndicat lycéen) lycées perturbés ce jour.
Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 18/10/10

Lycéens : Contestation et interpellations
Manifestations spontanées, sit-in devant la Mairie de Paris, les Champs-Elysées bloqués quelques minutes : les lycéens sont partout et sont bien décidés à jouer à fond leur rôle de trublions dans la contestation contre les retraites. Problème, des casseurs ont provoqué des incidents dans leur sillage. Récit d’une journée mouvementée.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 18/10/10

Lycées : blocages, incidents et interpellations se multiplient
Alors que de nombreux lycées sont perturbés, des incidents, tournant parfois à l’affrontement entre jeunes et forces de l’ordre, sont signalés dans plusieurs villes. Le ministère de l’Intérieur annonce 196 interpellations à la mi-journée.
Lire la suite de l’article

Etudiants : "Il n’y a aucune raison que le mouvement s’arrête"
Une assemblée générale des étudiants de Rennes 2 a voté un blocage à effet immédiat de l’université jusque vendredi. "Nous devons faire une démonstration de force à ce pouvoir qui n’entend rien" appelle le président de l’Unef.
Lire la suite de l’article

Retraites : syndicats de salariés et de jeunes se réunissent
Rendez-vous est pris à 18h au siège de la CGT entre les huit syndicats de salariés et les syndicats étudiants et lycéens pour exprimer "une convergence d’intérêts".
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 18/10/10

Manifs lycéennes : 196 "casseurs" interpellés
Plusieurs incidents ont éclaté en marge des manifestations contre la réforme des retraites.
Lire la suite de l’article


Le Café Pédagogique du 18/10/10

Retraites : Tension maximale entre deux rendez-vous
Après la manifestation de samedi 16 et avant celle du mardi 19, la journée du 18 est celle des démonstrations.
Lire la suite de l’article

PRE : Plus qu’une histoire d’argent, celle du ciblage…
Développés par les collectivités locales, les programmes de réussite éducative (PRE) visent les jeunes en difficultés auxquels ils proposent des actions dans différents domaines : accompagnement à la scolarité, aide à la parentalité, santé, soutien socio-culturel. Rarement évalués ces programmes font l’objet d’une étude de Bruno Suchaut et Marielle Lambert qui éclaire les conditions de la réussite.
Lire la suite de l’article


Médiapart (accès payant) du 18/10/10

La garde à vue traumatisante de six lycéens de Fontainebleau
« Les jeunes gens de 15 à 16 ans ont été placés en garde à vue dans des conditions indécentes, menacés et humiliés par la police, leurs familles ne veulent pas laisser passer cette injustice et les pratiques dégradantes que leurs enfants ont subies »
Lire la suite de l’article

Après les profs, l’éducation nationale supprime des milliers d’emplois aidés
En plus des 16.000 suppressions de postes d’enseignants en cette rentrée 2010, les inspecteurs d’académie suppriment des milliers de contrats aidés dans les établissements scolaires. Provoquant des incidents dans un collège des quartiers nord de Marseille, où les 500 élèves se sont retrouvés sans surveillant la semaine dernière.
Lire la suite de l’article


Slate.fr du 18/10/10

La jeunesse au centre du rapport Attali
Retrouvez l’intégralité du rapport, commenté par l’un des membres de la commission Attali.
Lire la suite de l’article


ÉducPros du 18/10/10

Classement des universités : pourquoi la première université de France n’y figure pas
Première du palmarès de Shanghaï, l’UPMC (université Pierre et Marie Curie) est étrangement absente de la première enquête nationale d’insertion professionnelle des diplômés de master, publiée par le ministère de l’Enseignement supérieur le 15 octobre 2010. Une enquête qui permet d’établir un classement général des universités en fonction de ce critère. Résultat : Paris 11, Lyon 1, Paris 13, Rennes 1 et Le Mans tiennent la tête du palmarès. En queue de peloton, La Réunion, Perpignan, Toulouse 2, Aix-Marseille 1 et Montpellier 3. L’UPMC fait partie des 12 établissements (sur 83) qui n’y figurent pas. D’autant plus surprenant que l’établissement réalise depuis des années ses enquêtes d’insertion des étudiants. Explication.
Lire la suite de l’article

Mouvement lycéen : "Comment j’ai été instrumentalisé par Julien Dray", le billet d’Emmanuel Davidenkoff
"C’était il y a 20 ans jour pour jour : un vaste mouvement lycéen embrasait l’hexagone. Dans l’ombre, un député PS tirait les ficelles : Julien Dray." Comment ? Emmanuel Davidenkoff, directeur de la rédaction de L’Etudiant, dévoile le récit de Nasser Ramdane-Ferradj, aujourd’hui maire adjoint PS de Noisy-le-Sec. Agé de 18 ans à l’époque, il avait été propulsé à la tête du mouvement en tant que vice président de la FIDL (Fédération indépendante et démocratique lycéenne).
Lire la suite de l’article


VousNousIls du 18/10/10

Formation des enseignants : Chatel envisage des "masters en alternance"
Le ministre de l’Education nationale Luc Chatel a déclaré, dans un entretien à La Croix à paraître mardi, qu’il envisageait la créa­tion de "masters enseignants en alter­nance", alors que la réforme de la formation a supprimé l’année en alternance des professeurs stagiaires.
Lire la suite de l’article

Nord : le directeur d’un lycée privé agressé en marge d’une manifestation
Le directeur d’un lycée professionnel d’Hazebrouck (Nord) a été agressé lundi alors qu’il tentait de s’interposer face à des jeunes gens qui s’étaient introduits dans son établissement, a-t-on appris de sources policières.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre…
Lisez et achetez des journaux !