Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 16 octobre 2006


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 16 octobre 2006

« Je comprends que Gilles de Robien ait eu envie de conforter une partie de l’opinion en rédigeant une circulaire sur les méthodes d’apprentissage de la lecture. Outre que cette querelle est déjà tranchée depuis longtemps, c’est, selon moi, contraire à la liberté pédagogique. Cela symbolise jusqu’à la caricature notre système éducatif centralisé, hiérarchisé, où le ministre décide dans le détail de ce qui doit se passer dans chaque salle de classe ! [...] Il n’est pas anormal qu’un enseignant puisse adapter les méthodes en fonction des élèves qu’il a en face de lui.  ».

Qui est ce dangereux agitateur manquant de “loyauté” envers le Ministre ? Attention , on en a sanctionné pour moins que ça... !
Eh bien, en fait il s’agit du prédécesseur de Gilles de Robien, François Fillon, dans un entretien à Libération en février dernier et ressorti fort à propos dans l’édition de samedi 14 octobre qui titre : “ Mauvaise grille de lecture pour Robien”. L’éditorial du directeur de la rédaction intitulé Croisade est encore plus virulent et tout à fait juste. On aimerait pouvoir le citer en entier mais on retiendra ce passage : “Cette volonté normalisatrice qui vise en fait à discréditer l’innovation pédagogique, voire la pédagogie tout court, est déjà en soi inquiétante. En prenant le tour d’une chasse aux sorcières, elle devient grave. Que le ministre compare un pédagogue critiquant sa vision à un moniteur d’auto-école qui se transformerait en chauffard est un signe de perte de sang-froid. Si les lycées ont longtemps ressemblé à des casernes, ce n’est pas une raison suffisante pour que Gilles de Robien, transformé en surveillant général d’une autre époque, en oublie le b.a.-ba de l’école démocratique
Les autres articles sont tout aussi intéressants et en particulier l’analyse de Paul Quinio qui se demande si “Robien ne s’est pas trompé de maison en acceptant le poste de ministre de l’Éducation Nationale. Les enseignants ne se gèrent pas comme des militaires. « La matière grise d’un côté, qu’il s’agit de transmettre, la pâte humaine que sont les élèves de l’autre ne supportent pas longtemps l’épreuve de la vérité indiscutable ».
Alors que le quotidien subit une grave crise et est menacé de ne plus être imprimé , cela nous convainc, s’il en était besoin, de l’importance d’un tel journal dans une presse pluraliste et dans le débat démocratique.
Signalons aussi que les Cahiers Pédagogiques, sur ce même sujet, donnent la parole à trois chercheurs (A. Bentolila, J-E. Gombert et L. Sprenger-Charolles) qui prennent leurs distances avec les discours simplificateurs et inutilement polémiques du ministre

Un « sérieux » risque d’embrasement en banlieue (20 minutes)
Les Tarterêts, les Mureaux et maintenant Epinay-sur-Seine. Tout cela à l’approche du premier anniversaire des émeutes de l’automne dernier. De quoi nourrir des craintes sur un éventuel redémarrage des violences urbaines. Des craintes mises en avant par vos journaux aujourd’hui

Bonne Lecture...


Libération du 16/10/06

Mauvaise grille de lecture pour Robien
Dans son combat pour réhabiliter la méthode syllabique, le ministre fait preuve d’un caporalisme sans précédent. Et fâche les enseignants.
Lire la suite de l’article

Editorial : Croisade
Gilles de Robien mène un bien mauvais combat. En ranimant un débat dépassé depuis des décennies autour de l’apprentissage de la lecture et en décidant de sanctionner ceux qui contestent ses directives simplistes, le ministre prend beaucoup de risques. D’abord, il remet en cause un fondement de l’école laïque qui s’appelle la liberté pédagogique et qui donne à chaque enseignant une marge de manoeuvre par rapport aux programmes pourvu que ceux-ci soient respectés. Ensuite, il introduit dans les classes un climat de suspicion et de flicage, sinon de délation
Lire la suite de l’article

Quand Fillon privilégiait le résultat à la méthode
Dans un entretien à Libération, le 13 février, François Fillon, le prédécesseur de Gilles de Robien au ministère de l’Education, s’était exprimé sur les méthodes de lecture et sur la liberté pédagogique. Extrait.
Lire la suite de l’article

« Une politique ne s’impose pas à coups de règles »
Jack Lang, ex-ministre PS de l’Education, dénonce une logique autoritaire de droite.
Lire la suite de l’article

Un ministre trop vieille école
Parfois, Gilles de Robien, seul ministre UDF du gouvernement, s’interroge sur la pertinence de son appartenance à la formation présidée par François Bayrou. Il devrait plutôt se demander s’il ne s’est pas trompé de maison en acceptant le poste de ministre de l’Education nationale. Ses excès d’autoritarisme pour imposer ses vues sur la meilleure manière d’apprendre à lire aux écoliers sont tout simplement stupéfiants.[...] Que seraient devenus tous les défricheurs pédagogiques, tous les empêcheurs d’enseigner en rond, sans un minimum de rébellion et de remise en cause des instructions officielles ? Robien ne s’est pas seulement trompé de maison. Il se trompe d’époque. Il y a belle lurette que la nécessité de miser sur l’expérimentation est devenue un acquis. Y compris à droite.
Lire la suite de l’article

Les enseignants contre la « délation »
L’association SOS éducation a appelé vendredi, dans des encarts publicitaires parus dans trois quotidiens régionaux, à dénoncer les manuels scolaires pratiquant la méthode semi-globale de lecture, suscitant l’indignation des syndicats qui dénoncent une forme de « délation ».« Si votre enfant est en CP, il a plus de neuf chances sur dix d’apprendre à lire avec la méthode semi-globale. Pour réagir, vérifiez le nom du manuel et appelez vite SOS Education », annonce l’encart.
Lire la suite de l’article

A savoir
L’arrêté du 24 mars 2006, Roland Goigoux, Pierre Frackowiak, les méthodes
Lire la suite de l’article

Les doléances en route vers le parlement
Education, emploi, police, citoyenneté... Un collectif recueille depuis dix mois les critiques et propositions d’habitants de 120 communes.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 16/10/06

’’Anorexie scolaire’’ et profs désabusés à Lille
Dans un rapport sur l’académie de Lille, l’inspection générale décrit sans ménagement le pessimisme ambiant.
Lire la suite de l’article

Étudiants étrangers : comment Paris fait le tri
Les consulats n’accordent plus de visas sans l’avis du Centre pour les études en France qui étudie les candidatures de près.
Lire la suite de l’article

À Tunis, le consulat passe au crible les postulants aux études en France
Les fonctionnaires doivent distinguer les vrais projets des intentions frauduleuses.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 14/10/06 (un jour de retard)

Suzylène, sans papiers, enlevée à sa mère
Une jeune fille de dix-huit ans, scolarisée dans un lycée des Hauts-de-Seine, a, semble-t-il, été expulsée du territoire par avion militaire.
Lire la suite de l’article

« Les révoltes pourraient se renouveler »
Par Samir Hocine, vingt-sept ans (Saint-Denis)
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 16/10/06 ( payant)

18 000 enfants handicapés non scolarisés
LE PETIT Marius, l’année dernière, c’était la star de la cour de récré. Il avait une amoureuse et plein de copains. Mais, depuis quelque temps, cet autiste de 5 ans s’isole, régresse et ses maîtresses s’arrachent les cheveux. Ce petit blondinet,...
Lire la suite de l’article

Marine, privée de son aide d’écriture
ELLE a la meilleure moyenne en dissertation de sa classe, mais elle a besoin de quelqu’un pour la lui écrire. Agée de 14 ans, Marine souffre d’une maladie qui lui interdit tout effort prolongé des jambes et des bras. Handicapée moteur, elle suit...
Lire la suite de l’article

Universités : les images qui font vraiment honte
Les présidents d’université, qui viennent d’interpeller les candidats à l’élection présidentielle, s’alarment de l’état de délabrement des locaux : la rénovation est une urgence pour un tiers des facs.
Lire la suite de l’article

« Les étudiants se bousculent pour venir »
Pourquoi la vétusté des universités est-elle plus marquée à Paris ? Maurice Quenet. Parce que dans le plan de rattrapage U 2000, des efforts considérables ont été réalisés en province, en périphérie de la capitale, mais pas dans Paris centre.
Lire la suite de l’article

« J’ai rarement vu pire »
Par rapport aux universités étrangères, dans quel état se trouvent nos facs ? Guy Burgel. J’ai beaucoup voyagé, j’ai rarement vu pire. L’université française est l’une des plus pauvres que je connaisse.
Lire la suite de l’article


La Croix du 16/10/06

Rien vu...


20 minutes du 16/10/06

Après Epinay, les policiers dénoncent une "nette recrudescence" des violences
Les policiers font état d’une nette recrudescence de la violence dans les banlieues à leur égard, depuis les émeutes de l’automne 2005, après une nouvelle agression de trois des leurs à Epinay-sur-Seine (Seine-saint-Denis) vendredi soir, un véritable "guet-apens" selon eux.
Lire la suite de l’article

Un « sérieux » risque d’embrasement en banlieue
Les Tarterêts, les Mureaux et maintenant Epinay-sur-Seine (lire ci-dessous). Trois agressions contre des policiers en moins d’un mois en banlieue parisienne. Et cela à l’approche du premier anniversaire des émeutes de l’automne dernier. De quoi nourrir des craintes sur un éventuel redémarrage des violences urbaines. Des craintes de plus en plus relayées par des acteurs sur le terrain.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 16/10/06

Le professeur fait ses dictées sur Internet
En un an, plus de 5 000 personnes se sont connectées sur le site de l’enseignant de français d’Alençon
Lire la suite de l’article

De plus en plus de violence contre les policiers
Nouvelles agressions ce week-end en région parisienne. Inquiets, les syndicats de police craignent de revivre les émeutes de l’automne dernier.
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 17/10/06

En Corse, "l’enfant est roi" et "il fait chaud en juin"

Des cancres confortés dans leur indolence par des parents démissionnaires et encadrés par des professeurs incapables. Ce sont, en substance, les conclusions d’un rapport de l’inspection générale de l’éducation nationale remis au ministre de l’éducation nationale en juillet. Rédigées dans l’inévitable jargon administrativo-pédagogique de circonstance, les 132 pages du document hésitent entre la dénonciation de réels problèmes - enclavement, difficultés liées au transport - et une vision caricaturale de la Corse, une île où parce qu’"il fait chaud en juin", l’absentéisme de "l’enfant roi" administre rien moins que la preuve d’un "processus de déculpabilisation collective
Lire la suite de l’article

La scolarisation des enfants handicapés pâtit du peu de moyens
Le collectif pour la refondation de la politique du handicap, qui regroupe 38 organisations, a dénoncé, vendredi 13 octobre, lors d’une conférence de presse, "les failles" de la rentrée 2006 en ce qui concerne la scolarisation des jeunes handicapés. Selon les témoignages recueillis par l’Association pour adultes et jeunes handicapés (Apajh) du 6 au 30 septembre, les principales difficultés rencontrées par les familles sont le manque d’auxiliaires de vie scolaire.
Lire la suite de l’article

Policiers - jeunes : le cercle infernal
Une Peugeot 307 grise aux amortisseurs et au pot d’échappement fatigués tourne au ralenti dans la cité des Tarterêts, à Corbeil-Essonnes (Essonne). A l’intérieur, trois policiers de la brigade anticriminalité (BAC) scrutent les halls d’entrée des immeubles, observent les passants, surveillent les voitures. Un des fonctionnaires est armé d’un flash-ball qu’il pointe vers l’extérieur en permanence pour prévenir d’éventuels jets de pierres. Ils contrôlent et fouillent quelques jeunes qui traînent dans le quartier en cette fin d’après-midi.
Lire la suite de l’article

Le débat sur le voile islamique est relancé par la suspension d’une enseignante outre-Manche
Le débat sur le port du voile islamique dans les lieux publics, lancé en Grande-Bretagne par Jack Straw, ministre des relations avec le parlement et ancien ministre des affaires étrangères, a monté d’un cran. Plusieurs ministres, députés et intellectuels l’ont alimenté à l’occasion de la découverte d’une nouvelle affaire qui met en scène une jeune institutrice musulmane.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs permanent du 16/10/06

Rien vu...


L’Express Quotidien du 16/10/06

Rien vu...


Une sélection dans les dépêches du 16/10/06

Dix mois de prison ferme pour l’agresseur d’un enseignant en Essonne
Un jeune homme de 20 ans, a été condamné vendredi soir par le tribunal correctionnel d’Evry à dix mois de prison ferme pour avoir agressé un enseignant du lycée Pierre Mendès-France, à Ris-Orangis (Essonne), a-t-on appris dimanche auprès de l’enseignant.
Lire la suite de l’article

Guyane : une employée de maternelle poursuivie pour violences envers enfants
Une Guyanaise de 51 ans, employée d’une école maternelle de Cayenne, a été déférée au parquet, soupçonnée de violences envers des enfants de 3 ans, a-t-on appris auprès du procureur de la République de Cayenne Claire Lanet.
Lire la suite de l’article

Le PAM lance la version française de "Food Force", jeu vidéo "humanitaire"
Le Programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM) lance dimanche à Paris, à l’occasion de sa journée d’action "Ensemble contre la faim", la version française de Food Force, un jeu destiné aux enfants, qu’il présente comme "le premier jeu vidéo humanitaire".
Lire la suite de l’article

Lecture : affiches syndicales contre le décalage oral/écrit de Robien
Le principal syndicat des écoles primaires, le SNUipp-FSU, a annoncé lundi dans un communiqué le lancement d’une campagne d’affichage pour protester contre "les propos caricaturaux du ministre de l’Education sur la lecture", en décalage avec les textes réglementaires.
L’affiche qui sera adressée à partir de mercredi à toutes les écoles primaires par le biais de la revue de ce syndicat, se compose d’une photographie figurant une boule de cristal entourée de deux mains devant laquelle est déposé un écriteau.
"Grand ministre inspiré cherche par la magie à imposer aux enseignants UNE SEULE METHODE. Oubliez expérience, recherche et diversité ! Pas d’inquiétude pour les enfants ! Il suffit d’obéir ! Consultations (sans garantie de résultat) au 110 rue de Grenelle. Promesses GRATUITES !", assure cet écriteau.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !