Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 14 novembre 2016


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 14 novembre 2016

Pédagogie — Décrochage — Recrutement — Divers — Ailleurs


Petite reprise après ce week-end. Il sera question de pédagogie et du décrochage scolaire, mais également de recrutement des enseignants. Un peu de divers et d’ailleurs pour clôturer cette revue.


Pédagogie

Un témoignage pour commencer : Réussir autrement au lycée "Freinet" à La Ciotat. “Le lycée Auguste-et-Louis-Lumière à La Ciotat comprend trois classes Freinet, qui reprennent les principes de cette pédagogie : partir de la volonté et des besoins des élèves. L’enseignement ne suit pas un enchaînement chronologique du programme mais les capacités de l’élève. [...] beaucoup d’élèves qui suivent cette démarche sont des élèves "dys" [...] De fait, la démarche Freinet n’est pas non plus adaptée à tout le monde : "Un élève qui a besoin d’être cadré ou qui n’a pas du tout envie de travailler, ne peut pas s’épanouir dans ce système, car cette pédagogie demande de la part du jeune d’être particulièrement actif."

La réussite des élèves, une question d’architecture ?Lorsque l’on regarde des estampes du Moyen- ge consacrées à l’école, une chose est frappante : en 800 ans, on a juste ajouté une table et des chaises à l’école ! Et depuis Doisneau, rien n’a véritablement changé et l’on peut faire le même cliché aujourd’hui. Je laisse aux sociologues le soin de penser cette bizarrerie.” Un article de Crémieu-Alcan, professeur en collège, sur Educavox.

Un nouveau site à suivre : "Va Comprendre !" avec cette présentation : "Pourquoi y a-t-il la guerre en Syrie ? Est-il vrai que des armes chimiques sont utilisées ? Que veut Bachar Al-Assad ? D’où vient Daech ? [...] Massivement présents dans les débats publics organisés par diverses associations, les jeunes veulent savoir et comprendre
« Va comprendre ! » se veut leur rubrique. Ses animateurs et animatrices, journalistes et chercheur-e-s associés à Orient XXI,spécialistes du Proche-Orient, entendent substituer au zapping de l’information la connaissance des faits et l’analyse des processus en cours, la mise en perspective des faits, la compréhension de l’histoire, des stratégies et des intérêts des acteurs. Notre ambition ? Tenter de répondre aux interrogations par de courts articles, facilement accessibles et lisibles, mais pour autant documentés et n’évacuant jamais la complexité des situations
."

N. Vallaud-Belkacem "illuminée" par les SES. “Ancienne élève de la série ES, N Vallaud-Belkacem témoigne de sa rencontre avec cette discipline sur le site spécial ouvert par l’Apses pour fêter les 50 ans des sciences économiques et sociales.”

Prof de latin, « j’aurais plus facilement accepté que la ministre supprime l’enseignement des langues anciennes ». “Je suis très attaché au contenu pédagogique et didactique de cette réforme. Je trouve cependant que sur le plan structurel, cette réforme n’est pas toujours bien pensée. Notamment pour les langues anciennes.”

Dans Vousnousils, Classe inversée et ludification en musique : « une classe vivante, moins passive ». “La classe inversée de R. Massé, prof de musique, lui permet de rendre cet art plus ludique : ses tâches complexes apportent du concret et de la motivation.
Professeur d’éducation musicale au collège Jean Monnet de Lalinde (Dordogne), Rémi Massé s’est lancé dans la classe inversée en 2012. “Je voulais, essentiellement, que les élèves prennent du plaisir à travailler dans mon cours”, explique-t-il. “J’ai connu la musique au collège avec les flûtes à bec, des fiches à rédiger, beaucoup d’écrit… C’était insupportable !”, ajoute l’enseignant
.”


Décrochage

Le décrochage scolaire en baisse de 20 % depuis 2012 par Aurélie Collas dans Le Monde. “En 2015, 107 000 jeunes ont quitté le système scolaire sans diplôme ni qualification. Ils étaient entre 135 000 et 140 000 en 2012. Pour 2016, la ministre de l’éducation avance le chiffre, provisoire, de 98 000 décrocheurs.”

Pour Le Point, Éducation nationale : moins de 100 000 décrocheurs scolaires en 2016. “L’objectif du quinquennat de François Hollande était de passer de 140 000 à 70 000 jeunes sortis du système scolaire sans qualification.”

Le constat du Café pédagogique : Décrochage : Un demi succès du quinquennat. “N. Vallaud-Belkacem ouvre le 14 novembre un Séminaire national sur le décrochage. Pourquoi parler d’un demi succès ? A moins d’une très grosse surprise la ministre devrait annoncer une réduction du nombre de décrocheurs en 2016, mais en dessous de la promesse présidentielle d’une baisse de moitié. Malgré cela, passé de 140 000 à environ 110 000, le nombre de jeunes sortis sans qualification du système a sensiblement baissé durant le quinquennat, à la différence du quinquennat précédent. Si de nombreux acteurs sont intervenus dans ce dossier, l’Education nationale a fait aussi sa part avec des dispositifs audacieux comme la prime aux décrocheurs ou le droit au retour en formation.”

Le Café pédagogique se demande “Qui sont les décrocheurs et que peut y faire l’Ecole ? Deux nouvelles études publiées par la revue Education & formations (n°90 avril 2016) interrogent l’Ecole sur sa participation au décrochage des élèves. Que le "marre de l’école" soit un facteur dominant du décrochage, on le savait depuis une étude de Pierre Yves Bernard et Christophe Michaut, réalisée en 2013. Une nouvelle recherche réalisée par eux dans l’académie de Créteil ne change pas la donne. Mais elle montre que le fichier de décrocheurs utilisé par l’Education nationale est loin de toucher à la réalité. Joël Zaffran et Juliette Vollet se sont attaqués à "l’accrochage" des jeunes. Et eux aussi mettent en avant les changements opérés dans la forme scolaire. Si les facteurs familiaux, sociaux ou économiques ont leur part dans le décrochage, c’est quand même toujours l’Ecole qui domine cette problématique.”


Recrutement

Le Parisien propose un dossier. Enseignants : pourquoi l’école recrute au rabais. “Au risque de marteler une évidence, « ce sont les enseignants qui font la qualité de l’enseignement, rappelle la présidente du Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco), Nathalie Mons. La question n’est pas tant de savoir si les professeurs sont bons, mais plutôt de savoir si le système leur permet de s’adapter aux défis d’aujourd’hui ». Et la réponse, clairement, est non.”

Le métier d’enseignant ne fait plus rêver. “Le niveau des candidats est en baisse, notamment dans les académies les moins attractives qui ont de plus en plus de mal à recruter. Une boutade circule parmi les parents d’élèves à la sortie des cours de récré de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) : « Les plus anciens dans l’école ne sont pas les enseignants... mais les CM 2. » La vanne est aussi une vérité : les académies de banlieue parisienne, dont les classes connaissent les difficultés les plus importantes, cumulent également les handicaps en salle des maîtres.”

Recrutement des enseignants : « La crise est localisée en Ile-de-France » interview de Pierre Périer, professeur en sciences de l’éducation à l’université Rennes-II


Divers

Le ministère en mode start-up. “Il y a deux jours, Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon ont remis les prix Pepite 2016, du nom des Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat, tandis qu’il y a un mois a été mise en ligne une plateforme nationale dédiée aux étudiants-entrepreneurs pour faciliter leurs démarches administratives et les mettre en relation avec l’écosystème local.
Au-delà de l’outil, c’est la manière dont il a été conçu et mis en œuvre qui doit être soulignée. En effet, une fois n’est pas coutume, le ministère a laissé tomber les habitudes administratives pour lancer une « start-up d’Etat ». Développé par le SGMAP (secrétariat général pour la modernisation de l’action publique), ce dispositif se définit comme « un cocktail inédit mêlant les pratiques des logiciels libres, l’approche agile et l’expérimentation continue sur le terrain, le tout appliqué à une mission de service public »
.”

Et dans un silence assourdissant, Les conseillers d’orientation en grève contre les fermetures. "« On est les derniers services publics d’orientation, et on nous supprime nos moyens, dans un département où l’on cumule les facteurs d’échec scolaire… » Hier, les membres du personnel des centres d’information et d’orientation (CIO) de Privas, Aubenas, Annonay et Tournon, mais aussi leurs collègues drômois étaient réunis à Privas pour manifester leur mécontentement.”


Ailleurs

Mountain View teacher suspended for comparing Trump to Hitler. "A Mountain View High School history teacher is on paid leave after comparing Donald Trump to Adolf Hitler, in an effort to show students that the 2016 election is a reflection of the past."

Agence Science-Presse, du 12 novembre 2016, s’interrogeait : Un ministre de l’éducation créationniste aux États-Unis ? "(Agence Science-Presse) La future équipe Trump commence à prendre forme. Parmi les noms lancés depuis deux jours, un certain Ben Carson, qui est un des deux candidats pressentis au poste de ministre de l’Éducation (Education Secretary). Or, Carson est... créationniste.

Bernard Desclaux sur une récolte de Géraldine Duboz.


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Former les futurs citoyens

N° 530 Dossier coordonné par Laurent Fillion et Pascal Thomas
juin 2016
Mise en place du nouveau socle commun, de l’enseignement moral et civique : l’éducation à la citoyenneté, thème souvent abordé par les Cahiers pédagogiques, revient au cœur des préoccupations. De quelle éducation à la citoyenneté parle-t-on ? Comment ne plus la confondre avec une éducation au civisme et à la civilité ?

N° 532 - Justice et injustices à l’école

Dossier coordonné par Marie-Christine Chycki et Émilie Pradel
L’école est traversée par tous les débats qui agitent la société. La question de la justice y est particulièrement vive et le sentiment d’injustice très prégnant chez tous les acteurs aux prises avec l’institution. Entre la subjectivité du sentiment et les conditions objectives des injustices vécues à l’école, quelles réponses pouvons-nous apporter