Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 14 mars 2016


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 14 mars 2016

Chiffres et objectifs — Numérique — Enseignement supérieur — Chronique du Go — Ailleurs


Les affaires éducatives reprennent vraiment très doucement. Quelques chiffres et des objectifs, beaucoup de déclarations sur le numérique, et quelques info sur l’enseignement supérieur. Des nouvelles de la bataille du Go et quelques infos venues d’ailleurs pour clôturer cette revue.


Chiffres et objectifs

L’enseignement catholique se dévoile en chiffres A la rentrée 2015. “L’enseignement catholique vient de dévoiler ses derniers chiffres avec, en référence, la rentrée 2015. On comptait alors 2 069 000 élèves. 858 672 élèves sont scolarisés dans le 1er degré et 1 162 546 élèves le sont dans le second degré et le post-bac.”

Les enjeux de l’enseignement professionnel en France. “Alors qu’un lycéen sur trois est aujourd’hui scolarisé dans l’enseignement professionnel et qu’environ 30 % des bacs délivrés sont des bacs professionnels, cette voie de formation est la plus mal connue du système scolaire français. Un détour par son histoire nous permettra de comprendre en quoi la volonté du tout-apprentissage s’avère dangereuse, danger renforcé par la réforme actuelle du collège.”

Apprentissage de la citoyenneté : qu’en disent les citoyens français ? Par Jean-Pierre VERAN. “Comment les français voient-ils de l’éducation à la citoyenneté ? D’une enquête réalisée en octobre 2015, ressortent la méconnaissance par les jeunes de la citoyenneté, l’importance de l’école comme lieu d’apprentissage pour les jeunes, la sous estimation des enjeux de l’éducation aux médias et aux réseaux sociaux, l’importance des cours et des pratiques actives, la méconnaissance du CVL.”

Dossier de veille de l’IFÉ : Développer l’esprit critique par l’argumentation : de l’élève au citoyen, n°108, février 2016 Auteur(s) : Marie Gaussel

En Indre-et-Loire A Savigné-sur-Lathan les notes n’ont plus la cote. “« L’intérêt du système, c’est qu’il permet de détecter plus rapidement et plus précisément les faiblesses de chaque élève. La note apporte moins de visibilité », commente Dominique Aimable. « Avec ce type d’évaluation, il n’y a plus de fatalité. On n’est plus dans la sanction. Les élèves comprennent qu’ils peuvent se corriger et passer au niveau supérieur », ajoute Philippa Labrosse, professeur d’anglais.
Bien plus que les notes, la grille d’évaluation constitue également un outil pédagogique plus explicite à destination des familles. « Bien sûr, cela nécessite des explications mais les parents peuvent y trouver des indications précieuses pour mieux accompagner leurs enfants » souligne le principal du collège de Savigny qui souhaite faire de ce nouveau système d’évaluation un véritable outil de « remédiation » scolaire
.”


Numérique

La chaîne franco-allemande ARTE lance Educ’Arte, un service de vidéo à la demande à destination des enseignants et des élèves.

Libération publie la dépêche de l’AFP. Numérique éducatif : la France enfin sur les rails. Un recueil de points de vue d’acteurs très différents : Hélène Marchi, directrice de l’éducation du groupe Intel, la directrice d’Educatec-Educatice, Ghislaine de Chambine, la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem, Hervé Borredon, président de l’Afinef, association qui regroupe 80 entreprises de l’e-éducation, Sébastien Brulé, dirigeant de Promethean (solutions d’apprentissage interactives et tactiles), Stéphanie de Vanssay, spécialiste des nouvelles technologies au syndicat d’enseignants SE-Unsa. Dépêche que l’OBS publie également à l’identique avec le même titre.
Charte, convention et site internet dédiés au monde éducatif : le déploiement du plan numérique est en marche. “Présente au salon Educatec-Educatice qui s’est déroulé du 9 au 11 mars à Paris, la ministre de l’Education nationale a annoncé deux partenariats avec la Cnil et les industriels pour améliorer la protection des données personnelles des élèves et des enseignants. Elle a également profité de l’occasion pour lancer un site internet dédié à la mise en oeuvre du plan numérique pour l’éducation sur les territoires.”

La première lettre thématique "Edu_Num" de la DNE aborde la notion "d’infopollution". Elle propose un glossaire, des pistes pédagogiques et une biblio-sitographie.

Les technologies de l’information et de la communication en éducation en Afrique


Enseignement supérieur

Bizutages et enseignement supérieur : nous sommes toujours au Moyen Age !. Un rappel historique. “Malgré des interdictions précocement formulées, les autorités universitaires ne parvinrent jamais vraiment à éradiquer ces pratiques folkloriques des universités médiévales : le souhaitaient-elles vraiment ?
Rien n’est moins sûr, car les maîtres laissaient ainsi aux étudiants la tâche – peu honorable – de la purgation des infamies, tandis qu’eux formaient des futures élites. Aux étudiants de produire les étudiants, aux maîtres de produire les maîtres
.”

Quand les étudiants se forment entre eux. Avec humour, “Au reste, abonde M. Parmentier, « les études ont montré qu’un cours interactif raté n’est pas moins efficace qu’un cours traditionnel réussi… Il n’y a donc pas de risque à se lancer. »


Chronique du GO

Pour Google, l’apprentissage automatique va bien au-delà du jeu de go. "Après une rencontre de trois heures et demie, le meilleur joueur mondial de go s’est incliné face au programme de « deep learning » développé par Google Deepmind.”
Et Libération titre : Homme-machine : partie d’égo.

L’homme battu par la machine au go : « Sur Internet, beaucoup de joueurs sont désespérés »

« La machine est loin d’être autonome et intelligente » déclare Jean-Gabriel Ganascia, membre de l’Institut universitaire de France et professeur à l’université Pierre-et-Marie-Curie (Paris 6).

Jeu de go : le vainqueur, c’est l’homme qui a créé AlphaGo. "La victoire de Lee Sedol contre la machine dimanche ne changera rien. Les trois victoires remportées par AlphaGo samedi ont consacré la suprématie de l’intelligence artificielle, affirme Jean-Gabriel Ganascia, professeur en informatique à l’université Pierre-et-Marie-Curie à Paris, auteur de L’Intelligence artificielle (Le Cavalier bleu)."

#GoodMorning : l’IA de DeepMind a vaincu le go mais pourra-t-elle changer l’humanité ? par Julien Cadot qui rapporte les déclarations de Demis Hassabis, docteur en neuroscience, développeur et fondateur de DeepMind.“Hassabis a évoqué ce qu’il comptait faire d’AlphaGo après cette victoire. Pour lui, les jeux et les jeux vidéo ne sont que des environnements de tests : « Il s’agit de plateformes sur lesquelles nous pouvons essayer d’écrire nos idées d’algorithmes et sur lesquelles nous pouvons tester à quel point elles s’améliorent et à quel point elles sont efficaces. » Avant de finir : « Ce que nous voulons vraiment, c’est appliquer tout cela à de grands problèmes du monde réel ».”


Ailleurs

Le Sénégal adopte le système suisse d’enseignement. “L’apprentissage à la mode helvétique se développe de plus en plus à l’étranger. Le Sénégal a adopté cette semaine le système suisse d’enseignement technique et de formation professionnelle duale.”

Valeurs actuelles se réjouit peut-être en annonçant : Suède : la baisse du niveau scolaire imputable à l’immigration. “Qualifié autrefois de modèle du genre, à l’instar de son voisin finlandais, le système d’éducation en Suède marque dangereusement le pas ces dernières années, comme le révèle le ministère de l’éducation ce lundi. Ainsi, selon un rapport intitulé « L’importance de l’immigration pour les résultats scolaires », l’Agence de l’éducation a calculé que « jusqu’à 85%" de ce phénomène était dû à « la hausse de la part d’élèves arrivés dans le pays après l’âge de scolarisation et le fait que ce groupe d’élèves a vu ses résultats se dégrader par rapport aux autres ».”

Bernard Desclaux


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Les parents et l’école, trente ans de réflexion


Hors série numérique 41
Coordonné par Guy Lavrilleux
La question des relations entre les parents d’élèves et l’école n’est pas nouvelle. Les Cahiers pédagogiques en parlent et y réfléchissent depuis plus de quarante ans. Ce nouveau hors-série numérique est constitué d’articles tirés de nos archives des trente dernières années, pour mettre en perspective enjeux et débats d’hier et d’aujourd’hui, pointer les problématiques qui perdurent mais aussi des pistes pour aller vers plus de dialogue et de coéducation.

Inclure tous les élèves


Revue n°526 - janvier 2016
Pour les élèves à besoins éducatifs particuliers, l’écart est parfois grand entre ce qui est prescrit et la réalité de leur scolarisation. Ce dossier vise à en pointer les freins et à proposer des leviers à même de faire vivre l’école inclusive refondée.