Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 12 octobre 2009


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 12 octobre 2009


Lycée : que va annoncer Sarkozy ? – Quelles chances de réussite ? - Un étudiant dépense 512 euros par mois -


En attendant la réforme du lycée
Un an après l’échec de X.Darcos, qui avait dû retirer son projet, Nicolas Sarkozy présente mardi 13 octobre une nouvelle mouture de la réforme du lycée.
A quoi faut-il s’attendre ? A la différence de la mouture Darcos, le nouveau projet devrait porter sur tout le lycée, et pas seulement sur la classe de seconde. Mais les propositions qui ont fuité semblent bien modestes et manquer d’ambition…
Selon le journal du Dimanche qui a été le premier à donner ces informations, l’Elysée devrait reprendre les grandes lignes du rapport Descoings remis en juin : améliorer l’orientation, rééquilibrer les filières menant au bac général (les bacs L et ES étant trop souvent considérés comme une orientation par dépit), améliorer l’enseignement des langues étrangères (en valorisant l’oral, notamment lors des examens), instaurer deux heures de soutien personnalisé par semaine.
En ce qui concerne l’orientation Luc Chatel avait déclaré à plusieurs reprises «  Il faut passer d’une orientation subie à une orientation choisie et réversible  », c’était aussi une revendication importante de l’UNL, un des syndicats lycéens. Autre axe de réforme destiné à satisfaire les revendications lycéennes, l’engagement extrascolaire des élèves : la responsabilité associative serait ainsi abaissée de 18 à 16 ans. Il est clair que la crainte est de ne pas remettre cette fois ci les lycéens dans la rue.
Et les syndicats ?
Luc Chatel a précisé qu’une fois les grandes orientations annoncées, il aurait deux mois d’« échanges » avec les syndicats sur les « détails » et la « mise en œuvre » de chaque mesure. Pour le nouveau ministre de l’éducation nationale, c’est l’épreuve des faits. Les relations étant devenues impossibles avec son prédécesseur, les syndicats ont apprécié le changement de ton mais les arbitrages définitifs sur la réforme du lycée, prévus fin décembre 2009 risquent de cliver les positions. Un an après l’échec de Darcos, quelles sont les chances de réussite de Luc Chatel ?
En 2008, la réforme avait buté sur un mouvement lycéen très remonté contre une mesure soupçonnée d’être un cache-misère aux suppressions de postes (13.500 à la rentrée 2009, 16.000 pour 2010). « On est dans le même contexte de suppressions de poste avec un calendrier très serré, similaire à celui de l’an passé, estime Roland Hubert, cosecrétaire général du Snes, Aura-t-on le temps de discuter du fond alors que le projet doit être bouclé avant décembre pour être mis en œuvre en 2010 ? »
Parallèlement, Luc Chatel a attaqué le dossier de la revalorisation du métier d’enseignant, promise depuis 2007. Le 1er octobre, il a notamment proposé pour les enseignants en début de carrière, désormais recrutés à bac+5, une augmentation « qui ne saurait être inférieure à 100 euros par mois ». Un “deal” pour faire passer la pilule des réformes du lycée et de la formation des enseignants. Mais comme l’estime Christian Chevalier de l’UNSA, on peut se demander si ce sera suffisant : “Recruter des gens à bac+5 pour les rémunérer 100 euros de plus, on part de très bas !
Les discussions porteront aussi sur la rémunération des nouvelles missions comme l’orientation ou le tutorat prévues dans le cadre de la réforme du lycée “Il est temps de dire que les enseignants ont d’autres tâches que le face-à-face pédagogique et que ces tâches d’accompagnement des élèves doivent être incluses dans leur service, espère Thierry Cadart du SGEN-CFDT. On le voit, comme le dit un article de Médiapart , les choses sérieuses commenceront donc mardi après-midi, après les annonces de Nicolas Sarkozy, lors de la rencontre prévue entre le ministre de l’éducation et les organisations syndicales et lycéennes…

512 euros par mois
521 euros par mois. C’est ce que dépense en moyenne un étudiant français, selon une étude réalisée par Ipsos pour le Crédit Agricole. Toujours selon cette étude, plus de 4 étudiants sur 10 déclarent avoir plus de difficultés budgétaires qu’auparavant en raison de la crise économique. Les étudiants en grandes écoles et classes préparatoires se déclarent moins nombreux à connaître des difficultés financières (35% contre 47% pour les autres). A l’opposé, les plus touchés par la crise sont les étudiants boursiers (51% contre 41% des non boursiers).
Le manque d’argent peut conditionner l’avenir d’un jeune : l’éloignement géographique par rapport au domicile des parents est le principal facteur de remise en cause des choix initiaux des étudiants, selon l’étude.
Notons enfin que les filles sont moins aidées que les garçons. Les étudiantes dépensent en moyenne 53 euros par mois de plus que les étudiants et bénéficient moins de l’aide de leurs parents pour le paiement de la totalité des frais liés à leurs études ((48%, contre 61% pour les étudiants). 27% d’entre-elles travaillent en parallèle de leurs études contre 18% des hommes.

Bonne Lecture...


Libération.fr du 12/10/09 (certains articles payants)

Réforme du lycée, acte 2
Un an après l’échec cuisant de Darcos, qui avait dû retirer son projet, Nicolas Sarkozy présente mardi une nouvelle mouture de la réforme du lycée. Les syndicats sont dans l’expectative.
Lire la suite de l’article

La plus grande cité U française amputée de 819 logements
La communauté d’agglomération des Hauts-de-Bièvre a voté la destruction d’un tiers de la cité U de Jean Zay d’Antony, invoquant sa nécéssaire réhabilitation. Les associations étudiantes craignent une opération immobilière camouflée.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 12/10/09

Réforme du lycée : pas de révolution attendue
Le chef de l’Etat présentera mardi la nouvelle version de ce projet controversé. Oubliés la semestrialisation et la refonte du bac : l’accent est mis sur l’encadrement et l’aide à l’orientation.
Lire la suite de l’article

Un étudiant dépense 521 € par mois
La crise oblige de plus en plus les jeunes à travailler en parallèle.
Lire la suite de l’article

Les filles moins aidées financièrement
Les clichés ont la vie dure ! En 2009, les familles investissent toujours moins dans les études de leurs filles que de leurs fils. Les parents sont 61 % à payer l’intégralité des frais liés aux études des garçons contre seulement 48 % pour les filles !
Lire la suite de l’article

Un reflet du désespoir qui règne à l’école
Pour Chantal Delsol, philosophe, l’État n’a pas à récompenser et à punir à la place des parents.
Lire la suite de l’article

Martin Hirsch : son coup de gueule en live
Comme on n’est en fait jamais mieux servi que par soi-même, mieux vaut laisser le haut-commissaire à la Jeunesse se défendre tout seul et expliquer, de vives voix, à quoi correspond vraiment cette expérimentation, une parmi 169, faut-il encore et toujours le préciser. Voici le reportage réalisé hier par Thomas Huchon, de SoYouTV.com, à l’occasion d’une conférence de presse sur le sujet de Martin Hirsch.
Lire la suite de l’article

La culture est-elle une cause perdue ?
« Vouloir abolir la culture au nom de l’égalité est une erreur », estime Alain-Gérard Slama. « L’ascenseur social est bloqué parce que nous ne savons pas faire évoluer nos concours », lui répond Valérie Pécresse.
Lire la suite de l’article


Le Monde.fr du 12/10/09

Universités : où en est l’autonomie ?
Adoptée le 9 août 2007, la loi relative aux libertés et responsabilités des universités (LRU) aborde sa troisième année de mise en place après avoir survécu à deux mouvements d’ampleur. Celui des étudiants à l’hiver 2007-2008, puis des universitaires au printemps 2009. Si pour la ministre de l’enseignement supérieur, Valérie Pécresse, "l’autonomie avance", une partie de la communauté universitaire reste sceptique et redoute toujours les effets de cette loi. Ces derniers sont toutefois encore très difficiles à évaluer, car le passage à l’autonomie, et notamment aux "compétences élargies" en matière comptable et de ressources humaines, est un processus lent et long, que les universités abordent aujourd’hui en ordre dispersé.
Lire la suite de l’article

"L’université n’est pas une entreprise"
Entretien avec Pascal Binczak, président de l’université Paris-VIII.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 12/10/09

Les parents d’élèves condamnent les réformes de l’école
Une majorité de parents d’élèves (51 %) estime que les réformes engagées par le ministère de l’Éducation nationale ne vont pas dans l’intérêt des élèves, selon un sondage BVA publié hier dans le cadre de l’Observatoire de la PEEP, deuxième fédération de parents d’élèves du public.
Lire la suite de l’article

Un vote trop téléphoné pour faire école
Le Sénat a voté l’interdiction de l’usage du portable dans les écoles et collèges. Inutile ! clament les associations de parents d’élèves.
Lire la suite de l’article


Le Parisien (certains articles payants) du 12/10/09

Les apprentis préparent le banquet des chefs
Le lycée René-Auffray de Clichy a la cote. Il a été choisi pour préparer le buffet que dégusteront les grands chefs français aujourd’hui, à Paris, pour la Semaine du goût.
Lire la suite de l’article

Fontenay sous bois - Les plus modestes ne paieront plus la cantine
La gratuité des déjeuners à l’école va profiter à 250 familles de Fontenay. Cette mesure complète un système de bons de réduction distribués en septembre à 1 200 foyers.
Lire la suite de l’article


La Croix du 12/10/09

Rester parent, même derrière les barreaux
Une vaste enquête menée auprès des familles de personnes incarcérées témoigne de la difficulté d’entretenir les liens parentaux durant la détention
Lire la suite de l’article


Les échos (certains articles payants) du 12/10/09

Nicolas Sarkozy veut reprendre la main sur le lycée
Doucement mais sûrement, le calendrier se précise. Nicolas Sarkozy doit prononcer demain un discours « donnant le cadrage de la réforme du lycée », et annoncer différentes mesures phares sur le sujet. S’ouvrira alors une période de concertation avec les syndicats, qui devrait durer jusqu’au mois de décembre, pour que soit enfin présentée l’architecture finale de la réforme. « Il ne s’agit pas d’une nouvelle période de négociation mais d’aménagements dans le cadre défini par le chef de l’Etat  »,assure-t-on à l’Elysée, qui précise que la réforme sera globale et s’appliquera dès la rentrée scolaire 2010.
Lire la suite de l’article


20 minutes du 12/10/09

La secrète réforme du lycée dévoilée mardi
Passera, passera pas ? Nicolas Sarkozy dévoilera, mardi à l’Elysée, la nouvelle version de la réforme des lycées, promesse majeure de son quinquennat. Une première mouture a dû être abandonnée fin 2008 dans un contexte général de crise et de mobilisations croissantes des lycéens.
Lire la suite de l’article

Les étudiantes françaises dépensent plus que leurs homologues masculins
Mais elles se font moins aider par leurs parents...
Lire la suite de l’article


Rue89 du 12/10/09


Interdiction des portables : le principe de précaution a bon dos
Par Bernard Girard, Enseignant blogueur

L’interdiction des portables à l’intérieur des établissements scolaires, lycées exceptés, votée par les sénateurs, ne se contente pas de sombrer dans le ridicule, elle va bien au-delà. Ridicule, parce qu’il faut être bien mal informé des réalités scolaires pour voir derrière chaque bambin de maternelle ou derrière chaque écolier un accro au portable et que, pour ce qui concerne les collèges, le règlement intérieur propre à chaque établissement en bannit l’utilisation dans la plupart des cas. Une loi pour rien, donc.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 12/10/09

L’enfant cheval franchit les barrières de l’autisme
En 2004, Rupert Isaacson et son épouse Kristin apprenaient que leur fils Rowan était autiste. Pour pouvoir communiquer avec lui, ils sont partis en Mongolie, pays des chevaux et des chamans. Cette histoire, le journaliste américain est venu la raconter ce week-end au festival La 25e Heure du livre du Mans, consacré aux nomades des steppes.
Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 12/10/09

Lycée : Ce que Sarkozy va annoncer
Le président de la République dévoilera mardi, à l’Elysée, les grandes lignes de la réforme qui doit entrer en vigueur l’an prochain.
Lire la suite de l’article

La cagnotte ou l’effort ?
Par Anne Roumanoff

Comment encourager des élèves démotivés à aller en cours ?
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 12/10/09

Sarkozy reprend l’épineuse réforme des lycées
Exit la "refondation" du lycée. Après le retrait de la première mouture de la réforme, fin 2008, sous la pression des manifestations, Nicolas Sarkozy doit annoncer mardi les grandes lignes du nouveau texte inspiré du très consensuel rapport déposé en juin par le directeur de Sciences Po, Richard Descoings.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 12/10/09

Sarkozy présente sa réforme du lycée
La réforme très attendue du lycée général et technologique, dont les grandes lignes doivent être rendues publiques ce mardi par le président Nicolas Sarkozy, concerne 1,4 million d’élèves, selon les chiffres du ministère de l’Education nationale.
Lire la suite de l’article


Le Café Pédagogique du 12/10/09

La réforme des lycées annoncée mardi
Nicolas Sarkozy présentera mardi 13 octobre la réforme des lycées devant un parterre d’inspecteurs et de recteurs. Le 5 octobre, le président de la République avait annoncé la réforme pour la fin de l’année, ce qui avait jeté un certain trouble. On revient donc au calendrier prévu avec une mise en place de la réforme en seconde en 2010.
Lire la suite de l’article

Une expérimentation vaut mieux que vos condamnations
Éditorial de François Jarraud

Si certaines critiques ont pu paraître justifiées contre l’expérimentation menée dans 3 lycées professionnels franciliens contre le décrochage, d’autres visent, à travers la personne de M Hirsch, la démocratisation scolaire.
Lire la suite de l’article


Médiapart (accès payant) du 12/10/09

Réforme du lycée : l’épreuve des faits pour Luc Chatel
Nicolas Sarkozy doit annoncer, mardi 13 octobre, les grandes lignes de la réforme du lycée, prévue pour la rentrée 2010. Après la mobilisation lycéenne de l’hiver 2008 qui avait provoqué le premier recul du président de la République, la réforme se veut moins ambitieuse. Les syndicats enseignants ont apprécié le changement de ton du nouveau ministre de l’éducation, Luc Chatel, mais ils l’attendent au tournant.
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 12/10/09

La réforme du lycée concerne 1,4 million de jeunes (REPÈRES)
La réforme très attendue du lycée général et technologique, dont les grandes lignes doivent être rendues publiques mardi par le président Nicolas Sarkozy, concerne 1,4 million de jeunes, selon les chiffres du ministère de l’Education nationale.
Lire la suite de l’article

Chatel consulte mardi sur le lycée, après le discours de Sarkozy
Le ministre de l’Education nationale Luc Chatel recevra mardi après-midi différents acteurs du monde éducatif pour discuter avec eux de la réforme des lycées, après le discours du président Nicolas Sarkozy prévu dans la matinée sur le sujet.
Lire la suite de l’article

Primes à l’assiduité : une "vision insupportable" de la jeunesse (Mélenchon)
Le président du Parti de gauche (PG) Jean-Luc Mélenchon a déclaré dimanche que la mise en place de cagnottes collectives dans certains lycées pour lutter contre l’absentéisme était la marque d’une "vision insupportable" de la jeunesse, réduite à une "assemblée de mendiants".
Lire la suite de l’article

Dixième mois de bourse : l’Unef doute de l’application et veut des garanties
L’Unef, première organisation étudiante, a exprimé lundi ses doutes quant à "l’application effective" de la décision de créer un dixième mois de bourse pour les étudiants, annoncée fin septembre par Nicolas Sarkozy, et a demandé des "garanties" pour une application cette année.
Lire la suite de l’article

Une Semaine du Goût pour "préserver le goût français" (Bruno Le Maire)
Bruno Le Maire, ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, au côté de 300 chefs en tenue, a donné lundi matin le coup d’envoi de la 20e édition de la Semaine du Goût en estimant important de "défendre le goût français dès l’enfance".
Lire la suite de l’article