Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 12 décembre 2016


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 12 décembre 2016

Elitisme / égalité — Polémiques — Orientation — Numérique — Ailleurs

Une revue d’ouverture de semaine et de dernière semaine de l’année 2016. Une revue éclectique où il sera question d’élitisme et d’égalité, de polémiques, d’orientation, de numérique. Et pour finir nous irons faire un petit tour ailleurs. Ah, au fait, un deuxième ancien ministre de l’éducation nationale s’est déclaré pour la primaire de la gauche.


Elitisme / égalité

Enquête PISA 2015   : le spectacle n’est pas au rendez-vous. "Même si le caractère fortement inégalitaire du système éducatif français a été une fois de plus confirmé, difficile de dramatiser les résultats de PISA 2015 : la France était dans la moyenne et elle y reste. En revanche, l’appui de l’OCDE aux orientations ministérielles est inédit."

Pierre Mathiot : « L’histoire de notre système éducatif est imprégnée par l’élitisme ». "Ancien directeur de Science Po Lille, Pierre Mathiot préconise d’accompagner beaucoup plus de jeunes pour briser les « plafonds de verre » qui les empêchent de faire des études."

Mohamed Koné et le droit à l’école pour les jeunes étrangers. "Marine Le Pen veut faire payer l’école aux enfants de parents étrangers sans papiers. Qu’adviendrait-il, si elle parvenait au pouvoir, de jeunes comme Mohamed Koné qui, arrivé en France comme mineur isolé étranger, a pu suivre des études comme les autres ? Même si sa situation est aujourd’hui incertaine, il a été scolarisé sans rien avoir à débourser. Voici son histoire."

J’ai grandi dans un quartier prioritaire, je me sens moins favorisée que d’autres élèves. "Selon les résultats de la dernière consultation de l’Unicef, les jeunes issus des quartiers prioritaires ont le sentiment de ne pas avoir les mêmes chances que les autres. Lucie a grandi dans un quartier prioritaire de Reims et a fréquenté les établissements environnants. Contrairement à sa petite sœur. Ce qui lui a donné l’occasion de comparer les différences de traitement."

N. Mons : Le collège unique réduit les inégalités. "Les recherches convergent sur ce point : c’est le système des filières qui fabrique les inégalités. Attention toutefois : pour que ce collège unique fonctionne, il faut qu’il y ait une forte différenciation pédagogique, c’est-à-dire que les enseignants doivent être en mesure de suivre au sein de leur classe des élèves très différents, en les faisant travailler par petits groupes par exemple", déclare Nathalie Mons, présidente du Cnesco, dans Le Point."


Polémiques

Enseigner l’histoire pas si simple... "En cette année électorale, l’enseignement de l’histoire à l’école s’invite de nouveau dans la campagne. Elle est accusée de ne plus assez transmettre les valeurs de la République et les vies exemplaires. Historiens, enseignants et formateurs insistent sur les vertus d’un récit ouvert à la critique et au monde, y compris pour les plus jeunes."

Collège : à Paris, un effort de mixité qui passe mal. "Parents et professeurs s’opposent à un projet d’expérimentation dans deux établissements du 18e arrondissement de la capitale."

A Strasbourg, un prêtre à la tête de l’université ? "La question ne s’est encore jamais posée. Le président d’une université française peut-il être prêtre ? Cette situation inédite se profile en Alsace, où Michel Deneken, professeur de théologie et par ailleurs prêtre catholique, a toutes les chances d’être élu, mardi 13 décembre, à la tête de l’université de Strasbourg. Dans la communauté universitaire, cette situation fait débat."

Et justement, Laïcité : L’explication de textes de N. Vallaud-Belkacem. “La laïcité peut-elle exclure ? Doit-elle être universelle ? Peut-elle évoluer sous le poids des événements ? Voire disparaitre ? Najat Vallaud Belkacem et Jean Louis Bianco, président de l’Observatoire de la laïcité, ont fait face aux questions des élèves de 6 lycées parisiens réunis le 9 décembre au lycée Paul Bert, à l’occasion de la Journée de la laïcité instituée et en souvenir de la loi de 1905. Une occasion unique de montrer le travail que réalisent en éducation morale et civique les enseignants. Et aussi de défendre une définition "ouverte" et non liberticide de la laïcité.”


Orientation

Il y a l’orientation comme gestion de la circulation des élèves dans le système scolaire :
Orientation : LSUN et Affelnet : Le rapiéçage de la Dgesco. “Comment procéder à l’affectation des collégiens dans les lycées avec le nouveau livret scolaire numérique ? On a vu que ce nouvel outil ne permet plus de classer les élèves et donc remet en question la procédure d’affectation Affelnet, justement généralisée dans toutes les académies à la rentrée 2017. La régionale de Poitiers d’ID Fo fait le point sur les dernières propositions de la Dgesco.”

Et il y a l’orientation en tant que pilotage de soi. Cinq pistes pour trouver sa voie d’orientation. “« Que conseilleriez-vous à un jeune pour trouver sa voie ? » « Le Monde » a posé cette question à 35 acteurs innovants du XXIe siècle. Vous les retrouverez en vidéo lors des événements O21 à Lille, Cenon, Villeurbanne et Paris.”


Numérique

Rumeur, hoax, complot... Internet : à l’école, les jeunes apprennent à se protéger par Marion Guérin. "Alors qu’Internet est devenu leur media de prédilection, les jeunes ne savent pas interpréter les contenus numériques. La formation des e-citoyens commence seulement."

Adoption du premier référentiel international de formation des élèves à la protection des données personnelles. "Lors de sa dernière session le 18 octobre 2016, la Conférence mondiale des autorités de protection des données, rappelant que l’éducation des jeunes à la protection des données personnelles était un enjeu de première importance, a adopté à cet effet, pour la première fois, un référentiel de formation des élèves à la protection des données personnelles."


Ailleurs

Le Royaume-Uni est malade de son manque d’histoire. "De l’autre côté de la Manche, l’histoire est désormais enseignée de manière plus chronologique. Mais les professeurs s’inquiètent du faible nombre d’heures accordé à cette discipline.
Peu après sa nomination comme ministre de l’éducation, en mai 2010, le conservateur Michael Gove s’était inquiété que « les enfants grandissent en ignorant l’un des récits les plus inspirants que je connaisse : l’histoire de notre Royaume-Uni »
".

L’école finlandaise, un modèle d’éducation dont pourrait s’inspirer la France. "En Finlande, les notes sont quasi inexistantes en primaire et ne descendent jamais en dessous de 4 sur 10 au collège. Les emplois du temps sont près d’un quart moins chargés qu’en France et les redoublements rarissimes. Dès qu’un élève décroche, il est pris en charge par un enseignant spécialisé, doté d’une formation en pédagogie de deux ans plus longue que celle de ses collègues. Et si besoin, il passe des tests d’orthophonie, de dyslexie…"

Education : Les paradoxes de l’école gabonaise ! "Voici le pays qui bat tous les records, y compris en matière d’éducation, mais qui continue de se situer au bas de l’échelle lorsque l’on tient compte des notations d’organismes habilités à l’échelon international. Dans ce pays, près de 100% d’élèves ont la gratuité de l’école, mais dans quelles conditions apprennent-ils au sein de ces établissements depuis plusieurs décennies ?"

En Tunisie, Enseignement : Et maintenant que le verdict de Pisa est tombé, que faire ?Et maintenant que Pisa, ou Programme international pour le suivi des acquis des élèves, vient de rendre publics les résultats de son enquête pour 2015 sur l’efficacité, toute relative, de notre enseignement, que faire ? Continuer à nous enfoncer dans nos ornières et à pratiquer la politique de l’autruche comme si de rien n’était ? Poursuivre la politique d’affrontement des syndicats en vue de la prise du pouvoir décisionnel au ministère de l’Éducation nationale en organisant des grèves à répétition ? Ou bien comprendre que le salut de la Tunisie de demain est tributaire de l’engagement de tous dans une refonte totale de notre système éducatif ?

La revue récoltée par Géradine Duboz


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Former les futurs citoyens

N° 530
Dossier coordonné par Laurent Fillion et Pascal Thomas
juin 2016
Mise en place du nouveau socle commun, de l’enseignement moral et civique : l’éducation à la citoyenneté, thème souvent abordé par les Cahiers pédagogiques, revient au cœur des préoccupations. De quelle éducation à la citoyenneté parle-t-on ? Comment ne plus la confondre avec une éducation au civisme et à la civilité ?

N° 533 - Créer et expérimenter en sciences et technologie

Dossier coordonné par Évelyne Chevigny et Roseline Ndiaye
décembre 2016
L’enseignement des sciences expérimentales s’est considérablement renouvelé. Ces changements ont visé à mettre l’élève au centre, en prenant en compte les travaux de la didactique ainsi que les réflexions sur le bagage intellectuel de base pour tout citoyen du XXIe siècle, au cœur d’une société basée sur les sciences et les technologies.