Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 11 avril 2016


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 11 avril 2016

Etat du système — Enseingnement supérieur — Pour terminer


Une petite revue de presse aujourd’hui, essentiellement sur l’état du système.


Etat du système

En quinze ans, la France a perdu 10 % de profs. “L’effort du gouvernement pour recruter des enseignants est insuffisant pour combler le retard pris pendant les années Sarkozy. Dans les collèges et lycées, l’écart entre nombre d’élèves et de profs continue même de se creuser.”

Sur RMC Brunet & Neumann : Que proposent les Français pour réformer l’Education nationale ?. L’émission en vidéo qui va sans doute beaucoup énerver.

A propos du Brevet, Denis Peiron, dans La Croix, annonce : Un brevet des collèges « nouvelle formule » dès 2017. “Dans la continuité de la réforme du collège, un décret paru le 8 avril au bulletin officiel de l’Éducation nationale fixe les nouveaux contours de cet examen.” Tandis que François Jarraud propose un long papier dans le Café pédagogique qu’il intitule : Nouveau Brevet : Une complexité inutile. “En 2017, les candidats passeront une heure de plus à réaliser les épreuves du brevet. Ainsi en a décidé l’Education nationale qui publie au B.O. le détail des épreuves du nouveau brevet. Fruit d’un très long et très délicat équilibre entre les disciplines, les syndicats et l’administration, le nouveau brevet est encore plus complexe. Au final, ses épreuves sont d’autant plus compliquées qu’elles ne servent plus à grand chose, l’examen étant donné au contrôle continu. Alors quel avenir pour le nouveau brevet ?

Education nationale : le Conseil d’Etat a tranché la question du redoublement. “Pour la haute juridiction, en limitant les redoublements des élèves à la seule hypothèse dans laquelle il convient de pallier une période importante de rupture des apprentissages scolaires, les dispositions attaquées “se bornent à préciser le caractère exceptionnel du redoublement posé par l’article L. 311-7 du code de l’éducation”.”

L’Algérie et la France signent à Alger 9 accords de coopération dans divers domaines. “Dans le domaine de l’éducation, trois documents de coopération bilatérale ont été également signés. Il s’agit de trois avenants : un lié à l’accord entre les deux pays relatif au lycée international Alexandre Dumas d’Alger signés à Alger le 21 octobre 2001, alors que le second avenant est relatif à l’accord entre l’Algérie et la France relatif à l’ouverture à Alger d’une école primaire destinée à la scolarisation d’enfants de cadres d’expatriés d’entreprises signé en juillet 2006.
Le troisième avenant signé par la ministre de l’Education national Nouria Benghebrit et la ministre française de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche Najat Valaud-Belkacem est relatif au programme d’actions du 19 juin 2013 entre les ministères de l’Education des deux pays
.”

-------------

Enseignement supérieur

E.Leclerc et l’ESCP Europe créent une chaire d’enseignement et de recherche. “Le Mouvement E.Leclerc et l’ESCP Europe officialisent la création d’une Chaire "Prospective du commerce dans la société 4.0". Les travaux menés dans le cadre de cette collaboration auront pour ambition de " promouvoir de nouvelles formes de commerce ". Dans un contexte de " mutation technologique accélérée et d’évolution profonde des modes de consommation ", E.Leclerc et l’ESCP Europe entendent ainsi mettre leurs expertises, celle d’un distributeur en pleine transformation et d’une structure de recherche prestigieuse, au service des décideurs de demain.”

Lancement officiel de la plate-forme d’enseignement en ligne THESS. "La plate-forme d’enseignement en ligne THESS (Technologie Hybride pour l’Éducation, la Science et le Savoir), développée par l’École Supérieure d’Infotronique d’Haïti (ESIH) et soutenue par l’AUF et l’Ambassade de France en Haïti a été lancée le 6 avril 2016. Les inscriptions débuteront le 1er mai 2016."


Pour terminer

Un article à méditer de Olivier Martin : Chiffrer pour évaluer ?. “En produisant une analyse des pressions statistiques qui s’exercent sur les décideurs politiques, le sociologue Olivier Martin montre que ce n’est pas tant la quantification en tant que telle qui pose problème que l’usage qu’en font les différents pouvoirs. Les chiffres peuvent être mis au service d’objectifs démocratiques.” Et cela vaut peut-être également pour les décisions pédagogiques…
Et une annonce, un appel : La Revue Recherches en didactique des sciences et des technologies N° 17 (2018) - Chercheurs en didactique, enseignants et formateurs : perspectives et collaborations. Date limite de réception des articles : 29 mai 2017.

Bernard Desclaux


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Le pari du collectif
Revue n°524 - novembre 2015
C’est une évidence, nous travaillons tous en équipe : dans l’établissement, autour d’une classe, pour un projet, sur un cas particulier d’élève… Hors du collectif, point de salut ! Est-ce si sûr ?

L’évaluation, plus juste et plus efficace : comment faire ?

Ouvrage - juin 2014
Florence Castincaud et Jean-Michel Zakhartchouk - Collection Repères pour agir, Canopé CRDP d’Amiens - CRAP-Cahiers pédagogiques, juin 2014. Un ouvrage pour faire évoluer les pratiques en terme d’évaluation des élèves. Entre retours d’expérience et analyse profonde du sujet, une lecture stimulante et salutaire pour aborder cette question d’actualité difficile.