Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jour d’après


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jour d’après

Hommages - L’aborder en classe -


Les médias du jour ne traitent que bien peu des questions d’éducation. L’urgence et la priorité sont bien évidemment ailleurs aujourd’hui..

Hommages de profs et d’élèves

Le Monde.fr relate comment se sont déroulées la minute de silence et les mobilisations du jour des écoles primaires aux universités
Le ministère sur son site montre également par quelques photographies la manière dont les élèves se sont mobilisés, exprimés.
On lira dans Le Parisien, l’évocation de Charb par Sylvie Premisler son ancienne professeur d’histoire-géo. « Stéphane, c’était une personnalité formidable, qui faisait preuve d’un engagement total, un journaliste militant » C’est Sylvie Premisler, crapiste, qui a proposé il y a quelques années à Charb de dessiner pour les Cahiers Pédagogiques
Raoul Pantanella sur le site des Cahiers Pédagogiques revient sur cette collaboration. On peut également revoir certains des 70 dessins de Charb pour les Cahiers. Tout formateur en a utilisé.
Philippe Watrelot revient aussi sur cet « ami de longue date » dans un poignant billet « Pour une fois, Charb et Charlie Hebdo ne me font pas rire. »
Enfin le décidément excellent Fabrice Erre rend lui aussi hommage sur son blog Une année au lycée aux dessinateurs de Charlie par un dessin évidemment.


Aborder la question avec les élèves ?

C’est la question que se sont posée tous les enseignants, tous les éducateurs dès hier soir : faut-il aborder cette tragédie avec les élèves ? Comment ? Attendre qu’ils posent des questions ou prévoir une séance spécifique ? Comment aller au-delà de l’émotion pour amorcer une véritable réflexion sur la liberté d’expression, la tolérance, ou la citoyenneté ?
France Info s’est penché sur la question en interrogeant la psychanaliste Claude Halmos et Divina Frau-Meigs, spécialiste de l’éducation aux médias. Pour cette dernière, « Il faut former les enseignants à décrypter, de manière à ce qu’ils puissent eux-mêmes aider les enfants à décrypter ce qu’ils ont vu, ce qu’ils ont vécu, ce qui circule sur les réseaux sociaux, et aussi les aider à prendre de la distance »
Dans Le Petit Journal des Profs du Web Pédagogique, N. M’D Mounier (professeur-Documentaliste) propose une réflexion intéressante au regard de sa fonction : « A nous de mettre à disposition de nos élèves et étudiants une revue de presse conséquente sur cet évènement comme nous le faisons pour tout évènement d’importance, en n’éludant pas les questions, en acceptant d’écouter leurs remarques qui alertent sur une sur-information qui brouille les messages – bruit documentaire et fureur médiatique – ; à nous de leur fournir des outils pour accéder aux connaissances qui complètent l’information ; à nous de les aider à nommer leurs peurs et à mettre des mots et des dessins sur leurs silences.Car dans l’interpellation des élèves, on peut aussi percevoir le piège tendu, la suspicion et l’amalgame au cœur de leur questionnement »
Des collègues québécois proposent sur leur site d’autres pistes pour aborder cette actualité en classe
Sur son blog, Emamnuel Grange, prof d’histoire-géographie éducation civique présente ce qu’il fait aujourd’hui dans ses classes.
Une autre professeur d’histoire-géo, Karine Sahler, présente dès ce soir sur Twitter des dessins réalisés par ses élèves.


Hommages de dessinateurs

Les dessinateurs de la revue de presse (Geneviève Brassaud, Fabien Crégut et Stéphane Ducrest) auxquels s’est associé aujourd’hui Fred Sochard qui travaille avec Les Cahiers Pédagogiques ont souhaité à leur manière rendre hommage aux victimes d’hier et à la liberté d’expression.

JPEG - 95.1 ko
JPEG - 73.4 ko
JPEG - 149.3 ko
JPEG - 78.7 ko
JPEG - 112.5 ko
JPEG - 62.1 ko
JPEG - 254.3 ko
JPEG - 71.7 ko

Laurent Fillion


Portfolio