Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 9 novembre 2006


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 9 novembre 2006

Tout se jouerait avant 11 ans. C’est le titre de 20 minutes. A noter que dans Le Figaro, plus pessimiste, “tout se jouerait avant 6 ans...
Rendue publique aujourd’hui sur son site, l’édition 2006 de “France, portrait social” réalisée par l’Insee révèle la persistance préoccupante de la corrélation entre l’échec scolaire et l’origine sociale.
Pour être plus précis les enquêteurs observent que "le niveau de compétences en français et en mathématiques aux évaluations nationales de 6e est fortement lié au niveau à l’entrée en CP". Selon eux, les niveaux d’acquis à l’école maternelle jouent un rôle "quatre à cinq fois" plus important que l’origine sociale. Mais il ne s’agit pas cependant, pour les auteurs de cette étude, de minimiser la place des inégalités sociales dans les inégalités de réussite scolaire. En effet, "les résultats aux évaluations à l’entrée en CP" reflètent déjà "les influences du milieu familial et de son capital social, économique et culturel et celle de l’école durant la scolarité pré-élémentaire, qui ont déjà joué leur rôle".
En résumé : les inégalités de réussite à l’école se forment principalement avant l’entrée en sixième et sont fortement liées aux compétences acquises au CP, et dans cette “compétition”, les enfants issus de milieux modestes sont nettement désavantagés.
Par ailleurs, on n’observe pas de meilleure réussite, en fin de scolarité primaire, des élèves scolarisés à deux ans par rapport à ceux entrés à l’école maternelle à trois ans. Enfin, on notera aussi que les élèves qui redoublent parviennent rarement à se redresser durablement.

L’enseignement catholique scolarise aujourd’hui 19% des élèves et représente 97% de l’enseignement privé. Tous les élèves accueillis ne sont pas catholiques pratiquants, loin de là (Libération nous donne un bon exemple d’un lycée privé “pas très catholique” à Saint-Denis). Les évêques réfléchissent aujourd’hui sur la manière dont l’enseignement catholique peut conserver son "caractère propre", et s’il faut renforcer son identité religieuse alors qu’il doit continuer à accueillir tous les enfants. C’est ce qu’explique l’évêque de Versailles, Mgr Eric Aumonier , (comme son nom l’indique...) président d’un groupe de travail sur ce thème dans La Croix. En septembre, l’ évêque d’Avignon, avait lancé un pavé dans la mare, en proposant de “recatholiciser” l’enseignement privé, la réflexion se poursuit sur ce sujet.
C’est tout pour aujourd’hui...
Ite Missa est....

Bonne Lecture...


Libération du 09/11/06

A Saint-Denis, un lycée privé pas très catholique
L’établissement Jean-Baptiste-de-La-Salle est ouvert à toutes les confessions.
Lire la suite de l’article

Les évêques en pleine réflexion
« Accueillir tout le monde », à savoir des enfants catholiques ou non, tout en conservant à l’enseignement catholique son « caractère propre ». Ainsi, Eric Aumonier, évêque de Versailles et président d’un groupe de travail sur le sujet, a-t-il résumé hier la réflexion en cours dans l’église. « On ne va pas faire de prosélytisme, mais on ne va pas avoir peur de dire ce que l’on fait », a précisé le prélat. Ajoutant : « Il n’y a pas de raison qu’un épisode évangélique ne soit raconté qu’aux petits catholiques, à nous de présenter les choses de façon vraiment chrétienne, c’est-à-dire sans forcer personne. »
Lire la suite de l’article

Une stratégie contre la violence
Par Jean-Marie LE GUEN, député de Paris.

[...] Il est temps de passer à une stratégie de mobilisation de la société contre la diffusion et l’aggravation de la violence. Cette orientation doit être conçue comme une priorité de politique sociale. C’est une stratégie à mener à tous les niveaux, par tous les moyens : dès le plus jeune âge, par la prise en compte des problématiques de la santé mentale juvénile, non pour la mettre sous la coupe répressive, mais pour lui donner les moyens de dépister et d’agir dès que les premières souffrances s’expriment ; par la relance de la politique de protection de l’enfance ; par une politique efficace de lutte contre les addictions qui dépasse le seul volet répressif ; par l’éducation et le soutien familial et scolaire ; par l’apprentissage, via le sport, du contrôle de sa propre violence. Une stratégie enfin qui passe par des campagnes contre la violence faite aux femmes, question toujours aussi alarmante et décisive. Mais nous devons aussi nous préoccuper de l’environnement social de ce fléau. Ouvrir le débat sur la trop grande facilité d’accès aux images violentes, de banalisation de la cruauté et de la pornographie, dans les films et jeux vidéo.[...]
Lire la suite de l’article

Heures d’étude à domicile
Julie, 23 ans, étudiante en histoire et préceptrice pour jeunes enfants.
« Je suis en maîtrise d’histoire. Pour me faire un peu d’argent, j’ai commencé à donner des cours particuliers à des gamins après l’école, via une agence spécialisée. Au début, je pensais que ma candidature ne serait pas retenue vu que je n’étais pas enseignante ni même étudiante en IUFM. Finalement, ils m’ont prise, au regard seulement de mon cursus scolaire. Mes compétences ne sont pas extrêmement étendues, je n’avais pas envie de me prendre la tête avec des niveaux supérieurs et surtout ne pas me donner trop de travail de préparation. Je fais donc du renforcement en anglais, maths, français et musique jusqu’au collège, et pour l’histoire, jusqu’au niveau lycée...
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 09/11/06

Scolarité : l’avenir des enfants se joue avant 6 ans
Selon l’Insee, les élèves entrent au CP avec des niveaux de connaissance déjà très différents. L’école ne parvient pas à réduire l’écart.
Lire la suite de l’article

Lecture : le b.a.-ba commence à être appliqué
La circulaire Robien qui prône le retour de la méthode ­syllabique commencerait à por­ter ses fruits. Les maîtres ­débutent davantage par le b.a.-ba, selon un rapport de l’Inspection générale de l’Éducation remis hier à Gilles de Robien.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 08/11/06 (un jour de retard)

Étudiants en mal de moyens
L’UNEF organisait hier mardi une journée d’action pour protester contre la baisse du pouvoir d’achat des étudiants.
Lire la suite de l’article

Pré-inscriptions, attention danger
Floréale Mangin, présidente de l’Union nationale lycéenne, a qualifié, hier, de « dangereuse », car risquant de « dévaloriser le bac », la proposition du ministre délégué à l’enseignement supérieur, François Goulard, de créer des pré-inscriptions dans les universités dès le mois de février.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 09/11/06 ( payant)

L’alcool, ça commence dès le collège
LE DIABOLO-MENTHE des années collège est au chômage technique... Détrôné, dans le coeur de nombreux adolescents, par la bière ou le whisky-Coca. Bien sûr, tous ne sont pas concernés et bon nombre de collégiens arriveront au lycée sans avoir jamais été...
Lire la suite de l’article

« Mes parents sont venus me chercher à l’hôpital »
« AU COLLÈGE, pratiquement tout le monde a déjà goûté, pour voir... » explique Katia. « Moi, les seuls trucs que j’aime, c’est le whisky-Coca, la vodka orange et la Desperado (NDLR : bière aromatisée à la tequila) », égrène Alicia. La gamine aux yeux..
Lire la suite de l’article

Les infirmières scolaires en première ligne
LES INFIRMIÈRES scolaires le confirment : l’alcool fait bel et bien partie du décor des années collège. « Il y a deux cas de figure, explique Martine, qui intervient dans deux établissements publics du Nord-Pas-de-Calais. Ceux qui boivent pour s’amuser,...
Lire la suite de l’article


La Croix du 09/11/06

« L’enseignement catholique n’est pas un ghetto »
L’enseignement catholique est l’un des trois dossiers traités cette année à Lourdes. Le responsable du groupe de travail, Mgr Éric Aumonier, évêque de Versailles, explique l’état d’esprit de l’épiscopat
Lire la suite de l’article


20 minutes du 09/11/06

La réussite scolaire dépend des classes
Tout se joue avant 11 ans. Et mieux vaut avoir des parents cadres pour réussir. Rendue publique aujourd’hui, l’édition 2006 de France, portrait social réalisée par l’Insee révèle la persistance préoccupante de la corrélation entre l’échec scolaire et l’origine sociale. En clair : les inégalités de réussite à l’école se forment principalement avant l’entrée en sixième, et dans la compétition, les enfants issus de milieux modestes sont nettement désavantagés.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 09/11/06

Rien vu...


Le Monde daté du 10/11/06

Dégradation de la situation des quartiers défavorisés en 2005
La situation des quartiers défavorisés s’est dégradée en 2005, notamment en matière d’emploi et de réussite scolaire, d’après le troisième rapport annuel de l’Observatoire national des zones urbaines sensibles (ZUS), qui devait être remis aux parlementaires, vendredi 10 novembre.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs permanent du 09/11/06

Les écarts augmentent entre ZUS et autres quartiers
Selon le rapport 2006 de l’Observatoire des zones urbaines sensibles, "le processus de décrochage dans les zones urbaines sensibles n’est pas enrayé".
Lire la suite de l’article


L’Express Quotidien du 09/11/06

Rien vu...


Une sélection dans les dépêches du 09/11/06

La réussite scolaire se joue sur les acquis de maternelle (enquête Insee)
La durée et la réussite de la scolarité à l’école primaire dépendent du niveau acquis en maternelle, bien plus que de l’origine sociale, selon l’édition 2006 de "France, portrait social" de l’Insee paru jeudi.
"Les chances de parvenir en 6e à l’heure ou en avance sont deux fois plus liées à ce niveau initial qu’à l’origine sociale ou au niveau d’études des parents", relèvent Jean-Paul Caille et Fabienne Rosenwald qui ont mené l’enquête statistique de l’un des quatre dossiers spécifiques choisis cette année par l’Insee.
Lire la suite de l’article

Enseignement catholique : les évêques entament une nouvelle réflexion
Les évêques réfléchissent sur la manière dont l’enseignement catholique peut conserver son "caractère propre", a expliqué mercredi l’évêque de Versailles, Mgr Eric Aumonier, président d’un groupe de travail sur le sujet.
Lire la suite de l’article

Incendie criminel dans un collège-lycée juif de Gagny : dégâts limités
Un incendie criminel a visé dans la soirée de mercredi le collège-lycée juif Merkaz Hatorah de Gagny (Seine-Saint-Denis), provoquant des dégâts limités en raison de l’intervention rapide de la police, a-t-on appris jeudi de source policière.
Lire la suite de l’article

Lycée musulman près de Lyon : dossier renvoyé devant la justice administrative
e Conseil supérieur de l’Education (CSE) statuant en appel a décidé mercredi de renvoyer le dossier de l’ouverture du collège-lycée musulman de Décines (Rhône), près de Lyon, devant "la justice administrative de droit commun".
Lire la suite de l’article

Lecture : les grands syndicats de l’Education contents de l’apaisement
Les syndicats majoritaires de l’Education (Snes, FSU, Sgen-CFDT, Se-Unsa, Unsa-Education, SNPDEN, etc.) se sont félicités jeudi dans un communiqué intersyndical d’"un changement positif dans l’expression du ministère sur les questions liées à la lecture", après une rentrée tendue.
Lire la suite de l’article

Rentrée des avocats bénévoles qui parlent de droit dans les établissements
L’association Initiadroit, qui mobilise 460 avocats bénévoles dans les établissements scolaires pour sensibiliser collégiens et lycéens au droit, fera sa rentrée et présentera son action au cours d’un colloque à Paris le 17 novembre avec le ministre de la Justice.
Lire la suite de l’article

Rapport sur la lecture de l’Inspection générale : "démenti flagrant" aux syndicats (Robien)
Le ministre de l’Education nationale Gilles de Robien a estimé jeudi au Mans que le rapport de l’Inspection générale (Igen) sur l’application des nouveaux textes sur l’apprentissage de la lecture, remis la veille, opposait "un démenti flagrant" aux accusations syndicales.
"C’est là où la maison (l’Education nationale, ndlr) est paradoxale : elle vit des coups de fièvre mais il y a une grande loyauté chez tous ces serviteurs de l’Etat", enseignants et inspecteurs, a déclaré M. de Robien à la presse en marge d’une visite à l’IUFM du Mans.
"L’expression syndicale donne un aspect un peu caricatural" des textes, a-t-il ajouté, évoquant "le style de la maison".
Lire la suite de l’article

"Zidane, il est beau, il est gentil et il m’a fait un bisou"
"Zidane, il est beau, il est gentil et il m’a fait un bisou", ont raconté les enfants d’une classe de CE2 de l’école Paul-Cézanne de Chantilly (Oise) à qui l’ancien footballeur venait de remettre leur "permis piéton". Cette classe est la première en France à avoir achevé la formation à ce "permis piéton", lancé début octobre. Ce "permis", qui ne correspond pas à une disposition réglementaire, vise à prévenir les 8/9 ans contre les risques auxquels ils sont exposés dans la rue.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !