Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 7 février 2008


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 7 février 2008

Gifle et retour de bâton...
Gifle à l’école, 
pas de sanction pour le prof ”c’est le titre du Figaro qui nous apprend que le professeur convoqué mercredi au rectorat de Lille, et qui a reçu le soutien de François Fillon ne serait pas l’objet d’une procédure disciplinaire comme cela avait été annoncé au départ. Le premier ministre a en effet déclaré  : “Je pense que ce n’est jamais une bonne solution de gifler un élève, mais en même temps, je soutiens les enseignants qui ont besoin d’un peu de discipline et d’un peu de respect.”. Dans le même article du Figaro, des collègues de ce professeur déclarent “On se reconnaît tous un peu dans l’injustice faite à ce prof parce qu’elle illustre la remise en question permanente de notre autorité” ou encore
Nous ne sommes évidemment pas favorables au rétablissement du châtiment corporel, mais il faut bien reconnaître que certains élèves cherchent, en permanence, à tester les limites de leurs profs.”.
On voit bien ici que c’est le thème de l’autorité qui est sous-jacent derrière ce fait divers. D’ailleurs, dans le même journal, on trouve le résultat d’un sondage sur un sujet voisin puisque sur la situation des banlieues les français interrogés réclament plus d’autorité et mettent en cause la responsabilité des parents.
Dans Libération, Charles Hadji, professeur en sciences de l’éducation à Grenoble-II, analyse assez bien ce fait divers et ses implicites Je vois trois grandes raisons. D’abord, sous certains aspects, notamment sur fond de montée des violences, le métier devient plus difficile. Ensuite l’affaire touche au cœur même de la profession, la relation à l’élève, avec les problèmes d’autorité et de respect qu’elle pose. Enfin, il y eu une surmédiatisation de réactions qui me paraissent démesurées - le père qui poursuit l’enseignant, la justice qui embraye, le procureur qui s’exprime à la télévision sur l’affaire... Tout cela a exacerbé l’impression des enseignants d’être mal aimés.[...]
Mais au nom de ce malaise peut-on tout justifier ? La question se pose. La lecture des circonstances précises de l’incident par le Procureur (toujours dans Le Figaro) laisse quelques doutes et un léger sentiment de malaise.
Dans cette affaire, comme on l’a déjà souligné à plusieurs reprises, il faut aller au delà des excès et revenir aux principes. Si cet affaire conduit dans l’opinion à justifier le retour de la trique, à confondre autorité et obéissance par la force, et à remettre en question certains principes, je ne sais pas si le climat dans les écoles y aura gagné...

Fausse note
Autre sujet de crispation : l’évaluation des enseignants par les “usagers” Ce principe était évoqué dans le rapport Attali (mais pas dans le rapport Pochard, ne confondons pas).
le journal en ligne Rue89 a réalisé une enquête sur ce sujet et décrit plusieurs écoles qui proposent aux étudiants d’évaluer leurs enseignants.
Un très opportuniste créateur de site web avait, quant à lui, proposé la semaine dernière un site qui proposait aux élèves de noter leurs professeurs. Très vite, le site a été l’objet de nombreuses dérives et manipulations. Plusieurs syndicats sont montés au créneau . Le Snalc a saisi la Commission nationale informatique et libertés (Cnil) lui demandant si le site « était référencé et si ses fichiers étaient déclarés ». La FSU a parlé de « lynchage public », le SE-Unsa d’« une insupportable délation ».
C’est sans rapport mais... Bonne année du Rat !

Bonne Lecture...


Libération du 07/02/08

« Un comportement du prof à la Zidane »
Charles Hadji, du laboratoire des sciences de l’éducation de Grenoble-II.
Comment expliquez-vous l’ampleur des réactions chez les enseignants ?Je vois trois grandes raisons. D’abord, sous certains aspects, notamment sur fond de montée des violences, le métier devient plus difficile. Ensuite l’affaire touche au cœur même de la profession, la relation à l’élève, avec les problèmes d’autorité et de respect qu’elle pose. Enfin, il y eu une surmédiatisation de réactions qui me paraissent démesurées - le père qui poursuit l’enseignant, la justice qui embraye, le procureur qui s’exprime à la télévision sur l’affaire... Tout cela a exacerbé l’impression des enseignants d’être mal aimés.Lire la suite de l’article

Les enseignants ne veulent pas être notés
Les syndicats enseignants sont montés au créneau hier pour dénoncer le site note2be.com qui propose aux élèves de noter leurs profs. Le Snalc a saisi la Commission nationale informatique et libertés (Cnil) lui demandant si le site, lancé le 29 janvier, « était référencé et si ses fichiers étaient déclarés ». La FSU a parlé de « lynchage public », le SE-Unsa d’« une insupportable délation ». Le rapport Attali préconise de faire noter les enseignants par « les usagers ». Mais interrogé, le ministre de l’Education Xavier Darcos a jugé que ce n’était pas une bonne idée.
Lire la suite de l’article

Les profs refusent d’être notés en ligne par leurs élèves
Deux syndicats ont saisi la CNIL pour protester contre la « dénonciation publique » pratiquée selon eux sur le site note2be, qui note les enseignants.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 07/02/08

Banlieues : les Français réclament plus d’autorité
Convaincues qu’une nouvelle flambée de violence est possible dans les quartiers défavorisés, les personnes interrogées mettent d’abord en cause la démission des parents.
Lire la suite de l’article

Gifle à l’école : 
pas de sanction pour le prof
Convoqué mercredi au rectorat de Lille, José Laboureur a reçu le soutien de François Fillon.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 07/02/08 (un jour de retard)

Le site n’a pas été mis à jour depuis le 2 février


Le Parisien du 07/02/08 ( payant)

« Les filles de Meaux et de Noisiel veulent toujours en découdre »
Après le face-à-face qui a opposé, lundi soir, une vingtaine de filles à la gare routière de Chelles (Seine-et-Marne), Julie*, une lycéenne de 17 ans, témoigne. Elle indique qu’une nouvelle rixe est déjà programmée.
Lire la suite de l’article


La Croix du 07/02/08

Turquie : le Parlement légalise le port du voile à l’Université
Le Parlement turc a adopté dans la nuit de mercredi à jeudi un amendement constitutionnel autorisant le port du voile dans les universités, une mesure qui divise la Turquie musulmane mais strictement laïque.
Lire la suite de l’article


20 minutes du 07/02/08

« La garde à vue a choqué le monde enseignant »
Réactions des deux principales fédérations de parents d’élèves la FCPE et la Peep et du secrétaire du principal syndicat d’enseignants la FSU Gérard Aschieri au soutien affiché de François Fillon à l’enseignant qui a giflé un collégien.
Lire la suite de l’article

Le Prozac autorisé à partir de 8 ans
L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) vient d’autoriser la prescription du Prozac dans le traitement d’épisodes de dépression sévère chez les enfants de plus de 8 ans. L’antidépresseur était jusqu’à maintenant et depuis 1988 réservé aux adultes. Cette extension d’indication faite suite à une autorisation européenne d’août 2006.
Lire la suite de l’article

« La prescription de Prozac ne doit pas être une réponse automatique »
Paul Lemieuvre est psychiatre et travaille avec des enfants. Il réagit à l’autorisation de l’agence du médicament du traitement par le Prozac des enfants à partir de 8 ans.
Lire la suite de l’article

« On court à la catastrophe »
Isabelle Bardeau-Mézange, pédopsychiatre à l’hôpital de Perpignan, réagit à l’autorisation de prescription du Prozac à partir de 8 ans.
Lire la suite de l’article

Etudiantes prostituées : un mauvais fantasme
C’est un livre sorti en début d’année qui a relancé la polémique. Laura D., 19 ans, étudiante en langues vivantes, y raconte comment pendant quelques mois, elle s’est prostituée via Internet pour payer ses études*. Un témoignage qui a de nouveau posé le problème de la précarité étudiante, alors que 100.000 étudiants sur deux millions vivent sous le seuil de pauvreté - moins de 650 euros par mois - selon l’Observatoire de la vie étudiante.[...] « Aucune étude statistique sérieuse n’a été menée », explique Eva Clouet. Cette chercheuse en sociologie, auteur d’un ouvrage sur le sujet**, considère même ce nombre de 40 000 comme « un chiffre choc fait pour interpeller ». L’Institut national de la prostitution va plus loin, estimant qu’« il n’y a pas un phénomène de prostitution étudiante spécifique en France » et le compare à une « Arlésienne » dont on entend parler mais qu’on ne voit jamais.
Lire la suite de l’article


Métro (Paris) du 07/02/08

Rien vu...


Rue89 du 07/02/08

Et si les étudiants notaient leurs profs ?
Plusieurs écoles proposent aux étudiants d’évaluer leurs enseignants. Un principe que le rapport Attali veut généraliser.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 07/02/08

Auxiliaires de vie, « handicapés », pour l’État
Les Auxiliaires de vie scolaire aident les élèves handicapés. Peu reconnus, ils sont eux-mêmes assimilés à des travailleurs handicapés. Sans l’être.
Lire la suite de l’article


Sud-Ouest du 07/02/08

Un prof agressé
Un enseignant du lycée Marguerite-de-Valois aurait reçu, mardi,—le contenu d’un extincteur en plein visage de la part d’un élève encagoulé
Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 07/02/08

Rien vu...


Le Monde daté du 07/02/08

Plan banlieues : "La glandouille non merci"
Ils n’ont pas 20 ans, mais ils parlent comme d’anciens chômeurs. Toma, 19 ans, aimerait oublier son année pour rien. Celle qui a suivi son échec au BEP de plomberie. Il était chez lui, ne faisait rien. Se levait à midi, traînait jusqu’à 3 heures du matin. "Pour s’en sortir, faut en vouloir", dit-il. Erika a 16 ans et elle a déjà passé plusieurs mois sans rien faire : "Au début, c’était bien, mais à force, la télé, la télé, la télé, la PlayStation, c’est pénible." Elle voudrait un emploi, on lui répond d’attendre d’avoir 18 ans. "On me dit de faire des formations, des formations, des formations..."
C’est à eux et à tous les autres "jeunes de banlieue" que devrait s’adresser en priorité le nouveau plan "Espoir banlieue" que Fadela Amara doit présenter vendredi 8 février, avec le chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy. La première fois qu’elle avait évoqué ce projet, la secrétaire d’Etat à la politique de la ville l’avait défini comme "un plan anti-glandouille".
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 07/02/08

Elève giflé : Fillon "soutient" le professeur
"Il n’est pas acceptable qu’un élève traite un enseignant de connard, c’est une faute qui mériterait, semble-t-il, une sanction plus sérieuse que celle qui a été prise (3 jours de suspension, ndlr)", a-t-il dit. Le professeur avait été placé 48 heures en garde à vue.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 07/02/08

L’affaire de la gifle rebondit
En soutien au professeur qui comparaîtra le 27 mars pour avoir donné une claque à un élève, le syndicat Snalc-CSEN appelle à une manifestation symbolique ce jour-là.
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 07/02/08

Audit sur les manuels d’économie : le Snes-FSU craint la "pression des lobbys"
Le Snes-FSU, majoritaire au lycée, a mis en garde jeudi, dans un communiqué, contre une "pression des lobbys" sur la commission chargée de réaliser un audit sur les programmes et les manuels de sciences économiques et sociales (SES) au lycée.
Lire la suite de l’article

Appel à la grève dans l’Education le 15 février en région parisienne
Une intersyndicale a appelé jeudi les personnels de l’Education nationale à la grève le vendredi 15 février, en région parisienne, pour protester contre les suppressions de postes et la "dégradation des conditions de travail".
Lire la suite de l’article

Les chefs d’établissement dénoncent les conséquences des suppressions de postes
Les chefs d’établissement du SNPDEN-Unsa, majoritaire, ont "dénoncé" jeudi dans un communiqué les conséquences concrètes des milliers de suppressions de postes pour la rentrée 2008, refusant d’être "tenus pour responsables des difficultés d’organisation des enseignements".
Lire la suite de l’article

Education artistique et culturelle : interrogations de la FSU
Le SNUipp-FSU et le Snes-FSU, majoritaires respectivement dans le primaire et le secondaire, se sont interrogés jeudi sur le plan des ministres de l’Education et de la Culture en faveur de l’éducation culturelle et artistique de la maternelle à la terminale
Lire la suite de l’article

Gifle : appel à une action symbolique le jour du procès de l’enseignant
Le Snalc-CSEN a appelé jeudi ses troupes à se "rassembler après la récréation du matin" le 27 mars et à "ne pas reprendre immédiatement les cours", pour soutenir le professeur qui comparaîtra en procès ce jour là pour avoir donné une gifle à un élève qui l’avait insulté.
Lire la suite de l’article

Cours suspendus pendant 2 h dans un lycée d’Angoulême après une agression
Les enseignants du lycée Marguerite de Valois d’Angoulême (Charente) ont suspendu les cours pendant deux heures, jeudi matin, en signe d"’émoi et de désapprobation" après l’agression mardi d’un professeur dans l’enceinte de l’établissement, a-t-on appris auprès de l’académie de Charente.
Lire la suite de l’article