Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 5 septembre 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 5 septembre 2019

Le métier - Réformes - Divers

L’actualité éducative est riche en cette semaine de rentrée. Beaucoup d’interrogations sur le métier d’enseignant, encore les réformes et leurs conséquences, quelques actualités diverses.


Le métier

« Notre métier, c’est de former une génération qui prendra en main la destinée du monde d’ici 25 ans »
« Comment enseigner sans se préoccuper des élèves qui dorment à la rue, ou des garçons habitués à frapper les filles ? Institutrice puis directrice d’école en Seine-Saint-Denis pendant plus de trente ans, confrontée à la paupérisation des habitants, Véronique Decker défend un enseignement à la fois ancré dans le réel et tourné vers l’émancipation. Entretien avec l’auteure du livre Pour une école publique émancipatrice. »

Radioscopie des enseignants
« La rentrée scolaire se profile et les syndicats enseignants montrent déjà les dents. Le SNES, syndicat majoritaire, qui voue aux gémonies la réforme du lycée de Jean-Michel Blanquer, promet, malgré l’échec du mouvement du printemps de boycott du bac, deux semaines de grève dès la rentrée. En réalité, ces protestations et ces mouvements sont l’écume (politique) des choses et laissent dans l’ombre les questions-clefs auxquelles est confronté le système éducatif français. Les études approfondies de l’OCDE nous rappellent périodiquement ces faits et les traits saillants des difficultés françaises lorsqu’on compare notre système éducatif à ceux des autres pays de l’OCDE. La dernière en date, l’enquête TALIS[1], une enquête de grande ampleur menée auprès de 260 000 enseignants de collège ainsi que de chefs d’établissements dans 50 pays, offre un tableau éclairant de ces difficultés spécifiques. Elles tiennent principalement à deux caractéristiques du paysage éducatif hexagonal : la particularité assez marquée du public scolaire accueilli et l’inadaptation, au regard de ces particularités, de la formation et des méthodes d’enseignement à la française. »

Faire son coming out quand on est prof, un choix épineux par Tom Umbdenstock
« Offrir un modèle de visibilité aux jeunes peut passer par la révélation de son orientation sexuelle. »

Les contractuels au secours de l’éducation nationale Par Mattea Battaglia
“Les défis de l’école 3/5. Face à la crise du recrutement, ces « saisonniers » sont devenus indispensables à l’institution.”

« L’absence de stabilité et de liberté des enseignants tue le plus beau métier du monde »
TRIBUNE - « La réforme du lycée est entrée en vigueur ce lundi 2 septembre. Pour l’enseignante Barbara Lefebvre, les promesses d’amélioration des conditions de travail souvent difficiles des professeurs ne sont que des voeux pieux et - comme celles des quinquennats précédents - pourraient se révéler inefficaces. »


Réformes

Dans les salles de classe, le casse-tête des drapeaux obligatoires Par Louis Heidsieck
“Le ministère de l’Éducation nationale avait exigé des écoles qu’elles installent dans toutes les classes des drapeaux français et européens, et les paroles de la Marseillaise. À cause de problèmes logistiques et financiers, c’est encore loin d’être le cas.”

Bernard Lahire : « Les enseignants n’arriveront jamais tout seuls à réduire les inégalités » Par Faïza Zerouala
“Dans Enfances de classe – De l’inégalité parmi les enfants (éditions du Seuil), le sociologue Bernard Lahire raconte avec précision ce qui se joue dès le berceau. Grâce à de longs entretiens, dans toute la pyramide sociale, on découvre à quel point les déterminismes en tout genre conditionnent la réussite scolaire des petits et combien l’école ne peut pas tout.”

« Ce n’est pas parce qu’on “trempe” un élève dans un bain culturel qu’il devient un enfant cultivé » Propos recueillis par Séverin Graveleau
“Dans son dernier livre, le maître de conférences en sciences de l’éducation Julien Netter décrit une école primaire fragmentée entre de multiples encadrants et activités scolaires et périscolaires.”

Les régions peinent à suivre les réformes Blanquer
“Alors que plusieurs lycées sont en grève parce que les enseignants ne disposent pas des manuels scolaires ou des outils numériques équivalents, les Régions de France ont plaidé "non coupable" le 4 septembre face à "l’explosion des charges" générée par les décisions ministérielles. Pour l’orientation, confiée aux régions par l’Etat, les ambitions régionales vont mettre du temps à se concrétiser dans les établissements. Les régions veulent aussi défendre les CFA mis en danger par la loi avenir professionnel. Les réformes réalisées au pas de charge par le gouvernement pèsent sur les budgets régionaux. Sur le terrain elles pourraient bien se traduire par une année blanche dans les lycées.”

La réforme du CAP promulguée
“Un arrêté publié au JO du 5 septembre fixe les unités composant le CAP et définit leurs épreuves à compter de 2021. Les épreuves de Français et Histoire- géo, EPS, maths et physique chimie, prévention santé environnement sont définies ainsi que les unités facultatives : langues étrangères, arts appliqués et mobilité. Cette nouvelle rédaction contient des extraits significatifs sur la considération envers ces jeunes. Ainsi la définition de l’unité générale de langues : "Pour les candidats (scolarisés).. le choix de la langue vivante étrangère obligatoire, lorsque le règlement d’examen de la spécialité du certificat d’aptitude professionnelle ne précise pas la langue imposée, est limité aux langues effectivement enseignées au sein des établissements concernés. Pour les autres candidats, le choix de la langue est limité par la possibilité d’adjoindre au jury un examinateur compétent".”


Divers

Rentrée 2019 : "Ne dénigrez pas un prof devant votre enfant", dit Polony sur RTL
BILLET - « C’est la rentrée pour les élèves, qui retrouvent les bancs de l’école, les copains et les devoirs. Pour leurs parents, il n’est pas toujours facile d’aider au mieux les plus jeunes. »

L’OCDE veut réduire la fracture numérique grâce à l’enseignement
« Si le numérique progresse dans tous les secteurs de l’économie, la robotique et l’intelligence artificielle (IA) certains redoutent qu’elle puisse créer une véritable fracture entre les pays et les peuples. Tandis que certaines populations sont largement formées aux nouvelles technologies, d’autres sont quant à elles totalement démunies face aux avancées technologiques. Pour réduire ces inégalités, l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) recommande une formation continue. »

Céline Alvarez, un peu trop classe ?
Une belle analyse des ressorts d’un miracle de librairie.
« Après le succès des « Lois naturelles de l’enfant », la pédagogue revient avec « Une année pour tout changer ». Se plaçant dans la lignée de Montessori, elle promet à des parents conquis par ses méthodes un enfant tout-en-un, à la fois épanoui et premier de la classe. Une posture qui, sans être une imposture, fait débat chez les

Harry Potter banni d’une école catholique américaine
« Non seulement les livres du jeune sorcier sont interdits dans cette école de Nashville, mais des exorcistes ont été consultés à Rome pour se prémunir de toute invocation d’esprits maléfiques... »

Débat "Parler des religions à l’école ne doit pas être un tabou" Par Amandine Hirou,
Isabelle Saint-Martin, directrice d’études à l’EPHE-PSL et auteure du livre "Peut-on parler des religions à l’école ?" (Ed. Albin Michel) dissèque ce sujet inflammable.
“Comment parler des faits religieux en milieu scolaire ? Le Conseil des sages de la laïcité, mis en place par le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer en 2018, travaille sur le sujet depuis plusieurs mois. Dans l’attente de ses conclusions, Isabelle Saint-Martin, directrice d’études à l’EPHE-PSL, auteure d’un livre à paraître ce jeudi "Peut-on parler des religions à l’école ?" (Ed. Albin Michel) livre à L’Express ses réflexions.”

Les élucubrations de Stéphane Bern sur l’école au Moyen Age
« Mardi 27 août, France 2 diffusait « La fabuleuse histoire de l’école », nouvel épisode d’une série de vulgarisation historique portant sur un thème transversal, comme l’hygiène, la maison, le restaurant... En soi, le principe d’une émission grand public, mobilisant de gros moyens (acteurs en costumes, reconstitution de différentes époques à travers lesquels le présentateur voyage, etc.) et diffusée sur une chaîne du service public à une heure de grande écoute est intéressant. Seul problème : comme pour la plupart de ses émissions historiques, France 2 fait (une nouvelle fois) appel à l’inénarrable Stéphane Bern, qui gratifie (une nouvelle fois) les téléspectateurs de ses approximations et de sa vision caricaturale de l’histoire. »

Les enfants de profs réussissent mieux à l’école. Voilà comment s’en inspirer
“Contrairement aux idées reçues, les parents profs ne refont pas la classe à la maison, ils donnent à leurs enfants le « mode d’emploi ».”
Par Morgane Bertrand

L’Ecole Républicaine au péril des inégalités sociales
Une série en 4 épisodes à écouter.
L’éternel débat des inégalités scolaires
Paroles de profs
Quand l’Etat impose sa mixité
Une conscientisation précoce

Les reconfigurations des universités françaises : entre influences internationales et particularismes nationaux
Romuald Normand, Professeur des Universités
“Dans les différentes parties du monde, l’enseignement supérieur est aujourd’hui confronté à des transformations de fond telles que l’intensification de la concurrence internationale, la massification et la diversification des publics, l’introduction de politiques visant à promouvoir et à récompenser l’excellence, et une plus grande autonomie de gestion accordée aux établissements.”

Géraldine Duboz


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 554 - L’économie à l’école
Dossier coordonné par Florence Rebeschini Aulanier et Monique Royer
juin 2019
L’économie, c’est à la fois un enseignement et un environnement. Comment les faire découvrir aux élèves ? Par quels moyens déconstruire leurs représentations du monde économique et leur faire prendre conscience de leur rôle d’acteurs économiques, de lecteurs critiques de l’information économique et donc de citoyens ?

N° 553 - Pédagogie de l’oral
Dossier coordonné par Peggy Colcanap et Hélène Eveleigh
mai 2019
L’oral a le vent en poupe ! Quels outils utiliser pour aider les élèves à apprendre par ce biais ? Comment provoquer la prise de parole en classe ? Quid du bavardage ? Au-delà de ces pratiques, notre dossier aborde la question de l’évaluation de l’oral, de son rapport à l’écrit et des inégalités qu’il peut mettre en exergue.