Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 5 octobre 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 5 octobre 2017

Enseignement — Apprentissage — Supérieur

A l’occasion de la journée mondiale de l’enseignement, le rapport de la Cour des comptes poursuit son parcours médiatique. L’apprentissage est également en débat. Et quelques infos du supérieur pour terminer cette revue.


Enseignement

La Journée des enseignants : se réunir autour de « la liberté ». « Initiée par l’Unesco, la Journée mondiale de l’enseignement met à l’honneur le personnel de l’enseignement supérieur. Google célèbre cette journée avec un doodle. » On dit merci à qui ?

Les média continuent de réagir au rapport de la Cours des comptes. Ainsi par exemple, pour L’Express, la Cour des comptes déplore une mauvaise gestion des enseignants.

La Cour des Comptes veut un recadrage du métier d’enseignant. « "La Cour appelle à une réforme structurelle de la gestion des enseignants qui emporte des améliorations notables pour l’ensemble des acteurs du système". En présentant le rapport de la Cour des Comptes sur la gestion des enseignants, le 4 octobre, Didier Migaud, Premier président, reprend largement les conclusions et les propositions d’un précédent rapport de 2013. Pour la Cour, l’Éducation nationale doit négocier la revalorisation en échange de contreparties comme l’annualisation des services, la bivalence des enseignants du second degré et de nouveaux pouvoirs pour les directeurs et chefs d’établissement. Des propositions accueillies prudemment mais assez favorablement par le ministère. Mais qui provoquent un tollé syndical. »

Jean-Michel Blanquer répond au rapport public thématique de la Cour des comptes « Gérer les enseignants autrement – Une réforme qui reste à faire ». « La Cour des comptes a publié ce mercredi 4 octobre son rapport public thématique intitulé : "Gérer les enseignants autrement - Une réforme qui reste à faire". Ce rapport, élaboré au terme d’une enquête menée par la Cour sur la période 2012-2016, examine le cadre d’exercice du métier d’enseignant, analyse les modalités de gestion de l’affectation et de la répartition de ces agents et retrace le bilan des mesures prises en matière d’effectifs, de rémunération et de temps de travail. Après avoir évoqué les mesures déjà prise, le texte se termine par : “les politiques futures insisteront davantage sur le pré-recrutement des professeurs”, comme le propose le rapport de la Cour des comptes. La formation initiale et continue sera revisitée pour encore renforcer la professionnalisation des professeurs. Enfin, une réflexion sera lancée pour mieux tenir compte des aspirations des professeurs et de l’intérêt du travail en équipe dans chaque établissement au service de la réussite des élèves.
L’ensemble de ces évolutions s’inscrira dans une approche davantage qualitative de la gestion des ressources humaines, au bénéfice des enseignants et au service du progrès des élèves, en portant une attention particulière aux attentes exprimées par les personnels et à la qualité du dialogue social
. »

Le rendez-vous avec les professeurs. Article à charge se terminant par : « Mais pour répandre à tout le système éducatif une culture permanente de l’évaluation et de la performance qui permette de rejoindre en quelques années les standards internationaux, il convient d’aller vite beaucoup plus loin. Pour prendre enfin en compte dans la reconnaissance des enseignants et le financement des établissements le seul élément qui vaille et qui soit oublié : les résultats des élèves. » Si, si, c’est bien « répandre » qui est écrit !

Une nouvelle réforme se profile : Les RASED pourraient être réorganisés (Blanquer). « Devant la Commission des affaires culturelles et de l’éducation, Jean-Michel Blanquer a mentionné une évolution possible de la manière d’organiser les RASED. »

L’enseignement privé séduit de plus en plus : « “Le public c’est terminé, je suis allé de déception en déception” Selon des chiffres du Secrétariat général de l’enseignement catholique, qui représente 95% du privé sous contrat, le nombre d’élèves scolarisés dans le privé a augmenté de 0,6%. L’engouement pour l’enseignement privé se confirme : en neuf ans, il a gagné 93.000 élèves. Qu’est-ce qui pousse de plus en plus de parents à enlever leurs enfants du public ? Élément de réponse avec Karine, maman de deux élèves du privé. »

Et pendant ce temps, en Angleterre : l’école sans portable. « Alors que le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, veut interdire le téléphone portable au collège dès l’an prochain, des dizaines d’établissements britanniques ont déjà fait ce choix. »

Heureusement quelques réflexions surnagent.
Quand l’étude PISA penche pour plus d’autorité à l’école, par Claude Garcia, professeur de SES sur son blog. « Les études PISA effectuées par l’OCDE sur le niveau des élèves de 15 ans agacent souvent les professeurs français. Leurs conclusions sont sévères pour l’enseignement en France, nos élèves sont à la peine dans les comparaisons internationales, ce qui nourrit la mauvaise conscience des professeurs. A défaut de donner des solutions, ces études sont un PIS-Aller pour s’interroger sur les faiblesses du système éducatif français. Or, que viens-je d’apprendre, tardivement (1) il est vrai, que ces études élaborent aussi un index de climat de discipline (p.11 et 12/72 dans le rapport de l’OCDE) à partir de questions posées aux élèves du type : êtes-vous gêné par le bruit en classe ? Le professeur doit-il souvent s’interrompre à cause de l’attitude d’élèves ? Etc. »

Parution du n° 539 des Cahiers pédagogiques, « Pouvoir d’agir et autonomie, de l’école au lycée ». « Nos organisations doivent être nourries par l’énergie que les humains y mettent. », entretien avec Michèle Amiel et Gwenaël Le Guével, coordonnateurs du dossier.

Éduquer au XXIe siècle. « Entre 1900 et 2011, tout a changé pour les écoliers qui vivent à présent dans le virtuel et dans une société multiculturelle, analyse Michel Serres. Il faut aider l’école à prendre la mesure de cette nouvelle ère. »

Les conditions de l’enseignement, c’est aussi du contexte. Cécile Blanchard pour les Cahiers pédagogiques présente le Rapport du Cnesco : De l’importance de la restauration et de l’architecture scolaires. « Est-ce le bienêtre à l’école qui augmente la performance scolaire, ou l’inverse ? En tout cas, bienêtre et performance scolaires sont fortement corrélés, et la qualité des espaces scolaires y joue un rôle important. Le rapport et l’enquête sur « la qualité de vie à l’école » publiés par le Cnesco ce mardi 3 octobre dressent un état des lieux de la restauration et de l’architecture scolaires. »


Apprentissage

Apprentissage : Macron dévoile les pistes de sa réforme. « Le chef de l’État veut que les branches professionnelles jouent un rôle clé. Une loi sur le sujet sera déposée au printemps. »

La formation est morte, vive la Learning Entreprise ! « On a longtemps considéré dans les entreprises que la formation était une pratique gestionnaire RH parmi d’autres. "Pourvoyeuse" des compétences dont les métiers avaient besoin, la formation était là pour prendre la commande des opérationnels et construire les ingénieries pédagogiques qui répondaient à la demande. On envoyait alors les salariés en formation et ils en sortaient "formés" et… donc compétents ! »

Union européenne : La Commission adopte une initiative visant à stimuler l’apprentissage en Europe. « Fondée sur une consultation de grande envergure, la recommandation recense quatorze critères clés, que les États membres et les parties prenantes devraient employer pour améliorer la qualité et l’efficacité de l’apprentissage. Cette initiative contribuera à accroître l’employabilité et le développement personnel des apprentis, pour que la main-d’œuvre soit hautement qualifiée et compétente, en adéquation avec les besoins du marché du travail. »


Supérieur

« Ils ont une école mais ils n’y vont pas » : l’amertume des recalés d’APB face aux étudiants qui désertent les amphis. « Le syndicat Unef organisait mercredi une manifestation de la dernière chance devant le ministère de l’Enseignement supérieur à Paris. L’objectif : obtenir une place pour les élèves définitivement recalés d’Admission post-bac. »

Universités : budget serré, autonomie limitée. « Alors qu’elles accueillent toujours plus d’étudiants et doivent gérer jusqu’à leurs ressources humaines, les facultés peinent à faire face. »

« Pour réussir ses études à l’université, il faut savoir s’informer ». « De quelle façon s’organiser et se faire aider à l’entrée en fac ? Comment concilier job et études ? Les réponses d’Alain Tallon, vice-président de Paris-IV, aux questions des internautes du Monde Campus. »

Bernard Desclaux


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 539 - Classes inversées

Dossier coordonné par Michèle Amiel et Gwenaël Le Guével
septembre-octobre 2017

Prendre des initiatives, engager un processus de décision, animer une équipe, mettre en place une innovation, etc. Est-ce le domaine réservé du directeur d’école, de l’IEN, du chef d’établissement ? Au bout du compte, l’augmentation du pouvoir dans un établissement autonome, c’est celle du chef ou celle des personnels.

N° 536 - Éduquer aux médias et à l’information

Dossier coordonné par Émilie Kochert
mars 2017

Nous sommes inondés d’informations. L’actualité a remplacé l’information dans une culture du buzz où souvent on ne prend pas le temps de vérifier. Est-il simple de déceler le vrai du faux ou de sélectionner l’information dans le divertissement ? Éduquer aux médias et à l’information relève des missions des enseignants.