Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 5 juillet 2018


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 5 juillet 2018

Pédagogie — Système — Supérieur

Pédagogie et système sont à l’honneur, suivi du supérieur.


Pédagogie

La présidente du CSP mise en accusation par plusieurs de ses membres. « Trois membres du Conseil supérieur des programmes, Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives économiques, Denis Paget, professeur de lettres modernes et chargé de recherches à l’institut de recherche de la FSU, et Marie-Aleth Grard, présidente d’ATD Quart-Monde, prennent position dans une lettre ouverte contre les propos de la présidente du CSP, Souâd Ayada publiés dans Le Point. »

CLIC 2018 : « la classe inversée chamboule les formes traditionnelles d’apprentissage ». « Le troisième Congrès de la classe inversée a eu lieu début juillet à Paris. Réunissant 600 personnes, l’événement était l’occasion de découvrir des retours d’expériences très intéressants sur la “flipped classroom”. »

« Je me sens plus libre d’enseigner de façon non-traditionnelle ». Marie-Alice est partie au Portugal, en Belgique… et au Pérou. « En partenariat avec l’agence Erasmus+. Marie-Alice Moreira, 47 ans, est professeure d’économie et gestion dans un lycée technique bordelais privé sous contrat. Elle coordonne le projet Erasmus + "Jeunes ambassadeurs du commerce équitable" qui permet à des bacs pro et techno de se remotiver et de reconsidérer leur rapport aux adultes. Et à Marie-Alice de revoir ses méthodes d’enseignement. »

Faut-il détruire la pédagogie Freinet ? « Moins d’un mois après la tentative d’imposer l’association "Agir pour l’école" dans une centaine d’écoles du Nord, le département est secoué par une nouvelle affaire à Mons en Barœul. La ville abrite un groupe scolaire public Freinet. Le Dasen annonce que les postes vers cette école ne seront plus fléchés. Des enseignants sans formation Freinet pourront y enseigner. C’est une façon de mettre fin à la seule école Freinet dont les résultats ont été scientifiquement et positivement évalués. Une décision aberrante estime Yves Reuter, l’universitaire qui a évalué les résultats de l’école. Une école Freinet qui obtient des résultats, ça dérange ? »

Pédagogie unique pour l’école publique ! « La direction des services académiques met fin au projet pédagogique Freinet du groupe scolaire Concorde de Mons-en-Barœul (59) : il n’y aura plus de postes fléchés. Auparavant les recrutements se faisaient avec des enseignants qui adhéraient et se formaient au projet qui avait démarré en 2001 dans un quartier très populaire et en souffrance.
Pour les enseignants qui souhaitaient se réunir pour pratiquer la pédagogie Freinet dans une école publique, ce n’était déjà pas facile, mais là c’est la fin annoncée, il leur faudra soit créer une “start-up”, proposition de Cédric Villani... soit créer une école privée
. »

Nouvelles pressions en faveur d’Agir pour l’école. « "Les élèves de maternelle - a fortiori ceux des milieux populaires-ne sont pas des cobayes ! Les enseignants ne sont pas des exécutants à la botte d’officines privées." Lancée sur le Nord, l’offensive d’Agir pour l’école pour entrer dans les écoles s’est heurtée à la résistance d’enseignants. Mais elle se renforce dans le Pas-de-Calais, département où l’association est présente depuis des années selon le Snuipp Pas de Calais. »

États-Unis : des enseignants formés pour pouvoir être armés à l’école. « Il y a quelques mois, Donald Trump provoquait colère et stupéfaction en proposant d’armer des enseignants pour riposter à d’éventuels tireurs dans les écoles. Or des formations existent déjà pour eux depuis des années, notamment dans le Colorado. L’association FASTER, créée après la mort de vingt-six personnes en 2012 dans une école primaire de Sandy Hook, a déjà formé plus de 1 300 employés d’écoles au maniement des armes pour qu’elles soient prêtes en cas d’attaque. »


Le système

Plus de 1100 postes non pourvus à la rentrée 2018. « Les résultats des admissions aux concours de recrutement confirment ce que le Café pédagogique avait annoncé le 24 mai. Nous avions prévu "près de 1200 postes non pourvus à la rentrée. On sait maintenant que ce sera exactement 1117 postes. Plus de la moitié concerne le premier degré, comme nous l’avions annoncé. Le ministre avait justifié la chute du recrutement dans le second degré par la volonté de proposer un budget sincère. Or il y a toujours des centaines de postes vacants dans le second degré. Et c’est au premier degré que la situation a empiré. »

Maths, français, allemand, arts plastiques : dans ces matières, il y aura une pénurie de professeurs à la rentrée. « Les résultats des concours de recrutement d’enseignants viennent d’être publiés. Tous les postes offerts ne sont pas pourvus. L’Éducation nationale devra recourir à des contractuels. »

Les copies du bac pourraient être numérisées en 2021. « La dématérialisation présente des avantages de coût et de sécurité, selon Le Figaro, mais certains enseignants redoutent une plus grande surveillance. »

Orientation : JM Blanquer défend la réforme de l’enseignement professionnel au Sénat. « "L’article 10 entrainera une coopération renforcée entre l’État et les régions". Interrogé, le 4 juillet, par la Commission de la culture et de l’éducation du Sénat, un groupe qui lui est très favorable, Jean-Michel Blanquer a dû faire face à des critiques de ses réformes notamment sur l’orientation et la prime au mérite. »

Sur le système scolaire, et l’éducation actuelle. Par Maxim Cavacas (lycéen, Secrétaire national de l’Union nationale lycéenne - Syndicale et démocratique (UNL-SD)) sur son blog : Journal d’un lycéen engagé. « Je tente ici de faire une analyse brève et construite du système scolaire actuel. J’essaierai au fil du temps, de critiquer point par point les aspects négatifs de ce système, que je juge obsolète. Par cette note de blog, je vous apporte la vision d’un lycéen de seize ans, usager du système scolaire. Cet article n’engage que moi. »

Constitution des classes, Enquête auprès des chefs d’établissement. « À l’occasion de la rentrée scolaire 2015, le Cnesco, en partenariat avec le Syndicat national des personnels de l’Éducation nationale (SNPDEN), a souhaité apporter un éclairage sur les pratiques de composition des classes au collège et au lycée. Une enquête a été réalisée auprès de 478 chefs d’établissement, en collège et en lycée, afin d’analyser le processus de constitution des classes. »

Et puis au BOEN du jour, les Priorités du plan national de formation en direction des cadres pédagogiques et administratifs du ministère de l’Éducation nationale. NOR : MENE1816149C circulaire n° 2018-072 du 3-7-2018 MEN - DGESCO - MAF2 - SG

La géographie de l’éducation, une discipline de recherche… de la périphérie au centre ? Par Claire Ravez pour l’IFE. « Histoire, philosophie, sociologie… de l’éducation : à ces regards disciplinaires manque encore souvent à l’appel la géographie. Et pourtant, les objets éducatifs à résonance géographique ne manquent pas à l’heure actuelle. De la carte scolaire aux territoires apprenants, des projets éducatifs territoriaux (PEDT) aux réseaux d’éducation prioritaire (REP), quels sont les objets, méthodes et théories qu’investissent ceux et celles qui veulent spatialiser l’analyse en éducation ? »


Supérieur

Le grand YAKA accompagné de ses fidèles YFOKON et YAPUKA, s’avance en sa majesté...

Enseignement supérieur : la ministre annonce la création de 10 000 places supplémentaires. « Le gouvernement va créer 10 000 places supplémentaires dans l’enseignement supérieur, notamment dans les IUT où la demande est particulièrement forte, annonce la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, dans un entretien au Figaro. La ministre rappelle que la création de 21 000 places supplémentaires cette année, en BTS et à l’université, a déjà été actée. »

Enseignement supérieur : « La répartition des 10 000 nouvelles places doit se faire intelligemment » par Raphaëlle Chabran. « La ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a annoncé dans le Figaro du 4 juillet la création de 10 000 nouvelles places dans les universités à la rentrée 2018-2019. Jimmy Losfeld, président de la Fage, syndicat majoritaire des étudiants, “se réjouit” de la mesure, mais attend sa mise en pratique. »

Parcoursup 2018 : la création de 10 000 places suffira-t-elle à répondre aux demandes ? « Les annonces successives de la ministre Frédérique Vidal visent à accueillir des bacheliers toujours plus nombreux, notamment en raison du “baby-boom” de l’an 2000. »

Mais bon sang, mais c’est bien sûr, il y a une solution ! Les Moocs. « Les cours en ligne ont de l’avenir en France ». « Management, économie circulaire ou encore physique quantique… Il est presque possible de tout apprendre avec les moocs. Présentés comme enseignement du futur, ces cours en ligne peinent pourtant à s’installer dans l’Hexagone. Pour certains, cette innovation a encore de beaux jours devant elle. »

Francophonie : une chaire « Mondes francophones » créée au Collège de France. « Le Collège de France, institution parisienne vouée à la recherche et son enseignement, a annoncé mercredi la création d’une chaire "Mondes francophones", vouée à servir de "tribune" aux intellectuels parlant français de par le monde, avec comme titulaire l’écrivaine haïtienne Yanick Lahens. »

La réussite étudiante vue depuis les observatoires de l’enseignement supérieur par Laure Endrizzi pour l’IFE. « Si les observatoires de l’enseignement supérieur présentent une certaine diversité à la fois dans leur positionnement institutionnel et dans les profils de compétences qui composent les équipes, leurs missions ont également connu des évolutions significatives au rythme des réformes des dix dernières années et les objets sur lesquels ils travaillent se sont considérablement diversifiés. Les enquêtes d’insertion ne sont en effet plus les seules missions légales de ces structures, la mesure touche aussi désormais les questions d’accès à l’université et de réussite étudiante. »

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 546 - L’histoire à l’école : enjeux
juin 2018
Comment les élèves peuvent-ils construire un rapport apaisé, critique et intégrateur au passé de la société humaine et à l’Histoire ? Une histoire qui prenne en compte le récit, l’histoire politique, économique, sociale, les représentations, les enjeux de mémoire, qui éveille l’esprit et qui crée du « nous ».

N° 545 - Accompagner en pratiques
Dossier coordonné par Rachel Harent et Xavier Dejemeppe
mai 2018
Qu’est-ce qu’accompagner au sein et hors de la classe ? Qu’en est-il de l’accompagnement personnalisé ? Comment l’accompagnement vise-t-il à construire l’autonomie de l’élève ? Ce dossier interroge le sens donné aujourd’hui à l’accompagnement de tous les élèves par les enseignants et aussi par les coéducateurs.