Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 5 avril 2007


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 5 avril 2007

Du pain sec et de l’eau : pourquoi ?
Lundi, dans l’école du village de Maincy, neuf élèves âgés de 3 à 6 ans ont eu pour seul repas du pain et de l’eau : leurs parents avaient oublié de payer la cantine. Sanction disproportionnée ou problème de logistique ? Beaucoup de journaux font aujourd’hui un retour sur cette affaire qui a indigné beaucoup de personnes.
Les politiques s’en emparent. Ségolène Royal s’est élevée mercredi contre "l’exclusion honteuse" de neuf élèves de la cantine d’une école maternelle à Maincy (Seine-et-Marne), qui se sont retrouvés "pris en otages" et "victimes d’une situation dont ils ne sont pas responsables".
On voit aussi ressurgir le débat sur la gratuité des cantines. "cette attitude scandaleuse pose la question du statut de la restauration scolaire", a estimé la FCPE , elle est convaincue qu’il faut faire des cantines "une obligation de service public". "Alors que de nombreuses familles ne peuvent pas payer la cantine à leur enfant, instaurer un droit à la restauration scolaire serait reconnaître le droit de l’enfant à disposer d’au moins un repas équilibré par jour", a poursuivi la fédération de parents.
Sans tomber dans le débat philosophique (voir plus loin), on peut se questionner sur les vertus de l’indignation. Certains peuvent penser qu’il est dangereux de se laisser guider par l’émotion mais on peut aussi penser, c’est mon cas, que l’indignation a une vertu, c’est celle de révéler nos valeurs et de mettre à jour des questions qui font sens.

L’Humanité revient sur une interview passée un peu inaperçue . Dans son dernier numéro, paru jeudi dernier, Philosophie Magazine propose huit pages de « dialogue » entre le philosophe Michel Onfray et le candidat UMP à l’élection présidentielle. Or, entre quelques phrases d’une haute portée philosophique, du genre « l’être humain peut être dangereux », l’ancien ministre se livre une tirade sur le déterminisme génétique tout à fait édifiante.
J’inclinerais, pour ma part, à penser qu’on naît pédophile, et c’est d’ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie. Il y a 1 200 ou 1 300 jeunes qui se suicident en France chaque année, ce n’est pas parce que leurs parents s’en sont mal occupés ! Mais parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable. Prenez les fumeurs : certains développent un cancer, d’autres non. Les premiers ont une faiblesse physiologique héréditaire. Les circonstances ne font pas tout, la part de l’inné est immense.
Avec l’innéisme (dont les scientifiques comme Axel Kahn dénoncent l’inanité) , on retrouve ici coeur de l’idéologie de la droite ; “la part de l’inné est immense”. Dans ces conditions on comprend mieux le dépistage précoce des futurs délinquants (rappelez vous la pétition “Pas de Zéro de conduite”) puisque ce doit être aussi dans leurs gènes. Et les enfants des classes populaires qui ne réussissent pas à l’école, ce doit être aussi parce qu’ils ne sont pas “doués”...
Dans ces conditions pourquoi s’acharner ? Vous avez dit “Priorité à l’éducation” ? Qu’est-ce alors que l’égalité des chances ?

PS : L’hebdomadaire le Nouvel Observateur consacre le numéro de cette semaine à la question Qu’est-ce qu’un bon prof ?. J’y reviendrai en détail dans ma chronique de vendredi 6 qui sera la dernière avant une pause de la revue de presse pour cause de vacances bien méritées...

Bonne Lecture...


Droit de réponse

La commune de Maincy a récemment été l’objet d’une polémique relative à l’impossibilité de servir un repas complet à neuf enfants de classe maternelle le 2 avril 2007.
Il a été prétendu que ce serait au motif que leurs parents n’auraient pas payé la cantine qu’on n’avait pu offrir à ces enfants que du pain et de l’eau.
Ceci est bien évidemment et tout à fait inexact.
Il convient de rappeler qu’aux termes du règlement intérieur qui existe depuis 10 ans et qui est remis aux parents à chaque rentrée scolaire, les élèves doivent nécessairement être inscrits à la cantine pour qu’un repas puisse leur être servi.
En effet, la commune ne dispose pas de cuisine et doit donc commander chaque jour auprès d’un prestataire extérieur le nombre de déjeuners correspondant au nombre d’enfants inscrits sur la liste de la cantine.
Le lundi 2 avril dernier, à 11h30, les enseignants et le personnel de cantine ont découvert que neuf enfants n’avaient pas été inscrits par leurs parents.
La commune, qui n’avait même pas été prévenue par les parents, ne serait-ce que par fax ou par téléphone, a néanmoins recueilli les neufs enfants.
Aucun repas n’ayant été commandé auprès du prestataire, le personnel communal n’a pas été en mesure de leur servir un repas complet et n’a pu que leur offrir du pain frais et de l’eau, seuls aliments disponibles et pouvant être donnés à ces enfants sans risque d’allergie.
Ainsi, ce n ’est nullement en raison de quelconques "impayé" que ces enfants, dont les parents ne sont au demeurant nullement nécessiteux, n’ont pu bénéficier d’un repas complet, mais uniquement parce qu’is n’avaient pas été inscrits préalablement à la cantine.

Pascale Coffinet, Maire de la commune de Maincy

NDLR : Le CRAP-Cahiers pédagogiques n’est pas l’origine de cette information ni de la polémique qui en a suivi. La presse en ayant très largement fait écho, cet événement à tout naturellement trouvé sa place dans une revue de presse consacrée à l’école et à l’éducation.


Libération du 05/04/07

Elèves sans papiers : le « coup » de la circulaire Sarkozy
Dans son rapport, aujourd’hui, la Cimade décrypte les intentions réelles de l’ex-ministre.
Lire la suite de l’article

« On ne peut pas faire de régularisation massive »
François Bayrou à « Libé »
Lire la suite de l’article

Des enfants au pain et à l’eau à la maternelle de Maincy
Leurs parents n’avaient pas payé la cantine, la mairie les a privés de repas.
Lire la suite de l’article

Maternelle de Maincy : « Exclusion honteuse », dénonce Ségolène Royal
Ségolène Royal s’est élevée mercredi contre "l’exclusion honteuse" de neuf élèves de la cantine d’une école maternelle à Maincy (Seine-et-Marne), qui se sont retrouvés "pris en otages" et "victimes d’une situation dont ils ne sont pas responsables"
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 05/04/07

Royal inquiète les jeunes avec son contrat spécifique
Pour l’Unef, le « contrat première chance » de la candidate PS est une mesure « inappropriée ».
Lire la suite de l’article

Polémique sur le régime sec dans une cantine
Plusieurs enfants d’une maternelle de Maincy ont dû se contenter de pain et d’eau pour déjeuner. Leurs parents n’avaient pas réglé leur note de cantine.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 04/04/07 (un jour de retard)

Pour le candidat de la droite, « on naît pédophile »
Passée quasiment inaperçue, une interview de Nicolas Sarkozy éclaire sur son idéologie élitiste. Il privilégie le rôle des gênes au détriment du contexte social.
Lire la suite de l’article

« Un gène ne commande jamais un destin humain »
Le généticien Axel Kahn démonte les ressorts du déterminisme génétique, qui tente d’établir un lien direct entre les gènes et les comportements sociaux.
Lire la suite de l’article

La génétique au service du racisme aux États-Unis
Certains travaux scientifiques justifient le ségrégationnisme et exonèrent les responsables politiques américains de la recherche des causes sociales des maladies.
Lire la suite de l’article

Les programmes sauce Robien rejetés
Le Conseil supérieur de l’éducation a fustigé hier les principales réformes du ministre. Celles-ci seront tout de même mises en oeuvre.
Lire la suite de l’article

Vigilance pour Pas de zéro de conduite
Créé fin 2005, le collectif avait réussi à faire reculer l’INSERMet le gouvernement sur la question de la « détection précoce ».
Lire la suite de l’article

Menace de fermeture d’une école à Argenteuil
Refusant la fermeture de la maternelle de La Bérionne, parents et enseignants ont bloqué le conseil municipal.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 05/04/07 ( payant)

Un tollé dans le village
« ON NE MET PAS des enfants au pain sec et à l’eau ! » s’exclame un habitant de Maincy, tranquille petit village de 1 700 habitants près de Melun (Seine-et-Marne). Depuis hier, les discussions ne tournent qu’autour de ce sujet qui provoque un véritable...
Lire la suite de l’article

« Il faut réfléchir à une forme de gratuité des cantines »
DE L’EAU et du pain servis lundi à des enfants de maternelle dans le village de Maincy en Seine-et-Marne ou des plateaux de substitution avec pâte de fruit et barre chocolatée, estimés à 580 Kcal dans les restaurants scolaires de Béziers (Hérault) : les...
Lire la suite de l’article

Voix express : Privé de cantine si les parents ne payent pas, vous le comprenez ?
« C’est inadmissible. Les problèmes financiers des parents ne doivent pas concerner les enfants. En se conduisant de la sorte, les adultes ne font pas leur devoir qui est de donner l’exemple.
Lire la suite de l’article


La Croix du 05/04/07

Rien vu...


20 minutes du 05/04/07

L’enseignement du XXIe siècle
Que doit-on enseigner au XXIe siècle ?
A l’université américaine d’Harvard, un comité de travail composé de six professeurs et de deux étudiants a planché sur la question, d’après le blog Via Digitalis. Une mission difficile, commencée en 2002, qui remet en question les cours en vigueur depuis les années... 1970.
Lire la suite de l’article

Retour à la cantine pour les élèves de Maincy
Les écoliers du village de Maincy (Seine-et-Marne) devraient tous pouvoir déjeuner normalement jeudi, a rassuré mercredi le maire du village. Neuf d’entre eux, âgés de trois à six ans, avaient dû se contenter de pain et d’eau lundi au déjeuner parce que leurs parents n’avaient pas payé la cantine. Mardi, cinq enfants de l’école primaire avaient dû manger des sandwichs achetés par une association de parents d’élèves pour la même raison.
Lire la suite de l’article

Passer son bac dans les vagues
Pour la première fois en France, et uniquement dans l’académie de Bordeaux, les lycéens de terminale vont pouvoir choisir le surf comme épreuve facultative au baccalauréat général et technologique.
Lire la suite de l’article


Métro (Paris) du 05/04/07

Sarkozy demeure en tête chez les jeunes
Selon le baromètre Opinionway pour Metro et Radio Classique Info, Nicolas Sarkozy reste en tête dans les intentions de vote chez les jeunes.
Lire la suite de l’article

Le bio s’invite à la cantine
Le lycée de Romainville est l’un des premiers à s’être convertis
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 05/04/07

Le combat des parents de malades psychiques
L’association Vivre ensemble 22 envisage de créer un lieu de vie en Centre-Bretagne. Pour mieux accompagner leurs enfants souffrant de troubles psychiques.
Lire la suite de l’article

L’École Nicolas Hulot veut s’ouvrir à tous
Grâce à une convention, signée entre la Fondation de France et le Crédit agricole, l’établissement de Branféré ouvre ses portes plus grandes aux enfants.
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 06/04/07

L’UNEF met en garde Ségolène Royal sur un "CPE de gauche"
La réponse de Ségolène Royal au chômage des "190 000 jeunes qui tous les ans sortent du système scolaire sans qualification" - son contrat première chance - semble loin de convaincre l’Union nationale des étudiants de France (UNEF). Son président, Bruno Julliard, figure de proue de la contestation anti-CPE, a mis en garde, mercredi 4 avril, la candidate socialiste sur le risque de "nourrir l’idée qu’il peut y avoir un CPE de gauche".
Lire la suite de l’article

Neuf enfants mis au pain sec et à l’eau dans une cantine de Seine-et-Marne
Lundi 2 avril, neuf élèves âgés de 3 à 6 ans de l’école de Maincy en Seine-et-Marne, ont été nourris au pain et à l’eau, parce que leurs parents avaient oublié de payer d’avance la cantine de leurs enfants. Mardi, cinq élèves, dont les parents n’avaient pas encore payé, ont mangé des sandwichs achetés par une association de parents.
Lire la suite de l’article

La défense de la nature expliquée aux ados
La Semaine du développement durable, qui se déroule du lundi 2 au samedi 7 avril, va permettre à de nombreux adolescents de concrétiser leur engagement en faveur de la défense de l’environnement et de la protection de la planète progressivement détruite par l’homme. Depuis deux ans au Havre, à Lyon, à Bordeaux ou à Lorient, des jeunes développent l’Agenda 21 scolaire, un programme inspiré par le "plan d’actions pour le XXIe siècle" du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE).
Lire la suite de l’article

Que proposent les candidats face à la crise de l’université ?
L’intégralité du débat avec Michel Kaplan, ancien vice-président de la conférence des présidents d’université (CPU) qui revient sur les maux dont souffrent les universités françaises et les promesses des candidats à la présidentielle, le mercredi 4 avril.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 05/04/07

Les écoliers devraient pouvoir ?déjeuner normalement
Les élèves de maternelle, dont neuf ont dû se contenter de pain et d’eau lundi au déjeuner parce que leurs parents n’avaient pas payé la cantine, devraient tous pouvoir déjeuner normalement jeudi.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 05/04/07

Du pain sec et de l’eau : pourquoi ?
Lundi, dans l’école du village de Maincy, neuf élèves âgés de 3 à 6 ans ont eu pour seul repas du pain et de l’eau : leurs parents avaient oublié de payer la cantine. Sanction disproportionnée ou problème de logistique ? Retour sur l’affaire
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 05/04/07

Julliard à Royal : "ne pas nourrir l’idée" d’un "CPE de gauche" !
Le président de l’Unef, leader étudiant de la contestation anti-CPE, Bruno Julliard, a déclaré mercredi à l’AFP qu’"il ne fallait pas nourrir l’idée qu’il peut y avoir un CPE de gauche", à propos du Contrat première chance proposé par Ségolène Royal aux jeunes sans qualification.
Lire la suite de l’article

Robien signe l’arrêté réformant les programmes du primaire datant de 2002
Le ministre de l’Education nationale Gilles de Robien a signé mercredi un arrêté adaptant les programmes de l’école primaire au socle commun de connaissances et de compétences, un texte qui révise les programmes de 2002, a annoncé jeudi son ministère.
Lire la suite de l’article

Cantine : "drôle d’idée" de punir des enfants en rien responsables (Sarkozy)
Nicolas Sarkozy, candidat UMP à la présidentielle, a estimé jeudi que c’était "une drôle d’idée de donner du pain et de l’eau à des gosses qui ne sont pour rien" dans le non règlement, par leurs parents, des frais de cantine.
Lire la suite de l’article

Un collège du 92, bloqué depuis vendredi, en appelle aux présidentiables
Le collège Georges-Pompidou de Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine) est bloqué depuis vendredi par les enseignants en grève et les parents d’élèves, qui ont appelé mercredi à l’aide les candidats à la présidentielle pour plus de moyens et des dotations horaires.
Lire la suite de l’article

Versailles : des élèves manifestent contre l’expulsion d’un lycéen ivoirien
Près de 400 personnes, selon le Réseau éducation sans frontières (RESF), 300 selon la police, ont manifesté jeudi après-midi devant la préfecture des Yvelines à Versailles pour s’opposer à l’expulsion d’un lycéen ivoirien
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !