Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 4 mai 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 4 mai 2017

Débat ou des bas ? — Autour de la présidentielle —

L’actualité éducative semble un peu sonnée par le débat-pugilat d’hier soir.


Débat ou des bas ?

Macron-Le Pen : plus de deux heures de débat virulent. “Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont affrontés lors du débat de l’entre-deux-tours. Au-delà des thématiques abordées, le ton très corrosif entre les deux candidats était particulièrement marquant.”

Le Monde propose : Revivez le débat télévisé entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour de la présidentielle. “Chômage, terrorisme, Europe... La candidate du Front national et celui d’En marche ! ont confronté leurs projets dans une ambiance tendue, où le dialogue a semblé impossible.”

Débat Macron-Le Pen : leur échange sur l’école. “Sur l’éducation, les deux candidats ont déroulé en quelques minutes deux projets antagonistes et parallèles, sans tellement questionner les propositions de l’autre. Emmanuel Macron, qui fait du primaire « la mère des batailles », a rappelé sa proposition de limiter à 12 le nombre d’élèves par classe en CP et CE1 dans les zones d’éducation prioritaire.”

Pour le Café pédagogique, Présidentielle : L’Ecole épargnée par un débat indigne. “Parfois l’Ecole a de la chance. Le 3 mai les deux candidats à l’élection présidentielle n’ont pas eu le temps de débattre sur l’Ecole. Ils ont tout juste pu résumer, l’un après l’autre, leur vision de l’Ecole. Paradoxalement on peut s’en réjouir. Celle ci a été épargnée dans un débat tiré sans cesse au Guignol par la candidate du Front national.”


Autour de la présidentielle

PY Duwoye : Les occasions ratées du dialogue social à l’Education nationale. “"Pour presque un milliard d’euros, il aurait sans doute été possible de négocier sur autre chose que sur les « justes revendications des travailleurs". Dans de nouvelles pages à paraître aujourd’hui sur son blog, Pierrre-Yves Duwoye revient dans sur les occasions perdues de faire évoluer le statut des enseignants. Ancien secrétaire général du ministère de l’éducation nationale, ancien directeur de cabinet de V Peillon, il pointe les responsabilités politiques. Il pose la question des 1607 heures "dues" par les enseignants et ouvre des pistes pour faire évoluer le métier et les concours d’enseignant.”

Inquiétude du côté des Universités rapportée par Educpros. G. Roussel : "Vu la gravité de la situation dans les universités, ça risque de craquer". “De la mise en œuvre de prérequis à l’entrée de la licence à la question du budget dans les universités, Gilles Roussel, président de la CPU et de Paris-Est-Marne-la-Vallée, et Fabienne Blaise, membre du bureau de la CPU et présidente de Lille 3, reviennent sur les propositions qu’ils viennent de publier. Une "base d’échanges" avec le futur gouvernement.”

Présidentielle : les grandes écoles sortent de leur réserve. “Après la CPU et la Cdefi, c’est au tour de la Conférence des grandes écoles et de l’Association nationale des écoles supérieures d’art de prendre position pour le second tour de l’élection présidentielle. L’une, en s’inquiétant des conséquences de l’application du programme du Front national, l’autre, en appelant clairement à voter contre Marine Le Pen.”

Et sur le site de l’UNSA, on se demande : La préférence nationale dans l’éducation c’est quoi ? "La mise à mal du principe d’égalité qui est un des trois piliers du régime républicain, avec la liberté et la fraternité. A tous ceux qui semblent l’oublier ce parti ne s’inscrit pas dans le cadre républicain de notre pays !"

Et 20Minutes pointent Les propositions des candidats sur l’éducation qui font le plus tiquer les profs. “Les enseignants sont assez critiques sur l’intérêt ou la faisabilité de plusieurs mesures…

Au B.O du 4 mai 2017 : circulaire de pilotage de l’éducation prioritaire présentée par Vousnousils.

Rapport national : société apprenante, R&D et éducation tout au long de la vie. Auteurs : BECCHETTI-BIZOT Catherine, HOUZEL Guillaume, TADDEI François. Rapport rédigé à l’attention de Madame la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
La lettre de saisine de la ministre fixait comme objectif à la mission de tracer des perspectives de ce que pourrait être une véritable recherche et développement (R&D) de l’éducation tout au long de la vie, c’est%u2010à%u2010dire une recherche et développement permettant d’améliorer la qualité et l’efficacité du système éducatif et de « faire que la France devienne une société réellement apprenante. Une société où tous les potentiels individuels et collectifs se réalisent grâce à une formation de qualité dès la petite enfance et tout au long de la vie ».”
Dans une société apprenante, chaque individu doit pouvoir construire et partager ses connaissances et ses découvertes avec les autres, documenter ses apprentissages, disposer des ressources, des lieux et des accompagnements nécessaires pour progresser mais aussi pour permettre à d’autres de s’en inspirer et d’améliorer leurs pratiques. « En promouvant au sein du système éducatif une logique de confiance propice au développement des innovations pédagogiques adossées à la recherche ; en stimulant la recherche pour étoffer nos savoirs ; en développant la diffusion des connaissances en faveur des formations initiales et continues, la recherche et développement pour l’éducation doit devenir un vecteur central d’évolution du système éducatif, pour préparer notre jeunesse et, au%u2010delà nos concitoyens, au monde de demain ».”

Bernard Desclaux


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 536 - Éduquer aux médias et à l’information

Dossier coordonné par Émilie Kochert
mars 2017

Nous sommes inondés d’informations. L’actualité a remplacé l’information dans une culture du buzz où souvent on ne prend pas le temps de vérifier. Est-il simple de déceler le vrai du faux ou de sélectionner l’information dans le divertissement ? Éduquer aux médias et à l’information relève des missions des enseignants.

N° 535 - Arts et culture : quels parcours ?

Dossier coordonné par Jean-Charles Léon

Février 2017
Pour donner aux jeunes un égal accès à l’art et à la culture, les derniers textes officiels concernant l’Éducation artistique et culturelle mettent l’accent sur la notion de «  parcours  », qui doit permettre à l’élève de se constituer une culture personnelle, développer son habileté artistique et rencontrer des artistes, des œuvres, des lieux.

N° 530 - Former les futurs citoyens

Dossier coordonné par Laurent Fillion et Pascal Thomas
juin 2016

Mise en place du nouveau socle commun, de l’enseignement moral et civique : l’éducation à la citoyenneté, thème souvent abordé par les Cahiers pédagogiques, revient au cœur des préoccupations. De quelle éducation à la citoyenneté parle-t-on ? Comment ne plus la confondre avec une éducation au civisme et à la civilité ?