Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 4 juin 2009


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 4 juin 2009


Les réponses de Richard Descoings - Point d’étape de la mobilisation universitaire -

Les réponses de Richard Descoings
Richard Descoings a répondu aux questions des internautes sur 20 minutes.fr. le moins qu’on puisse dire c’est que le ton est plutôt vif et que le directeur de Sc. Po parle de manière très directe et n’évite pas la polémique.
A un internaute qui lui demande s’il n’est pas l’alibi du président en matière d’éducation, il répond : “Cinq mois de travail assumés et acharnés. Des réunions de travail avec plus de 8000 personnes, des réunions de travail aux lycées dans 76 départements, des préconisations extraites des débats et des contributions sur lyceepourtous.fr, la présentation ce matin même de mes propositions devant le Conseil national de la vie lycéenne, si vous pensez que tout cela n’est que de l’alibi, alors c’est que vous êtes bien cynique. J’espère que vous n’êtes pas trop jeune : un jeune cynique c’est vraiment terrible. ”. D’autres réponses sont sur le même ton et montrent une certaine sincérité et les convictions de Richard Descoings.
Plus posément, Il répond aussi à une question où on l’accuse de vouloir “saborder” la série S et précise sa conception de l’équilibre des séries. “Où êtes-vous allé chercher que je voulais saborder la série S ? Tout au contraire, je pense qu’il faut recentrer cette série sur les élèves qui veulent, après le baccalauréat, suivre des études supérieures dans les filières scientifiques et d’ingénieurs. La situation aujourd’hui, est que 50% des élèves de la voie générale sont en S, dont une partie importante, pas du tout par choix des matières scientifiques, mais parce que la série S est présentée comme "la série des meilleurs élèves", celle qui laisse ouverte toutes les portes de l’avenir. Le résultat, c’est que les professeurs dans les disciplines scientifiques ont en face d’eux, des classes très hétérogènes par le niveau ou par la motivation.” Et il précise “il faut rénover la série qui ne va pas bien, la série L. Il me semble que la série ES est bien équilibrée et qu’il faut la conserver en l’état.”. Pour la série littéraire, il faut une redéfinition des contenus “si l’on considère que la série L est la série des humanités, alors il faut revenir à la définition des "humanités" qui conjuguent les lettres, les arts, et les sciences. [...] je propose que soit donné aux lycéens de L, une culture scientifique aussi bien que philosophique, littéraire et historique. Je propose également que l’on fasse une place toute particulière à l’étude des langues et civilisations au sein de la série L.

Point d’étape de la mobilisation universitaire
Dans Libération, on se livre à un “point d’étape” (ou plutôt un bilan) de la mobilisation universitaire. La mobilisation de la communauté universitaire semble en effet toucher à sa fin. Même si à l’université Toulouse II Le Mirail qui a repris son activité administrative ce jeudi, les grévistes, ont décidé en AG cet après-midi de poursuivre le mouvement.
La communauté universitaire a-t-elle obtenu des garanties suffisantes ? Ou sort-elle affaiblie et divisée de ce bras de fer avec la ministre Valérie Pécresse ? Premier point : le décret sur le statut des enseignants-chercheurs a été réécrit, avec quelques aménagements (promotion, modulation de service...) visant à réduire les super pouvoirs du président d’université.
Autre élément positif : « On a obtenu le gel des suppressions de postes à l’université et dans les organismes de recherche pour 2010 et 2011. De fait, l’enseignement est le seul secteur public protégé par les suppressions de postes. C’est bien la preuve que le mouvement a été utile », explique Jean-Baptiste Prévost de l’UNEF.
En revanche le dossier de la masterisation et de la formation des enseignants semble beaucoup plus confus. Si le ministère a concédé un quasi report d’un an de la réforme, en revanche l’avenir est plus sombre pour après. On a en effet l’impression que le ministère Darcos essaie de solder ce dossier avant son départ. Il a, en effet, fait passer les décrets mettant la réforme sur les rails (avec l’abstention bienveillante des syndicats de la FSU...) alors qu’une commission (dite “Marois-Filâtre” du nom de ses deux présidents) était chargée en principe de remettre à plat toute la question de la formation. La vigilance s’impose donc sur ce dossier et le combat continue. Avec en plus des clivages nets qui apparaissent entre syndicats sur la conception de la formation.

Bonne Lecture...


Libération.fr du 04/06/09

Bordeaux 3 organisera bien une session d’examens en juin
Examens en vue à la fac de lettres. Une session devrait bien être organisée au mois de juin. Toutes les conditions sont réunis pour, en tout cas. Hier soir, le recteur de l’académie de Bordeaux, William Marois a fait savoir dans un communiqué qu’il donnait son accord « au calendrier des examens et aux modalités de contrôle des connaissances » adoptées par le Conseil d’Administration de l’Université du 29 mai
Lire la suite de l’article

Lycées : Richard Descoings a bien appris sa leçon
Les pistes du conseiller du Président sont très consensuelles.
Lire la suite de l’article

Les enseignants-chercheurs en quête d’un nouveau souffle
Alors que le ministère de Valérie Pécresse se félicite d’un « retour à la normale » sur les bancs de la fac après quatre mois de grève, les acteurs du mouvement sont décidés à continuer la lutte. Sous une autre forme.
Lire la suite de l’article

L’Academic Pride s’est tenue à Paris
Environ 2000 universitaires et chercheurs se sont retrouvés cet après-midi à Paris pour la deuxième édition de l’Academic Pride. La première s’était tenue le 27 mai
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 04/06/09

Facs : des profs indulgents
et des examens allégés
Valérie Pécresse devrait assurer jeudi les sénateurs de sa vigilance à l’égard du niveau des examens.
Lire la suite de l’article


Le Monde.fr du 04/06/09

Lycée : le rapport Descoings sera "largement débattu"
Aucun tir de barrage n’a accueilli les "préconisations" sur la réforme du lycée rendues publiques mardi 2 juin par Richard Descoings, le directeur de Sciences Po Paris. Son projet a suscité des critiques, souvent motivées par son manque d’audace, mais aussi des marques d’intérêt. En outre, l’Elysée et le gouvernement ont donné l’assurance qu’il y aura une suite.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 04/06/09 (un jour de retard)

Descoings au rapport
Le directeur de Sciences-Po a livré hier ses préconisations sur la réforme du lycée.
Lire la suite de l’article

Réforme du lycée : "s’adapter au monde globalisé", selon Descoings
Richard Descoings, directeur de Sciences-Po Paris, dresse les conclusions de son rapport au Président de la République, dans lequel il insiste notamment sur la nécessité de s’adapter au contexte d’un monde globalisé.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 04/06/09

Bac : notre reporter repasse son oral d’anglais
Ce bac 2009, le Parisien et Aujourd’hui en France vous le font vivre en direct. Dix huit ans après avoir obtenu un bac scientifique, l’un de nos reporters repasse les épreuves, cette fois dans la série ES (économique et sociale). Jusqu’au 7 juillet, date des résultats, cette aventure donne lieu à des chroniques régulières dans nos pages.
Lire la suite de l’article

L’agrégation, il y croit encore
Rappel des faits. Le 2 avril dernier, Laurent Zimmerman rate l’épreuve d’agrégation à cause d’une panne géante des transports en commun franciliens. Avec plus de 60 autres candidats dans la même situation, il crée le « collectif des agrégatifs injustement refusés » qui, face au refus du ministère de l’Education nationale d’organiser de nouvelles épreuves, porte l’affaire devant la justice.
Lire la suite de l’article

Le dico résiste au Net
Les encyclopédies en plusieurs volumes appartiennent désormais au passé. Le « Quid » version papier n’a pas eu plus de chance, définitivement englouti en 2007 par la déferlante Internet. Dans les rayonnages familiaux, seul le dictionnaire continue à résister à l’ogre numérique, comme le prouve la sortie, aujourd’hui, du dernier-né des Editions Le Robert.
Lire la suite de l’article

Une prof victime du racisme de ses élèves
Vive emotion depuis quelques jours au collège Abel-Didelet d’Estrées-Saint-Denis (Oise). Face à la recrudescence d’actes de racisme envers une de leurs collègues de confession musulmane, une partie des profs de cet établissement rural qui accueille 723 élèves ont observé un droit de retrait symbolique de deux heures hier matin.
Lire la suite de l’article


La Croix du 04/06/09

Rien vu...


Les échos (certains articles payants) du 04/06/09

Vingt et une nouvelles universités autonomes en 2010
C’était l’un des sujets majeurs de la contestation des enseignants-chercheurs cet hiver. Ce sera bientôt une réalité dans la moitié des 83 universités hexagonales.
Lire la suite de l’article

Pécresse va créer un haut conseil aux sciences sociales et aux humanités
La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, a annoncé jeudi, dans le quotidien Métro, qu’elle allait créer un haut conseil aux sciences sociales et aux humanités.
Lire la suite de l’article


20 minutes du 04/06/09

Vous avez interviewé Richard Descoings
Il a rendu un rapport sur l’avenir du lycée et il vous a répondu...
Lire la suite de l’article


Rue89 du 04/06/09

Rien vu...


Ouest-France du 04/06/09

Le Robert chasse sur les terres du Petit Larousse
Il s’appelle Dixel, coûte 29,90 € et sort en librairie aujourd’hui. C’est le premier dictionnaire familial - ceux qui, traditionnellement, sont offerts aux enfants entrant en 6e - de la maison d’édition où travaille Alain Rey.
Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 04/06/09

Rien vu...


Le Nouvel Obs Permanent du 04/06/09

Rien vu...


L’Express.fr du 04/06/09

Rien vu...


Le Café Pédagogique du 04/06/09

La baisse des effectifs dans le secondaire est peu prononcée
"À la rentrée 2008, les établissements du second degré de France métropolitaine et des DOM accueillent 5 339 700 élèves, soit 31 600 élèves de moins qu’en 2007. La baisse de 0,6% des effectifs, enregistrée cette année, est moins prononcée que celle observée lors des trois précédentes rentrées" annonce une étude de la Depp qui vient juste d’être publiée. Rappelons que la baisse démographique est un argument largement utilisé pour justifier les suppressions de postes.
Lire la suite de l’article

L’Europe et l’Ecole
A quelques jours des élections européennes, le sujet semble laisser indifférents les Français. Pourtant une bonne partie des décisions qui concernent notre présent et notre avenir se prennent à Bruxelles. La majorité des lois françaises ne font qu’appliquer des accords européens. On a même vu récemment, à propos de la loi Hadopi, que l’Europe pouvait apparaître comme un recours contre la législation française.
Lire la suite de l’article


Médiapart (accès payant) du 04/06/09

Un enseignant désobéisseur menacé de licenciement
Par Catherine Chabrun

Erwan Redon, professeur des écoles à l’école des Convalescents (Marseille 1er) fait partie des enseignants désobéisseurs. Ceux-ci ont depuis plusieurs mois déjà, entamé un mouvement de résistance contre la casse organisée du service public d’éducation.
Erwan Redon est convoqué le 7 juillet à une commission disciplinaire (pour insufisance professionnelle) : il risque le licenciement.
Lire la suite de l’article

Assises nationales de l’éducation
Par claude lelièvre

Les Assises nationales de l’éducation se tiennent samedi 6 juin à l’Hôtel de Ville de Paris, en prélude aux initiatives locales et régionales qui prendront le relais dans les mois qui viennent, en vue « d’un grand projet national pour l’enfance et la jeunesse ».
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 04/06/09

Diplômes bloqués à la Faculté Saint-Jérôme (sciences) de Marseille
La délivrance des diplômes est bloquée à la Faculté Saint-Jérôme (sciences et techniques) de l’université Marseille III, un quart des notes du second semestre étant retenu par des enseignants opposés à la réforme des université, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.
Lire la suite de l’article

Seine-et-Marne : des menaces de mort inscrites sur la maison d’un principal-adjoint
Des menaces de mort ont été inscrites jeudi sur les murs du pavillon d’un principal-adjoint d’un collège de Thorigny-sur-Marne (Seine-et-Marne), a-t-on appris jeudi de source judiciaire.
Lire la suite de l’article

Pécresse : 45 des 83 universités françaises ont été touchées par la contestation
La contestation universitaire a touché, à des titres divers, 45 des 83 universités françaises, a expliqué jeudi au Sénat la ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Pécresse, en faisant un bilan de ce mouvement, le plus long de l’histoire des universités de l’hexagone.
Lire la suite de l’article

Procès renvoyé pour un père qui avait agressé un instituteur
Le procès devant le tribunal correctionnel de Créteil d’un père de famille de 28 ans, qui avait agressé en mars un instituteur dans la cour d’une école à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne), a été renvoyé jeudi au 18 septembre à la demande du prévenu.
Lire la suite de l’article

La coordination des universités veut se réunir à nouveau en septembre
La Coordination nationale des universités (CNU), réunie mercredi à Paris XIII-Nord, a appelé à la tenue d’une "CNU d’été" le 27 juin et à une 12e CNU le 30 septembre pour "continuer le mouvement" de protestation contre les réformes dans l’enseignement, selon un porte-parole.
Lire la suite de l’article

Toulouse II : poursuite de la grève, un nouveau blocage envisagé
Les étudiants et les personnels de l’université Toulouse II Le Mirail, débloquée mercredi par les forces de l’ordre, ont voté jeudi la poursuite de la grève et les premiers envisagent d’installer à nouveau lundi des piquets de grève.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !