Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 3 septembre


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 3 septembre

Rêve de profs - Rêve d’école - Rêve de paix - Nation


En cette rentrée très occupée pour tous, une petite revue très courte qui se promène à Versailles où l’on manque de profs titulaires, pendant que d’autres enfants manquent d’école ailleurs. Réjouissons-nous cependant qu’il se passe tant de choses à la Nation.


Rêve de profs

« Dans l’académie de Versailles : environ un prof sur dix est en « CDD » » titre le Parisien. Un chiffre qui dérange et pourtant... « sans eux, aujourd’hui, l’Education nationale ne tournerait plus rond, surtout dans l’académie de Versailles, peu attractive (salaires, conditions de travail). Pour cette année 2015-2016, l’académie de Versailles va faire appel au total à près de 3 000 contractuels (profs en « CDD »), soit un peu moins de 10 % des enseignants dans les collèges et lycées des Yvelines, du Val-d’Oise, des Hauts-de-Seine et de l’Essonne.
Les 309 équivalents temps plein (ETP) déployés par l’Education nationale dans le second degré ne sont pas suffisants pour répondre notamment à la forte poussée démographique dans les lycées (près de 4 000 élèves supplémentaires).
 »
Certains profs ne rêvent plus de ne pas noter, ils le font. C’est Envoyé Spécial qui s’y intéresse et cela nous est raconté par Le Figaro. Sans angélisme, on y oppose deux visions de l’école : « Deux pédagogies s’affrontent, l’école doit-elle former l’élève à la compétition ou l’en préserver ? Peter Gumbel dans On achève bien les écoliers parle de « fissuration de l’estime de soi, d’absence de valorisation des compétences, de souffrance scolaire » face aux mauvaises notes. Nathalie Bulle dans L’École et son double rappelle que si « les élèves et les parents réclament des notes, ce n’est pas pour calmer une anxiété mais bien par souci d’information ». Dans le reportage, Jean-Claude Croizet de l’Université de Poitiers estime que « moins on compare, plus on apprend, et que la recherche de "ce que je vaux" engendre le doute sur ses capacités ». »


Rêve d’école

Loin de ces écoles qui manquent de profs ou qui encouragent leurs élèves, des élèves manquent d’école. Des milliers d’enfants et de familles fuient la violence au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique. Tous ne rêvent que d’une chose : vivre en paix en Europe et aller à l’école. Dans ce récit d’Aleksandar Lazovski, spécialiste de la protection sociale à l’UNICEF on lit notamment « La plupart des enfants auxquels j’ai parlé ne veulent pas partager leur vécu de la guerre. Ils préfèrent parler de leurs espoirs pour l’avenir, dont fait toujours partie un retour à l’école. L’autre jour, j’ai observé un groupe d’enfants de différentes nationalités qui jouaient à faire semblant qu’ils étaient en classe. Malgré le fait qu’ils ne parlaient pas tous la même langue, ils se sont organisés en « professeurs » et « élèves », partageant le même rêve éveillé d’être juste des « enfants normaux ». »
Et Ouest-France, ajoute que « plus de 13 millions d’enfants sont privés d’école cette année en raison des conflits qui dévastent plusieurs pays du Moyen-Orient, une "situation désastreuse" selon l’Unicef. »


Rêve de paix

« « On ne s’étripe pas dans les cours de récréation ! » » titre Le Monde".
« Il ne fera pas sa troisième rentrée des classes comme délégué ministériel chargé de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire. Le chercheur et universitaire Eric Debarbieux – « Monsieur violence scolaire », a-t-on coutume de dire, tant ses recherches et enquêtes de victimation font référence depuis plus de vingt ans sur le sujet – a donné sa démission à la ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem, lundi 31 août. Il est remplacé par André Canvel, inspecteur général.
 »
Apparemment, on s’étripe quand même dans les rayons rentrée scolaire...

JPEG - 61.4 ko
Les fournitures par Jimo

Nation

Ah terminer cette revue par ce très beau mot...
Vousnousils rappelle que l’EMC commence cette année. Son but est de « transmettre les valeurs de la République, c’est-à-dire « la dignité, la liberté, l’égalité, la solidarité, la laïcité, l’esprit de justice, le respect de la personne, l’égalité entre les femmes et les hommes, la tolérance et l’absence de toute forme de discrimination », indique le ministère de l’Education nationale. Il doit aussi « développer le sens moral et l’esprit critique et permettre à l’élève d’apprendre à adopter un comportement réfléchi. Il prépare à l’exercice de la citoyenneté et sensibilise à la responsabilité individuelle et collective » ».

JPEG - 45.5 ko
EMC par Einstein de Geneviève Brassaud

A la Nation, c’est aussi le 10000ème article sur le site des Cahiers pédagogiques
« Pendant ce temps, sur la place de la Nation... » : « Le siège du CRAP-Cahiers pédagogiques est à côté de la place de la Nation à Paris, une place où se rencontrent les XIème, XIIème et XXème arrondissements. Et aujourd’hui, il s’en passe des choses, à la Nation ! »

Emilie Kochert qui passe le relais à Philippe Watrelot ce week-end.


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Réussir l’école du socle - En faisant dialoguer et coopérer les disciplines
Ouvrage - 2013
Francis Blanquart, Céline Walkowiak - ESF, 2013
Organisé de manière très concrète autour des pratiques scolaires de classe au collège et en 2de de lycée, cet ouvrage s’attache à tous les aspects de la pédagogie ouverte et innovante nécessaire à la réussite de « l’école du socle commun ».

Mieux apprendre avec la coopération
Revue n°505 - mai 2013

Lorsque deux enfants, deux élèves ou deux adultes coopèrent, ils apprennent au travers des échanges. En même temps, ils se construisent des valeurs humanistes telles que la solidarité, le partage, le respect. Des témoignages pédagogiques, des repères précis pour oser l’aventure, dépasser les embuches.