Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 28 septembre 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 28 septembre 2017

Budgets — Supérieur — Divers — Ressource

Temps calme dans notre actualité, mais les budgets de nos ministères viennent d’être présentés et bien sûr ça réagit. Et puis APB fermé, il reste quelques "problèmes"...


Budgets

Les budgets de nos ministères viennent d’être présentés. Et donc...

Pour le Café pédagogique, c’est Le tournant. “Double leçon dans ce budget de l’Education nationale 2018. JM Blanquer donne une leçon d’habileté. Dans la présentation du budget, transformant la stabilité des créations de postes au budget en la mise en place de 4000 enseignants au primaire. Et aussi dans la gestion des enseignants : le PPCR devrait être appliqué, la prime de 3000 euros aussi mais de façon "très progressive". La mise en place des dédoublements de CP et Ce1 continue mais de façon ralentie. Mais il envoie aussi un signal durable. Après des années de recrutement en hausse du nombre d’enseignants depuis 2012, le ministre fait chuter le nombre de postes mis aux concours 2018. Ainsi s’amorce le tournant gestionnaire pour l’Education nationale. Mathématiquement après la stabilité du nombre de postes en 2018,la décrue devrait venir en même temps que le ministère réformera le lycée. Pour les étudiants, le message est clair : les carrières de l’enseignement vont à nouveau se refermer.”

Pour Le Monde, Budget 2018 : l’éducation nationale, un ministère « préservé » ?Le gouvernement assure que ce secteur reste une « priorité politique », mais la rupture est notable avec le quinquennat précédent, durant lequel près de 54 000 postes ont été créés dans l’éducation nationale.”

Pour les Echos, Marie-Christine Corbier relève que pour Blanquer : l’éducation « reste le budget numéro un de la nation ». “« C’est le budget numéro un de la nation, ça le reste », s’est félicité Jean-Michel Blanquer en rappelant que « c’est affiché comme une priorité politique par le président de la République depuis le début ». Emmanuel Macron avait toutefois annoncé, dans un premier temps, que seul le budget de la Défense augmenterait en 2018.”

Et le Monde pour le supérieur, Budget 2018 : une hausse de 700 millions d’euros pour l’enseignement supérieur. “La bouffée d’air était pour le moins attendue dans le milieu universitaire. Le budget de l’enseignement supérieur et de la recherche augmente de plus de 700 millions d’euros en 2018 par rapport au budget initial de 2017. « C’est la preuve de la confiance qui est faite dans la jeunesse et dans l’avenir », s’est réjouie Frédérique Vidal, la ministre de l’enseignement supérieur, qui a annoncé cette hausse dès jeudi 14 septembre. Une progression saluée par la Conférence des présidents d’université (CPU) et plusieurs syndicats d’enseignants et d’étudiants.”


Supérieur

Si vous voulez voir la Conférence de presse de rentrée étudiante du 28/09/17 par Frédérique VIDAL.

APB : à l’issue de la procédure, 3 729 bacheliers demeurent sans place dans l’enseignement supérieur. “En 2016, la plate-forme Admission post-bac, fermée un peu plus tôt, avait laissé 2 500 bacheliers sans affectation.”

Comment réformer APB : les solutions proposées par les étudiants. “Hier, à notre demande, plusieurs étudiants ont confronté leurs opinions. La ministre doit présenter des pistes aujourd’hui.”

L’orientation de bacs pro en BTS sur avis du conseil de classe trace sa route. “De 5 à 23 académies. L’expérimentation de l’orientation des bacheliers professionnels en BTS sur avis du conseil de classe passe à la vitesse supérieure dès cette année. Dix-huit nouveaux rectorats ont répondu à l’appel des ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur pour déployer cette mesure, soit une quasi-généralisation, un an à peine après la phase test.”

Mais à l’autre bout de la formation, Camille Stromboni pour Le Monde écrit :
Rentrée universitaire : les naufragés de la sélection en master. “Alors que les cours ont repris, des étudiants attendent toujours une place en master. Ils sont 2 257 recalés à avoir saisi le recteur, annonce la ministre de l’enseignement supérieur dans son discours de rentrée.”

Deux nouveaux directeurs au sein des ministères de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. “À la suite du conseil des ministres du 27 septembre 2017, Édouard Geffray a été nommé directeur général des ressources humaines des ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur et Natacha Chicot, directrice des affaires juridiques.”


Divers

Montreuil : des parents d’élèves qui bloquaient « l’usine toxique » délogés. “Une centaine de personnes réclamaient, mercredi, la fermeture d’une société utilisant un produit cancérogène à proximité d’une école.”


Ressources

Présentation par François Muller sur le site des Cahiers pédagogiques du N° 539, Pouvoir d’agir et autonomie, de l’école au lycée, L’ami critique, le meilleur ami des équipes. “En misant sur une évaluation externe des unités éducatives focalisée sur les progressions et sur les acquis des élèves, avec des temps et des méthodologies qui renforcent la dimension collective, coopérative et responsabilisante, les inspections trouvent un rôle nouveau pour beaucoup. Dans le même temps, les équipes éprouvent le besoin de renforcer leur compétence collective à s’autoévaluer, à réguler leur action pédagogique et éducative. S’engager dans ce processus d’enquête exige un peu de temps et des méthodologies adéquates, des rôles et des responsabilités prises au sein de l’équipe d’école ou d’établissement, et aussi un étayage externe que l’ami critique saura leur proposer.”

Bernard Desclaux


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 539 - Classes inversées

Dossier coordonné par Michèle Amiel et Gwenaël Le Guével
septembre-octobre 2017

Prendre des initiatives, engager un processus de décision, animer une équipe, mettre en place une innovation, etc. Est-ce le domaine réservé du directeur d’école, de l’IEN, du chef d’établissement ? Au bout du compte, l’augmentation du pouvoir dans un établissement autonome, c’est celle du chef ou celle des personnels.

N° 536 - Éduquer aux médias et à l’information

Dossier coordonné par Émilie Kochert
mars 2017

Nous sommes inondés d’informations. L’actualité a remplacé l’information dans une culture du buzz où souvent on ne prend pas le temps de vérifier. Est-il simple de déceler le vrai du faux ou de sélectionner l’information dans le divertissement ? Éduquer aux médias et à l’information relève des missions des enseignants.