Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 28 janvier 2016


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 28 janvier 2016

Menaces — Orientation — Formation professionnelle — Pédagogie — Evénement


Pas grand chose dans l’actualité éducative, des menaces sur les lycées parisiens, un peu d’orientation et de formation professionnelle, et un événement, à ne pas négliger.


Menaces

Nouvelles menaces visant six lycées parisiens, les élèves confinés. “Mardi déjà, de fausses alertes à la bombe ont été émises dans six prestigieux lycées de la capitale : Charlemagne, Fénelon, Montaigne, Condorcet, Henri-IV et Louis-le-Grand. Une enquête a été ouverte en vue de retrouver l’auteur des coups de fils anonymes.
Des établissements scolaires de Grande-Bretagne ont également été visés par des alertes similaires, mardi dans la région de Birmingham, et jeudi matin au sud-ouest de Londres
.”


Orientation

Au 20 h de La 2, une enquête sur une "nouvelle profession" : Éducation : que valent les coachs d’orientation ?. “Les conseils de spécialistes sont très prisés par les lycéens qui s’apprêtent à débuter leurs études supérieures. France 2 a enquêté sur une profession en plein essor.” Pour répondre à l’angoisse… Tests créés dans les années 50, aux Etats unis, le pack à 600 euros... et pas un mots sur les conseillers d’orientation-psychologues !
Et pendant ce temps, au BO, les arrêtés de fermetures de CIO se succèdent, aujourd’hui pour l’académie de Grenoble, d’Orléans-Tours pour l’Eure-et-Loir et pour le Loiret.


Formation professionnelle

L’apprentissage en trois leçons par Xavier Fontanet dans Les Echos. “Ces trois pays ont chacun un message fondamental à nous adresser. Les Pays-Bas sont convaincus que la filière technique est la filière d’excellence. Pour eux, dans la période actuelle, seuls progresseront les pays qui tiendront la route sur le plan technologique. La Suisse, c’est un autre message : l’apprentissage doit être décentralisé, comme l’enseignement secondaire, parce que l’efficacité de l’interaction établissement éducatif-entreprise réclame une très grande proximité entre les techniciens de l’entreprise et les enseignants. Quant à l’Allemagne, c’est très structurant : à partir du moment où l’enseignement technique est considéré comme une filière d’excellence, on peut y envoyer les élèves plus jeunes au lieu de les sélectionner, comme en France, tard et, bien trop souvent, sur la base d’un échec dans la filière générale.”
Et comme c’est paut-être pas aussi simple : Formation et enseignement professionnels au Pays-Bas - Une brève description
Éducation. Pour une formation des collégiens à l’esprit d’entreprise. “Cette proposition dépasse largement nos frontières. Elle est portée par un programme européen baptisé YESict. En France, ce projet est relayé par l’Agence de développement des usages numériques sur le territoire du Pays basque, l’aNTIC Pays basque.
Son ambition affichée : « Former la génération suivante, non plus seulement à occuper des emplois, mais à en créer. » Et de le faire jeune, dès l’entrée en 6e, à onze ans. « À dix-huit ans, c’est trop tard. »

Et Le Figaro se pose une question : Pourquoi les métiers industriels ne trouvent pas preneur. “On connaissait les difficultés à recruter dans le secteur de la boucherie mais l’industrie ou la médecine ne sont pas beaucoup mieux loties. Dans son baromètre trimestriel des « métiers dont personne ne veut », le site de recrutement Jobintree met en évidence la pénurie de candidats pour des offres de kinésithérapeute ou de carrossier, par exemple, alors même que la France compte toujours plus de trois millions de chômeurs.”


Événement

Comment l’intelligence artificielle de Google a battu un joueur de go professionnel. Une affaire à suivre.


Pédagogie

Peut-on définir des standards de qualité pour les enseignants ?. “Circulaires, recommandations et référentiels tentent de définir les compétences dont doit disposer un enseignant et les missions auxquelles il est censé répondre. Est-il vraiment possible d’établir des standards de qualité, vu la complexité du métier ?” se demande Alain Michel, inspecteur général honoraire de l’Education nationale, intervenant au séminaire de recherche Ecole et République du Collège des Bernardins.

Quel modèle pédagogique pour notre enseignement supérieur ?
Nous assistons, depuis une trentaine d’années à une " massification " de l’enseignement universitaire.
Réflexion sur la pédagogie dans l’enseignement supérieur en Belgique. Deux expériences françaises sont citées : “La première date de 2006 à la faculté de médecine de Grenoble, pour les étudiants de première année. Elle consiste à mettre en ligne la partie théorique du cours afin que chaque étudiant en prenne connaissance à son rythme, et à organiser en parallèle des tutorats personnalisés en groupes restreints avec des étudiants de troisième année et les enseignants pour discuter des questions individuelles de chacun.” et la deuxième : “La seconde expérience permet de démontrer que, au sein même du cadre étroit de notre modèle magistral, l’innovation est possible. Il s’agit de l’expérience des "boitiers-réponses" de l’Université Pierre et Marie Curie entre 2011 et 2012.”

Et demain, ce sera Pascal Thomas qui vous concoctera la revue.
Bonne soirée, Bernard Desclaux


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Pédagogie : des utopies à la réalité

Revue n°525 - décembre 2015
Qu’est-ce qui fait qu’un enseignant, un éducateur, sort des sentiers battus et s’avance sur les chemins de l’expérimentation et de l’innovation ? Qu’est-ce qui le met, l’a mis en mouvement ? Quels sont les utopies, les projets, les rêves, les modèles peut-être qui font entrer dans un collectif, un mouvement pédagogique ?

Inclure tous les élèves


Revue n°526 - janvier 2016
Pour les élèves à besoins éducatifs particuliers, l’écart est parfois grand entre ce qui est prescrit et la réalité de leur scolarisation. Ce dossier vise à en pointer les freins et à proposer des leviers à même de faire vivre l’école inclusive refondée.