Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 28 avril 2011


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 28 avril 2011

Harcèlement – Fessée et claques -

Le harcèlement nouvel “arbre sécuritaire”
Éric Debarbieux a mis en ligne mercredi un rapport sur la lutte contre le harcèlement à l’école. Intitulé "Refuser l’oppression quotidienne : la prévention du harcèlement à l’école", ce rapport qui avait été remis le 12 avril au ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, est désormais consultable sur le site du ministère, à l’adresse www.education.gouv.fr/rapport-prevention-harcelement-ecole .
Les formations à bâtir pour sensibiliser les adultes à comprendre et faire cesser ces phénomènes de brimades répétées, physiques ou verbales, constituent le gros des 15 propositions de l’auteur. Les personnels "relais" devraient faire l’objet d’un "plan national de formation" : à savoir les personnels de direction, mais aussi "les membres des Rased, les infirmières et médecins scolaires, les membres des équipes mobiles de sécurité, les CPE" qui doivent être "confortés dans leurs missions".
Le rapport évoque aussi la formation initiale des enseignants que Debarbieux juge insuffisante. On évoque plusieurs pistes : l’organisation d’une "conférence nationale" sur le sujet impliquant les présidents d’universités, la création d’un "Haut conseil à la formation", de la formation aux "phénomènes de groupe". Éric Debarbieux préconise aussi que le concours pour devenir enseignant s’obtienne via des modules proposés dès la licence et jusqu’en deuxième année de master, "au lieu d’être un concours couperet post-master". Il réfute qu’il s’agisse là d’une "attaque contre les savoirs disciplinaires".
Le rapport servira de base de discussion aux "assises nationales" sur le sujet, organisées les 2 et 3 mai à Paris au lycée Louis le Grand, au cours desquelles Luc Chatel annoncera la politique qu’il entend mener en la matière.
Dans une tribune publié sur Médiapart, le chercheur Hubert Montagner attaque vigoureusement cette campagne sur le harcèlement dans un long article très argumenté. Il affirme qu’il n’existe « aucune étude scientifique sur les conduites que l’on qualifie d’agressions, en particulier le harcèlement ». Pour lui le bullying (le nom anglo-saxon du harcèlement) est la porte grande ouverte à la catégorisation (et stigmatisation) des enfants à l’école : “En effet, une fois les phénomènes de harcèlement identifiés, en supposant que cela soit possible ou crédible, que va-t-on faire ? Va-t’on définir des profils de « vrais » ou « supposés » « harceleurs » et parallèlement de « vrais » ou « supposés » « harcelés », et les suivre au fil du temps ? Qu’est-ce qu’on va en faire ? punir et/ou exclure les « harceleurs » ? Surprotéger les « harcelés », les confiner dans leur classe, les mettre dans un espace réservé, un cocon...? Tant qu’on y est, faudra t’il repérer dans la cour d’école (et ailleurs), les enfants « hyperactifs », les enfants « assurément » ou « sournoisement » violents, les enfants impolis, les enfants autocentrés, les enfant fugueurs... ceux qui crachent par terre ?
Il considère que les assises organisées prochainement sont un « nouvel arbre sécuritaire » qui masque la forêt des problèmes des enfants, des familles, des enseignants, de l’école et de la société elle-même.

Fessées et gifles
La presse est occupée également par un débat sur les fessées et les gifles. Comme nous l’indiquions hier, la Fondation pour l’enfance diffuse depuis hier un spot télévisé qui montre une une mère, à bout de nerfs, qui gifle sa fille qui vient de renverser son verre de jus de fruits. La grand-mère, qui assiste à la scène, prend alors dans ses bras sa propre fille en s’excusant d’avoir fait la même chose dans son enfance. Le message, qui défile alors sur l’écran, est clair : « Des parents qui battent ont souvent été battus. »
C’est un débat récurrent en France, il a déjà eu lieu en novembre 2009 et en avril 2010 à l’occasion de campagnes similaires. On y rappelle à chaque fois que les sévices corporels aux enfants sont interdits dans plusieurs pays. A chaque fois aussi, cela s’accompagne de sondages qui montrent qu’en France, les parents restent attachés à ce genre de châtiments.
Cette année le débat est aussi alimenté par un fait divers. En effet, il y a quelques jours, Jérome Cahuzac, député maire PS de Villeneuve sur Lot, a donné une paire de claques à un jeune qui, selon lui, lui manquait de respect et l’agressait. Les réactions à cet action que le député juge lui même comme étant un acte “violent mais proportionné” sont assez tranchées. Mais les réactions de l’opinion publique donnent plutôt raison au député et sont bien le reflet d’un certain climat. Et nous montrent aussi qu’il y a encore bien du travail à faire en matière d’éducation…

Bonne Lecture...


Libération.fr du 28/04/11(certains articles payants)

« On ne donne pas aux profs les moyens de remplir leur mission »
Les profs, des nantis ? Fainéants et surpayés ? Ce n’est pas l’avis des parents d’élèves de cette école parisienne qui déplorent un manque de moyens général. Pour eux, le professeur, c’est celui qui encaisse.
Lire la suite de l’article

Ségolène Royal tente un retour sur fond de fermetures de classes
Mardi, la candidate à la primaire socialiste a apporté son soutien aux parents d’élèves mobilisés contre les suppressions de postes dans l’Education nationale.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 28/04/11

Rien vu...


Le Monde.fr (certains articles payants) du 28/04/11

Quand le CNRS distingue les “innovateurs”
On connaissait les médailles d’or, d’argent ou de bronze du CNRS, parmi les plus hautes distinctions scientifiques françaises. Désormais, le CNRS, le premier organisme de recherche français, va remettre chaque année d’une à cinq “médailles de l’innovation”. L’idée soutenue par Valérie Pécresse doit “permettre aux chercheurs-entrepreneurs d’être reconnus par leurs pairs”, comme l’explique la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Lire la suite de l’article

"Dauphine offre une plus grande valeur ajoutée que les grandes écoles"
Laurent Batsch, président de l’université Paris Dauphine
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 28/04/11

Contraception gratuite pour les lycéens franciliens
La région Île-de-France a présenté hier son « pass santé contraception » accessible dans les lycées, les centres 
de formation des apprentis et les instituts de formation sanitaire et sociale. 159 000 jeunes pourraient en bénéficier.
Lire la suite de l’article

Contraception « un sujet tabou avec les parents ! »
Réactions des jeunes devant le lycée où a été présenté le pass contraception, hier.
Lire la suite de l’article

Le 4 mai à Paris : rassemblement intersyndical éducation 93 contre les suppressions de postes
Annulation de toutes les suppressions de postes ! Préparons ensemble nos délégations d’établissement au ministère le mercredi 4 mai
Lire la suite de l’article


Le Parisien (certains articles payants) du 28/04/11

Deux fillettes harcelées à l’école pendant deux ans
Un père porte plainte contre la directrice d’un établissement. Ses filles ont été importunées par d’autres élèves sans que le corps enseignant agisse.
Lire la suite de l’article

VIDEO. La campagne choc contre les claques
Une bonne gifle ou une fessée n’ont jamais tué personne… dit-on. N’empêche, la campagne diffusée à la télévision contre les violences éducatives qui démarre demain fait frémir.
Lire la suite de l’article


France Soir du 28/04/11

Faut-il fesser pour mieux éduquer ?
Alors que depuis mercredi une campagne contre les "violences éducatives ordinaires" diffuse un spot contre les claques et les fessées, la question relative à l’interdiction de la fameuse tape sur les fesses fait débat.
Lire la suite de l’article


La Croix du 28/04/11

Pourquoi lancer une campagne contre la gifle ?
À l’occasion de la Journée internationale contre les violences éducatives, samedi 30 avril, la Fondation pour l’enfance lance jeudi 28 avril une campagne télévisée choc : un spot de trente secondes dans lequel une maman, fatiguée, gifle sa fille qui a renversé un verre de lait.
Lire la suite de l’article


Les échos (certains articles payants) du 28/04/11

Harcèlement à l’école : les propositions faites à Chatel
Un peu plus d’un an après les états généraux de la sécurité à l’école, le ministère de l’Education nationale organise lundi et mardi prochains les Assises nationales sur le harcèlement à l’école. En ouverture desquelles le ministre de l’Education, Luc Chatel, doit annoncer quelle politique il entend mener en la matière. Il s’appuiera sur le rapport rendu public hier et réalisé par le chercheur Eric Debarbieux, président de l’Observatoire international de la violence à l’école. Ce document rappelle que, si 9 enfants sur dix se sentent bien à l’école, environ un sur dix se dit victime de harcèlement scolaire, entendu comme des violences répétées, verbales, physiques ou psychologiques. Un chiffre mis en lumière pour la première fois fin mars dans une étude réalisée par l’Observatoire international de la violence à l’école pour l’Unicef. Et dont les conséquences sont loin d’être négligeables puisqu’un lien direct est établi entre ces violences et le décrochage scolaire, l’absentéisme, mais aussi des difficultés psychologiques à long terme.
Lire la suite de l’article

"10.000 dessins d’enfants" pour la liberté de Ghesquière et Taponier
L’exposition "10.000 dessins d’enfants pour leur liberté !", initiée par le comité de soutien aux journalistes de France 3 otages en Afghanistan, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, est organisée à Paris à partir de jeudi pendant un mois, afin de ne pas les oublier.
Lire la suite de l’article


20 minutes du 28/04/11

Gifler un enfant est-il éducatif ou néfaste ? Une campagne relance le débat
Une campagne contre les "violences éducatives ordinaires", lancée mercredi par la Fondation pour l’enfance, relance le débat entre partisans et adversaires de la fessée ou de la gifle comme "outil éducatif".
Lire la suite de l’article

Harcèlement à l’école : Un rapport propose des solutions
Préparer le terrain. Avant les assises nationales sur le harcèlement à l’école, qui auront lieu lundi et mardi prochains, le rapport du chercheur Eric Debarbieux sur ce sujet a été publié hier sur le site du ministère de l’Education*. Il préconise quinze mesures pour lutter contre ce fléau. Parmi celles-ci, l’organisation d’une campagne de communication pour sensibiliser les jeunes au harcèlement et la formation massive des équipes scolaires (enseignants, infirmiers, médecins scolaires, conseillers principaux d’éducation,etc.) à la détection des victimes de violences dans les établissements et à leur écoute. Certaines de ces propositions devraient être reprises et étayées par Luc Chatel lors du débat de la semaine prochaine.
Lire la suite de l’article


Rue89 du 28/04/11

Dans la ville de Cahuzac, avec le « giflé » et les autres jeunes
Jérôme Cahuzac, maire de Villeneuve-sur-Lot, a giflé un jeune. Rencontre avec la « racaille oisive » de cette coquette ville.
Lire la suite de l’article

La réforme de la carte scolaire a rendu l’école plus injuste
Présentée comme une mesure de justice sociale, la libéralisation de la carte scolaire renforce au contraire les inégalités. Et fait reculer une mixité déjà mise à mal. Inverser la tendance ? Possible, à condition de mettre en œuvre un vrai projet politique.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 28/04/11

Faut-il interdire les gifles et les fessées ?
Une campagne contre les « violences éducatives ordinaires », lancée ce mercredi par la Fondation pour l’enfance, relance le débat entre partisans et adversaires de la fessée ou de la gifle comme « outil éducatif ».
Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 28/04/11

Pass Contraception : Chatel change d’avis
A l’origine c’est une idée de Ségolène Royal. La présidente de Poitou-Charentes avait proposé, en novembre 2009, la mise en place de "chèques contraception" dans les lycées de sa région. Une idée plus que controversée. Ségolène Royal s’était alors attirée les foudres du gouvernement, Luc Châtel en tête. Pourquoi aujourd’hui ce revirement de la part du ministre de l’Education nationale ?
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 28/04/11

Deux ans ferme pour un parent d’élève qui avait frappé un enseignant
L’homme de 37 ans lui avait asséné un coup de poing au visage avant de lui donner des coups de pieds, dans une école près du Mans.
Lire la suite de l’article

La fermeture de classes n’est que la partie visible de l’iceberg
9.000 postes d’enseignants doivent être supprimés à la rentrée prochaine, alors que le France est déjà sous dotée de 15% par rapport aux autres pays de l’OCDE.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 28/04/11

La fessée, j’arrêterai plus tard… (blog)
« Des parents qui battent ont souvent été des enfants battus. » C’est le message de la campagne de prévention contre « les violences éducatives » qui débute ce jeudi. Et alors là, je m’inscris en faux : mes parents n’ont jamais porté la main sur moi et je n’en suis pas à ma première fessée pour mes propres enfants.
Lire la suite de l’article


Le Café Pédagogique du 28/04/11

Contre le harcèlement, Debarbieux demande à Chatel de revoir la formation des maîtres
Chargé de mission par Luc CHatel, Eric Debarbieux a remis le 27 avril son rapport sur "la prévention du harcèlement à l’Ecole". Très ambitieux, le rapport invite l’institution à revoir la formation des enseignants et à améliorer les pratiques pédagogiques. Il demande une grande campagne d’opinion, le développement d’outils et à retourner les réseaux sociaux contre le cyberbullying.
Lire la suite de l’article

Formation des enseignants : Chatel positive au Sénat
Peut-on parler de "déni" ? Le 26 avril, devant le Sénat, Luc Chatel a été sérieusement accroché sur la formation des enseignants et ne s’en est sorti qu’en niant les difficultés.
Lire la suite de l’article


Médiapart (accès payant) du 28/04/11

Rien vu...


Slate.fr du 28/04/11

Rien vu...


ÉducPros du 28/04/11

Sélection des IDEX : des jurys étrangers ? Le billet de Philippe Jamet
"Je ne sais pas ce que vaut cette information, mais j’entendais dire pas plus tard qu’aujourd’hui que le jury en charge de l’audition des sept finalistes “Idex” serait essentiellement constitué de personnalités étrangères. Si cette rumeur s’avère fondée, elle provoque en moi trois étonnements que l’on jugera probablement naïfs", écrit Philippe Jamet sur son blog.
Lire la suite de l’article

Skema, première école française à s’implanter sur un campus américain
Skema a ouvert en janvier 2011 des locaux au sein du campus de la North Carolina State University, sur la cote est des Etats-Unis. L’école de commerce implantée à Nice, Lille, Paris y accueille 200 de ses étudiants. Reportage sur place.
Lire la suite de l’article


VousNousIls du 28/04/11

Un chercheur prône formation et prévention contre le harcèlement à l’école
Une meilleure formation des enseignants et des autres personnels des écoles, ainsi que des politiques de prévention précoce, sont les principales mesures prônées par le chercheur Eric Debarbieux pour lutter contre le harcèlement à l’école, dans un rapport mis en ligne mercredi.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre…
Lisez et achetez des journaux !