Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 26 mars 2009


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 26 mars 2009


Universités : un blocage qui n’en finit pas... la contestation s’étiole... la fin du mouvement...
Voilà des titres piochés dans la presse du jour et qui témoignent de la confusion de la situation.

Pour beaucoup d’observateurs on s’acheminerait vers la fin du mouvement mais d’autres notent la radicalisation et l’exaspération durable de certains.
Dans un texte adopté à l’unanimité en assemblée plénière, la Conférence des présidents d’université (CPU) stipule, jeudi 26 mars, que "les enseignements doivent reprendre" et que l’organisation des examens doit être mise en oeuvre dans les établissements universitaires "perturbés". La CPU "prend acte [...] de l’évolution concrète[...] de tous les sujets qui sont à l’origine des mouvements actuels", écrit-elle, lors de son colloque annuel qui se tient à Brest dans un lieu tenu secret. Parmi les "sujets", elle cite "les suppressions de postes, la réforme du statut des enseignants-chercheurs, la réforme de la formation des enseignants, la question des IUT, le contrat doctoral et les chaires université-organisme". La CPU précise : "Les décisions incriminées ont été suspendues ou compensées, les réformes sont remises en chantier, les partenaires sociaux ont pu négocier, continuent ou s’apprêtent à le faire". Et elle conclut "Les aménagements nécessaires pour la fin du semestre et l’organisation des examens doivent être mis en oeuvre le plus tôt possible". Selon elle, "il en va de l’intérêt des étudiants et de la qualité de tous les diplômes universitaires de l’année 2009".
Comme nous l’annoncions il y a déjà plusieurs semaines, le sujet de la formation des enseignants qui avait su se raccrocher à la protestation sur le statut des enseignants chercheurs risque d’être le cocu de l’histoire. S’il y a des délais supplémentaires et quelques avancées, on peut dire cependant que rien n’est réglé. Et le flou entretenu par certains syndicats n’arrange rien...

Une ville anglaise a trouvé une solution pour lutter contre les regroupements d’adolescents...
On peut lire dans 20 minutes qu’ une association d’habitants de Mansfield, petite ville du centre de l’Angleterre, a installé récemment en plusieurs endroits publics des lampes normalement utilisées par les dermatologues. Cet éclairage rose fait ressortir l’acné juvénile, boutons purulents, points noirs et autres imperfections. L’association assure que ce dispositif est dissuasif. Pour beaucoup d’ados, se rassembler sous une lumière rose vif est tout sauf « cool » et ne flatte pas leur virilité bourgeonnante, surtout quand le printemps commence...

Bonne Lecture...


Libération.fr du 26/03/09

La Sorbonne occupée revote la grève
Dans l’amphi Richelieu de la Sorbonne, ce midi, le ton était à la gravité. A la détermination. Si l’on a longuement discuté de la manière dont il fallait rédiger un « Rappel de la Sorbonne » intitulé « Pourquoi nous ne cèderons pas » l’assemblée d’enseignants-chercheurs de Paris-1, Paris-3 et Paris-4, menée par l’historien François Faronda, n’a pas tremblé ni lambiné au moment décisif. La grève a été reconduite, massivement, sous les applaudissements. Manifestement, ni Valérie Pécresse ni Xavier Darcos ne sont parvenus à entamer cette froide volonté. Pourtant, ils s’y sont mis le 2 février...
Lire la suite de l’article

« Pourquoi j’occupe la Sorbonne »
Voici une vidéo tournée cette après midi à la Sorbonne où l’historien Pierre Frölhich explique l’occupation de la Sorbonne par des universitaires
Lire la suite de l’article

Le rappel de la Sorbonne : « Pourquoi nous ne céderons pas »
Ce midi, les enseignants-chercheurs des universités de la Sorbonne réunis en assemblée ont adopté le texte suivant :
Appel de la Sorbonne du 26 mars 2009 

Pourquoi nous ne céderons pas

Lire la suite de l’article

L’université de Strasbourg pourrait être évacuée aujourd’hui
Le président de l’université de Strasbourg, Alain Beretz, pourrait faire appel aux forces de l’ordre pour évacuer les étudiants en lutte qui occupent le bâtiment du Patio, sur le campus de l’Esplanade. Il a demandé aux grévistes de quitter dans la journée les locaux et une réunion sur le sujet devait se tenir en fin de matinée à la préfecture.
Lire la suite de l’article

Le siège du Cnrs occupé
Plusieurs centaines de personnes occupent le siège du Cnrs à Paris. Présent sur place, j’ai pu constater qu’après avoir bousculé la réunion du Conseil d’administration, qui n’a pu se prononcer que sur des points techniques lors d’une réunion en catimini...
Lire la suite de l’article

70 écoles comme des lanternes dans la nuit
Etrange... Il est 19 heures, la nuit tombe sur Bordeaux, et quelques poussettes se faufilent pourtant dans la maternelle des Menuts. Les parents arrivent avec paniers et bouteilles, ils font la bise à la directrice, et déballent des salades ou des parts de quiche. Les enfants tourbillonnent dans la cour, ils se gavent de coca et de chips, et donnent à cette soirée très militante une coloration un peu festive. C’était hier soir la nuit des écoles, organisée dans tout le département. 70 établissements ont joué le jeu. Et dans le port de la lune, le mouvement s’est conclu par une marche aux flambeaux rassemblant les cortèges de la rive droite et de la rive gauche au milieu du Pont de Pierre.
Lire la suite de l’article

La diversité aux portes de Paris
FRANÇOIS VIGNAUX ancien secrétaire général de Paris-8.

La présidente de Paris-8, madame Irène Sogologorsky, me recruta en 1994 après le départ précipité de mon prédécesseur. La présidente était une spécialiste de la littérature soviétique et elle m’indiqua que le programme s’était terminé avec la chute du mur de Berlin... Lorsque je quittai mes fonctions, cinq ans plus tard, elle me confia qu’elle avait hésité à m’embaucher car j’avais commis une faute d’orthographe dans ma lettre de candidature. La présidente était une très belle femme, d’une autorité naturelle et souriante et d’une élégance rare en milieu universitaire. Elle travaillait dix heures par jour sans difficulté et ses mèches rousses témoignaient d’une fantaisie plaisante [...]
Lire la suite de l’article

« Vincennes, nous y étions »
Il y a un peu plus de deux mois, le 13 janvier, l’université de Vincennes-Paris-8, créée dans le sillage de Mai 1968, fêtait son 40e anniversaire. A cette occasion, Libération publiait un dossier spécial.
Reportage à Saint-Denis où Paris -8 est maintenant installée, témoignages d’anciens et d’actuels enseignants, comme Hélène Cixous ou Pascal Binczak, récits sur les liens très particuliers entre les frères ennemis qu’ont longtemps été Vincennes et Libération, analyse de l’historien François Dosse sur les spécificités de cette aventure pédagogique, enquête sur les possibilités d’une telle expérience aujourd’hui, portrait de François Châtelet, l’âme de cette université...
Sur le site web de Libération, nous demandions à nos lecteurs internautes passés par Vincennes de nous raconter leurs souvenirs. Ex-enfants de la crèche, ancien secrétaire général de l’université, fille de réfugiés argentins... Vous avez été nombreux à réagir et à nous envoyer des témoignages, drôles, émouvants, surprenants. En voici quelques extraits.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 26/03/09

Des écoliers font échouer 
le rapt de leur camarade
Une fillette de 7 ans, qu’un homme a tenté d’enlever vendredi dans une cour d’école de Plaisir (Yvelines), a été aidée par ses camarades de classe, qui ont réussi à faire fuir l’agresseur.
Lire la suite de l’article

Une incitation financière 
pour des jeunes profs du « 93 »
Les professeurs affectés pour la première fois dans un des 19 collèges sensibles de Seine-Saint-Denis se verront offrir une indemnité de 2000 euros par an pendant trois ans. Les syndicats estiment que ce dispositif ne constitue pas la réponse la plus appropriée.
Lire la suite de l’article

Un instit agressé par un parent d’élève
Un instituteur a été agressé ce matin pendant la récréation dans la cour d’une école à Bonneuil-sur-Marne, en Val-de-Marne par un père de famille qui l’a frappé après avoir vu son enfant qui pleurait.

Lire la suite de l’article


Le Monde.fr du 26/03/09

Universités : la contestation s’étiole
Amorcé début février, le mouvement universitaire ne faiblit que lentement malgré les concessions gouvernementales. Mardi 24 mars, la huitième journée de manifestations a été la plus faible depuis le 2 février, date du début de la mobilisation. Simple pause après le grand rendez-vous interprofessionnel du 19 mars ou reflux définitif du mouvement ? Jeudi 26 mars, la nouvelle journée d’action lancée par l’intersyndicale du supérieur et de la recherche servira de test.
Lire la suite de l’article

A la Sorbonne, la "ronde infinie des obstinés"
Quand on arrive rue de la Sorbonne, on ne peut pas rater l’entrée : le bleu marine des CRS et des vigiles "maison", postés sur le trottoir, se voit de loin. Intimidé, un couple de touristes tend le cou pour essayer d’apercevoir ce qui se passe dans la cour de la vénérable université. Une émeute ? Un remake de Mai 68 ? En fait, il ne se passe rien. Pas plus, en tout cas, que dans les autres universités parisiennes, sans doute jugées moins explosives, puisque la présence policière y est nulle. Mais la Sorbonne n’est pas une université comme une autre.
Lire la suite de l’article

Crèches : attention, air pollué !
L’air que respirent nos enfants dans les crèches est pollué. C’est ce que révèle une étude de l’Association Santé environnement France (ASEF), que nous avons consultée, présentée jeudi 26 mars à Aix-en-Provence et évoquée dans l’édition du Parisien du même jour.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 26/03/09 (un jour de retard)

Le manège des facs tourne rond
Imaginée par les grévistes de l’université de Saint-Denis, la « ronde infinie des obstinés » a débuté lundi dernier. Reportage.
Lire la suite de l’article

Pratiques d’intimidation à Paris-I
Hier, les grévistes de Paris-I n’ont guère pu se réunir dans leurs locaux. Impossible d’obtenir une salle ou un amphi... Réunis dans une salle hors du site Panthéon, les enseignants-chercheurs de Paris-I, par qui le mouvement a commencé, ont manifesté leur exaspération face aux « fermetures intempestives de salles, fouilles, contrôles, filtrages incessants et méthodes d’administration policière ». Ils ont également dénoncé un climat de pression entretenu par le biais d’attaques juridiques dirigées contre « certains collègues ». Ils demandent par conséquent que « cesse la multiplication d’obstacles à la bonne tenue des assemblées générales ». De son côté, la présidence de Paris-I assure qu’elle n’empêche en rien la tenue de la grève active et indique que « s’il y a des procédures à revoir, elles ne sont en aucun cas dirigées contre des personnes ».
Lire la suite de l’article

La bataille contre le bac professionnel en trois ans se poursuit
Des actions étaient organisées partout en France, hier. Exemple à Rouen.
Lire la suite de l’article


Le Parisien (certains articles payants) du 26/03/09

Paris : la Sorbonne et le CNRS occupés
Deux symboles de l’université et de la recherche, la Sorbonne et le CNRS, étaient occupés jeudi par des manifestants dénonçant les réformes dans l’enseignement, le gouvernement parlant de « noyaux de radicalisation » parallèles à une « baisse des perturbations ». 

Lire la suite de l’article

Val-de-Marne : un instituteur frappé par un parent
Un enseignant de l’école primaire Eugénie-Cotton à Bonneuil (Val-de-Marne) a été agressé par un père de famille de 29 ans, ce matin, à la récréation. Celui-ci avait remarqué, en passant devant l’établissement, que son enfant était à l’écart et pleurait dans la cour.
Lire la suite de l’article


La Croix du 26/03/09

Université, un blocage qui n’en finit pas
L’université Rennes 2 tente de reprendre les cours mais le semestre de formation est perdu
Lire la suite de l’article


Les échos du 26/03/09

Les universités se voient en véritables « acteurs économiques »
Réunis pour leur colloque annuel, les 84 présidents d’université se penchent à partir d’aujourd’hui sur leur rôle économique et leurs liens avec les territoires.
Lire la suite de l’article

L’université Paris Dauphine, réputée et sélective, fête jeudi ses 40 ans
L’université Paris Dauphine, réputée pour former des cadres et managers, professionnalisante mais pratiquant la sélection des étudiants, fête jeudi ses 40 ans, a-t-elle annoncé dans un communiqué.
Lire la suite de l’article


20 minutes du 26/03/09

Le stratagème ultime contre les attroupements d’ados ?
Une ville anglaise a trouvé une solution qui pourrait faire tache d’huile... ou d’autre chose...
Lire la suite de l’article

Nuit d’occupation à Sciences-Po
Sciences-Po a vu l’opposition aux réformes dans l’enseignement supérieur s’inviter dans ses murs mardi soir, à l’occasion d’une occupation de ses locaux de la rue de l’Université (Paris 7e). L’action a été menée par une quarantaine d’étudiants de l’institut, déjà présents dans le bâtiment, et une centaine de personnes d’autres établissements, notamment l’ENS ou Paris-V, qui ont pénétré de force dans le bâtiment vers 21 h 15. Réunis en assemblée générale dans un amphithéâtre, les occupants ont affirmé leur opposition à la LRU et leur soutien aux universités mobilisées.
Lire la suite de l’article

Une aide au logement pour les profs en Seine-Saint-Denis fait polémique
Ils recevront 6.000 euros sur trois ans afin de limiter le turn-over...
Lire la suite de l’article


Rue89 du 26/03/09

Fâchés contre leur direction, les chercheurs occupent le CNRS
Ils étaient plus d’une centaine à occuper les locaux du siège du CNRS ce matin. La réunion du conseil d’administration du centre de recherche, organisée en catimini et sans les délégués syndicaux, a provoqué la colère des chercheurs. Ces derniers protestent contre le démantèlement du CNRS en multiples entités, les compressions de budget et les suppressions de postes.
Lire la suite de l’article

Ni prof ni chercheur, pourquoi je suis derrière leur mouvement
Par Serge Quadruppani, nomade italo-bellevilois.

Ni enseignant ni chercheur, je souhaite la victoire des enseignants-chercheurs, des étudiants, et des personnels de l’Education, de la maternelle à l’université. Je souhaite leur victoire dans leur combat contre la réforme Pécresse et pour la remise en cause de la LRU et des réformes Darcos, parce qu’il faut nous débarrasser une fois pour toute de l’argument de la lutte contre les « privilèges » brandi par les porteurs de Rolex à 9000 euros.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 26/03/09

Université : les désaccords persistent
Les négociations entre la ministre et les syndicats n’aboutissent pas. Des manifestations sont prévues aujourd’hui.
Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 26/03/09

Rien vu...


Le Nouvel Obs Permanent du 26/03/09

Les présidents d’universités appellent à la reprise des cours
Les présidents d’université estime que "les enseignements doivent reprendre" ainsi que l’organisation des examens dans les établissements "perturbés".
Lire la suite de l’article

Carte scolaire : du nouveau à Paris (Blog EducObs)
A l’heure où dans bien des familles la tension commence à monter sur cette question très anxiogène : comment inscrire mon enfant dans le meilleur collège ou lycée, le rectorat de Paris annonce les nouvelles règles de la carte scolaire 2009. Côté collèges, malgré les assurances du libre choix de l’établissement données maintes fois par Xavier Darcos et Nicolas Sarkozy à Paris, la carte scolaire reste en vigueur. Les familles parisiennes reçoivent en ce moment les fameuses « affectations » à leur collège de quartier. Une nouveauté toutefois, elles pourront cette année demander une dérogation non plus pour un seul établissement, mais pour deux, et croiser les doigts... En moyenne, la moitié seulement des demandes sont satisfaites. Priorité étant donnée, comme l’an passé aux motifs médicaux, critères sociaux, rapprochement de fratries et choix de langues ou d’options particulières.

Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 26/03/09

Rien vu...


Le Café Pédagogique du 26/03/09

Angleterre : les nouveaux programmes du primaire s’ouvrent à Twitter
Les enfants d’Albion vont-ils directement sauter dans le 21ème siècle ? C’est le Guardian qui agite en ce moment l’Ecole anglaise en dévoilant, un mois avant sa publication, les nouveaux programmes du primaire. Selon le quotidien, les programmes seront regroupés autour de 6 thèmes d’apprentissage (learning areas) qui remplacent les 13 sujets d’enseignement précédents. Il s’agit de l’anglais, la communication et les langues, les maths, les sciences, l’environnement, la santé et le bien être.
Lire la suite de l’article

Universités : Le début de la fin ?
Les syndicats ont négocié avec les ministres du 24 au 25 mars le projet de décret sur le statut des enseignants chercheurs. A l’issue de la négociation, Autonome Sup a voté en faveur du texte gouvernemental alors que le Snesup avait quitté la salle. L’autonome juge le décret "acceptable" et se déclare satisfaite de la décision sur la formation des maîtres.
Lire la suite de l’article


Médiapart (accès payant) du 26/03/09

Rien vu...


Une sélection dans les dépêches du 26/03/09

Le CNRS et la Sorbonne occupés, le gouvernement parle de "radicalisation"
Deux symboles de l’université et de la recherche, la Sorbonne et le CNRS, étaient occupés jeudi par des manifestants dénonçant les réformes dans l’enseignement, le gouvernement parlant de "noyaux de radicalisation" parallèles à une "baisse des perturbations".
Lire la suite de l’article

Brest : le colloque des présidents d’universités reprend dans un lieu secret
Le colloque annuel de la Conférence des présidents d’université (CPU) qui se tient à Brest a dû déménager jeudi après-midi avoir été perturbé par des étudiants, et se déroule désormais dans un lieu tenu secret, a-t-on appris auprès de la CPU.
Lire la suite de l’article

Besançon : surveillants en grève, 780 élèves d’un collège en ZEP renvoyés chez eux
En soutien à une grève des surveillants du collège Diderot de Besançon, répertorié en zone d’éducation prioritaire (ZEP), les professeurs de l’établissement ont refusé de faire cours jeudi, renvoyant près de 780 élèves à leur domicile, a-t-on appris auprès d’une enseignante.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !