Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 22 novembre 2007


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 22 novembre 2007

Étudiants et lycéens défilaient aujourd’hui contre la loi sur l’autonomie des universités. Mais jusqu’ici, les enseignants restaient à l’écart du mouvement étudiant. Ce n’est plus le cas. Le Snesup-FSU - l’organisation majoritaire chez les profs du supérieur, opposée depuis l’été à la loi Pécresse -, appelait lui aussi à la mobilisation ce jeudi 22 et le mardi 27, dans la foulée du mot d’ordre de manifestation lancé par la Coordination étudiante, l’Unef et des syndicats de lycéens.
A Paris, c’était entre 2.600 (selon la police) et 7.000 personnes (selon les organisateurs) ont manifesté jeudi contre la loi sur l’autonomie des universités (LRU). Parmi eux, de nombreux lycéens de la Fidl (Fédération indépendante et démocratique lycéenne) selon un article du Figaro. Le Monde précise que plus d’une vingtaine de lycées sont entrés dans le mouvement, notamment en Ile-de-France et dans le Nord.
Alors que se déroulaient ces manifestations, la ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Pécresse déclarait sur le site du Parisien être « prête à faire des avancées » sur le dossier de la réussite en licence et du logement « dès lors que des gestes d’apaisement seront faits par les étudiants » mobilisés contre sa loi. Il n’est en revanche pas question pour elle de revenir sur les principes de la loi LRU, dont une partie des étudiants mobilisés réclament l’abrogation.
Ce texte de la loi “LRU” dite aussi “Loi Pécresse” est un document ultra-technique qui suscite toujours beaucoup d’inquiétudes et malentendus. Ouest France offre une session de rattrapage à tous ceux qui ne l’auraient pas lu attentivement.

Pendant ce temps là, les syndicats de fonctionnaires (dont les enseignants) menacent d’une nouvelle action début décembre face à l’absence de réponse du gouvernement sur le pouvoir d’achat, après une journée de grève et de manifestations qui a mis mardi dans la rue entre 375.000 et 700.000 personnes.
La vigilance est donc de mise.

Bonne Lecture...


Libération du 22/11/07

Loi Pécresse : 41 universités toujours touchées, le Snesup appelle à la mobilisation
Alors que les étudiants et le principal syndicat du supérieur appellent à manifester demain, douze directeurs d’UFR de Lille mettent en garde contre le blocage. A Paris, un étudiant bloqueur est indemne après avoir été visé par un tir d’arme à feu.
Lire la suite de l’article

Un étudiant bloqueur visé par un tir d’arme à feu
L’étudiant du site de Censier de Paris III est indemne. Le tir, qui l’a frôlé, viendrait de la barre d’immeuble d’en face. L’étudiant a porté plainte et devrait être soutenu par l’université.
Lire la suite de l’article

Pécresse « prête à des avancées » si les étudiants montrent des « gestes d’apaisement »
La ministre se dit prête à négocier sur le logement et la licence, mais pas sur la loi LRU, contestée par une partie des étudiants.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 22/11/07

La mobilisation étudiante piétine
A Paris, entre 2.600 (selon la police) et 7.000 personnes (selon les organisateurs) ont manifesté jeudi contre la loi sur l’autonomie des universités (LRU). Parmi eux, de nombreux lycéens de la Fidl (Fédération indépendante et démocratique lycéenne).
Lire la suite de l’article

Les experts des banlieues préfèrent rester à Paris
Les chercheurs de l’EHESS, installés boulevard Raspail, à Paris, refusent de s’expatrier dans le « 9-3 ».
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 21/11/07 (un jour de retard)

L’amer constat de la défenseure des enfants
Dans son rapport remis hier au président de la République, Dominique Versini dresse un bilan alarmant de la prise en charge des adolescents en souffrance.
Lire la suite de l’article

Une grande maison pour des ados en perditio
Les adolescents en détresse sont de plus en plus nombreux. À Saint-Denis, Mado Charbonnier a oeuvré à l’ouverture d’une structure pour les jeunes et les parents en difficulté.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 22/11/07 ( payant)

Valérie Pécresse : "Je suis prête à avancer..."
L’UNEF juge un retour à la normale envisageable si des négociations s’ouvrent rapidement, Valérie Pécresse répond être prête à des avancées, mais demande au préalable des gestes d’apaisement.
Lire la suite de l’article

Clés USB pour les nouveaux profs
D’ICI à la rentrée 2008, ce sont quelque 43 000 clés USB « pour démarrer », comportant des logiciels, des outils, des...
Lire la suite de l’article

La route, première cause de mortalité chez les 15-24 ans
AUJOURD’HUI encore, la route reste la première cause de mortalité chez les 15-24 ans. Or, selon la Prévention routière,...
Lire la suite de l’article

« Derrière les blocages, un mouvement de fond »
RENÉ SYLVESTRE, président fondateur du groupe l’Etudiant
LYCEENS ET ETUDIANTS vont à nouveau se retrouver dans la rue cet après-midi contre la loi Pécresse sur l’autonomie des universités, tandis que le principal syndicat de l’enseignement supérieur (Snesup-FSU) appelle à faire de cette journée un nouveau temps fort de mobilisation. Le mouvement touche toujours une quarantaine d’universités et désormais les lycées.
Lire la suite de l’article


La Croix du 22/11/07

Rien vu...


20 minutes du 22/11/07

Les étudiants battent le pavé contre la loi Pécresse
Après les cheminots et les fonctionnaires mardi, place aux étudiants. La contestation contre la loi Pécresse sur l’autonomie des universités, de plus en plus vive, s’exprime dans la rue ce jeudi par des manifestations partout en France.
Lire la suite de l’article

Le mouvement étudiant contre la loi Pécresse se durcit
Alors que des manifestations ont lieu un peu partout en France, le mouvement de contestation contre la loi Pécresse s’est durci mercredi avec 45 sites universitaires perturbés. Les responsables étudiants montrent des signes de crispation devant la fermeté gouvernementale.
Lire la suite de l’article

Fonctionnaires : les syndicats menacent d’une nouvelle action début décembre
Les syndicats de fonctionnaires menacent d’une nouvelle action début décembre face à l’absence de réponse du gouvernement sur le pouvoir d’achat, après une journée de grève et de manifestations qui a mis mardi dans la rue entre 375.000 et 700.000 personnes.
Lire la suite de l’article

Les nourrissons savent reconnaître les vilains
Bien avant de savoir parler, les bébés sont capables d’appréhender la mentalité de ceux qu’ils observent : c’est ce que vient de confirmer une expérience menée par trois psychologues américains et publiée jeudi dans la revue Nature.
Lire la suite de l’article

Lyon-II vote contre le blocage
Vers une fin du blocage à Lyon-II ? Ce mercredi soir, 59% des étudiants de l’université se sont prononcés pour la reprise des cours à l’occasion d’un vote électronique consultatif organisé par la présidence de Lyon-II. 31% ont voté contre la reprise et 10% se sont abstenus. Le taux de participation s’élevait à 35,12%, ce qui représente 8.998 étudiants sur 25.624 inscrits. La présidence devait décider dans la soirée d’une éventuelle reprise des cours « en fonction d’autres paramètres »
Lire la suite de l’article

Les votes électroniques dans les universités décriés
Cela semblait la parade idéale à la cacophonie et au noyautage des AG. Faire voter les étudiants de manière anonyme et électronique pour ou contre le blocage. Mais l’initiative lancée par les présidents d’universités a du plomb dans l’aile.
Lire la suite de l’article


Métro (Paris) du 22/11/07

Loi Pécresse : crispation des étudiants face à la fermeté du gouvernement
Le mouvement étudiant contre la loi Pécresse sur l’autonomie des universités s’est durci mercredi avec 45 sites universitaires perturbés, les responsables étudiants montrant des signes de crispation devant la fermeté gouvernementale, à la veille d’une journée de manifestations.
Lire la suite de l’article

"Place aux jeunes qui s’impliquent"
Le site MSN.fr inaugure officiellement aujourd’hui la Chaîne Verte dédiée à l’environnement et à l’engagement des jeunes en matière de développement durable
Lire la suite de l’article


Rue89 du 22/11/07

Les hommes sont-ils meilleurs en informatique que les femmes ?
Chez les jeunes, hommes et femmes sont maintenant à peu près aussi nombreux à aller sur Internet tous les jours. Seule différence, les hommes sont encore plus nombreux à croire qu’ils ont de bonnes compétences en informatique. C’est ce que l’on lit dans le dernier bilan statistique d’Eurostat.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 22/11/07

Facs : ce que dit vraiment la loi Pécresse
Étudiants et lycéens défilent aujourd’hui contre la loi sur l’autonomie des universités. Un texte ultra-technique qui suscite inquiétudes et malentendus. Décryptage des slogans
Lire la suite de l’article

Manif aujourd’hui, avec les professeurs, votes électroniques...
Jusqu’ici, les enseignants restaient à l’écart de la fronde étudiante, très radicalisée à ses débuts. Ce n’est plus le cas. Le Snesup-FSU - l’organisation majoritaire chez les profs du supérieur, opposée depuis l’été à la loi Pécresse -, appelle à la mobilisation ce jeudi 22 et le mardi 27, dans la foulée du mot d’ordre de manifestation lancé par la Coordination étudiante, l’Unef et des syndicats de lycéens.
Lire la suite de l’article


Sud-Ouest du 22/11/07

Le président de Bordeaux 4 envoie les CRS débloquer la faculté
Les étudiants en droit ont été surpris par l’arrivée des forces de l’ordre. Une manifestation est prévue aujourd’hui. Le point à PAU et à LA ROCHELLE
Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 22/11/07

Les étudiants ne lâchent pas
Tandis que la fin de la grève des cheminots se dessine, celle des étudiants contre la loi Pécresse sur l’autonomie des universités (LRU) semble prendre le sens inverse. Les étudiants et lycéens sont à nouveau descendus dans les rues, jeudi, pour protester "contre l’école des riches et des patrons". Quarante-quatre universités sont bloquées et des manifestations ont eu lieu dans toute la France.
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 22/11/07

Forte présence lycéenne dans les manifestations étudiantes contre la loi Pécresse
’appel de l’UNEF, principal syndicat étudiant, et de la coordination nationale, des milliers d’étudiants et de lycéens ont défilé, jeudi 22 novembre, dans les rues de plusieurs villes de France pour protester contre la loi sur l’autonomie des universités. Entre trente et quarante universités étaient toujours bloquées jeudi, et plus d’une vingtaine de lycées sont entrés dans le mouvement, notamment en Ile-de-France et dans le Nord
Lire la suite de l’article

A Montpellier-II, les étudiants grévistes ont "l’impression d’être la seule opposition"
Ils s’appellent tous "Robert" ou "Martine" : les étudiants grévistes de l’université Montpellier-II ont adopté cette convention pour ceux d’entre eux qui s’adressent à la presse. Ils n’en démordront pas. "C’est pour éviter que certains deviennent les chouchous des médias", explique une "Martine", étudiante en troisième année de licence de physique-chimie.
L’amphi 5-06 de l’interminable bâtiment de l’unité de formation et de recherche (UFR) de sciences est le centre névralgique d’une résistance particulière à la loi Pécresse sur l’autonomie des universités, et d’une résistance plus large à Nicolas Sarkozy, qui a voulu cette réforme.
Lire la suite de l’article

Université : le pari de la proximité
Une centaine d’universités, installées dans des villes moyennes, accueillent 130 000 étudiants. Des facs à taille humaine, moins chères, plus conviviales, et dont les résultats n’ont souvent rien à envier aux "grandes".
Lire la suite de l’article

Orientation ou sélection ?
n France, tous les bacheliers peuvent accéder librement à l’université. Conséquence : un étudiant sur trois change d’orientation à la fin de sa première année d’études, et près de un sur cinq quitte la fac sans diplôme. Pour réduire ce taux d’échec à l’université - un des plus élevé d’Europe -, a été mis en place, en novembre 2006, l’" orientation active ", processus d’information informatisé (les lycéens envoient leur dossier par Internet) destiné à éclairer leur choix en se basant sur leur parcours.
Lire la suite de l’article

Quelle stratégie pour les universités de l’Union ?, par Thomas Ferenczi
Alors même que le mouvement de protestation contre la réforme des universités s’étendait en France, les ministres européens de l’éducation, réunis à Bruxelles le 15 novembre, prenaient l’exact contre-pied des étudiants français et de ceux qui les soutiennent en appelant à poursuivre sans relâche l’effort de modernisation de l’enseignement supérieur dans les différents pays de l’Union. Les uns et les autres usent des mêmes termes pour définir les nouvelles orientations préconisées par les gouvernements européens - autonomie, excellence, concurrence, ouverture sur le secteur privé -, mais ces mots, qui apparaissent aux seconds comme porteurs des plus graves dangers, sont considérés par les premiers comme garants des plus désirables progrès.
On ne saurait imaginer opposition plus frontale entre deux conceptions de l’avenir de l’enseignement supérieur : d’un côté, la défense d’un service public jugé menacé par la perspective d’une soumission aux intérêts privés ; de l’autre, la volonté d’améliorer la compétitivité des universités européennes en développant des partenariats avec le monde des entreprises.
Lire la suite de l’article

Pour une réforme progressiste de l’université, par Philippe Corcuff
Courbés sous le joug de l’autorité, autant que vous le permet la flexibilité de votre échine ; péniblement serrés dans une forme de pensée artistement imaginée (...) à force d’avoir plié sous les plans d’autrui, à force d’avoir obéi à tous les besoins du corps" : c’est ainsi que Fichte décrivait en 1793 les conservateurs allemands, en homme des Lumières, dans ses Contributions pour rectifier le jugement du public sur la Révolution française. Il y a là quelque analogie avec le conservatisme new look de sept présidents d’universités parisiennes ("Défendre l’université", Le Monde du 15 novembre). Prenant la défense de la loi Sarkozy-Pécresse du 10 août, ces derniers oublient de préciser qu’un de ses traits - et un de ses défauts - majeurs est d’augmenter démesurément leurs pouvoirs. Véritables managers à la tête de conseils d’administration resserrés et affadis, ils pourront, directement ou par l’intermédiaire des CA, embaucher des contractuels, disposer d’un droit de veto sur le recrutement des enseignants-chercheurs statutaires, "moduler" les services de ces enseignants-chercheurs, traiter avec les pouvoirs locaux et les entreprises, etc.
Nos universitaires d’en haut ont oublié que l’esprit des Lumières supposait un minimum de distance critique à l’égard de ses appétits de pouvoir et de ses intérêts les plus étroits. Quand des grains de sable cheminots font grincer la machine à contre-réformes néolibérales, on parle d’"archaïsme corporatiste". Quand une infime couche bureaucratique promeut ses privilèges, contre le reste des collectivités universitaires, on parle de "modernité" et d’"intérêt général". Ainsi vont les mécanismes d’auto-illusion ! Nos concitoyens ne savent sans doute pas que les universitaires empruntant la filière administrative des présidences d’université ont largement décroché des tâches d’enseignement et surtout de recherche, devenant les moins compétents pour les évaluer
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 22/11/07

Pécresse se dit "prête à des avancées"
"La concertation peut avancer sur le logement étudiant et la réussite en licence dès lors que des gestes d’apaisement seront faits par les étudiants", a déclaré la ministre de l’Enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article

"Nous appelons aussi à la fermeté"
par Mathilde Le Houezec,
porte-parole de SUD Etudiants

-Le mouvement est parti très vite, très fort, maintenant les lycéens nous rejoignent. Il faut poursuivre les assemblées générales pour que la plupart des étudiants s’investissent, perfectionner l’organisation du mouvement. La réaction en face est très forte, on assiste à un bourrinage de crâne médiatique, on nous présente comme des ultras, des gauchistes frustrés. On a même été comparés à des Khmers Rouges !
La répression policière existe aussi. L’autre jour on s’est fait chargé de dos alors que l’on était en train de faire demi-tour. On est surveillé, on veut nous décourager.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 22/11/07

Qui souffle sur les braises ?
Les organisations d’extrême gauche continuent de nourrir la contestation dans les universités. Elle déborde des AG et, au-delà des étudiants, commence à toucher profs, chercheurs, lycéens...
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 22/11/07

Loi Pécresse : manifestation de quelques milliers d’étudiants et lycéens à Paris
Quelques milliers d’étudiants et lycéens, 2.600 selon la police, 7.000 selon les organisateurs, manifestaient jeudi à Paris, pour protester contre la loi Pécresse sur l’autonomie des universités, à l’appel de la coordination nationale étudiante.
Lire la suite de l’article

54% des jeunes instits contre l’idée de "recentrer l’enseignement sur les fondamentaux" (sondage)
Un peu plus de la moitié (54%) des professeurs des écoles débutants sont en désaccord avec l’idée de "recentrer l’enseignement au primaire sur les fondamentaux, lire, écrire, compter", selon un sondage du CSA pour le SNUIpp-FSU (majoritaire au primaire) publié jeudi.
Lire la suite de l’article

Enseignante agressée : le lycéen jugé d’ici deux mois, visite de M. Darcos
Le lycéen placé en garde à vue pour avoir agressé en cours mercredi à Loos (Nord) sa professeur de français, qui a reçu jeudi la visite du ministre de l’Education nationale Xavier Darcos, sera jugé d’ici deux mois par un tribunal pour enfants, a-t-on appris de source judiciaire.
Lire la suite de l’article

Proposition de loi PS au Sénat sur le financement des écoles privées
Le groupe PS au Sénat a annoncé jeudi avoir déposé une proposition de loi visant à abroger l’obligation pour la commune de résidence d’un enfant inscrit dans une école privée d’une commune voisine de contribuer au financement de sa scolarisation.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !