Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 21 octobre 2010


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 21 octobre 2010

La mobilisation des lycéens – Le relais des étudiants – Blood sweat and tears… - Made in USA -

La mobilisation des lycéens
Jeunes, pourquoi ils se révoltent”. C’est la Une de Libération de ce jeudi 21 octobre .
Après Le Monde , Le Parisien ou L’Humanité, c’est au tour du quotidien de la rue Béranger de consacrer son dossier à cette actualité. Car si le mouvement social se poursuit plus que jamais, c’est certes avec l’implication essentielle des salariés et notamment ceux des raffineries et des transports mais aussi parce qu’il y a cette forte mobilisation des jeunes et en particulier des lycéens. Comme le note Véronique Soulé dans Libération pour le gouvernement, c’est le pire des scénarios qui est en train de se dessiner. Face à la mobilisation des jeunes qu’il redoute tant, avec ses côtés imprévisibles et parfois même irrationnels, le voilà réduit à espérer que les vacances de la Toussaint, qui débutent samedi, fassent oublier aux lycéens les raisons de leur colère. Mais rien ne dit que la rentrée sera apaisée. ”.
C’était donc aujourd’hui jeudi, une nouvelle mobilisation à l’appel des organisations lycéennes (UNL et FIDL) et étudiante (UNEF). Même si on a souvent parlé du désordre et de l’improvisation des manifestations lycéennes, il faut lire le reportage de Libé qui a suivi les responsables de l’UNL pour constater le sérieux et l’organisation de ces jeunes militants très rompus aux jeux médiatiques “C’est pas très compliqué, les journalistes posent toujours les mêmes questions.” nous dit Victor…
A chaque journée son sociologue de la jeunesse. Aujourd’hui c’est Olivier Galland qui est interrogé par Libération . Il explique le mouvement par un malaise plus profond que la seule revendication sur les retraites : “Selon moi, il y a plutôt un problème de classe d’âge, une crise latente d’intégration de la jeunesse, qui se joue sur deux terrains essentiels : l’école et le marché du travail. Le système éducatif français est pensé avec l’obsession de la sélection des élites. […] Le système est aussi une grande machine de classement scolaire, sur des critères académiques, qui sera le décalque du classement social et de l’accès à la hiérarchie des emplois. L’idée est d’écrémer pour garder les meilleurs. Les autres sont éjectés vers des filières au rabais. On élimine et on génère une peur de l’élimination chez les jeunes. Le système ne parvient pas à construire l’estime de soi chez les jeunes, la clé de la réussite. ”. Il se réjouit du regain de politisation d’une partie de la jeunesse et revient aussi sur l’existence de « deux jeunesses » : “Les jeunes politisés sont plutôt éduqués, les radicaux ont un niveau d’études plutôt bas. Si ces deux jeunesses s’amalgamaient, cela pourrait faire des dégâts”. D’autant plus ajoute-t-il que “les problèmes de fond à l’origine de 2005 n’ont pas été résolus - la ghettoïsation et la marginalisation d’une partie de la jeunesse. ”. Comment en sortir ? “il faudra renouveler le pacte social avec la jeunesse, en réformant l’école et le marché de l’emploi. Mais ce sera compliqué. ”.

Le relais des étudiants
Les lycéens et les étudiants se mobilisent à des rythmes différents, c’est ce que constatait le Monde dans son édition d’avant-hier . Aujourd’hui Le Figaro titre les lycéens veulent passer le relais aux étudiants”. Même titre dans l’Humanité . Si, ce jeudi, 312 lycées étaient perturbés « à des degrés divers » selon le ministère de l’Éducation nationale, sur le front des universités, les étudiants perturbent ou bloquent entre sept et onze d’entre elles selon les sources, sur un total de 83. Quatre à cinq établissements sont fermés administrativement. Si les vacances de la Toussaint arrivent et auront certainement pour conséquence de réduire la mobilisation lycéenne « Il n’y a aucune raison pour que ça s’arrête dans les universités », répond en écho Jean-Baptiste Prévost (On peut lire un portrait du président de l’UNEF dans Le Monde de ce jour)
Mais les journalistes du Monde observent que la mobilisation échappe pour une part aux organisations syndicales et que d’autre part, le “temps est compté pour que le mouvement étudiant s’emballe ” car une grande partie des universités de province seront en vacances pour une semaine“il faut réussir à mobiliser les facs franciliennes, qui ne sont pas en vacances, tout en maintenant la flamme en province dans les universités en vacances.

Blood, sweat and tears
Le Royaume-Uni a détaillé mercredi 20 octobre un programme d’austérité sans précédent nous disent La Croix et le Café Pédagogique
Jamais, depuis la Seconde Guerre mondiale, la réduction des dépenses de l’État n’avait été aussi forte. Même sous Margaret Thatcher, le rythme avait été nettement moins violent. Concrètement, cela signifie la suppression de 500 000 fonctionnaires d’ici à 2015, soit un sur douze. Selon le Guardian, bien que le budget de l’éducation soit maintenu officiellement, avec un budget qui ne recule que de 3,4 % (en valeur réelle sur quatre ans), 40 000 postes d’enseignants devraient être supprimés.
Après les fonctionnaires Les jeunes sont en première ligne  : les critères d’attribution des bourses scolaires pour les 16-19 ans seront restreints et le ministre des Finances a suggéré que les droits d’inscription à l’université (3 700 € par an actuellement) soient relevés. Même si les frais ne seront à payer qu’après obtention de leur diplôme par les étudiants, sous forme d’un impôt de 9 % sur leur salaire….

Made in USA
Pour finir, un article original (mais superficiel) trouvé dans Slate.fr Une journaliste américaine y détaille des expérimentations pédagogiques très différentes qui se développent aux Etats-Unis : L’éducation par les jeux vidéo, faire des maths en écoutant du hip-hop, donner 20 dollars aux élèves qui ont des bonnes notes, faire un potager (et la cuisine) à l’école. Il y a à boire et à manger dans cet inventaire qu’elle fait commenter par plusieurs personnalités du monde éducatif ( Sébastien Sihr, Jérome Saltet et Jean-Jacques Hazan)
Je garde la dernière proposition pour la bonne bouche : “payer les profs comme des banquiers”. Dans la nouvelle école « Equity Project » de New York, le proviseur à la tête de cette “charter school” (école privée à financement public) mise tout sur l’ “excellence” des professeurs. Et pour attirer ce qu’elle croit être les meilleurs enseignants (elle parvient à payer ces hauts salaires en éliminant une grande partie du personnel non enseignant) , l’école offre des salaires de 8.000 euros par mois, avec un bonus de 20.000 euros si le niveau général augmente. Mais, l’argent (et l’excellence universitaire) ne fait pas tout. Après un an, les tests qui viennent d’être publiés sont décevants, et le niveau demeure très bas.

Avant-dernière chronique avant une interruption pour des vacances très studieuses. Elles seront en effet marquées par les “journées d’automne du CRAP” avec le colloque « Aider et accompagner les élèves, dans et hors l’école » les 25 et 26 octobre à Paris et l’assemblée générale de notre mouvement

Bonne Lecture...


Libération.fr du 21/10/10 (certains articles payants)

Les jeunes en renfort
Lycéens et étudiants appellent aujourd’hui à de nouvelles manifestations, à la veille des vacances de la Toussaint.
Lire la suite de l’article

« A 9 heures, tu décolles au lycée Racine retrouver Victor »
Ce jeudi, les lycéens remettent un coup de pression contre la réforme des retraites. Liberation.fr suit la journée des responsables de l’Union nationale lycéenne. Reportage en direct.
Lire la suite de l’article

« Avec ce mouvement, la jeunesse réintègre la société »
Le sociologue Olivier Galland constate une remontée de la politisation et de la radicalisation.
Lire la suite de l’article

Facebook, le messager instantané des manifs
Début 2010, on comptait 15 millions de Français inscrits sur Facebook, le réseau social prisé par 80 % des 15-24 ans : pas étonnant donc que le site ait définitivement supplanté les listes de diffusion à l’ancienne pour organiser blocus, manifs, AG… Fini les mails groupés, bonjour les groupes où s’échangent les infos pratiques, parfois aux yeux de tous pour les moins attentifs niveau confidentialité.
Lire la suite de l’article

PrésentPar PAUL QUINIO
Mais qu’il est triste de voir les jeunes se préoccuper de leur retraite ! Depuis une semaine, cet argument a été avancé pour discréditer la mobilisation lycéenne. Il a rapidement remplacé celui de la manipulation, la majorité ayant assez vite compris qu’il était à la fois stupide et contre-productif. Celui d’une jeunesse désespérante parce que déjà vieille est tout aussi stupide.
Lire la suite de l’article

Les jeunes dans la rue, le gouvernement foutu ?
C’est « Partis Pris », l’émission politique hebdo de Libé, avec en invités les leaders lycéens Massira Baradji (Fidl) et Quentin Delorme (UNL)
Lire la suite de l’article

« Il y a un mépris envers les jeunes »
Les syndicalistes lycéens Quentin Delorme (UNL) et Massira Baradji (Fidl) exposent les causes et les enjeux de la mobilisation lycéenne.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 21/10/10

Retraites : les lycéens veulent passer le relais aux étudiants
Entre 312 et 1.300 lycées sont perturbés, ainsi que sept à onze universités selon les sources. Bientôt en vacances, les lycéens comptent sur les étudiants pour perpétuer le mouvement.
Lire la suite de l’article

La formidable réussite scolaire des enfants d’Asiatiques
Une étude de l’Ined montre également que les filles d’immigrés obtiennent de meilleures performances que leurs frères.
Lire la suite de l’article


Le Monde.fr (certains articles payants) du 21/10/10

Blocages, pénurie, mobilisation lycéenne : une semaine tendue
portfolio
Lire la suite de l’article

Pour Jean-Baptiste Prévost, la présidence de l’UNEF, c’est le choix de l’action
Ce soir-là, Jean-Baptiste Prévost manquait de se faire encorner par une vachette agressive sur le sable des arènes du Vieux-Boucau, dans les Landes. Le président de l’UNEF, 26 ans, était, début septembre, l’un des invités de l’université de rentrée d’Un monde d’avance, le courant que Benoît Hamon anime au sein du PS. Les risques du "métier"...
Lire la suite de l’article

Etudiants et lycéens : les dessous de la mobilisation
Fermeture administrative de Lyon-II, Rennes-II, Toulouse-II, Montpellier-III et pour partie à Saint-Etienne. Blocage total ou partiel des universités de Pau, Poitiers, du Mans, d’Artois ou du site de Tolbiac de Paris-I... Jeudi 21 octobre, jour de manifestation de la jeunesse, plusieurs assemblées générales étudiantes devaient encore se tenir sur les campus pour décider des actions à venir.
Lire la suite de l’article

"La situation échappe au monde scolaire" par Laurence de Cock
Notre établissement est le seul lycée général de Nanterre. Classé ZEP, mais pas du tout dans un ghetto, un lycée où l’on a plaisir à travailler, qui compte des classes prépa et où les élèves ne sont pas des dangers publics. C’est le vendredi 8 octobre que tout a commencé. Une AG a rassemblé environ 200 élèves, sur un millier. Des discussions sereines, conclues par un vote à main levée en faveur d’un blocage mardi 12 octobre. Nous, les profs, sur ce sujet, nous avons une position d’information. Nous leur rappelons l’illégalité du blocage. Et nous nous interdisons, sauf demande explicite, d’intervenir dans une assemblée d’élèves.
Lire la suite de l’article

"Cette réforme, c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase"
Perdus devant le Sénat, au milieu d’une foule de lycéens surexcités, de cheminots, de postiers et de militants de partis de gauche, ils sont une quinzaine à faire le pied de grue. Mercredi 20 octobre, les salariés de Pôle emploi sont venus de toute l’Ile-de-France pour protester contre l’évolution d’un "système malade", dont ils sont devenus malgré eux les agents.
Lire la suite de l’article

La jeunesse a-t-elle des raisons de manifester ?
a réforme des retraites, qui suscite une forte mobilisation depuis début septembre, est présentée comme indispensable pour les jeunes, analysent Aurélien Boudon, Marie Prieur, Sylvain Terrien, Sophie Banasiak et Célia Gourzones. Pourtant, eux, qui sont les premiers concernés, sont tout particulièrement ignorés et méprisés par le gouvernement, ajoutent-ils. Pire, la réforme leur serait défavorable : le chômage des jeunes augmenterait et leurs pensions seraient diminuées, poursuivent-ils. Il est donc nécessaire de commencer par écouter leurs revendications, plaident Cyrielle Châtelain, Fanny Dubot et Marie Toussaint. 
Pour éviter une véritable guerre des générations, il faut faire des choix collectifs responsables, explique Ann Duprez, tels que l’acceptation de l’allongement de la durée d’activité jusqu’à 65 ans. Au contraire, Gérard Fonouni pense que l’allongement de la retraite de 60 ans à 62 ans et de 65 ans à 67 ans renforce la crainte des jeunes envers l’avenir. Faute d’emplois libérés, le chômage des jeunes pourrait s’aggraver et leur emploi se précariser davantage. 
Ils ont donc le droit de défendre leurs droits menacés, présents et à venir, par tous les moyens démocratiques qu’ils jugent appropriés, conclut Michel Fize. Le droit de manifester est l’un de ces droits
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 21/10/10

« Il faudrait passer le relais aux étudiants »
Leila Boubekeur, secrétaire générale de la FIDL : "C’est un peu le même principe que pour le CPE, on reste mobilisé. Dans toutes les manifestations qui se sont suivies, le nombre de lycéens n’a fait qu’augmenter, avec toujours des lycéens différents, cela veut dire qu’on peut encore facilement augmenter la présence lycéenne pour la mobilisation du 9 novembre." Entretien.
Lire la suite de l’article


Le Parisien (certains articles payants) du 21/10/10

Les casseurs prennent Nanterre en otage
Nouvelle journée de violences hier à Nanterre, qui semble être devenu le lieu de rendez-vous des casseurs qui se mêlent aux manifestants pour multiplier les débordements.
Lire la suite de l’article

La peur des casseurs paralyse le centre-ville
En une semaine, à Saint-Denis, une vingtaine de commerces ont été pillés.Désormais, la plupart baissent le rideau le matin, par crainte d’être attaqués.
Lire la suite de l’article


France Soir du 21/10/10

Blocages et perturbations dans sept à onze universités
Entre sept et onze universités étaient perturbées ou bloquées jeudi matin, sur un total de 83, selon les sources, et 4 à 5 établissements étaient fermés administrativement.
Lire la suite de l’article


La Croix du 21/10/10

Le Royaume-Uni détaille un plan d’austérité sans précédent
Les coupes budgétaires sont plus brutales et plus rapides que sous le gouvernement Thatcher, mais le gouvernement s’efforce de préserver la santé et l’éducation pour rester équitable
Lire la suite de l’article

Une photographie inédite des immigrés et de leurs descendants
L’Institut national d’études démographiques a étudié les conditions de vie de plus de 20 000 immigrés et descendants d’immigrés
Lire la suite de l’article


Les échos (certains articles payants) du 21/10/10

Retraites : entre 4.000 et 15.000 lycéens et étudiants défilent à Paris
Entre 4.000 (police) et "plus de 15.000" (Unef) lycéens et étudiants défilaient à Paris jeudi pour dire leur opposition à la réforme des retraites, ont constaté des journalistes de l’AFP.
Lire la suite de l’article

Retraites : front commun lycéens-étudiants pour appuyer la grève
Les syndicats de lycéens et d’étudiants font cause commune pour appuyer les grèves contre la réforme des retraites et devaient manifester jeudi pour la première fois séparément des salariés, partout en France. L’irruption des jeunes dans ce mouvement se confirme de jour en jour
Lire la suite de l’article

Lyon : incidents lors d’un début de manifestation avec des lycéens
Quelques incidents ont émaillé jeudi après-midi dans le centre de Lyon un début de rassemblement de militants CGT et de jeunes lycéens, qui ont été dispersés par les forces de l’ordre.
Lire la suite de l’article

Violences à Nanterre : un jeune de 18 ans condamné à 2 mois de prison et écroué
Un homme de 18 ans a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Nanterre à 2 mois de prison ferme et écroué pour des pillages dans le centre commercial de la Défense, survenus dans la foulée des incidents près du lycée Joliot-Curie, a annoncé jeudi le parquet de Nanterre.
Lire la suite de l’article


20 minutes du 21/10/10

Qui a dit : Les casseurs « sont des sarkozystes militants » ?
C’est Jean-Luc Mélenchon, le leader du Parti de gauche (PG), très en verve actuellement. A l’issue d’une conférence de presse du PG ce jeudi matin, l’eurodéputé a lancé : « Qui casse aujourd’hui est un sarkozyste militant ! (...) Ceux qui jettent des pierres, incendient, cassent des vitrines sont des sarkozystes militants, ils n’ont peut-être pas leur carte (...) mais la seule et unique personne à qui ils rendent service, c’est le président Sarkozy ».
Lire la suite de l’article

Facebook, le nouvel ami des parents curieux
Sur le célèbre réseau social, les demandes d’amitié entre parents et enfants se multiplient...
Lire la suite de l’article


Rue89 du 21/10/10

Maintien de l’ordre en manif, le décryptage d’un commissaire
Un ex-commissaire de banlieue analyse pour Rue89 les vidéos de la mobilisation -parfois violente- contre la réforme des retraites.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 21/10/10

Retraites. Entre 4 000 et 15 000 lycéens et étudiants à Paris
Ils étaient 4 000 selon la police et plus de 15 000 selon le syndicat Unef. Des lycéens et des étudiants ont défilé à Paris, ce jeudi après-midi, pour dire leur opposition à la réforme des retraites.
Lire la suite de l’article

490 000 emplois seront supprimés en Angleterre
Le gouvernement britannique vient de serrer les boulons avec force. À partir de 2011, les employésdu secteur public seront particulièrement touchés par ces coupes budgétaires sans précédent.
Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 21/10/10

Lyon : Qui sont les casseurs ?
Le centre-ville de Lyon est sous tension après les scènes de violence qui ont éclaté en marge de la manifestation, mardi. Des actes que les organisateurs attribuent à des éléments extérieurs.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 21/10/10

Forte mobilisation des lycéens un peu partout en France
"Sarko t’as voulu 67, t’auras 68", pouvait-on lire sur les pancartes des jeunes manifestants à Toulouse. A Paris, lycéens et étudiants ont commencé à défiler.
Lire la suite de l’article

Retraites : les étudiants maintiennent leur mobilisation
L’Unef comptabilise six universités bloquées. Le syndicat étudiant et les syndicats lycéens Unl et Fidl appellent à une journée d’actions et de manifestations partout en France.
Lire la suite de l’article

Sarkozy : "C’est pas les casseurs qui auront le dernier mot"
"Qui casse aujourd’hui est un sarkozyste militant !", rétorque Jean-Luc Mélenchon. Tous deux réagissaient aux violents affrontements qui ont eu lieu entre jeunes et forces de l’ordre à Lyon.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 21/10/10

Les collèges "Pailleron" présentent-ils encore des risques ?
L’incendie du collège Val d’Huisne au Mans relance la polémique autour de ces établissements scolaires à structure métallique.
Lire la suite de l’article


Le Café Pédagogique du 21/10/10

Maternelle : les premiers pas de la pensée au Café de Pédagogie vivante
Les enfants de maternelle peuvent-ils réellement penser, voire philosopher ? C’est avec l’enthousiasme communicatif de la passion qu’Isabelle Duflocq, directrice d’école, est venue présenter son expérience d’atelier philosophique auprès d’élèves de maternelle lors du Café de Pédagogie vivante, mercredi 20 octobre au bar du Lucernaire à Paris. Aux questions et aux préventions légitimes qui peuvent s’élever devant une telle proposition, elle a su opposer les arguments pesés et réfléchis d’une pratique solidement étayée du point de vue des sciences de l’éducation et de la philosophie. Ces "ateliers à visée philosophique", est-ce vraiment de la philosophie ?
Lire la suite de l’article

Angleterre : Les conservateurs envoient 40 000 profs au chômage
C’est un budget de rigueur sans précédent qui a été présenté le 20 octobre en Angleterre. Des coupes sévères frappent le budget jeunesse, qui concerne les clubs et les activités périscolaires : il diminue de 70%. L’enseignement supérieur connaît une baisse de 25 à 40%. Elle devrait frapper particulièrement les humanités. De nombreux programmes sociaux sont supprimés comme les subventions aux ados pour aller à l’école, les campagnes d’éducation sexuelle ou contre les drogues. Selon le Guardian, bien que le budget de l’éducation soit maintenu officiellement, 40 000 postes d’enseignants devraient être supprimés.
Lire la suite de l’article


Médiapart (accès payant) du 21/10/10

Avec le « gouvernement » des lycéens, à Villepinte
Récit d’une journée avec les élèves du lycée Jean-Rostand de Villepinte (Seine-Saint-Denis), en grève depuis le 11 octobre, qui ont décidé de former leur propre gouvernement de crise.
Lire la suite de l’article


Slate.fr du 21/10/10

Ces expériences insolites qui pourraient inspirer l’école
Depuis quelques années, des expérimentations pédagogiques pour le moins originales fleurissent aux États-Unis. Cinq exemples d’initiatives dont les éducateurs français pourraient s’inspirer.
Lire la suite de l’article

Les enfants d’immigrés, moins bien payés et plus au chômage
L’Ined et l’Insee sortent une étude fracassante [PDF] sur l’accès à l’emploi des immigrés, où l’on apprend que le taux de chômage de l’ensemble des hommes immigrés est de 11%, contre 8% pour la population majoritaire homme, mais surtout que la situation est pire pour les hommes enfants d’immigrés que pour les immigrés eux-mêmes, avec 13% de taux de chômage.
Lire la suite de l’article


ÉducPros du 21/10/10

Journée de mobilisation des jeunes : les étudiants aussi
A la veille d’une nouvelle journée de mobilisation des lycéens et des étudiants le 21 octobre, une dizaine d’universités étaient perturbées. Le président de l’UNEF appelle les étudiants à amplifier le mouvement des salariés, sans radicalisation.
Lire la suite de l’article

Les lycéens bloqueurs à Paris : "des bourgeois abonnés à Acadomia" ? Le billet d’Emmanuel Davidenkoff
"Je ne vais pas me mobiliser alors que je serais à la retraite dans 50 ans seulement !" Emmanuel Davidenkoff relate sur son blog le témoignage d’une mère de lycéen, rapportant ce que son fils, élève dans un établissement de l’est parisien, lui avait dit.
Lire la suite de l’article

Les pairs contre les pères
En cette période d’effervescence de la jeunesse, lire ou relire Hannah Arendt quand elle écrit : « Affranchi de l’autorité des adultes, l’enfant n’a donc pas été libéré, mais soumis à une autorité bien plus effrayante et vraiment tyrannique : la tyrannie de la majorité [cf, au passage, Cultures lycéennes, l’essai de Dominique Pasquier (Autrement, 2005), qui avait emprunté cette expression pour son sous-titre]. En tout cas, il en résulte que les enfants ont été pour ainsi dire bannis du monde des adultes. Ils sont soit livrés à eux-mêmes, soit livrés à la tyrannie de leur groupe, contre lequel, du fait de sa supériorité numérique, ils ne peuvent se révolter, avec lequel, étant enfants, ils ne peuvent discuter, et duquel ils ne peuvent s’échapper pour aucun autre monde, car le monde des adultes leur est fermé. Les enfants ont tendance à réagir à cette contrainte soit par le conformisme, soit par la délinquance juvénile, et souvent par un mélange de deux ».
Lire la suite de l’article


VousNousIls du 21/10/10

Poitiers : bousculade entre policiers et lycéens, une jeune fille blessée
Des bous­cu­lades, durant les­quelles une jeune fille a été légèrement blessée, se sont produites jeudi à Poitiers entre forces de l’ordre et lycéens qui tentaient de bloquer un établissement du centre-ville, selon la police et des témoignages d’élèves et d’enseignants.
Lire la suite de l’article

Violences à Nanterre : un jeune de 18 ans condamné à 2 mois de prison et écroué
Un homme de 18 ans a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Nanterre à 2 mois de prison ferme et écroué pour des pillages dans le centre commercial de la Défense, survenus dans la foulée des incidents près du lycée Joliot-Curie, a annoncé jeudi le par­quet de Nanterre.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre…
Lisez et achetez des journaux !