Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 20 octobre 2016


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 20 octobre 2016

Violence - Progrès - Trop ou pas assez ? - Des gens bien...


Il est toujours question de violences aujourd’hui dans l’actualité éducative mais aussi du temps de travail des enseignants. Il y également des sources d’encouragements et des gens biens à mettre en lumière ou à défendre...


Violence

La violence scolaire occupe encore aujourd’hui la sphère médiatique. Les agressions semblent se multiplier.
Toutefois, dans Le Monde, Eric Debarbieux met en garde contre l’effet grossissant de cette médiatisation. “On n’est pas face à une augmentation de la violence scolaire… en moyenne. Car il faut regarder dans le même temps localement, lycée par lycée, ce qui est en jeu : une attaque réglée en bandes avec des cocktails Molotov n’a rien à voir avec le tabassage d’un instituteur sous les yeux de ses élèves. Il peut s’agir dans tel lieu d’une explosion de violences en lien avec des trafics de drogue, l’économie souterraine ; là, plus simplement d’un élève qui perd son sang froid face à un dépositaire de l’autorité. Rien n’est vraiment comparable.” Le sociologue ne minimise pas les faits récents pour autant : “Je ne voudrais pas relativiser, d’un point de vue qualitatif, ce qui vient de se passer”. Les faits récents sont en effet inacceptables.

Certains en profitent pour aller distiller leur discours sur les plateaux TV. C’est le cas de Barbara Lefebvre sur le plateau de C’est dans l’air. Propos peu ou pas documentés, rejet de la faute sur la hiérarchie, (elle aussi touchée ces derniers jours, tacle au passage la journaliste), sur l’hétérogénéité, sur le fait que “l’enseignant doit se mettre à la portée des élèves” (c’est vrai que se mettre hors de portée serait tellement plus fécond)... avant de frôler le dérapage : “On a un problème avec certaines populations de certains quartiers qui ont un problème avec ce qu’est le respect et l’obéissance”. Pas sûr que des propos stigmatisants soient la meilleure solution pour lutter contre ces phénomènes.


Progrès

Le Café pédagogique se fait écho d’une publication de la revue Education et formations. “Comment rendre visibles les progrès de la scolarisation ? En regardant où sont les jeunes à trois moments clé de leur vie scolaire : à 11 ans, à 14 ans et à 17 ans. La revue Education & Formations nous offre trois graphiques qui montrent les évolutions sous la Cinquième République. Elle met ainsi en avant les progrès réalisés sur les 50 dernières années.

On trouve également aujourd’hui un compte rendu du débat sur l’orientation scolaire du 18 octobre.
La ministre se félicite des progrès concernant les décrocheurs “Les chiffres du décrochage semblent une fatalité depuis tant d’années qu’on en oublie les bonnes nouvelles : les décrocheurs ne sont plus que 110 000 en flux annuel ; quant au stock, c’est-à-dire au nombre de jeunes de moins de 25 ans qui se retrouvent ainsi sans solution, il n’est plus de 620 000 mais de 492 000.


Trop ou pas assez ?

Sur Slate, Thomas Messais a calculé son temps de travail pour répondre aux propos de Nicolas Sarkozy qui estime qu’un enseignant ne travaille que 6 mois par an. Plus de 42h et même 51h pour une collègue en REP dont 32h de présence dans l’établissement.

JPEG - 27.6 ko

Dessin de Fabien Crégut

Pendant ce temps, NKM estime pour Le Parisien qu ‘ “Embaucher 60 000 enseignants, ça n’a servi à rien ! »

Dans Les Echos, Patrick Rohbrasser nous explique comment le secteur de l’éducation doit se préparer à l’année scolaire la plus connectée de son histoire. Il estime que "l’écart est énorme entre les attentes d’une génération connectée et la proposition pédagogique traditionnelle proposée en France. En effet, celle-ci accuse un retard par rapport aux autres pays en matière d’approche numérique donnée à son éducation nationale".


Des gens biens…

Monique Royer consacre son portrait du jeudi à Rommy Dufossé. “Les AVS, auxiliaires de vie scolaire, sont souvent à l’orée de l’équipe pédagogique, à côté, pas tout à fait dedans. Dans le collège Rimbaud à Villeneuve d’Asq, Rommy Dufossé a trouvé sa place dans la salle des professeurs et dans des projets pédagogiques." L’art inclusif comme crédo.

Je termine cette revue de presse par un coup de gueule ou plutôt un cri d’alerte de l’équipe du collège expérimental Clisthène de Bordeaux dont la survie est en danger. Luc Cédelle s’en fait écho sur son blog. “L’équipe de Clisthène a rédigé un texte qui résume ses doléances et que j’ai souhaité, avec son autorisation, publier ici. Il en dit long, sans faux-fuyants, sur les difficultés qui ponctuent l’histoire souvent mouvementée de toutes les structures pédagogiques expérimentales du secteur public d’éducation en France.
Pour y avoir été accueilli 3 jours, je ne peux que me joindre à cet appel pour que cette formidable équipe puisse continuer sereinement son incroyable travail.

Guillaume Caron


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Le climat scolaire
Revue n°523 - septembre 2015
Qu’est-ce qu’un bon climat scolaire ? Est-ce lorsque les élèves répondent à notre fantasme du «  bon élève  » ? On ne peut nier l’impact qu’il a sur les personnels et les élèves. Se sentir bien ou mal à l’école détermine en profondeur le parcours que l’on y mènera.

Le pari du collectif

Revue n°524 - novembre 2015
C’est une évidence, nous travaillons tous en équipe : dans l’établissement, autour d’une classe, pour un projet, sur un cas particulier d’élève… Hors du collectif, point de salut ! Est-ce si sûr ?


Portfolio